Profil de B. Francois > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par B. Francois
Classement des meilleurs critiques: 8.336
Votes utiles : 177

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
B. Francois (CASTRES)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Sony NWZ-B183B.CEW Lecteur MP3 4Go LCD USB Autonomie 18h  Noir
Sony NWZ-B183B.CEW Lecteur MP3 4Go LCD USB Autonomie 18h Noir
Prix : EUR 44,56

5.0 étoiles sur 5 Très bon, 28 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Très bon, baladeur. Pas de fonction surperflu (comme le Zapping in/out), autonomie 18h, pour 70mn de charge via la clé.
Je ne comprends pas toutefois les critiques concernant le son. Certains disent qu'au maxi, c'est "léger"... à mon avis, ils sont déjà sourds !! Je travaille dans un Open Space, et je le mets sur 1 (le maxi est à 30), et j'entends très bien.

Petit bémol, comme je cours avec, j'aurais aimé un petit clip pour pouvoir l'attacher à mon short (comme mon ancien Sony) et ce modèle ne propose pas la radio comme je l'avais cru tout d'abord.


La mort heureuse
La mort heureuse
par Albert Camus
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

1.0 étoiles sur 5 Sans intérêt, 26 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La mort heureuse (Poche)
Si vous aimez "l'Etranger", "La peste" ou encore "la Chute"... il vaut mieux encore que vous les relisez, car ce livre est une déception. Certes avant de lire ce livre, on sait c'est un essai de roman inachevé, donc il faut que le lecteur soit très indulgent. Mais fallait-il le publier ? Camus ne le souhaitait pas, et c'est trahir cet écrivain exceptionnel que de l'avoir fait. Après si certains trouvent du génie dans ce roman raté, il faut qu'ils étendent leurs choix littéraires.


Dure Limite
Dure Limite
Prix : EUR 14,00

5.0 étoiles sur 5 Album de la discorde..., 20 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dure Limite (CD)
Après avoir signé un contrat Léonin chez Virgin, Téléphone joue dans la cours des grands... Musicalement, la production (trop) léchée de Bob Ezrin, permet au groupe de toucher un nouveau public, ce qui ne va pas sans dérouter les fans de la première heure. A cet album de transition, le groupe va devenir un groupe commercial... de variétoche pourrait-on dire.... Face à ce succès, les premiers doutes sur le choix de l'orientation musicale va se poser et l'envie n'y sera plus...

Alors est-ce que cet album est un faux pas ? Oui et non... Oui dans la mesure où la qualité des textes d'Aubert est inégale... Les perles comme "EX-Robin des Bois" (sur la désillusion du 10 mai 81), "Jour contre Jour", "le temps" côtoient des textes à 2 balles comme "Serrez", "ça"... mais qui ont le mérite de vous foutre la pêche !!! Bertignac quand à lui livre son hit "Cendrillon" et Corinne le sien "le Chat"...

Alors oui, ils osèrent se renouveler, et les nouvelles générations connaissent en majorité les tubes postérieurs à cet album (il suffit d'écouter la radio pour le constater)... alors que les rivaux de Téléphone de la première période (Starshooter, Bijou...) sont aujourd'hui tombés dans l'oubli...


Aubert chante Houellebecq - Les parages du vide - Edition Limitée [couverture tissu et livre 52 pages]
Aubert chante Houellebecq - Les parages du vide - Edition Limitée [couverture tissu et livre 52 pages]
Prix : EUR 19,99

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le temps... lui, n'attend pas..., 19 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le crépusculaire et magnifique "Roc ‘éclair" nous livrait la fragilité de cet artiste qui a compris très tôt que la vie est éphémère et précieuse.

Jean-Louis AUBERT a encore réussi à nous surprendre en nous livrant cet album. Même si ce n'est pas une première pour lui de mettre en chanson des poèmes (si ma mémoire est bonne il me semble qu'il avait chanté "le dormeur du val" de Rimbaud et "ils cassent le monde" de Boris VIAN.), son audace, ici, est de faire un album en reprenant les poèmes d'un auteur comme Michel HOUELLEBECQ dont le style neurasthénique, semblait risqué pour la mise en musique.

