ARRAY(0xa9381ea0)
 
Profil de Kerbrat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kerbrat
Classement des meilleurs critiques: 444
Votes utiles : 5186

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kerbrat "le blog aubouquinmalin.eklablog.fr" (france)
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Astérix chez les Pictes - 35
Astérix chez les Pictes - 35
par René Goscinny
Edition : Relié
Prix : EUR 9,41

16 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 UNE REPRISE QUI N'A PAS LA QUALITE GRAPHIQUE D'UDERZO ET SUR UN SCENARIO QUI A TOUT DU DEJA VU UNE BD POUR LES FANS, 24 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Astérix chez les Pictes - 35 (Relié)
Par un hiver particulièrement rigoureux nos héros vont trouver sur la grève un curieux guerrier congelé dans un bloc de glace. Quand il se réchauffera, il se révèlera que c'est un guerrier picte. Son arrivée ne sera pas sans conséquence dans le village, et nos deux héros vont se faire un devoir de raccompagner dans son Ecosse natale le guerrier, pour qu'il retrouve sa famille et se venge de ceux qui l'ont exilé sur un tronc d'arbre.

Que dire d'une reprise, personnellement je ne suis pas pour que le 9ème art ne devienne qu'une machine à faire de l'argent en jouant sur la collectionnite. Uderzo est un des dessinateurs les plus remarquables, pour les fans de cet auteur il y a un livre qui doit se retrouver dans leur bibliothèque c'est le livre avec les crayonnés d'Astérix et la Traviata, un livre qui vous laissera pantois.

Pour ceux qui ont l'intransigeance des fans sur un regard différent. La couverture est signé Uderzo et Conrad cela signifie que Conrad y a participé, pour moi pour les personnages du fond, regardez les nez, comme il est dit dans l'album, et notez la différence de précision des traits entre Astérix et les personnages. Les héritiers et les financiers ont inventé l'immortalité des personnages de BD, réflexion annexe où est la créativité. Seconde réflexion la BD est en train de valoriser le plagiat, connaissez-vous un autre art qui le fasse.

Revenons à nos pictes, la couverture vous donne une impression exacte des graphismes qui sont loin de ceux d'Uderzo. Les cases sont traitées à la manière moderne c'est-à-dire, pour beaucoup sans fond. Et le fond manque aussi beaucoup au scénario qui est traité avec facilité, en donnant surtout une impression de déjà-vu. Le problème de l'humour de répétition c'est qu'il devient lassant comme par exemple les pirates. Pour les fans ce sera un plaisir de continuer leur collection, pour ceux qui ont un regard plus lucide, c'est un album qui ne mérite pas une grande attention et qui nous fait regretter les graphismes d'Uderzo.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 24, 2013 4:53 PM MEST


Ne les crois pas
Ne les crois pas
par Sebastian Fitzek
Edition : Poche
Prix : EUR 6,75

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 UN EXCELLENT THRILLER, 23 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ne les crois pas (Poche)
Ishigami est un professeur de mathématiques dans un lycée, qui est attiré par sa voisine, la charmante Yasuko qui élève seule sa fille. Harcelée par son ex-mari qui a retrouvé sa trace et qui veut de l'argent, elle le tue accidentellement dans une dispute. Ishigami qui a tout entendu vient à son aide en espérant qu'elle lui soit redevable. Un corps nu la tête éclatée et le bout des doigts brûlés est retrouvé, l'enquête est confié à l'inspecteur Kusanagi qui en parle à son ami le physicien Yukawa. Celui-ci se souvient qu'Ishigami a été un de ses condisciples, et un des plus brillants. Il va donc s'intéresser à ce personnage qu'il vient de recroiser et dont il espère comprendre le parcours.

C'est un des policiers qui m'a le plus marqué, parce qu'il parle d'une enquête toute simple, qui ne sera pas sans rebondissements. L'intérêt majeur de cette enquête en dehors de la qualité littéraire est de voir de quelle manière brillante l'auteur nous montre l'évolution des personnages de par les interactions qu'ils ont entre eux. C'est un livre qui ne pourra qu'intéresser les amateurs de policier.


