ARRAY(0xa42c3dc8)
 
Profil de Nath > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nath
Classement des meilleurs critiques: 161.481
Votes utiles : 11

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nath

Afficher :  
Page : 1
pixel
Sexe entre amis
Sexe entre amis
DVD ~ Justin Timberlake
Prix : EUR 9,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 une mignonnette comédie !, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sexe entre amis (DVD)
Ayant loupé ce film au cinéma, j'ai donc acheté le dvd, mais je ne sais pas pourquoi d'un coup, j'étais réticente à le visionner... Aïe ! Effectivement, les premières minutes, disons le premier quart-d'heure a confirmé mes doutes et cette impression négative. J'ai plusieurs fois soupiré et haussé les sourcils, tant les minutes étaient... "chaudes" ! L'ambiance était sur le grill à chaque changement de plan et, était loin de me séduire ! Et puis, il y a eu comme un déclic qui s'est déclenché lors de la deuxième partie du film et, peu à peu, je me suis attachée aux personnages, et j'ai aimé le revirement de situation... Oui, c'est ça, il y a eu un petit truc en plus qui a fait que, je me suis laissée attendrir et charmer. Le film m'est alors apparu sous un autre angle, moins direct, moins "hot" et plus en accord avec ce que j'en attendais depuis le début ! Il était devenu abordable, plus plaisant, efficace aussi parce que le mot "sexe" ne revenait pas sur le tapis toutes les cinq secondes. Une histoire d'amour prenait de l'altitude sans contrefaçon... Donc, au final, "Sexe entre amis" est une mignonnette comédie avec des acteurs efficaces et si les premières minutes peuvent décevoir, le reste n'est que du bonheur visuel... A découvrir donc !


Seins et oeufs
Seins et oeufs
par Mieko Kawakami
Edition : Broché
Prix : EUR 13,02

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La vision d'un idéal féminin x 3, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seins et oeufs (Broché)
La vision qui relie ces trois femmes entre elles, ajoute un sens particulier au roman car chacune révèle à tour de rôle, son idéal féminin... C'est étrange, particulier, obsédant aussi et, je n'ai pas forcément voulu tout retenir de ces confidences exagérées, dommage... Certains passages m'ont plutôt laissé perplexe ou du moins ne m'ont pas conquise entièrement... D'autres au contraire, m'ont atteint et m'ont dérouté ! Alors, pas évident, de vous expliquer mon ressenti de lectrice. D'ores et déjà, je ne voudrais surtout pas vous décourager avec cette lecture, elle est quand même à découvrir car l'auteure à sa renommée japonnaise.
Bien que l'écriture soit, à la fois fluide et légère, elle a aussi un côté aiguisée et crue qui m'a dérangé à certain moment et dont, je n'ai pas adhéré. Pourtant l'histoire aurait pu me convaincre un peu plus de par son féminisme mais les mots qui se sont alignés à la chaîne n'ont pas su résister aux réticences que très vite, j'ai ressenti. Ce côté "malaise/mal-être" omniprésent a, je suppose, alors érigé comme un mur d'incompréhensions...
Il est question pour l'une des protagoniste de se refaire faire la poitrine. Avouer que le thème n'est pas banal... Peu de roman aborde ce sujet-là. De ce fait, l'une des femmes a des vues "très cernées" sur ce qu'elle souhaite faire avec le haut de son corps et cela prend beaucoup de place dans ce court roman. Un peu trop d'ailleurs, à mon sens et son obsession a fini par me "saoûler". Ses idées ou bien ce qu'elle ressent alors peut évidemment se comprendre mais j'ai trouvé le tout beaucoup trop envahissant. Tout avait trop d'importance et prenait trop d'ampleur.
Parallèllement à ses exigences sur ladite opération qu'elle va subir et qu'elle confie à sa soeur sous toutes les coutures, une autre voix (celle de sa fille) déclenche une autre vision de la féminité, tout aussi dérangeante, à vrai dire. L'une et l'autre ne le savent pas mais sous nos yeux de lectrice, les deux discours sont intimement liés, ils se rejoignent à un moment donné parce que la mère assumant mal son corps transmet forcément à sa fille son mal-être, et ces répercutions physiques atteignent le moral de chacune. D'autant plus, que la fille est dans une phase cruciale : l'âge de l'adolescente qui se cherche à tout point de vue. La rebellion mère-fille gronde alors et, c'est la tante qui temporise ce climat de tension grâce à son écoute rassurante, plus ou moins silencieuse...
Une lecture qui vaut la peine d'être lue mais qui ne laissera pas grandes traces sur moi pour aujourd'hui, sauf celle d'en apprendre encore un peu plus les caractèritisques et les influences de la littérature étrangère. Je reste instaisfaite de cette lecture et, je la relirais sans doute un peu plus tard...


