undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Hello World it's me > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Hello World it...
Classement des meilleurs critiques: 1.472.158
Votes utiles : 46

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Hello World it's me

Afficher :  
Page : 1
pixel
La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus, et vivez mieux !
La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus, et vivez mieux !
par Timothy Ferriss
Edition : Broché

46 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Après 3 ans, bilan, 19 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus, et vivez mieux ! (Broché)
Bouquin achetée courant 2008 en anglais (import US), lu 3 fois d'affilé. Entrepreneur dans l'âme, il a été l'un des déclencheurs pour me lancer vraiment. J'avais affiché sur le frigo: "Opposite of happiness is boredom" et "Many a false step was made by standing still".

En septembre, je négocie une rupture conventionnelle et décide créer une première muse (nom donné par T.Ferris pour un business qui crache du blé sans trop bosser). Je laisse un job de consultant en management à 80 Keuros pour lancer une activité d'édition de logiciels iPhone et iPad. J'achète des livres d'informatique pour apprendre le développement, je m'y colle, j'en bave mais je sors ma première appli 6 mois après. D'autres suivront. Après 1 an, je suis toujours au ras des paquerettes en termes de chiffre d'affaires. Puis j'ai 2-3 bonnes idées marketing et j'arrive à faire décoller mon activité. Maintenant mon business roule. J'ai plusieurs applis dans les top charts. Mon CA est en croissance forte. J'ai d'ores et déjà mon salaire d'avant.

Je travaille encore beaucoup (6h par jour) mais j'ai cette liberté que je rêvais d'avoir. Je travaille avec plaisir sur mes propres idées, sans chef. Le développement informatique n'est pas ma tasse de thé mais j'ai cette liberté dont je rêvais. Le prix à payer n'est pas si cher somme toute. Comme consultant, je faisais des slides et finalement cela n'est pas mieux que de pisser du code. Maintenant, j'ai des opportunités de développement en vue. Je n'a jamais été aussi heureux professionnellement.

D'ici à 2 mois, je devrais créer une nouvelle activité avec un ami, toujours dans l'informatique mais cette fois avec un potentiel très important. Mon premier business génèrera une rente confortable pendant que je m'occuperai de ma deuxième entreprise. Mon partenaire est le développeur informatique, et l'inventeur d'une techno hors-norme. J'abandonne donc la technique et prend une casquette de start-upper. Là aussi, un rêve que je réalise. Cela n'aurait jamais été possible sans être passé moi-même par la création d'entreprise, et probablement sans avoir lu ce bouquin.

En conclusion, ce livre m'a aidé à franchir le pas. Il a confirmé ma vision du monde: La plupart des gens "over-bookés" brassent de l'air ! De plus, comme indiqué dans le bouquin, j'avais étudié le pire de ce qui pouvait m'arriver avant de me lancer et cela ne m'a pas du tout effrayé. J'ai souhaité tenter les 50% de chances de réussite d'un projet qui m'intéresse en menant à bien mes propres idées, contre les 100% de chance de m'ennuyer toute ma vie comme salarié. (A signaler que j'avais aussi appliqué les conseils du livre comme salarié ... C'était rigolo, le consultant soit-disant over-booké qui passait ses après-midi à faire les courses en famille ou à lire sur sa terrasse sans que ses patrons ni clients ne trouvent à redire).

Comme pour tous les livres de développement personnel, il y a 2 types de lecteur: les acteurs et les spectateurs. J'ai pris ce bouquin au premier degré, probablement parce qu'il correspondait à ma vision du monde, et j'ai agis.

RAJOUTE LE 5 AOÛT 2012: Je suis maintenant passé en phase 1 heure par semaine (réponse aux emails des utilisateurs de mes applis) pour 10-12 Keuros par mois de revenus. Ma deuxième entreprise va finalement être lancée avec un peu de retard en septembre. Gros potentiel en vue ... Délocalisation à envisager le cas échéant. Tout est prêt pour ça. A suivre.


Page : 1