Aubert s'en tire plutôt bien... "Isolement" est un pur bijou et on comprend que tout soit parti de là... Pour ce qui du reste c'est calme, nostalgique, pas à ce à quoi Aubert nous avait habitué, même si quelques pépites sortent du lot ("Face B","Novembre"...).

Mais ce qu'on ressent à l'écoute de cet album, c'est un artiste qui prend ses distances avec son statut de Star, et se veut être plus introspectif (avec une bonne dose de piano) et hélas moins rock... Comme si il commençait à vouloir déposer les armes (en l'occurrence, sa guitare) pour rejoindre le panthéon du rock sans s'auto parodier comme d'autres rock star (les Rolling Stones).

Alors, si cet album a toutes les qualités pour être un bon album pour son concept créatif, et que le public sera au rendez-vous pour ses concerts (pour ma part je l'ai vu 3 fois et j'irai le voir encore), il n'est toutefois pas certains que les fans souhaiteront un "parages du vide 2" ; car "ça, c'est pas vraiment Jean-Louis".

N.B : pour ce qui est de l'édition limitée, il est magnifique et permet au poème de Houellebecq d'être mis au premier plan. Pour ma part je conseille de lire ses poèmes avant d'écouter le CD.


Le Train de 16h50
Le Train de 16h50
par Agatha Christie
Edition : Poche

3.0 étoiles sur 5 Déçu par la fin..., 1 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Train de 16h50 (Poche)
Bon livre... le début est prometteur, mais je trouve que le dénouement est un peu "tiré par les cheveux"... certes après tout, c'est un roman policier, mais en tant que lecteur j'ai trouvé le stratagème pour démasquer l'assassin un peu... gros...


En avoir ou pas
En avoir ou pas
par Ernest Hemingway
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

3.0 étoiles sur 5 Dommage..., 21 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : En avoir ou pas (Poche)
Oui dommage qu'Hemingway aie "plombé" son récit par sa longue digression sur les riches oisifs... certes ça permet de souligner la condition humaine avec eux et le héros qui se bat pour vivre... Mais s'ils s'ennuient, le lecteur aussi... et presque 1/3 du livre les concerne, pour ne pas avoir d'incidence notable sur le fil du récit...

J'avoue d'ailleurs que je préfère les nouvelles d'Hemingway (dont le "Vieil Homme") où son style reste simple et direct, qu'à ses romans où on ne peut passer à côté de longueurs et de pages alcoolisées.


At Kilburn 1977
At Kilburn 1977
DVD ~ The Who
Prix : EUR 23,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Pour les fans absolus, 3 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Kilburn 1977 (DVD)
Houlà... je sais que ce que vous êtes en train de vous dire : "un mec qui met une note en dessous de 5 concernant les Who" est un c.. qui a rien compris au Rock"... Mais si vous aimez les Who, et si vous êtes un peu objectif après avoir vu ces 2 lives "London Coliseum (1969)" et "At Kilburn (1977)" vous ne pouvez pas donner 5 étoiles !

Moi qui avait acheté ce live, car j'avais été scotché par l'interprétation de "Baba O'Riley" et "Won't get Fooled Again" dans le documentaire "The Kids Are Alright"... J'ai, à ma grande surprise, constaté que ces dernières ne sont pas tirées de ce concert, car ce live (si on lit Who I am) a été une "performance effroyable" et donc il a été décidé de refaire une prise de ces deux chansons quelques jours après... et c'est vrai que si on compare les deux titres précités avec ce concert, il y a une différence notable (et je ne parle pas que de la tenue de Keith Moon)... on sent une certaine fébrilité dans le groupe pour faire le job... et ça se ressent... Que retenir de ce concert ? La qualité de l'image, l'ultime concert du batteur fou (mais pas au meilleur de sa forme).... et l'interprétation de "Who Are You" (alors que l'album sortira plusieurs mois après)