Pas si simple
Pas si simple
DVD ~ Meryl Streep
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 4,70

3.0 étoiles sur 5 Attendrissant au possible !, 9 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas si simple (DVD)
Le duo que forme M. Streep et A. Baldwin est du tonnerre et on ne peut s'empêcher plusieurs fois de pouffer de rire, tellement parfois la situation en devient cocasse ou coquine !!!!! Ce cliché des parents divorcés qui se cachent de leurs enfants pour vivre de nouveau l'amour avec un grand "A" est attendrissant au possible et à des aspects plutôt comiques sur les bords, il faut bien avouer. Le rôle de M. Streep est un peu ingrat, la voilà assise entre deux chaises en aimant deux hommes à la fois et "pas si simple" pour elle alors que de faire un choix, n'est-ce pas ? Mais elle s'en sort avec de belles pirouettes, joignant le geste à la parole, l'utile à l'agréable. Point de jalousie aveuglante, il faut avant tout drédramatiser la situation et tourner les choses en dérision, sous peine sinon de voir pointer sous son nez une certaine dose de catastrophes en tous genres. Les extravageances de l'actrice deviennent alors tendres, généreuses, émouvantes et sans la moindre rancune.
Avec ce film, on se laisse bien sûr attendrir comme au premier jour et on sourit béatement devant l'écran de notre petit écran. Il est, un mélange de romantisme et de sensations "fortes" mais attention, pas le même genre de sensations que l'on peut ressentir lorsqu'on fait du manège, hein ? Ce sont plutôt, des sentations douces-amer...
Et puis... Ce film révèle de superbes décors à l'appui (oh, my god : le jardin !!!! Oh, my god : la maison !!!)
Bref, il y a chaque minute une sorte de complicité qui se dévoile, de sorte que les confidences sont de mises et pas seulement, sur l'oreiller...


Le Chaudron
Le Chaudron
par Kiyoko Murata
Edition : Broché
Prix : EUR 13,30

3.0 étoiles sur 5 Un petit mélange de souvenirs..., 9 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Chaudron (Broché)
C'est un joli petit roman qui se lit d'une traite, au soleil ou bien dans le confort de son canapé habillé pourquoi pas de coussins douillets aux couleurs plus ou moins chatoyantes. Oui, ce petit roman, se lit en très peu de temps et, il faut peu d'espace pour l'apprécier et en aimer la justesse et la profondeur de ses mots. Ces derniers se veulent bouillonnants de souvenirs et symbolisent en très peu de pages, tout l'air d'être une grand-mère. N'est-il pas aux grand-mères qu'appartient le rôle de raconter et de communiquer à leurs petits-enfants tous les souvenirs qui ont marqué de près ou de loin, la famille pour qu'ainsi la relève du flambeau familial soit assurée pour la génération à venir...

Ainsi, les tendres souvenirs et les petits secrets jusqu'à présent mis à l'abri du savoir peuvent enfin avec l'âge des petits-enfants être révélés en douceur et sortir de leur cachette à petites doses. Des doses d'amour et de tendresse partagées et sollicitées de part et d'autre, grâce à des déjeûners où dans le chaudron de grand-mère mijote à coup sûr, une recette alléchante transmise elle aussi avec beaucoup de générosité.

Il va de soi donc, que le rôle des grand-mères fait apparaître comme des pouvoirs magiques, tant est la logique de reformuler avec toutes sortes de codes (visuels, auditfs et sensoriels), les symboles d'une vie passée, en incorporant dans chacun des récits, des souvenirs non pas d'une dizaine d'année mais d'une soixante d'année... Avouez que l'ambition est de taille ! Faire appel à sa mémoire comme pour mieux saisir l'opportunité de l'instant et d'en faire un jeu de séduction le plus juste possible, le plus vibrant aussi et ainsi répercuter l'histoire de chacun des membres d'une famille...

Ce petit roman est un mélange de tout ça, et de prime abord de souvenirs... Il faut bien un jour, les dissocier de sa mémoire et ne pas les contraindre à rester enfermés dans un mur de brouillard et, ainsi les laisser s'évaporer en fumée comme les voluptés du plat qui mijote chaque midi et soir dans le gros chaudron de grand-mère.

L'écriture de Kiyoko Murata est à découvrir ainsi que son petit roman simple, délicat et attendrissant. Voilà, tout ça pour dire que j'ai lu ce petit roman acheté en secondes main très rapidement (1h00 chrono) et j'ai aimé me plonger dans cette lecture souple, ou les souvenirs affluent sans craintes d'être sus... Les petits-enfants sont désormais en âge de savoir la vérité !

