Profil de Anne Roscof > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Anne Roscof
Classement des meilleurs critiques: 1.718
Votes utiles : 463

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Anne Roscof (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Pour trois couronnes
Pour trois couronnes
par François Garde
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Qui était Thomas Colbert ?, 7 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pour trois couronnes (Broché)
De tout temps lorsqu'une femme ne parvenait pas à avoir d'enfant elle avait comme solution de tromper son mari, mais il arrivait aussi qu'un couple stérile, aidé par un médecin discret et peu scrupuleux, paye un jeune homme désargenté pour féconder l'épouse (pour la première partie, c'est sûr, pour la deuxième je n'ai fait aucune recherche historique : je cite le livre). L'épouse avait le visage caché mais parfois le mari demandait à voir "l'étalon".
Thomas Colbert, richissime homme d'affaire, a-t'il été l'un de ses jeunes gens ? C'est ce que sa veuve (et sans enfant) aimerait savoir.
Pour se faire elle lance Philippe Zafar sur les traces de son mari. De NY jusqu'en France et pour terminer à Bourg-Tapage, Philippe Zafar reconstituera toute l'histoire de Thomas Colbert. Mais chaque vie est comme un caillou jeté dans l'eau : toute action génère des "ondes" (de choc ?) sur l'entourage...

Il est toujours difficile de faire mieux qu'un excellent premier livre et Pour trois couronnes n'est pas meilleur, loin s'en faut, de Ce qu'il advint du sauvage blanc. Je trouve néanmoins que F. Garde a un vrai et réel talent d'écriture.


Noces de neige
Noces de neige
par Gaëlle Josse
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique, 4 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Noces de neige (Broché)
Nice 1881, la famille du grand-duc Alexandre Feodorovitch Oulianov s'apprête à quitter la saison Niçoise pour retourner en Russie. En train.
Moscou 2001, Irina quitte la Russie pour Nice où elle doit faire connaissance d'Enzo, "fiancé" qu'elle a rencontré par un site de rencontre. En train.

La fille du grand-duc, Anna, héroïne du voyage de 1881, doit partager son wagon-chambre avec Mathilde, la gouvernante française. C'est elle qui nous parlera de sa vie, de la vie de sa famille, et du drame qui couve pendant ces cinq jours enfermée dans ce train.

Irina est seule dans son wagon et d'une certaine manière Enzo a la Russie dans le sang...

Je suis délibérément évasive sur ces deux histoires "à sens contraire" parce que je ne veux priver personne du plaisir que j'ai eu à lire ce livre. Une belle réflexion sur la façon dont on construit son histoire en et de famille, sur ce qui à priori n'a l'air que d'un détail et qui pourtant oriente nos choix.
J'avais lu les deux premiers livres de cet auteur qui décidemment ne déçoit pas !


Quel trésor ! - Prix Découverte 2012 par le magazine Lire
Quel trésor ! - Prix Découverte 2012 par le magazine Lire
par Gaspard-Marie Janvier
Edition : Broché
Prix : EUR 20,90

5.0 étoiles sur 5 Passionnant, 22 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quel trésor ! - Prix Découverte 2012 par le magazine Lire (Broché)
J'ai trouvé ce livre passionnant !
Une structure en poupées gigognes car il y a en fait trois conteurs successifs pour l'histoire, une écriture absolument fabuleuse, des personnages et des situations bien campées (inénarrable et sublime vente aux enchères pour récuperer sa propre carte au trésor) et de l'humour au second degré. De quoi se lover avec bonheur dans un plaid pour deux jours de lecture plaisir.
Je le conseille sans hésitation.


Les gens sont les gens
Les gens sont les gens
par Stéphane CARLIER
Edition : Broché
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 7 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Très bas de gamme, 17 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens sont les gens (Broché)
Voilà un livre présenté comme antidépresseur et qui m'a fichu le bourdon, au contraire !

Une psychanaliste dépérit dans son métier et dans son couple. Elle décide de prendre une journée pour retrouver à la campagne une ancienne voisine qui, accessoirement, peut faire office d'amie. En se balladant elles s'arrêtent à la ferme pour voir la fermière, les poules et le cochon enfermé dans un cabanon pour être engraissé avant d'être tué.
Notre psychanaliste ne peut s'empêcher de voler le cochon et de le ramener à Paris.

Je vous passe le reste de l'histoire (affligeante). Bilan des courses : un appartement ravagé et un couple qui se sépare.
...C'est drôle ?
... Il faut rire ?

C'est une histoire à l'humour plat et gras, où rien n'est crédible, tout est forcé.
Non vraiment, "les gens" valent mieux que ça.


Hoà - Les réfugiés
Hoà - Les réfugiés
par Yves Meaudre
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 absolument lumineux, 15 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hoà - Les réfugiés (Broché)
Hoà, C'est l'histoire d'un jeune "original" qui avant de se lancer dans la vie active décide de prendre une année sabbatique pour se consacrer à sa passion : la chasse.

Mais voilà qu'au bout de trois mois son parrain, jésuite, qui a une autre passion lui : Dieu et les réfugiés cambodgiens, lui écrit une lettre pour lui dire en synthèse "Mon Jean tu es bien mignon, mais si tu dois prendre une année sabbatique, viens donc la prendre ici car j'ai besoin de jeunes gens de ta trempe".
Jean abandonne la chasse, va retrouver son parrain, et sa vie va en être totalement bouleversée.

Pardonnez le ton désinvolte de cette recension : c'est pour mieux cacher à quel point ce livre m'a émue car il y a bien longtemps que je n'ai rien lu d'aussi beau et aussi pudique.
bref un livre lumineux dont il ne faut pas se priver... Et ne pas priver nos proches !