Retour au Congo
Retour au Congo
par Yves H.
Edition : Cartonné
Prix : EUR 13,21

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 UN ALBUM AVEC UN SCENARIO PICARESQUE MAIS QUI MANQUE DE CREDIBILITE, 20 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Retour au Congo (Cartonné)
Un journaliste va par l'intermédiaire d'un reportage retrouvé son oncle qui vit en Afrique, et qui est lui-même poursuivi par des truands belges.

Je trouve que la couverture a le mérite de nous décrire l'album invraisemblable. Et je ne parle pas des couleurs qui sont dans la grisaille actuelle, il n'y a guère de différence entre l'océan et le ciel et le ciel belge et le ciel africain. Quabd on scénario il manque cruellement de constance, car même s »'il s'agit de le traiter de façon picaresque il faudrait qu'il soit crédible. On a l'impression qu'il est bâclé et ce qui est surprenant c'est que certains dessins paraissent aussi être bâclés ce qui est nouveau chez Hermann.

Cela me fait penser aux Dard, lorsque le fils tente de reprendre la série San Antonio, ce qui est surprenant c'est que cela n'existe qu'en littérature, aucun des fils ou fille Picasso n'a signé Picasso, de même chez les Chaplin. A force de faire uniquement de l'argent le 9ème art est en train de perdre son âme.


Les Naufragés d'Ythaq T11 - L'Haleine de l'Ogre
Les Naufragés d'Ythaq T11 - L'Haleine de l'Ogre
par Christophe Arleston
Edition : Relié
Prix : EUR 13,25

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 LE PROBLEME D'ARLESTON C'EST QU'IL EST REVENU AU STADE ANAL ? EN UN MOT C'EST LA M****, 19 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Naufragés d'Ythaq T11 - L'Haleine de l'Ogre (Relié)
Pour lutter contre un tyran qui décide d'exploiter une planète et se révolter contre les autorités, une partie de nos héros vont s'engager pour la bonne cause. Tandis que Navarth est toujours poursuivi pour qu'on lui dérobe les clefs qui lui permettent de passer dans un univers parallèle.

Bien en littérature nous avons Nothomb et le mois de Septembre, en BD nous avons Arleston et le mois de Décembre, inutile de vous dire le nombre d'albums qui paraissent chez Soleil, sous sa signature. Avec un tel nombre d'albums pas étonnant qu'il se mélange les pinceaux, et qu'il nous entraine comme dans un des derniers Trolls de Troy dans la m**** et ce au sens littéral. Autant le premier tome pouvait nous laisser quelques espérances autant là nous plongeons dans tous les sens du terme. Il est de plus en plus difficile pour les auteurs de mettre fin à une série, mais avec Arleston nous savons qu'il est freudien car pour Sigmund le caca enfantin devient plus tard le symbole de l'argent. Je vous laisse en tirer les conclusions, pour moi Nothomb a besoin de payer ses impôts, et Arleston a besoin de remplir les chaussetes de son arbre de Noel, olus cela va olus cela ce sera sans moi.


Petites scènes capitales
Petites scènes capitales
par Sylvie Germain
Edition : Broché
Prix : EUR 18,05

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 UNE HISTOIRE FAMILIALE SUR UNE FAMILLE RECOMPOSEE QUI VIVRA BIEN DES EPREUVES, 19 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petites scènes capitales (Broché)
Liliane a vu sa mère disparaitre quand elle était très jeune. Son père Gabriel s'est remarié avec Viviane une très belle femme qui a amené dans la corbeille de mariage ses 4 enfants, qu'elle a « eu » avec des compagnons différents. Liliane va se rendre compte que son prénom est Barbara et va au détour de ce roman partir à la recherche de cette mère trop tôt disparu, et vivre sa vie au caeur de cette famille qui ne sera pas épargnée par le sort.

Certes il y a quelques mots qui nous surprennent, mais pas d'écriture très intéressante même si le livre se lit de façon agréable. Il s'agit du vécu du quotidien, et je ne trouve pas cela passionnant, il y a tellement de livre qui ont été écrit sur ce sujet. Quand j'ai refermé ce livre il ne m'a pas apporté la petite étincelle qui fait s'illuminer le regard, et qui fait que l'on y pense après. C'est simplement un moment de lecture agréable.