L'ambiance est douce, sereine... rassurante aussi et l'idée que cette vieille grand-mère à la mémoire défaillante soit entourée de ses petits-enfants m'a plu ! Et puis, il y a aussi l'héritage du savoir qui entre en ligne de compte... C'est un petit roman aux allures simples, arrondies... Bref, du bonheur à la clé et un joli moment de lecture...


D'où je suis je vois la lune
D'où je suis je vois la lune
par Maud Lethielleux
Edition : Broché
Prix : EUR 17,86

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la grande classe !, 16 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'où je suis je vois la lune (Broché)
Ce roman, je l'attendais !!!!
Ce roman, je le voulais !!!!
Ce roman, il me fallait le lire au plus vite une fois acheté !!!!!!!!

Et maintenant que je l'ai lu, qu'est-ce qu'il me reste ???!!!!

Il me reste des souvenirs plein la tête...
Il me reste des mots mis bout à bout et qui m'ont permise de faire la connaissance de Moon et de ses potes (Fidji, Boule, et surtout Slam) et puis aussi de Comète, sa petite chienne, fidèle compagnon de route et qui par son regard n'aura de cesse t'encourager Moon dans son périple.

Moon, c'est une fille de la rue, mais une fille du monde. Moon, c'est une fille forte et qui en veut malgré ses peurs et ses doutes ! Moon, c'est une batailleuse, une forcenée de la vie et qui a des rêves de fille plein la tête. Malgré tout Moon rêve du grand Amour...

Moon est belle, Moon est franche, Moon est pacifiste par certains côtés, mais Moon, on l'aime et on veut se la garder tout près du coeur.

Sa vie a Moon, c'est une distribution de sourires mais attention pas n'importe lequel des sourires. Moon, c'est pas un sourire lâché à la va vite, comme ça, d'une mimique raide et pressée, Moon elle prend son temps pour sourire, elle distribue ses sourires comme on déguste un bon vin. Un sourire est un tout et Moon le sait ! Moon, c'est une fille des rues super chouette qui inspire la confiance.

Outre ses sourires, Moon possède aussi ses propores rêves, et dans ses rêves, il y a ses mots. Ils sont beaux, fidèles avec plus ou moins d'importance mais tous font si chauds au coeur. Ah... Moon, je suis si heureuse de t'avoir connue, de t'avoir eu entre mes mains. J'espère qu'un jour au détour d'une rue, on se croisera, pour sûr, je te reconnaîtrais rien qu'à tes mitaines et ta parka défraichie ; on s'assiera alors ensemble sur une marche de la Place Saint-Mich, et nos culs posés-là, on refera le monde à notre manière. Je t'offrirais un chocolat chaud un soir d'hiver, sous un lampadaire pour ainsi te réchauffer le coeur et te laisser des souvenirs. Après mon départ, tu sortiras de ta poche, ton petit calepin à la couverture orange que t'auras chipé à la librairie du coin et tu inscriras tes mots histoire d'y noter tout ce qui te passe par la tête, quand tu auras rejoins ton carton pour la nuit avec Comète. N'oublie pas d'écrire dans la marge après tout quelle importance cela fera t-il ?

Après avoir lu Dis-oui Ninon, succès garanti, pour une deuxième lecture tout aussi captivante que la première.
L'écriture de Maud Lethellieux est surprenante, honnêtement, je ne la croyais pas capable d'écrire de la sorte, hihihi... Mais elle s'avère plus que nécessaire pour décrire l'ambiance de la vie de Moon.... Une Moon qui est d'autant plus attachante !!!!!!

Ce roman se lit d'une traite et pour ma part, il fallait vraiment que je me force à le poser pour faire autre chose. Moon a hanté mes moments de repassage ou de ménage, Moon m'a captivé, subjugué et il me fallait la suivre partout !!!!!!

Maintenant que ma lecture est finie, je me sens paumée, toute nue, et je n'ai que mes mots à moi pour dire à Maud que du Moon, j'en veux encore !!!!!!!!
Une lecture chavirante et belle. Une écriture intriguante et qui mérite récompense. Une lecture à faire connaître, une lecture à chanter à tue-tête et une re-lecture pour soi-même, histoire de retrouver encore une fois Moon !!!!

Dans ce roman, il y a un peu de tout en mélange et il y a surtout de fabuleux passages...
Au final, la poésie jongle le quotidien de Moon et c'est ce qui fait le tempo du roman et le rend si merveilleux !!!!!!!

Bravo Maud Lethielleux pour ce très très beau roman... J'ai adoré ++++++++ Et je reste fascinée par ma nouvelle lecture.


Page : 1