Profil de bir-hacheim > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par bir-hacheim
Classement des meilleurs critiques: 58
Votes utiles : 5580

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
bir-hacheim "Le blog de bir-hacheim" (Tourcoing, France)
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-30
pixel
Je n'ai pas tout dit : Ultimes révélations au service de la France
Je n'ai pas tout dit : Ultimes révélations au service de la France
par Paul Aussaresses
Edition : Broché
Prix : EUR 18,30

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Celui par qui le scandale arrive, celui qui aurait mieux fait de la fermer., 25 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je n'ai pas tout dit : Ultimes révélations au service de la France (Broché)
Pain béni pour les journalistes, le général Aussaresses a relaté dans trois ouvrages (celui-ci est le dernier) ses actions au sein de l’Armée, du Renseignement ou de l’industrie militaire au service de la France et ce de la deuxième guerre mondiale aux années 80.

Ses deux ouvrages précédents étaient consacrés à la seconde guerre mondiale, à la guerre d’Indochine et à la guerre d’Algérie:

- Services spéciaux Algérie: 1955-1957
- Pour la France: services spéciaux 1942-1954

Le dernier, présenté ici est plus confus: le général Aussaresses est « serré de près » par l’auteur-réalisateur Jan-Charles Deniau à la recherche de réponses sur le parcours et les « affaires » majeures auxquelles son sujet a été confrontées. On a donc la restitution quasi littérale d’une interview où les silences valent bien les réponses. Difficile d’appréhender le jeu des questions quand on ne connait pas les sujets évoqués et les précédents ouvrages consacrés à Paul Aussaresses. Il y a d’ailleurs de nombreuses redites par rapport à ces derniers. L’intérêt principal de l’ouvrage, selon moi, concerne la période durant laquelle il fut instructeur aux Amériques (USA et Amérique du Sud) puis au service de l’industrie militaire française.

On peut porter le jugement que l’on veut sur Aussaresses mais il fut, et il y tient, un soldat au service de la France. Le reste appartient à sa conscience, à ceux qui ont commandé, à ses adversaires et victimes et à l’Histoire !

J’aurais aimé que les 7 pages de conclusion consacrées par Jean-Charles Deniau et Madeleine Sultan à l’analyse de la personnalité de leur sujet soient plus étoffées et en introduction.


La division Wiking
La division Wiking
par Rolf Steiner
Edition : Relié

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'une des unités emblématiques de la Waffen SS., 22 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La division Wiking (Relié)
Les éditions Caraktère se sont engagées dans la production de monographies relatives aux grandes unités blindées ou mécanisées de la seconde guerre mondiale. Pour rappel, cet éditeur ne réalisait, jusqu'ici, que des magazines consacrés à la Res Militaris.

Le premier opus de cette série de monographies est consacré à l'une des unités les plus connues de la Waffen SS; à savoir, le division "Wiking" constituée notamment de volontaires issus des pays nordiques: danois, norvégiens mais aussi finlandais, néerlandais, flamands belges et divers volksdeutschen.

La division "Wiking" va être engagée de 1940 à 1945 s'inscrivant dans la saga guerrière mais aussi criminelle de l'ordre noir.

Comme c'est le premier de la série, attardons nous sur l'aspect physique de ces monographies: 128 pages sur un beau papier avec une couverture cartonnée mate à rabats. Évidemment, le texte, de facture classique est accompagné d'une iconographie très abondante en n/b, de portraits dans le texte, d'ordres de bataille textuels et de plusieurs pages de profils couleurs. En fait, on retrouve toute la qualité du travail des éditions Caraktère au travers de leurs magazines. Au chapitre des manques, l'absence de cartes toujours utiles... En fait, le format fait invariable penser à la célèbre collection de Osprey Publishing !

Ah oui, une curiosité ! L'auteur est Rolf Steiner, inconnu au bataillon des historiens, auteurs d'ouvrages ou d'articles de revue. Ce nom évoque pour moi deux acteurs de l'histoire récente: celui de Félix Steiner qui fut d'ailleurs à la tête de la "Wiking" mais également celui de Rolf Steiner, ancien légionnaire et mercenaire du temps des décolonisations. Bref, on aimerait en savoir plus sur l'auteur !

