Profil de Trolly > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Trolly
Classement des meilleurs critiques: 1.595
Votes utiles : 246

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Trolly

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Aftermath Of The Lowdown
Aftermath Of The Lowdown
Prix : EUR 14,82

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quelle voix, quel jeu, quel style !, 28 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath Of The Lowdown (CD)
A vrai dire mon comm' serait en gros le même que celui de Walterjovi (en moins inspiré toutefois ;-), mais je ne peux m'empêcher d'ajouter mon grain de sel juste pour attribuer une très bonne note à ce disque.
J'ignorais en fait que Richie Sambora sortait un nouveau disque jusqu'à ce que j'entende le très bon Every Road leads Home to you, passant en boucle sur une radio rock italienne (les veinards).
Il est clair que le but de Sambora dans ce disque est d'exorciser ses démons à travers une totale liberté artistique. La seule réminiscence Bon Joviesque que je perçois serait Nowadays, mais la voix si caractéristique de Richie la transcende complètement.

Je ne vais faire que répéter ce qu'a déjà écrit Walterjovi mais beaucoup d'influences sont présentes: rock 70's avec Burn that candle down, Beatles avec World (pour moi la chanson la moins prenante de l'album), hard rock sur Learning how to fly with a broken wing, ballade pour I'll always walk beside you... et LA perle du disque, Seven years gone, ballade au superbe refrain et breaks rock inattendus mais d'un naturel désarmant.

Il y a effectivement des ballades sur cette album, mais la voix fondamentalement rock de Sambora leur donne une profondeur qui n'existe plus chez Bon Jovi (il est loin le temps des Livin' in Sin ou I'll be there for you...).
Et les solos... d'une grande inspiration. Car Aftermath of the Lowdown est aussi un disque de guitariste.

Je me suis toujours retenu de dire que Richie Sambora gâchait son talent avec Bon Jovi, mais ne pouvant que comparer cet album avec la production actuelle de BJ, je suis vraiment à la limite de franchir la ligne...


Music From Another Dimension
Music From Another Dimension
Prix : EUR 7,91

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 60 ans et toutes leurs dents, 9 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Music From Another Dimension (CD)
On l'a suffisamment dit, ça fait 11 ans qu'on attendait ce nouvel album de compositions originales. Plus, ça fait même 20 ans, soit depuis Get a Grip, qu'on attendait un si bon disque.
Nine Lives était sympa mais lassant à la longue, Just Push Play franchement insipide à 2 ou 3 exceptions près, et bien sûr Honkin' on Bobo plutôt cool mais album de reprises.

Il faut dire que le "Get a Gripesque" Legendary Child annonçait bien la couleur, soit un retour aux riffs ravageurs et un Steven Tyler très en voix. Aerosmith revisite un peu son passé: "I took a chance at the high school dance" dans le 1er couplet de Legendary Child (cf Walk this Way), le riff de Street Jesus rappelle vraiment Toys in the Attic.

Des ballades en veux-tu, en voilà, il y en a quatre, peut-être un peu trop, surtout que Another Last Goodbye n'est pas franchement utile. What could have been Love est mignonne, We all fall down aurait pu être chantée par Céline Dion (écrite par Diane Warren aussi, comme I don't want to miss a Thing, faut pas s'étonner...), le duo avec Carrie Underwood (connaissois pas, elle a gagné American Idol apparemment) est intéressant vocalement.

Globalement c'est donc un peu long, mais la qualité des compositions est là et ça promet de donner sur scène.


International Magic Live At The O2 - Édition Limitée (Digipack 2 DVD + CD)
International Magic Live At The O2 - Édition Limitée (Digipack 2 DVD + CD)
DVD ~ Noel Gallagher'S High Flying Birds
Prix : EUR 33,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Noel (a)live, 26 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : International Magic Live At The O2 - Édition Limitée (Digipack 2 DVD + CD) (DVD)
Il est bel et bien vivant Noel, et bien décidé à le démontrer à travers ce coffret live d'excellente facture.
Le DVD principal capté au O2 Arena est un concentré de britpop face à un public totalement acquis à la cause de l'aîné des Gallagher. Débutant avec le salvateur (It's good) To be free, pourtant une chanson d'Oasis chantée par Liam à l'origine, Noel se montre extrêmement à l'aise sur scène dans son rôle de lead singer, grâce notamment à une voix de plus en plus maîtrisée.
La quasi totalité de son album solo est jouée (seule manque Stop the Clocks), ainsi que deux B-sides, le tout agrémenté de quelques morceaux d'Oasis (inutile de renier son passé), presque tous réorchestrés (Supersonic notamment est surprenant).
La présence d'une chorale ajoute parfois un plus, notamment sur le splendide Everybody's on the Run, mais ne se révèle pas forcément utile sur Whatever.

