Profil de Trolly > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Trolly
Classement des meilleurs critiques: 1.746
Votes utiles : 210

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Trolly

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
With Us Until You'Re Dead (Digipack)
With Us Until You'Re Dead (Digipack)
Prix : EUR 6,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Déroutant mais bon, 30 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : With Us Until You'Re Dead (Digipack) (CD)
Le nouveau Archive, au titre quelque peu énigmatique, est surprenant car bien plus orienté electro que ses prédécesseurs, comme le montrait déjà le premier extrait Violently.
Dans l'ensemble les morceaux sont plutôt "courts" (enfin pour du Archive...) mais restent accompagnés d'envolées mélodiques toujours aussi implacables.
L'arrivée d'une 4e chanteuse est sympa car elle a une très belle voix, mais n'apporte pas forcément grand chose dans la mesure où elle ne chante que sur deux morceaux, elle fait plus "guest" que membre à part entière.
A voir au fur et à mesure des écoutes, après tout je n'avais pas trop apprécié Controlling Crowds au début, maintenant je le considère comme un des meilleurs albums d'Archive.


La Nuit éternelle T. 3
La Nuit éternelle T. 3
par Chuck Hogan
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Une fin pas à la hauteur, 2 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Nuit éternelle T. 3 (Broché)
Suite et fin de la trilogie vampirique de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan, fort décevante.
En terme de style, les défauts qui apparaissaient sur "seulement" (ça faisait déjà un peu beaucoup) une moitié de chacun de ses prédécesseurs sont présents sur la totalité du livre: action brouillonne, mal décrite, synonymes invraisemblables pour désigner les personnages (Quinlan principalement)... On a l'impression que les deux auteurs se sont succédés dans l'écriture sans relire ce que l'autre avait rédigé...
L'histoire: du grand n'importe quoi ; finalement l'introduction d'éléments mystico-religieux sape complètement le postulat de base (vampire = maladie) ; cette histoire d'archange et de site d'origine est complètement tirée par les cheveux, mal racontée, mal menée, mal terminée (quelle mauvaise fin !!!).
C'est dommage car cette histoire avait vraiment du potentiel en terme de relecture du mythe du vampire, en total contrepied des sentimentalo-nunuches Twilight ; mais l'impression de travail bâclé l'emporte.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 1, 2012 7:20 PM MEST


Let It Roll : Live In Germany
Let It Roll : Live In Germany
DVD ~ Velvet Revolver
Prix : EUR 11,59

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Mouais..., 29 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Roll : Live In Germany (Blu-ray)
Je n'ai pas le précédent DVD de Velvet Revolver, live in Houston, mais d'après les critiques que j'ai pu lire il semble très bof notamment du fait que les morceaux sont entrecoupés d'interviews du groupe.
Ce n'est pas le cas ici. Toutefois on a l'impression d'assister à un concert en direct d'une émission TV avec un mauvais ingé son... En gros c'est comme s'il n'y avait pas eu de mixage final.
La guitare de Slash est étrangement très en retrait, on l'entend à peine en lead, et l'ensemble est assez brouillon.

Sur le concert lui-même: la setlist est pas mal, bon équilibre entre les 2 albums de VR + 3 chansons des Stone Temple Pilots + 3 des Guns.
Concernant les musiciens eux-mêmes, je ne sais pas s'ils savaient que la fin (toujours provisoire ?) du groupe était proche, mais en gros: Slash fait le boulot, Matt Sorum idem et assure bien les contre-chants, Duff à l'air de s'emm... grave, Weiland fait un peu le minimum syndical et chante vraiment faux par moments, Kushner est le seul qui semble vraiment s'éclater.

Bilan un peu mitigé donc pour ce DVD, qui semble avoir été sorti seulement pour des raisons contractuelles. Cela reste tout de même un souvenir sympa de ce groupe.


Apocalyptic Love
Apocalyptic Love
Prix : EUR 18,42

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Juste nickel, 29 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalyptic Love (CD)
Après plusieurs écoutes, le constat s'impose: ce disque est proche de la perfection.
C'est d'une sobriété et d'une efficacité à toute épreuve. Et surtout bien plus homogène que le précédent effort solo de Slash, dans la mesure où il est cette fois entouré d'un "vrai" groupe.
Myles Kennedy de son côté confirme tout le bien qu'on pensait de lui.

Précédé par le formidable single You're a Lie, l'album déroule un hard rock US incroyable de clarté avec pourtant un son énorme (One last Thrill, Shots fired), bardé de magnifiques mélodies (l'intro de Anastasia flirtant avec le classique, la jolie ballade Far and away).

Vraiment de la super bonne musique ; profitez-en, c'est pas tous les jours que ça arrive.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 9, 2013 6:00 PM CET


Comeblack
Comeblack
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Délicieusement inutile, 2 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comeblack (CD)
Hé non, Sting in the Tail n'était pas le dernier ! Enfin en terme de création originale, pour le moment, si...
Au menu de Comeblack donc, 7 classiques réenregistrés avec un bon gros son d'aujourd'hui, et dans une tonalité où Klaus Meine arrive à chanter + 6 reprises.