Adieu à l'Italie
Adieu à l'Italie
par Bruno Racine
Edition : Broché
Prix : EUR 11,90

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une perle !, 6 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Adieu à l'Italie (Broché)
Connaissez-vous François-Marius Granet, peintre Français ? Non ? Moi non plus avant de lire cette mini-biographie.

C'est le nom de l'auteur qui m'a attirée (B. Racine est le directeur de la bibliothèque nationale de France). "Régner" sur le monde des livres autorise-t'il à écrire soi-même ?
Réponse : oui. J'ai lu ce livre à voix haute pour le plaisir d'entendre le Français rouler en bouche comme galets dans un ruisseau de haute montagne, un pur bonheur.

Et j'en ai profité pour faire connaissance avec un peintre que je ne connaissais pas. Né de condition modeste, son talent lui permet d'entrer à l'académie d'Aix, où il fera la connaissance du riche Louis de Forbin à qui il devra son entrée à l'atelier de David à Paris. Et si vous voulez savoir la suite, si vous voulez en apprendre un peu plus sur la façon qu'avait cet homme de traiter la lumière (qu'il a trouvé au fond de catacombes !) il va falloir lire ce livre court et élégant car je ne saurais pas raconter aussi bien un tel parcours.
Je vous y invite !


Grands-parents : à vous de jouer!
Grands-parents : à vous de jouer!
par Marcel pr Rufo
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

19 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 à éviter, 15 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grands-parents : à vous de jouer! (Broché)
je n'ai pas du tout aimé ce livre que j'ai trouvé partisant et poussant à l'individualisme. J'avoue que je me suis arrêtée à (un peu plus de) la moitié : il y a tellement de bons livres, pourquoi perdre du temps avec les mauvais ?
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 5, 2012 6:13 PM CET


Une place à prendre
Une place à prendre
par J. K. Rowling
Edition : Broché
Prix : EUR 24,00

11 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Petit et mesquin, 4 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une place à prendre (Broché)
Petit et mesquin, je ne peux pas dire mieux...
L'auteur met toutes les bassesses de la nature humaine dans un vase clos et elle touille. je ne peux même pas dire qu'elle touille allègrement parceque c'est un livre à vous plomber le moral à force de méchanceté. Pas un personnage pour racheter l'autre, aucune hauteur, aucun désir de voir la vie en grand. Quelle déception !
N'achetez pas ce livre surtout, offrez-vous plutôt un DVD sympa et rigolo.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 5, 2012 12:13 PM MEST


Ici ca va
Ici ca va
par Thomas Vinau
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou, 30 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ici ca va (Broché)
Quand j'ai vu la taille de ce livre je me suis dit "dans une heure il est fini". J'ai très vite révisé cet avis : Ici ça va est un livre-douceur qu'on savoure par petits bouts, que l'on repose le temps que les quelques pages lues glissent dans le coeur, puis que l'on reprend pour quelques pages. Bref, il m'a falu une journée pour le lire, mais quelle belle journée.

Le narrateur et sa femme s'installent dans la maison où lui a passé un bout de son enfance : lorsque son père est mort brutalement il avait sept ans. De zéro à sept ans il n'a plus de mémoire. Rien n'est dit, mais on suppose qu'il a réussi à mener à peu près sa vie jusqu'à ce que des crises d'angoisses lui empoisonnent la vie, d'où le pari : s'installer dans cette maison pour s'y reconstruire, doucement, selon le rythme de la nature, au gré de belles rencontres, se poser et s'apaiser. Et réapprendre à vivre.

Un petit bijou à lire absolument. Vraiment !


Le Comédien malgré lui
Le Comédien malgré lui
par Michel Quint
Edition : Poche
Prix : EUR 4,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre douceur qui se savoure comme un bonbon, 20 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Comédien malgré lui (Poche)
Claude Février apprentie comédienne, et Baptiste-Claude Février jardinier paysagiste, ne se sont jamais mariés : à quoi bon puisqu'ils portent déjà le même nom ?
Mais la vie est ainsi faite que les amours ne durent pas toujours et que créer son entreprise de paysagiste ne nourrit pas tout de suite son homme.

Quand Baptiste-Claude reçoit un coup de téléphone de Régine, riche châtelaine, il est seul et sans travail. Que veut Régine ? Que Claude Février, par le truchement du théatre, permette à sa fille, vingt ans, de réapprendre à parler.
Comment ça, à vingt ans Ingrid ne parle plus ? Non, elle s'est brusquement murée dans le silence.
Et pas moyen de se faire entendre de Régine : Baptiste-Claude ou Claude Février c'est bien la même chose non ? Alors je vous envoie la voiture demain matin. Il est urgent qu'elle retrouve l'usage de la parole.

Pressée par une mère angoissée, pressé par le besoin d'argent, intrigué par une situation pas banale et qu'il devine bien plus complexe qu'elle n'est présentée, voilà notre Baptiste-Claude qui raffle tout les livrets de théatre de son ex et monte dans la voiture de luxe qu'on lui envoie.

Il fait gris et il pleut alors n'hésitez pas à vous offrir ce livre-soleil. On se croirait dans une comédie de Molière remise au goût du jour, la servante et le valet sont remplacés par la cuisinière et le chauffeur mais portent le même regard attendri et acéré sur le monde des maitres. Celui que l'on pense utiliser... Mais non, décidément lisez-le... Les personnages ont une vraie consistance, on ne s'ennuie jamais, l'approche est bienveillante. Un seul défaut : très court, j'aurais bien profité d'un texte comme celui-là plus longtemps.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13