Le second DVD propose deux autres prestations, plus courtes: un set acoustique de Noel et son claviériste enregistré à Toronto, ainsi qu'un concert à l'occasion des NME Awards devant un parterre de VIP (on reconnaîtra notamment Jarvis Cocker dans le public).
Egalement sur ce DVD le film Ride the Tiger, consistant en la trilogie des clips de If I had a Gun, The Death of you & me et What a Life.

Enfin le CD bonus contient toutes les démos de l'album et des faces B, pas inintéressant pour avoir les versions brutes des chansons.

Si vous avez aimé l'album, n'hésitez donc pas à vous procurer ce coffret. Et ne doutons pas que Noel Gallagher est loin d'avoir dit son dernier mot.


The 2nd Law - Edition limitée (Inclus DVD)
The 2nd Law - Edition limitée (Inclus DVD)
Prix : EUR 17,99

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bien mieux que ce qu'on pouvait craindre, 3 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The 2nd Law - Edition limitée (Inclus DVD) (CD)
Déjà, je n'avais pas aimé Survival, découverte lors de la cérémonie de clôture des JO ; les envolées orchestrales, les choeurs façon armée rouge... vraiment too much.
Madness ? une horreur, pour moi le truc le plus inécoutable de l'année.
C'est donc avec un chouïa d'appréhension, et j'admets un très mauvais a priori, que j'ai découvert The 2nd Law. Hé bien mea culpa, il y a du bon dedans.

Le fait que Muse ait décidé d'offir un disque très hétérogène sera apprécié ou pas, j'en veux pour preuve les avis divisés sur le funky Panic Station, que personnellement j'adore.
Mes coups de coeur vont vers Animals et Save me, cette dernière magnifiquement chantée par Chris.

L'on peut cependant reprocher à Muse de s'autoplagier quelque peu: Follow me rappelle beaucoup trop Resistance, Explorers pique carrément la mélodie de Guiding Light, et le riff de Liquid State fera immanquablement penser à celui de Unnatural Selection (uniquement des morceaux du précédent album...).

Conclusion: je n'attendais vraiment rien de ce disque que je ne peux être qu'agréablement surpris.
Et Madness ? non, je n'y arrive toujours pas... ;)


With Us Until You'Re Dead (Digipack)
With Us Until You'Re Dead (Digipack)
Prix : EUR 9,98

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Déroutant mais bon, 30 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : With Us Until You'Re Dead (Digipack) (CD)
Le nouveau Archive, au titre quelque peu énigmatique, est surprenant car bien plus orienté electro que ses prédécesseurs, comme le montrait déjà le premier extrait Violently.
Dans l'ensemble les morceaux sont plutôt "courts" (enfin pour du Archive...) mais restent accompagnés d'envolées mélodiques toujours aussi implacables.
L'arrivée d'une 4e chanteuse est sympa car elle a une très belle voix, mais n'apporte pas forcément grand chose dans la mesure où elle ne chante que sur deux morceaux, elle fait plus "guest" que membre à part entière.
A voir au fur et à mesure des écoutes, après tout je n'avais pas trop apprécié Controlling Crowds au début, maintenant je le considère comme un des meilleurs albums d'Archive.


La Nuit éternelle T. 3
La Nuit éternelle T. 3
par Chuck Hogan
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Une fin pas à la hauteur, 2 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Nuit éternelle T. 3 (Broché)
Suite et fin de la trilogie vampirique de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan, fort décevante.
En terme de style, les défauts qui apparaissaient sur "seulement" (ça faisait déjà un peu beaucoup) une moitié de chacun de ses prédécesseurs sont présents sur la totalité du livre: action brouillonne, mal décrite, synonymes invraisemblables pour désigner les personnages (Quinlan principalement)... On a l'impression que les deux auteurs se sont succédés dans l'écriture sans relire ce que l'autre avait rédigé...
L'histoire: du grand n'importe quoi ; finalement l'introduction d'éléments mystico-religieux sape complètement le postulat de base (vampire = maladie) ; cette histoire d'archange et de site d'origine est complètement tirée par les cheveux, mal racontée, mal menée, mal terminée (quelle mauvaise fin !!!).
C'est dommage car cette histoire avait vraiment du potentiel en terme de relecture du mythe du vampire, en total contrepied des sentimentalo-nunuches Twilight ; mais l'impression de travail bâclé l'emporte.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 1, 2012 7:20 PM MEST


Let It Roll : Live In Germany
Let It Roll : Live In Germany
DVD ~ Velvet Revolver
Proposé par collectorsheaven
Prix : EUR 12,29

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mouais..., 29 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Roll : Live In Germany (DVD)
Je n'ai pas le précédent DVD de Velvet Revolver, live in Houston, mais d'après les critiques que j'ai pu lire il semble très bof notamment du fait que les morceaux sont entrecoupés d'interviews du groupe.
Ce n'est pas le cas ici. Toutefois on a l'impression d'assister à un concert en direct d'une émission TV avec un mauvais ingé son... En gros c'est comme s'il n'y avait pas eu de mixage final.
La guitare de Slash est étrangement très en retrait, on l'entend à peine en lead, et l'ensemble est assez brouillon.