Pour résumer mon avis, un travail plus qu'honorable qui ravira les amateurs du genre dans un format de qualité à moins de 25 euros la monographie.

Les prochaines unités couvertes seront:

La 2nd US Armored Division
La 7. Panzer-Division
La division "Herman Göring"
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 11, 2015 11:05 PM CET


A propos de courage
A propos de courage
par Tim O'Brien
Edition : Broché
Prix : EUR 9,40

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le talent d’écriture donne une puissance d’évocation réellement exceptionnelle., 11 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A propos de courage (Broché)
Un ouvrage sur l’homme dans la guerre dont l’auteur est un écrivain reconnu aux États-Unis.

Tim O’Brien s’est retrouvé à 22 ans enrôlé dans la guerre du Vietnam, dans l’infanterie. Il fut l’un de ces « grunts » dont le cinéma nous a dressé plus d’un portrait.

L’ouvrage de O’Brien porte sur la vie et la mort mais pas seulement. Il nous livre les états d’âme, le vocabulaire, la proximité des combattants, tous ces détails de la vie des hommes engagés dans une guerre asymétrique en terre étrangère. Le livre est constitué de 22 chapitres courts qui auraient tous pu être mis en images pour le cinéma. Deux chapitres m’ont particulièrement marqué: « Les choses qu’ils emportaient » et « Dans le champ ». Les projections de l’auteur dans les événements avant et après le Vietnam ne sont pas les moins intéressants non plus.

J’ai lu beaucoup de mémoires de combattants mais je dois reconnaître que cet ouvrage-ci possède une puissance peu commune de par le talent littéraire de l’auteur. Un récit indispensable à mon sens.

L’ouvrage s’est vendu aux USA à plus de 2 millions d’exemplaires et je ne peux que relayer les avis unanimes de la presse anglo-saxonne:

- The New-York Times: un livre vital et essentiel – un livre qui compte non seulement pour les lecteurs qui s’intéressent au Vietnam mais aussi pour ceux qui s’intéressent à l’art de l’écriture
- The Los Angeles Times: une image ultime et indélébile de la guerre à notre époque et pour les époques à venir
- The Boston Globe: un livre si fulgurant et instantané que vous pouvez presque entendre les hélicoptères en arrière-plan
- The Washington Post: une précision tranquille et évocatrice, sans équivalent dans la littérature romanesque de la guerre américaine au Vietnam.

Rien que ça… Un grand moment de lecture.

Merci aux éditions Gallmeister de nous l’avoir édité en français.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 22, 2014 2:30 PM MEST


Operation Geronimo : Mission : capturer Ben Laden, mort ou vif
Operation Geronimo : Mission : capturer Ben Laden, mort ou vif
par John Weisman
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Haletant, c’est le moins qu’on puisse dire…, 5 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Operation Geronimo : Mission : capturer Ben Laden, mort ou vif (Broché)
Un récit sur des faits réels… On peut dire que d’emblée ce parti-pris m’avait refroidi. Romancer autour d’un fait géopolitique majeur du début du 21ème siècle me semblait bien délicat. Et bien, j’ai bien fait d’aller plus loin car comme le dit l’amiral James Lyons Jr de l’US Navy: « A recommander absolument à tous ceux qui veulent connaître la planification et la préparation nécessaires pour lancer un raid contre le terroriste le plus recherché de la planète. »

En la matière, John Weisman a vraiment un gros talent littéraire en sus d’une documentation plutôt pertinente. Vous me direz que tout cela peut être un montage, une intoxication ou « everything else ». Pourquoi pas… mais c’est fichtrement bien écrit, bien documenté et passionnant de bout en bout.

De la recherche du renseignement à la préparation de l’opération, de la prise de décision à la mise à l’eau de l’homme le plus recherché au monde, vous aurez une vision vraiment complète des processus du renseignement et des actions des forces spéciales américaines.

Évidemment l’ensemble des noms des personnes sont changés et même le président des États-Unis n’apparait que sous le terme de POTUS…

Le personnage qui m’a le plus impressionné c’est celui de ce Ranger invalide infiltré à proximité du compound d’Abottabad. Si ça c’est effectivement passé comme ça, c’est du grand art…

Au final, on sait au moins une chose… ça aura mis 10 ans mais le « job a été fait ».

