undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de M. Jessica > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par M. Jessica
Classement des meilleurs critiques: 34.917
Votes utiles : 78

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
M. Jessica "JessLivraddict" (Belgique)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Contrecoups
Contrecoups
par Nathan Filer
Edition : Broché
Prix : EUR 19,95

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un livre pas fait pour moi tout simplement, 28 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contrecoups (Broché)
On suit donc Matthew qui nous raconte son histoire et surtout ce moment où sa vie a basculé, le moment où son grand frère, Simon, est décédé, alors qu’ils étaient tous les deux enfants.

Le lecteur ignore exactement ce qui est arrivé à Simon mais dès le départ, vu la culpabilité traînée par Matthew pendant tout le roman, on sent qu’il est en quelque sorte « responsable » de ce qui est arrivé à son frère et qu’il n’arrive pas à faire son deuil ni à se le pardonner.

Il est difficile pour moi de dire que je n’ai pas aimé ce roman.

L’écriture est vraiment parfaite, très poétique et parfaitement adaptée aux propos de l’auteur, à savoir raconter l’histoire du point de vue d’une personne atteinte de schizophrénie. A vrai dire, les mots de l’auteur m’ont touchée plus d’une fois.

La manière de narrer l’histoire est aussi très intelligente et très appropriée : on a vraiment l’impression d’être dans la tête de Matthew et de suivre avec lui ses pensées qui se bousculent et partent dans tous les sens.

J’ai aussi été entraînée par l’histoire, par le mystère qui plane autour de la mort de Simon, afin de comprendre ce qui est arrivé exactement et pourquoi Matthew se sent à ce point responsable dans sa mort.

J’avoue qu’objectivement je n’ai vraiment rien à reprocher à ce livre. Il est parfait aussi bien dans sa construction que dans l’écriture. Et je vous recommande même de le lire si le résumé vous séduit et que vous avez envie de vous retrouver confronter à la schizophrénie et de comprendre un peu ce qui se passe dans la tête d’une personne qui en est atteinte.

Mais alors, pourquoi est-ce que je n’ai pas vraiment aimé le roman ?

Je pense que c’est avant tout une question de sensibilité et d’empathie vis-à-vis de l’histoire. J’ai été touchée par Matthew et par son combat de tous les jours pour lutter contre la maladie mais je n’ai pas réussi à me sentir proche de lui, à vivre cette histoire à 200 % avec lui. Je suis restée une spectatrice distante de l’histoire tout le long.

J’en attendais sans doute de trop et j’étais déjà « préparée » en quelque sorte à aimer ce livre. Et ce ne fut pas le cas. Et j’ai l’impression d’être une fille insensible ou un monstre sans coeur pour ne pas avoir accroché, pour ne pas avoir ressenti toute l’émotion qui se dégage du récit, toute la détresse du personnage de Matthew et de ne pas avoir été plus en empathie avec lui.

De plus, depuis le début, j’attendais qu’il y ait plus d’action et j’ai trouvé qu’on restait sur le même rythme.

De plus, même si je comprends qu’on soit dans la tête de Matthew et que le choix de l’auteur était parfaitement logique et cohérent de raconter l’histoire de cette façon, je n’ai trouvé aucun sens à certains passages du livre et j’ai eu du mal à me faire au rythme de la narration où on oscillait entre passé et présent. J’ai énormément de mal à faire le lien entre les différentes parties de l’histoire étant donné que Matthew raconte son histoire en alternant sans cesse passé et présent mais sans en avertir le lecteur.

C’est sans doute la grande force du récit mais cela m’a tellement déstabilisée que je n’ai finalement pas apprécié ma lecture.

Ma chronique sur mon blog[...]


Every Ugly Word
Every Ugly Word
Prix : EUR 3,88

5.0 étoiles sur 5 This book was just an eye-opener for me !, 27 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Every Ugly Word (Format Kindle)
I want to thank NetGalley for the opportunity to read this book.

I chose this book because of the story. A girl who is bullied in high school. I was this girl. And now, I’m 32 and I lack self-esteem and I’m suffering from social isolation. I have friends but when I’m with some people I don’t know well, I get very anxious.