Sur le concert lui-même: la setlist est pas mal, bon équilibre entre les 2 albums de VR + 3 chansons des Stone Temple Pilots + 3 des Guns.
Concernant les musiciens eux-mêmes, je ne sais pas s'ils savaient que la fin (toujours provisoire ?) du groupe était proche, mais en gros: Slash fait le boulot, Matt Sorum idem et assure bien les contre-chants, Duff à l'air de s'emm... grave, Weiland fait un peu le minimum syndical et chante vraiment faux par moments, Kushner est le seul qui semble vraiment s'éclater.

Bilan un peu mitigé donc pour ce DVD, qui semble avoir été sorti seulement pour des raisons contractuelles. Cela reste tout de même un souvenir sympa de ce groupe.


Apocalyptic Love
Apocalyptic Love
Prix : EUR 22,00

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Juste nickel, 29 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalyptic Love (CD)
Après plusieurs écoutes, le constat s'impose: ce disque est proche de la perfection.
C'est d'une sobriété et d'une efficacité à toute épreuve. Et surtout bien plus homogène que le précédent effort solo de Slash, dans la mesure où il est cette fois entouré d'un "vrai" groupe.
Myles Kennedy de son côté confirme tout le bien qu'on pensait de lui.

Précédé par le formidable single You're a Lie, l'album déroule un hard rock US incroyable de clarté avec pourtant un son énorme (One last Thrill, Shots fired), bardé de magnifiques mélodies (l'intro de Anastasia flirtant avec le classique, la jolie ballade Far and away).

Vraiment de la super bonne musique ; profitez-en, c'est pas tous les jours que ça arrive.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 9, 2013 6:00 PM CET


Comeblack
Comeblack
Prix : EUR 8,49

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Délicieusement inutile, 2 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comeblack (CD)
Hé non, Sting in the Tail n'était pas le dernier ! Enfin en terme de création originale, pour le moment, si...
Au menu de Comeblack donc, 7 classiques réenregistrés avec un bon gros son d'aujourd'hui, et dans une tonalité où Klaus Meine arrive à chanter + 6 reprises.

Résultat:
Concernant les classiques ça le fait à peu près, ça leur donne une seconde jeunesse ; un effort particulier a été apporté sur les choeurs, très présents, notamment sur Rock you like a Hurricane (qui n'est pas noyée dans la reverb contrairement à la version originale, ça fait presque bizarre !) ; Rhythm of Love sonne aussi très bien.
Wind of Change en revanche n'est pas très utile ; plus récente que les autres, elle ne nécessitait pas une mise à jour, d'autant qu'il me semble que la tonalité est la même que sur l'originale. Seuls les choeurs ont été un peu "masculinisés".

Pour les reprises, bon voilà quoi... Soft Cell et les Kinks en heavy, c'est rigolo, mais pas beaucoup de travail de recherche dans l'ensemble... Seule Ruby Tuesday des Stones a vraiment été "scorpionnisée", débarrassée de sa teinte psychédélique pour devenir une ballade rock.

Comme beaucoup d'autres commentateurs, je trouve que le groupe aurait pu aller plus loin dans sa démarche et proposer carrément 14 titres réenregistrés, notamment en puisant dans son répertoire pré-Jabs (franchement, We'll burn the Sky, ça l'aurait fait) ; les reprises auraient pu faire l'objet d'un 2e CD en édition limitée par exemple...

Bilan mitigé donc...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 9, 2013 5:58 PM CET


Stoke
Stoke
DVD ~ Slash
Prix : EUR 19,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du rock, du vrai, 26 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stoke (DVD)
Après avoir été un peu déçu par l'album solo de Slash, ce live remet mes pendules à l'heure.
Du Guns, du Velvet, du Snakepit, et bien sûr du Slash solo, tout s'enchaîne à merveille.
C'est un show sans fioritures et plein de décibels qui nous est proposé, Slash s'est vraiment entouré de super musiciens, en particulier Myles Kennedy qui peut absolument tout chanter, mais doit se montrer un peu moins timide sur scène.
Autre petit bémol: le guitariste rythmique (dont je ne me souviens pas du nom) apparaît sur environ 3 plans de tout le concert... c'est peu...
Les interviews en bonus sont intéressantes, surtout celle de Slash évidemment qui retrace l'historique de l'album.
Un DVD à posséder.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7