Sincèrement, un récit à ne pas rater…

Merci aux éditions Nimrod de l’avoir traduit et proposé au public français !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 30, 2012 9:46 PM CET


La bataille d’El Alamein : Juin-novembre 1942
La bataille d’El Alamein : Juin-novembre 1942
par Cédric Mas
Edition : Relié
Prix : EUR 36,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bel album pour une bataille pas si connue que ça., 2 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La bataille d’El Alamein : Juin-novembre 1942 (Relié)
Cédric Mas est un auteur régulier d’articles dans les revues d’histoire militaires francophones. Il nous avait délivré un travail très intéressant sur le Deutsche Afrika Korps (D.A.K.) dans deux hors-série de la revue Batailles & blindés, les numéro 6 & numéro 8.

Il nous livre ici un ouvrage bien complet et bien documenté sur la bataille d’El Alamein en 1942. De fait, on devrait plutôt dire les batailles d’El Alamein car ce lieu fut le théâtre de la limite de l’expansion de l’Axe vers l’Égypte sous contrôle britannique et le point de départ de la reconquête par la Grande Bretagne et ses dominions.

Si la bataille d’El Alamein est peu connue en France, les anglo-saxons la considère comme l’un des tournants de la seconde guerre mondiale tout comme Stalingrad. Il est clair également qu’il s’agit de la dernière grande bataille gagnée par les Britanniques sans leur allié nord-américain…

Pour revenir à l’ouvrage, le texte est bien complet en 120 pages. Il reprend tout d’abord de manière classique l’ensemble des opérations militaires. Cédric Mas nous propose en sus un bilan très intéressant sur les questions essentielles posées par la bataille. J’ai particulièrement apprécié cette partie où l’on prend de la hauteur ! A noter également une réflexion régulière sur le moral et les actions des principaux acteurs tels que Rommel, Auchinleck, Montgomery, Hitler et Churchill. Bref, tout en assurant une relation sérieuse et rigoureuse des opérations militaires, l’auteur souhaite apporter à notre réflexion les dimensions morales et stratégiques indispensables à la compréhension de l’événement historique. Mission remplie.

J’ajoute également que l’ouvrage est superbement illustré avec une abondante série de photos inédites (coll. personnelle de l’auteur en grande partie). de nombreux organigrammes, tableaux et cartes. Pour ces dernières, j’ai regretté l’absence d’échelle. On trouvera également en annexe une évolution détaillée des forces blindées des deux belligérants ainsi qu’une très complète bibliographie internationale.

Au final, un bel et bon ouvrage que je recommande bien volontiers !

Enfin, une curiosité: l’ouvrage est co-édité par les éditions Heimdal et le Magazine Uniformes.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 16, 2012 8:06 PM CET


Les allies jouent et gagnent
Les allies jouent et gagnent
par Clark Mark W
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Intéressantes mémoires consacrées à la campagne d'Italie., 1 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les allies jouent et gagnent (Broché)
Le général américain Mark W. Clark a commandé les troupes alliés en Italie durant la seconde guerre mondiale. L'ouvrage recouvre cette période mais également la période correspondant à l'entrée en guerre des États-Unis, l'opération Torch et la campagne de Tunisie. Le commandement des troupes alliées en Italie et la lente remontée vers l'Italie du Nord occupent l'essentiel de l'ouvrage. Les deux derniers chapitres relatifs à l'occupation de l'Autriche et à la Conférence de Moscou sont bien intéressants également.

Si le style reste assez académique, le fond est d'un grand intérêt car il présente, sous un autre angle, les difficultés rencontrées par celui qui commandait un front qui devint de plus en plus accessoire dans la victoire finale. On appréciera le vibrant hommage rendu par le Général Clark aux troupes du Corps Expéditionnaire Français commandé par le Général Juin.