Berenice 34-44
Berenice 34-44
par Isabelle Stibbe
Edition : Broché
Prix : EUR 17,10

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 NOUS SUIVONS LE DESTIN D'UNE COMEDIENNE FRANCAISE SOUS L'OCCUPATION, SA VIE EN UN MOT, UNE ETOILE, UN VRAI MOMENT LITTERAIRE, 13 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Berenice 34-44 (Broché)
Etre la fille d'un fourreur juif réfugié en France après avoir fui les pogroms en Russie, et s'être engagé dans l'armée française pendant la guerre de 14 parce que c'est la patrie des droits de l'homme n'est pas vraiment original. Mais avoir été prénommée Bérénice, l'est plus et ce d'autant que sa passion va être le théâtre. Son but le Conservatoire, le second la Comédie Française qu'elle va intégrer en 1934. Sans vous en dévoiler plus disons que son parcours sera celui d'une étoile et ce dans tous les sens du terme.

C'est un sujet qui a été traité, mais pas avec ce brio, avec cette documentation qui pour les plus anciens, feront découvrir des noms connus, sous un aspect moins commun. Certes l'auteur a été en bonne place pour nous livrer bien des aspects historiques. Elle nous en dévoile d'ailleurs pas que sur le plan du théâtre. Mais en dehors de cet aspect qui nous place les personnages dans une réalité qui fut celle de l'occupation, c'est un vrai moment de littérature. Il y a du style, une écriture vive, des images, une intrigue bien menée. Les personnages sont attachants, les seconds rôles bien croqués, la vie est aussi présente dans ces pages, les personnages évoluant au cours du roman. Parce que même si c'est historique c'est avant tout un roman, qui ne s'adresse pas qu'à ceux qui aiment l'histoire, le théâtre, mais aussi à tous ceux qui aiment la littérature. Que ce soit un « petit » éditeur qui l'ait publié lui donne encore plus de saveur.


Les micro-humains
Les micro-humains
par Bernard Werber
Edition : Broché
Prix : EUR 20,90

5 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 UN ORNYTHORYNQUE OU LES MICRO-HUMAINS SONT OVIPARES MAIS VOUS TOMBEREZ SUR LE BEC, 12 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les micro-humains (Broché)
Les laboratoires français ont créé des micro-humains dotés d'une taille de 17 centimètres et ovipares. Grâce à l'aide du gouvernement et notamment celle de la femme du président de la République, une société est créée et se trouve mise en bourse. Les chinois ne vont pas tarder à pirater la technologie, tandis que va se poser le problème de savoir si ces micro-humains ont une âme ou non. Et quelle va donc être la place de ces micro-humains dans l'humanité, sachant que nous-mêmes ne serions que les créatures de mystérieux géants.

Je crois que plus cela va et plus on tombe dans la caricature. Il est d'ailleurs à noter que Weber revient constamment à ses fourmis pour trouver une sorte de continuité dans son aeuvre. On se demande si on n'est pas un pur fan de Weber, si cet auteur ne bascule pas volontairement dans le grotesque. Parce que voir des humains qui sont ovipares. Voir des savants tenter de faire condamner un jeune adolescents pour barbarie, tandis qu'eux-mêmes tels nos fermiers laitiers eugénisent sans aucune difficulté 90% de la population masculine, dont ils vont pourtant proclamer l'humanité sans qu'eux-mêmes soient accusés de crime contre l'humanité. Disons que Werber peut être accusé de crime contre la littérature, mais il n'est pas le seul, quoique là il fasse vraiment fort.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 14, 2013 5:59 PM MEST


Le quatrième mur: Roman - Prix Goncourt des Lycéens 2013
Le quatrième mur: Roman - Prix Goncourt des Lycéens 2013
par Sorj Chalandon
Edition : Broché
Prix : EUR 18,05

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 UNE REPRESENTATION THEATRALE A BEYROUTH EN PLEINE GUERRE CIVILE SYMBOLE DE RECONCILIATION ET D'AVANCEE, 12 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le quatrième mur: Roman - Prix Goncourt des Lycéens 2013 (Broché)
Georges est un jeune metteur en scène qui va rencontrer à l'occasion d'une conférence Aurore sa future femme et Samuel. Metteur en scène grec et juif, ayant fui la dictature des colonels, ils vont devenir les meilleurs amis du monde. Sam malade va demander à Georges de reprendre un projet théâtral monter Antigone, d'Anouilh, en pleine guerre civile libanaise avec des acteurs représentant pratiquement chacune des communautés qui font la diversité du Liban et qui pourtant s'affrontent. Car cela se passe au moment où les palestiniens d'Arafat sont réfugiés au Liban, provoquant une guerre civile sans compter l'intervention des Israéliens bien décidés à éliminer Arafat.