I cried a lot when I read this book. I cried because I lived what Ashley endure at school (not everything) and it was difficult for me to experience all these feelings again and face the negative thoughts about myself through Ashley’s story. But I also cried because the author’s words made me think about the things I did subconsciously in high school, things that weren’t very clever in my situation. Finally, I cried because of all the positive sentences of hope at the end of the book. I realized that I just can’t live in the past all my life; I must go on and I shouldn’t be afraid to be myself. I’m a good person. I’m important for my boyfriend, my family, my friends and if some people don’t like me, screw them! I don’t like them either!
This book gave me hope and I’ll think about it when things will get rough. I don’t have enough words to thank Aimee L. Slater for that.

The story is very addictive. I liked the way the author choose to tell Ashley’s story; through the discussions with the psychiatrist and the flash-backs. I really loved the writing, to me it was just perfect. Aimee L. Slater found the exact right words to express what someone who is being bullied feel about herself. I was Ashley, maybe not totally; but her reactions could have been mine, her thoughts too. All the story was just the perfect expression of what bullying at school is.

I love Ashley because she reminds me of me. She is strong but she doesn’t see it or knows it yet. She makes mistakes like everybody else. She is in love with her best friend and thinks that he’ll never see her the way she’s seeing him. She wants to fight back but she doesn’t know how. Ashley is a perfect representation of bullied people.

I love Matt too. He wants to believe that everything can change between Ashley and his friends; he is naïve. He doesn’t see (or pretends to?) all the bullying about Ash. He thinks that she overreacts because his friends tell him that it’s not a big deal. But Matt is always there for her. He is human. He sometimes makes the wrong choices. He sometimes hurts Ash unconsciously. He is not perfect. And I love him for that.

I really hate all Ashley’s bullies. There are like mine. Exactly the same. They don’t love her because of some mistakes she made, but the way they treat her is way worse than what she did. They are mean, they want to destroy her. It was very difficult for me te read how Finn hates her just because of a little lie she told people years ago. I hate Karyn too because she uses Matt to hurt Ashley. I hated them a lot like I still hate my own bullies.

And I like the metaphor the author used to tell people that only ourselves can get us better, can learn to love ourselves and can prove to all the people who tell us we are nothing that we are important, that we count in this world, that we have a role to play like everybody else. All the story about Younger Me/Older Me was all about that : to simply learn to accept yourself.

This book has some flaws but they didn’t strike me because all my attention was on Ashley, on the bullying she’s dealing with. This book is important for me because of Aimee L. Slater’s message. It completely transcends me.

Read this book if you are bullied or a bully, if you are a mother or a father, if you are a teacher, if you are someone who just wants bullying to become a useless word.

Thanks to Aimee L. Slater. She told us a beautiful story with true, simple and powerful words.


We Were Liars
We Were Liars
par Emily Lockhart
Edition : Broché
Prix : EUR 9,99

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 J'ai bien aimé MAIS..., 19 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : We Were Liars (Broché)
Globalement, j’ai vraiment du mal à vous préciser si j’ai aimé ce livre ou pas.

Par certains aspects (notamment l’écriture, toute la réflexion amenée par l’auteur,…), je lui mets 5 étoiles sur 5.

Le style d’écriture est assez poétique et métaphorique, bien qu’au début, j’ai eu du mal, le trouvant assez simple, gamin. Cette impression a totalement disparu plus j’avançais dans le roman, comme si l’héroïne prenait en maturité en cours d’écriture.

De même, j’ai énormément apprécié la réflexion dans laquelle nous embarque l’auteur à travers l’histoire. Le lecteur n’arrête pas de se questionner, non seulement sur ce qui est à venir mais également sur la famille Sinclair, ses valeurs, son comportement,… Et une fois qu’arrive la fin, difficile de simplement refermer le livre et de passer à autre chose. Je pense que peu importe qu’on l’ait aimé ou pas, ce livre laisse une trace dans notre esprit, une marque et qu’il est difficile de s’en détacher.

Par d’autres aspects, je lui mets à peine 2 étoiles sur 5 étant donné que j’ai trouvé que certaines choses manquaient de profondeur et que les questions étaient bien trop nombreuses au moment où on refermait le livre. J’ai aussi trouvé que certaines choses manquaient de cohérence mais cela, je ne peux pas l’expliquer sans spoiler.

