Profil de Cleaner > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Cleaner
Classement des meilleurs critiques: 48.495
Votes utiles : 6

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Cleaner "Legacy" (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
René Girard, un allumé qui se prend pour un phare
René Girard, un allumé qui se prend pour un phare
par René Pommier
Edition : Broché
Prix : EUR 17,30

5.0 étoiles sur 5 Excellent livre, 3 juillet 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : René Girard, un allumé qui se prend pour un phare (Broché)
Derrière un titre quelque peu humoristique se cache un livre très sérieux qui dit la vérité sur l'oeuvre de René Girard, si on peut appeler ça une oeuvre, dans le sens ou Mr Girard rencontre, certes, un certain succès auprès du grand public mais n'a plus grande reconnaissance auprès des anthropologues. L'illusion n'aura été que de courte durée.
J'ai constaté qu'un authentique anthropologue comme Philippe Descola ne cite jamais Monsieur Girard dans ses ouvrages, c'est un signe.
Mais on voit que les aficionados de Girard sont des gens de foi, ils n'éprouvent pas le besoin de lire Monsieur Pommier pour le critiquer, ils se contentent des titres, ils n'ont même pas acheté le livre, pas de quoi s'étonner, ils font pareil pour leurs bibles et leurs catéchismes. C'est toute la différence entre des hommes de foi qui croient sans lire, des hommes de science qui s'instruisent. Comme quoi, le thomas des évangiles fait bien son boulot, seule la foi compte.
Comme quoi, un René Pommier aura beau écrire une véritable critique des religions et tout ce qui gravite autour, il ne faut pas se faire des illusions, la foi a encore de beaux jours, ce n'est pas encore tout de suite que nous en aurons terminé avec ça, bien malheureusement.
Cependant, aux personnes un peu curieuses et intelligentes qui pourraient passer par là, je leur conseille de ne pas craindre de lire Pommier, qu'ils se fassent leur opinion par eux mêmes.


Page : 1 | 2