Résultat:
Concernant les classiques ça le fait à peu près, ça leur donne une seconde jeunesse ; un effort particulier a été apporté sur les choeurs, très présents, notamment sur Rock you like a Hurricane (qui n'est pas noyée dans la reverb contrairement à la version originale, ça fait presque bizarre !) ; Rhythm of Love sonne aussi très bien.
Wind of Change en revanche n'est pas très utile ; plus récente que les autres, elle ne nécessitait pas une mise à jour, d'autant qu'il me semble que la tonalité est la même que sur l'originale. Seuls les choeurs ont été un peu "masculinisés".

Pour les reprises, bon voilà quoi... Soft Cell et les Kinks en heavy, c'est rigolo, mais pas beaucoup de travail de recherche dans l'ensemble... Seule Ruby Tuesday des Stones a vraiment été "scorpionnisée", débarrassée de sa teinte psychédélique pour devenir une ballade rock.

Comme beaucoup d'autres commentateurs, je trouve que le groupe aurait pu aller plus loin dans sa démarche et proposer carrément 14 titres réenregistrés, notamment en puisant dans son répertoire pré-Jabs (franchement, We'll burn the Sky, ça l'aurait fait) ; les reprises auraient pu faire l'objet d'un 2e CD en édition limitée par exemple...

Bilan mitigé donc...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 9, 2013 5:58 PM CET


Stoke
Stoke
DVD ~ Slash
Proposé par VTN-GmbH
Prix : EUR 11,29

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du rock, du vrai, 26 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stoke (DVD)
Après avoir été un peu déçu par l'album solo de Slash, ce live remet mes pendules à l'heure.
Du Guns, du Velvet, du Snakepit, et bien sûr du Slash solo, tout s'enchaîne à merveille.
C'est un show sans fioritures et plein de décibels qui nous est proposé, Slash s'est vraiment entouré de super musiciens, en particulier Myles Kennedy qui peut absolument tout chanter, mais doit se montrer un peu moins timide sur scène.
Autre petit bémol: le guitariste rythmique (dont je ne me souviens pas du nom) apparaît sur environ 3 plans de tout le concert... c'est peu...
Les interviews en bonus sont intéressantes, surtout celle de Slash évidemment qui retrace l'historique de l'album.
Un DVD à posséder.


Running Still
Running Still
Prix : EUR 14,99

5.0 étoiles sur 5 Sans faute, 16 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Running Still (CD)
Tout est dans le titre. La voix, la qualité des compositions, leur variété, les arrangements instrumentaux... tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce deuxième album un grand disque et un futur classique.

Quitte à s'éparpiller un peu, Mr. Winston montre qu'il sait s'aventurer dans de nombreux styles de musique et il le fait avec tellement de réussite que ça en est rageant.

Parmi les perles on relèvera notamment Speak to me (réalisée sans aucun instrument), She went quietly (très belle), les très rock n'roll Wild Ones et Rockin' in the Suburbs, Summertime here all Year et sa conclusion quasi-psychédélique...

Bref un must-have, au même titre que son premier disque Hobo. Charlie Winston est un véritable artiste, sur lequel il faudra compter pendant pas mal d'années.


Achtung Baby - 20ème anniversaire (Coffret Super Deluxe 6 CD + 4 DVD + Livre 92 pages + Photos)
Achtung Baby - 20ème anniversaire (Coffret Super Deluxe 6 CD + 4 DVD + Livre 92 pages + Photos)
Prix : EUR 126,68

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bel objet, 21 novembre 2011
Certes pour tout fan de U2 qui se respecte, posséder cette imposante édition (j'ai un peu galéré pour le rangement) est une obligation.
Un livre complet, des photos, 6 CD, 4 DVD...
Et pourtant tout semble si incomplet...
Il y a donc les albums Achtung Baby, évidemment, et Zooropa.
Un CD de b-sides contenant des chansons plutôt sympas, voire quelques perles (Blow your House down par exemple).
Mais pourquoi, pourquoi DEUX disques de remixes ? Quel intérêt, d'autant que beaucoup figuraient déjà sur le 2e CD du best of 1990 - 2000, qu'il n'y a quasi aucune différence entre 2 remixes d'une même chanson ? N'aurait-il pas mieux valu proposer un live ?
Le dernier CD, Kindergarten, est le plus intéressant en ce qu'il propose tout l'album Achtung Baby en démos. C'est parfois déroutant puisque ce ne sont pas forcément les mêmes paroles, évidemment pas les mêmes arrangements, et ça donne une bonne idée de ce qu'aurait été Achtung Baby si U2 était resté dans le même style musical que dans les 80's. La palme revenant à Tryin' to throw your Arms around the World, dans un style folk, totalement opposé à ce que la chanson est finalement devenue (perso je préfère d'ailleurs cette démo !).