C'est un livre prenant pour plusieurs raisons. La qualité de description des personnages fait qu'ils vont nous devenir très attachants. Le sujet aussi, comment ne pas adhérer à un tel projet, faire jouer par des acteurs de toutes les communautés libanaises une pièce de théâtre. Pourquoi mes réserves parce que je ne me suis pas laissé embarquer par le style. Je l'ai trouvé trop proche du journalisme, avec comme un manque de souffle, car c'est bien cela qui peut faire en sorte qu'un tel projet puisse exister. Sans compter qu'affirmer une judaïcité dans un tel contexte et avec projet puisse être sans conséquence. Malgré cela ce qui restera de ce livre c'est la qualité des personnages, et la qualité de l'intrigue.


Kriss de Valnor - tome 4 - Alliances
Kriss de Valnor - tome 4 - Alliances
par Yves Sente
Edition : Relié
Prix : EUR 11,40

6 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 UN ALBUM QUI RELANCE L'INTERET DE CETTE SERIE ET QUI JUSTIFIE L'EXISTENCE DES 3 SCENARISTES, 11 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kriss de Valnor - tome 4 - Alliances (Relié)
Kriss de Valnor a réussi grâce au sceptre à se faire reconnaitre comme reine. Mais son ascendant sur l'ensemble des vickings est menacée par l'existence du roi guérisseur. Ce dernier est déjà aux prises avec l'empereur qui veut imposer son dieu unique. Kriss de Valnor décide de rencontrer le roi guérisseur qui se révèle être Jolan.

C'est un album qui a toujours les mêmes qualités au niveau des dessins et des couleurs. Le scénario est particulièrement intéressant et fait un lien avec la série initiale des Thorgal. Les rebondissements sont constants dans cet album et le suspense fait que l'on ne peut qu'attendre impatiemment la suite qui est préparée sur plusieurs niveaux. On y passe vraiment un excellent moment.


Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans
Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans
par Malala Yousafzai
Edition : Broché
Prix : EUR 17,58

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 UN LIVRE SURTOUT TOURNE SUR LA VIE ET L »ATTENTAT DONT A ETE VICTIME LA JEUNE PAKISTANAISE, 10 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans (Broché)
C'est la biographie de cette jeune pakistanaise victime d'un attentat dirigée contre elle par les talibans pakistanais qui refusent de reconnaitre aux filles d'avoir le droit d'aller à l'école, et qui ont voulu la tuer parce qu'elle était devenue un symbole. C'est aussi la vie de sa famille et de son père qui a été un opposant aux talibans, qui a voulu faire en sorte que l'école soit un droit pour les garçons et les filles. C'est l'histoire du Pakistan actuel de son mélange entre modernité et islamisation, sans parler de sa corruption. C'est l'entrecroisement des destins mêlés du père et de la fille, de la lutte du père pour un enseignement « laïc », contre les talibans et leur volonté de n'enseigner que le coran dans des madrassas réservées aux garçons. De la volonté de cette toute jeune fille de se vouloir très tôt être une « politicienne », et du fait qu'avant son attentat elle soit devenue elle et son père pour les occidentaux un symbole et pour les pakistanais aussi.

C'est un livre qui peut nous laisser sur notre faim, surtout si on l'achète pour le complément du titre, « je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans ». on y sent la volonté de l'auteur ou de sa rédactrice de nous bien faire comprendre comment cette petite fille était exceptionnelle et destinée à faire de la politique. Le personnage le plus intéressant est le père de Malala, qui a lutté pour l'enseignement, contre les talibans et dont l'engagement est à l'origine de la tentative de meurtre. On peut regretter le style, l'aspect didactique, les répétitions, et surtout le fait qu'il n'y ait aucun texte de Malala sur le thème qui fait que l'on achèterait ce livre, le combat d'une jeune fille.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 21, 2013 9:06 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20