Donc, en faisant la moyenne du positif et du négatif, j’ai donc décidé de mettre 3 étoiles sur 5 à ce roman. Une note pas mauvaise mais pas non plus exceptionnelle.
Je reconnais que le livre est prenant et assez addictif. Une fois commencé, on a envie d’aller au bout de l’histoire et de connaître le mot de la fin. En attendant, on spécule, on cherche, on imagine des théories complètement farfelues sur ce qui a bien pu se passer (et lire le livre en lecture commune avec les copinautes n’a rien arrangé niveau élaboration des théories !) mais une fois qu’on arrive à la fin, pour ma part, il me reste un étrange sentiment de frustration, comme si l’auteur n’était pas allé au bout des choses…
Ou peut-être l’a-t-il été justement si on suit la logique de l’histoire mais cela ne me convient simplement pas.

Bref, même si ce ne fut pas la lecture intense que j’attendais, je vous recommande quand même de le lire !

C’est un bouquin qui mérite d’être lu et qu’on en parle.
Il ne s’agit pas d’un simple roman Young Adult, l’auteur va plus loin et pousse vraiment le lecteur à la réflexion tout au long de l’histoire sur des sujets divers et variés.

A lire donc et hâte de connaître votre avis, savoir si vous devinerez avant la fin de quoi il en retourne exactement, découvrir si vous vous posez les mêmes questions que moi,…

Bref, un roman très addictif, surprenant et qui vous retourne complètement le cerveau !


Les étoiles de Noss Head : 5 - Origines (2e partie)
Les étoiles de Noss Head : 5 - Origines (2e partie)
par Sophie Jomain
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fin parfaite pour une saga exceptionnelle !, 3 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les étoiles de Noss Head : 5 - Origines (2e partie) (Broché)
a fin du tome 4 m’avait laissé complètement sur les fesses, si je peux m’exprimer ainsi. Imaginer que Leith puisse être amnésique et ne pas se souvenir d’Hannah était pour moi totalement improbable… et pourtant Sophie l’a fait ! Et je l’ai détestée pour cela.

ET dès les premières pages de ce tome 5, j’ai immédiatement compris que l’auteur n’avait pas choisi la voie de la facilité et que ce cinquième tome allait être très très éprouvant pour Hannah, pour Leith, pour leurs proches et surtout pour le lecteur !
Les choses se compliquent assez vite que cela concerne Bonnie, l’amnésie de Leith ou encore la menace strigoy de Traian et de ses horribles sbires invisibles.

Je ne sais pas si Sophie avait une idée de ce qu’il allait se dérouler dans les tomes 4 et 5 avant de commencer à les écrire ou si tout lui est venu au fur et à mesure de son écriture, mais il faut bien avouer que ces 2 tomes sont juste incroyables. On sent une grande maîtrise aussi bien au niveau de l’intrigue, des personnages mais également de l’écriture. Les tomes 4 et 5 des Etoiles de Noss Head sont juste PARFAITS, l’aboutissement idéal que l’on aimerait bien voir plus souvent dans d’autres sagas où souvent malheureusement l’intérêt du lecteur, la qualité des intrigues diminuent plus on avance dans les tomes.

Dès les premières pages, j’ai directement compris ce qui allait m’attendre à la fin du roman. Non seulement l’auteur ne laisse planer aucun doute sur l’issue, mais pour avoir lu dans une autre saga YA, une situation similaire, je savais que Sophie allait faire le même choix ici.
Je n’ai pas été voir les commentaires des autres lecteurs, mais je sais que cette fin a fait débat et que beaucoup ne l’ont pas appréciée. Pour ma part, je la trouve idéale et aboutie. En fait, je n’aurais pas aimé qu’elle soit différente.

Il y a tant d'autres choses à dire sur ce 5ème tome tellement il est riche au niveau de l'intrigue, des rebondissements mais je vous laisse découvrir cela par vous-même !

Pour les plus curieux d'entre vous, ma chronique en entier : [...]


Beautiful player (Français)
Beautiful player (Français)
par Christina Lauren
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Parfait !, 3 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beautiful player (Français) (Broché)
Alors que je m’attendais à une histoire semblable à Beautiful Bastard, je dois dire que j’ai été surprise par ce troisième tome que j’ai trouvé particulièrement romantique et assez sensuel.