Du côté des DVD, le docu From the Sky down est sympa, mais très court, et relève finalement plus de l'anecdote que de l'analyse approfondie d'un groupe qui serait au bord de la rupture (on n'a pas fait mieux pour l'instant que l'excellent Some kind of Monster sur Metallica).
Les vidéos... mouais bon, pareil, on les avait déjà sur les DVD des best-of.
Et puis le Live from Sydney que tout le monde avait déjà... C'est vraiment dommage vu que la performance de juin 2011 à Glastonbury a vraisemblablement été filmée (cf générique de fin de From the Sky down) et avait justement pour thématique l'anniversaire d'Achtung Baby, ça aurait vraiment fait un très bon complément.

Finalement cet achat aura surtout fait le bonheur de mon beau-père à qui j'ai refilé mes anciens exemplaires de Achtung Baby, Zooropa et Live from Sydney.
C'est bien beau de proposer de la quantité et du beau, mais l'essentiel reste quand même le contenu, et force est de constater que le compte n'y est qu'à moitié, et vu le prix, c'est dommage.


Noel Gallagher'S High Flying Birds
Noel Gallagher'S High Flying Birds
Prix : EUR 7,84

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Noel fait du Oasis..., 21 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Noel Gallagher'S High Flying Birds (CD)
...et ce dès la pochette du disque, qui est la même que Heathen Chemistry !
Bref, à la limite passons, mais ce détail peut montrer combien Noel Gallagher a finalement du mal à se démarquer de ce groupe dont il a claqué la porte.
Après tout pourquoi le ferait-il, lui qui a composé les trois quarts des chansons de Oasis ?
Eh bien peut-être parce que depuis qu'il avait laissé la plume en partie à ses compères, et notamment à son frère, les compos de Noel s'essoufflaient sérieusement. Mis à part quelques éclairs de génie sur Dig out your Soul (Falling down ou The Shock of the Lightning), il faut bien admettre que l'aîné des Gallagher avait sacrément tendance à s'auto-recycler.
Cela s'entend d'autant sur cet album solo qu'il commence très fort, avec le majestueux Everybody's on the Run, résultat tout le reste tombe à plat.
On a donc plus l'impression d'écouter un recueil de B-sides d'Oasis (d'ailleurs Record Machine et Stop the Clocks datent de cette époque) plutôt qu'une collection de chansons originales.
L'ensemble est évidemment largement écoutable, les mélodies sont entraînantes, les arrangements très (trop?) bien réalisés...
On notera également l'absence quasi totale de solos de guitare (même si Noel est loin d'être un guitar hero, ça n'aurait pas été désagréable).
On ne va pas s'amuser à comparer avec Beady Eye, tant Liam est parti dans un trip très brut, alors que Noel s'est énormément appliqué sur les sections de cordes et de cuivres.
High Flying Birds sera peut-être finalement condamné à rester un disque sympa de musique d'ambiance, ce qui n'est déjà pas si mal.


Mylo Xyloto
Mylo Xyloto
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Que dire, que dire...?, 7 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mylo Xyloto (CD)
Donner un avis général sur le nouveau Coldplay relève quasiment de l'exploit, tant Chris Martin & co on été capables du bon (à défaut du meilleur) comme du pire (et pas seulement du mauvais) sur ce Mylo Xyloto.
Un peu manichéen direz-vous... et pourtant... Le disque commence effectivement très mal, avec l'indigeste Hurts like Heaven (je ne compte pas les intro et interludes de 40 sec, procédé très à la mode actuellement). Puis survient Paradise, catapulté 2e single de l'album, avec sa mélodie ultra accrocheuse, ses hohoho à faire hurler les stades... Oui c'est quelque peu surproduit, mais quelle chanson !
Tout l'album va se dérouler de cette sorte, alternant les titres noyés sous les synthés (Princess of China ou Up with the Birds sont vraiment brouillons), et des moments miraculeux, comme l'intimiste Us against the World (qui n'aurait pas dépareillé sur Parachutes, pour reprendre ce que disait M. B. Deltombe "Le Nobre" dans un précédent commentaire), ou l'original Major Minus.
Et il y a les chansons un peu deux en un, comme Every Teardrop is a Waterfall, qui doit beaucoup à la mélodie de Buckland (la guitare sonne comme une cornemuse), mais qui ne décolle jamais vraiment... Pourquoi diable le rythme de batterie, d'une efficacité redoutable, arrive-t-il quasiment à la fin ?
Cet album est donc condamné à diviser les avis car il est lui-même divisé. Que ce soit pour les "consommateurs" ou la presse (descente en règle par Télérama, éloge suprême par Q), Mylo Xyloto semble avoir été délibérément enregistré pour ne pas faire l'unanimité, en bien ou en mal. Et Coldplay de s'en amuser... quelle importance après tout lorsqu'on est n°1 dans je ne sais combien de pays et qu'on remplit tous les stades de la planète ?

C'est maintenant que Coldplay sera vraiment attendu au tournant. Il sera indispensable de se détacher du style Brian Eno et de proposer quelque chose de totalement nouveau pour la suite.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6