Pour ce qui est de "London Coliseum", on sent plus de hargne et de cohésion, mais malheureusement ce live n'a qu'une valeur documentaire tant l'image est mauvaise... Pour le spectateur, on a essayé de remonter le concert, quitte a amputé certaine chanson : "Quick One" par exemple (coupé en plein milieu pour enchainer par "Happy Jack") et ne parlons de "Tommy" plié en 20 minutes ! Il faut alors chercher du côté des extras pour voir ces morceaux en entier : dans le flou et dans le noir... (parfois inaudible)

Donc au final, si vous avez un peu d'argent à dépenser, opter pour le documentaire The Kids Are Alright (leurs performances les plus cultes y sont) et le The Who - Live at the Isle of Wight Festival 1970. Au moins vous aurez quelques choses de bon à montrer à vos amis et vous ferez des adeptes !

On peut adorer les Who, mais Don't get fooled again !


Histoire d'un conscrit de 1813
Histoire d'un conscrit de 1813
par Erckmann-Chatrian
Edition : Poche
Prix : EUR 10,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Plus qu'un livre, une référence !!, 25 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire d'un conscrit de 1813 (Poche)
Ce livre est à l'épopée Napoléonienne, ce qu' A l'ouest rien de nouveau est à la 1er guerre Mondiale.

En 1864 paraît l'Histoire d'un conscrit de 1813, qui raconte les marches et les combats de Joseph Bertha, un jeune homme de Phalsbourg, personnage imaginaire, mais dont les récits sont la synthèse de ceux qu'ont pu raconter à nos auteurs les vétérans des guerres de Napoléon.
La suite, c'est Waterloo, suite du Conscrit de 1813 (Éd.1865), un récit haut en couleurs de la campagne de 1815.

La force de ces deux ouvrages, c'est d'avoir romancé la vie de ces humbles soldats, qui ont combattu pour la gloire d'un empereur aimé et redouté.

Cinquante ans après, les auteurs avaient à leur disposition les études de Thiers et de Charras ; mais il y a dans leur récit des détails très vraisemblables qu'on ne trouve chez aucun autre historien, et qui paraissent leur avoir été donnés par un ou plusieurs témoins.

Si leur récit n'est pas vrai, il est en tout cas très vraisemblable.


Un conte de deux villes
Un conte de deux villes
par Charles Dickens
Edition : Poche
Prix : EUR 10,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Liberté, égalité, Fraternité... ou la mort !, 22 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un conte de deux villes (Poche)
Un livre à part dans la bibliographie de Dickens... Seul ouvrage qui se veut historique et ayant pour contexte la révolution Française. La première motiée du livre souffre de quelques longueurs (mais la présentation des personnages exige celà), la deuxième (la révolution) est, pour le coup, trop rapide... De plus le lecteur ne doit pas s'attendre à une étude approfondie de la révolution, car l'action se focalise sur les deux grandes dates de celle-ci : été 89 (c'est à dire prise de la Bastille et soulèvement des campagnes) et le début de la terreur. Et Dickens profite de ces temps troublés pour des coups de théâtre un peu "gros"... Là où un Hugo aurait fait plus de nuances... C'est assez dommage car plus travaillé, on frisait le chef d'oeuvre !


Garibaldi
Garibaldi
par Pierre Milza
Edition : Broché
Prix : EUR 26,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le "Che" du XIX, 14 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Garibaldi (Broché)
Bon livre qui met en lumière un grand révolutionnaire du XIX siècle... Dommage que l'éditeur Fayard n'aie pas mis plus de cartes à la disposition du lecteur (pour l'anecdocte la seule carte fournie (p102) pour la vie "américaine" de Garibaldi est une carte de... l'Italie !) et autre petit bémol, c'est que Pierre Milza (qui est d'ailleurs professeur émérite des Universités à l’Institut d’études politiques de Paris) a un style plus adapté pour expliquer les intrigues politiques que pour retranscrire la sueur des combats lors de ses nombreuses batailles.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5