Contrairement au premier tome, la romance prend le temps de s’installer. Après s’être perdus de vue pendant des années, Will et Hanna apprennent à se connaître et se retrouvent tous les matins pour un petit footing dans Central Park. Leur relation évolue doucement.
Ils deviennent d’abord amis, Will donnait des conseils à Hanna pour sortir et séduire les hommes. Quant à elle, elle l’étonne et le surprend de jour en jour avec son franc parler. Ils s’attachent l’un à l’autre, franchissant les étapes une à une mais sans oser mettre clairement de mots sur leur relation particulière de peur que l’autre puisse faire marche arrière.

J’ai vraiment adoré leur duo. J’ai trouvé que leur romance fonctionnait bien et la dynamique du récit rend leur histoire plus crédible puisqu’elle s’installe dans la durée, en franchissant petit à petit chacune des étapes d’une relation.
Ce que j’ai également beaucoup aimé dans le récit, c’est qu’on a l’impression de vivre une « première relation amoureuse ». Hanna n’est plus vierge, elle a déjà eu quelques amants dans sa vie mais elle reste tellement inexpérimentée en matière de sexe que son ignorance, son envie « d’apprendre » à bien faire certaines choses (hum) rendent leur relation aussi naïve au début qu’une première fois. Et alors que Will est un coureur de jupons invétéré, qu’il a connu beaucoup de filles, il est touchant de voir que de progresser aussi doucement avec une fille le séduit et lui fasse encore plus d’effet que s’il avait couché avec elle directement.

J’ai aimé le fait que la tension sexuelle qui naît entre les deux personnages ne fait que monter crescendo au fil du récit. Les petits SMS coquins qu’ils s’envoient mutuellement, la manière dont Hanna arrive à parler de sexe comme si elle parlait du temps qu’il fait avec Will, les premières fois où ils se touchent, se découvrent mutuellement… Une atmosphère sensuelle, électrisante se dégage du récit et plus on avance, plus cette atmosphère devient lourde, pesante, s’accordant parfaitement avec l’envie que l’un a de l’autre.
Je vous avoue que j’ai eu les papillons au ventre, j’ai senti cette tension, cette atmosphère prendre naissance au creux de mon ventre… Bref, on peut dire que j’ai vraiment vécu physiquement le récit, plus qu’un roman comme 50 Shades !

Au-delà de l’intrigue , j’ai beaucoup aimé les personnages, surtout Hanna.
D’ailleurs, je me suis beaucoup identifiée à elle… dans sa manière de parler de tout sans complexe, même de sexe, sans se sentir nullement gênée. Et je dois bien avouer que dire tout haut tout ce qui passe par la tête, cela me ressemble beaucoup ! Je me suis pas mal identifiée à elle sur d’autres points également, ce qui fait que je me suis sentie très proche de cette héroïne vraiment touchante et rafraîchissante !

Quant à Will, malgré qu’il n’ait envie que de « plans cul » et rien de plus, je l’ai trouvé très attendrissant avec Hanna. Avec elle, il a l’impression de tout redécouvrir pour la première fois et se montre très attentionné avec elle, que ce soit pour la mettre à l’aise avec son corps que pour lui prodiguer conseils et encouragements lorsqu’il s’agit de leur entraînement matinal à Central Park.

En écrivant cette chronique, plein de petites choses sans importance me reviennent en tête : la scène dans la chambre chez un collègue d’Hanna, la visite chez les parents d’Hanna pour Pâques,… Ce sont des moments qui m’ont soit fait sourire, soit qui m’ont apporté des sensations tout autre mais pour lesquelles je me sentie sur le coup bien vivante si vous voyez ce que je vous dire !

Si je devais reprocher ceci dit une petite chose au récit, c’est qu’au bout d’un moment, ça devient lassant et énervant de voir que chacun ressent la même chose pour l’autre mais n’ose pas lui dire. Dès lors, ces malentendus entraînent des incompréhensions, qui je m’en rends bien compte font tout le piquant du roman, mais qui à la longue deviennent un peu too much pour le lecteur qui a juste envie d’entrer dans le livre et de les faire asseoir l’un en face de l’autre et de leur dire de vider leur sac !

Et enfin pour terminer sur une note positive après ce petit bémol, il convient de souligner que la narration à deux voix sied parfaitement à ce genre de romance. Les deux auteures alternent les points de vue à chaque chapitre, donnant ainsi vie à chaque personnage. Le lecteur se rend évidemment bien compte de ce que pense chacun des deux protagonistes, d’où l’agacement de les voir ne pas être totalement honnêtes l’un envers l’autre concernant leurs sentiments !