Cet ouvrage n'a malheureusement pas été réédité depuis 1953.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 11, 2012 4:34 PM CET


Jean Deuve
Jean Deuve
par Christophe Carichon
Edition : Broché
Prix : EUR 18,90

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les temps exceptionnels tuent ou forgent des hommes exceptionnels. Jean Deuve était de ceux-ci., 24 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jean Deuve (Broché)
De la campagne de Mai 1940 à la guerre d’Indochine, Jean Deuve fait partie de ses jeunes hommes embarqués dans le maelström des guerres mondiale et de la décolonisation. Mais si certains se forgèrent une postérité au feu, Jean Deuve a la particularité d’avoir été l’un d’eux mais aussi un homme de l’ombre au sein des services secrets de la France. C’est en soi un fait suffisamment rare pour être souligné.

Trois autres spécificités font également de Jean Deuve un homme rare:

- sa passion pour le mouvement scout dont il fut un acteur toute sa vie
- son engagement auprès du peuple Lao comme combattant, organisateur de la sûreté du jeune état indépendant et conseiller de ses dirigeants nationaux
- sa carrière d’écrivain avec comme sujets de prédilection: le renseignement, le Laos et sa Normandie.

Les héros de la période disparaissent les uns après les autres et Jean Deuve nous a quitté en 2008.

Le jeune historien Christophe Carichon vient nous délivrer en 2012 la seule biographie consacrée à cet officier et ce, aux éditions Artège.

Christophe Carichon, également officier de réserve, s’est particulièrement intéressé jusqu’ici aux mouvements de jeunesse. Il est clair qu’il ne pouvait que croiser et côtoyer Jean Deuve.

L’ouvrage qu’il nous livre est une bonne biographie du combattant, de l’homme de l’ombre mais également de l’homme tout court. En cela, l’ouvrage est bien complet. L’histoire familiale, sa formation sont bien couvertes. J’ai également trouvé bien intéressantes les références régulières au mouvement scout qui va impacter la vie de Jean Deuve de sa Normandie natale au Laos. J’avoue avoir ignoré jusqu’ici l’importance de tels mouvements.

Qui plus est, l’ouvrage est bien écrit, plaisant à lire et agrémenté d’un cahier photos, d’une bibliographie et d’un rappel des ouvrages publiés par Jean Deuve.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 30, 2012 9:38 PM CET


D'une guerre à l'autre : de la Côte d'Ivoire à l'Afghanistan avec le 2e RIMa
D'une guerre à l'autre : de la Côte d'Ivoire à l'Afghanistan avec le 2e RIMa
par Yohann Douady
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un témoignage de qualité sur l’engagement de l’Armée Française sur les théâtres d’opérations extérieures., 20 octobre 2012
Les éditions Nimrod se font fait une spécialité, depuis l’origine, de traduire et d’éditer les témoignages de soldats anglo-saxons (USA, Grande Bretagne) engagés dans les conflits de la fin du 20ème siècle et du début du 21ème. Depuis plusieurs années, l’éditeur cherchait à publier le témoignage de soldats français mais de tradition ou devoir de réserve oblige, les propositions de texte étaient rare. C’est donc, on imagine, avec une grande satisfaction que Nimrod sort aujourd’hui le témoignage d’un sous-officier d’un des plus prestigieux régiments d’intervention extérieure, le 2ème Régiment d’Infanterie de Marine.

L’ouvrage nous propose dix années de vie militaire d’un jeune homme volontaire pour servir au sein du régiment d’élite dont la vocation est bien d’être projeté sur les T.O.E. Ce sera donc la Bosnie-Herzégovine, puis la Côte d’Ivoire de l’Opération Licorne et enfin l’Afghanistan très récemment. Un témoignage direct sur les combats, le maintien de l’ordre, la guerre contre-insurrectionnelle.

Les états d’âme du combattant ne sont pas cachés: la famille, les amitiés, l’arrière, la hiérarchie, les autres corps, les coups durs, la perte des camarades. Au delà de la restitution des combats, c’est bien ce dernier aspect qui rend l’ouvrage du sergent Yohann Douady particulièrement intéressant.

La restitution des opération du bataillon Richelieu prouve également que l’Armée Française est engagée dans une guerre dont on ne peut pas vraiment dire le nom ou soutenir en métropole…

A noter la très belle préface du chef de corps du 2ème RIMA, le colonel Héluin. Il ne peut y avoir de grands soldats sans grand chef.