Twisted
Twisted
par Emma Chase
Edition : Broché
Prix : EUR 14,53

5.0 étoiles sur 5 Un second tome aussi rafraîchissant que le premier, 3 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Twisted (Broché)
Même si c'est Kate notre narratrice dans ce second volet et plus Drew, j'ai autant aimé la lecture !
Tout part d'un malentendu, d'un quiproquo entre Kate et Drew et cela prend des proportions ahurissantes. Ceci dit, j'ai passé un bon moment, j'ai dévoré le récit et j'attends la suite qui sortira en octobre avec impatience !


Bully: A Fall Away Novel
Bully: A Fall Away Novel
par Penelope Douglas
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Décevant..., 3 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bully: A Fall Away Novel (Broché)
Malgré que la lecture soit prenante jusqu'au bout, j'ai trouvé que l'intrigue ne tenait pas la route. A vrai dire, j'ai toujours du mal à comprendre la position de Jared par rapport à Tate.
Il y a également des incohérences dans les propos de l'auteur... Un coup, Tate dit qu'elle n'a pas parlé du comportement de Jared à ses proches, un coup elle en parle avec sa grand-mère (???)
Ceci dit, la lecture reste addictive jusqu'à la dernière page, j'ai eu du mal à lâcher le récit et j'ai même réussi à verser une petite larme.
Bref, je m'attendais à mieux mais je continuerai quand même la saga pour voir ce que l'auteur nous réserve !


Indécise T01 de la série Toughtless
Indécise T01 de la série Toughtless
par S.C. Stephens
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 à couper le souffle !, 8 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Indécise T01 de la série Toughtless (Broché)
Indécise a été une lecture prenante, intense, émotionnellement épuisante, passionnée et fusionnelle. Eh oui, tout cela à la fois ! J’utilise le terme « fusionnel » car c’est un roman dont il est difficile de se détacher : Que vous soyez en train de le lire ou que vous l’ayez terminé, il vous accompagne toute la journée, il hante vos nuits, bref ses personnages et lui ne vous quittent plus.
J’ai aimé l’histoire, j’ai aimé les personnages, en tout cas Kellan et Kiera…
BREF, un énorme coup de coeur que je recommande à tous les amoureux de romance, à tous ceux qui aiment les triangles amoureux compliqués !


Love Game - tome 1 de la trilogie Tangled
Love Game - tome 1 de la trilogie Tangled
par Emma Chase
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jouissif !, 8 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love Game - tome 1 de la trilogie Tangled (Broché)
Cette romance se caractérise par le ton humoristique adopté par l'auteur et par le fait que pour une fois, le narrateur est le garçon et non la fille.
Drew nous fait découvrir sa manière de penser, ses plaisirs dans la vie et sa rencontre qui va tout changer avec la belle Kate Brooks.
Drew s'adresse directement au lecteur pour raconter son histoire en nous donnant de plus quelques conseils avisés (ou pas !) sur la manière de penser des garçons.
De fait, l'originalité du récit réside plus dans le ton adopté par l'auteur que par l'histoire en elle-même. Mais c'est tellement bon qu'on ne peut y résister ! Foncez, c'est l'un des meilleurs romans New Adult publiés en VF à ce jour !


Jeu de patience
Jeu de patience
par Jennifer Armentrout
Edition : Poche
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un gros coup de coeur !, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeu de patience (Poche)
Je suis tombée complètement amoureuse du personnage masculin, Cameron Hamilton, un jeune homme qui représente pour moi LA REFERENCE en matière de boyfriend. Cameron est beau, drôle et patient. Il est prêt à tout pour conquérir Avery, une jeune fille qui ne se laisse pas approcher, en raison d'un passé auquel elle fait face difficilement.
Comment ne pas craquer face à ce garçon ? Comment ne pas être émue de l'histoire d'Avery ?
La romance reste basique, l'histoire ne casse en effet pas 3 pattes à un canard, mais l'auteur sait nous tenir en haleine en mettant en scène 2 personnages attachants dont il est très difficile de quitter à la fin du roman.
Mon avis complet s'il vous intéresse sur mon blog :[...]


Page : 1 | 2 | 3