Pour résumer, un témoignage de belle qualité soutenu par des cartes hors textes et un cahier de photos couleurs que je vous recommande chaudement.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 22, 2012 10:04 PM MEST


Les Chinois à la conquête de l'Afrique
Les Chinois à la conquête de l'Afrique
par Jean Jolly
Edition : Broché
Prix : EUR 23,30

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Assez complet mais fouillis., 14 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chinois à la conquête de l'Afrique (Broché)
Journaliste de la presse écrite, Jean Jolly nous propose un ouvrage sur deux sujets qui me passionnent: le pays continent, la Chine, face au continent aux 50 pays (ou presque…).

L’ouvrage nous propose un chassé croisé entre le développement de la Chine avec ses forces et ses faiblesses, la situation de l’Afrique et les opérations de grande prédation de la puissance asiatique sur le continent noir. De la recherche effrénée des matières premières à la conquête de marchés de grands travaux et de produits finis, la Chine s’associe aux états africains pour le meilleur ou pour le pire dans une course sans fin à la résolution de leurs problèmes respectifs et c’est parfois bien explosif. Les rôles respectifs de la France et des États-Unis sont régulièrement mis en avant.

L’ouvrage fourmille d’informations intéressante mais dans une approche que je trouve assez fouillis et parfois répétitive. On a en fait l’impression d’une suite d’articles rassemblés.

Au final, une bon apport de contenu mais franchement la lecture de cet ouvrage m’a été assez pénible et c’est bien dommage.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 22, 2012 10:06 PM MEST


Joffre - L'âne qui commandait des lions : Été 1914 : 300 000 morts en 3 semaines !
Joffre - L'âne qui commandait des lions : Été 1914 : 300 000 morts en 3 semaines !
par Roger Fraenkel
Edition : Broché
Prix : EUR 22,40

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Procès à charge mais dans la bonne humeur !, 23 septembre 2012
Un livre un peu étrange dont l’auteur n’est pas un historien et que j’avais laissé passer à sa sortie en 2004. Mais il continuait à me faire de l’oeil dans l’une de mes listes de suivi et la lecture récente de l’excellent travail d’André Bourachot: « Joffre, de la préparation de la guerre à la disgrâce« , m’a finalement fait franchir le pas de l’achat et de la lecture !

Bien m’en a pris. Bon c’est sûr, au début, on se méfie: on est clairement à un procès, on sent très vite que rien ne sera épargné à l’inculpé !

Et puis, petit à petit, l’argumentaire de l’auteur se déroule, précis, appuyé par les témoignages des contemporains, l’analyse des historiens. Les témoins de la défense en prennent pour leur grade (militaires comme Gamelin, écrivains comme Arthur Conte ou historiens comme Gabriel Hanotaux). Bref la mitraille tombe drue avec un vocabulaire succulent dans lequel j’ai ressenti beaucoup de cet esprit wallon que je fréquente régulièrement (l’auteur est né de Liège).

Si la forme du texte (procès, parti-pris et vocabulaire) peut repousser plus d’un lecteur, ce dernier aurait bien tort car le texte de Roger Fraenkel est de qualité tant sur la période précédent la guerre que sur les premières semaines catastrophiques de l’Armée française.

J’ai particulièrement apprécié:

- le concept d’offensive à outrance et l’impact sur les dispositifs tactiques
- les opérations en Belgique
- les offensives françaises catastrophiques
- le parti-pris de ne pas traiter la bataille de la Marne
- les saillies sur les traits physiques et de caractère des principaux personnages

Il a manqué selon moi:

- le choix délibéré de la « tête de turc » limite, de fait, les autres responsabilités de l’appareil militaire et politique
- il eut été intéressant d’aller plus loin dans la critique des hagiographes de Joffre: leurs motivations, leurs erreurs. Le sujet est traité de ci de là mais un bon chapitre sur le sujet eut été intéressant.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai apprécié cet ouvrage iconoclaste et plein d’humour, bel exercice de « remue méninges » tout comme d’ailleurs « Les mensonges de Waterloo » de Bernard Coppens. Finalement, la belgitude me gagne… ;-)

Pour compléter cet ouvrage, je ne peux que vous recommander le « Joffre, de la préparation de la guerre à la disgrâce » d’André Bourachot sans doute moins tranché mais bien argumenté sur les responsabilités de Joffre.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 30, 2012 9:37 PM CET


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-30