Profil de Rafael Torres > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Rafael Torres
Classement des meilleurs critiques: 118.831
Votes utiles : 374

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Rafael Torres (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Top Spin 3
Top Spin 3

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Proche de la réalité..., 30 juin 2009
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Top Spin 3 (DVD-Rom)
Joueur de tennis débutant, je me suis procuré mon tout premier jeu de tennis : Top Spin 3, après avoir longtemps hésité avec Virtua Tennis 3. Je pense avoir fait le bon choix.
Loin de l'arcade que propose la série de Sega, ce Top Spin est une véritable simulation. Tout est à calculer pour réussir votre coup : placement, force, trajectoire de la balle... Enfin attendez-vous à passer un certain temps à vous habituer à ce gameplay si proche de la réalité.
De façon générale, un bon nombre de superstars du tennis sont présents pour les modes tournois et exhibition. Si leur visage n'est pas toujours réussi (mention spécial au troll Federer et à Borg au faciès de primate), l'animation des mouvements est à la fois réussie et fidèle aux originaux. (Federer ne tapera pas de la même façon que Borg). Mais l'intéressant dans Top Spin 3, c'est le mode carrière !

Créez un joueur ou une joueuse de toutes pièces grâce à un éditeur très poussé, mais rigide dans la mesure où seule la tenue du joueur peut être modifiée une fois la création validée. Gare aux erreurs, donc ! Dans la peau d'un joueur débutant, taillez votre chemin vers l'illustre place de numéro un mondial, des tournois juniors détente aux Grands Chelem. C'est long, c'est dur. Mais c'est tellement gratifiant ! Plus vous gagnez de matchs, plus vous accumulez de points d'expérience à répartir dans vos capacités de jeu (coup droit, service, endurance etc...)

Top Spin est une vraie réussite, bien difficile, qui oblige à construire son jeu pour gagner. On est totalement pris dans son match, et lorsque le point final arrive, on exulte avec son joueur de pixels. Bien-sûr je n'ai pas d'élément de comparaison, mais pour qui veut un jeu de tennis à la hauteur de ce magnifique sport, je pense que Top Spin 3 est le meilleur. L'étoile en moins ? L'absence de Rafael Nadal dans cette version XBOX 360 est simplement honteuse. D'ici à ce que Sony ait payé le joueur espagnol, il n'y a certainement pas loin...


X-Men Origins : Wolverine
X-Men Origins : Wolverine
Proposé par HOBBYPRICE
Prix : EUR 49,90

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Wolverine : Sueur, Sang, Griffes..., 5 mai 2009
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : X-Men Origins : Wolverine (DVD-Rom)
Amateurs du mutant griffu, souriez !
Alors que le film tant attendu déçoit les fans par milliers, moi compris, le jeu arrive de manière fracassante sur nos machines !

Loin d'être original (condensé de God of War et de Ninja Gaiden), Wolverine est un jeu qui remplit pourtant ses fonctions de beat'em all à merveille. Quel bonheur de pouvoir enfin se glisser dans la peau de Logan ! Côté scénario, on reprend un peu la trame du film, même si quelques cinématiques montrent des choix différents. Niveau déroulement, on alterne entre la quête de Wolverine pour assouvir sa vengence, et son passé, à savoir une opération secrete au coeur de la jungle africaine, qui sera pour lui la dernière sous les ordres du colonel Stryker, le poseur d'adamantium. Du coup, on a droit à des environnements assez variés, qui arrivent à ne pas trop lasser, du fait que l'on passe de l'un à l'autre régulièrement, parfois au sein d'un même niveau.

Abordons maintenant le coeur du jeu : les (très gores) combats ! Comme dit plus haut, rien de très nouveau, mais l'agilité et la puissance de Wolverine sont un régal pour le joueur. Loin de la mièvrerie du film, ce jeu est une bonne grosse boucherie, qui présent Logan sous une identité de tueur sanguinaire, plus proche de celle du comics. Le véritable plus dans le panel de coups est la capacités de bondir sur ses proies depuis une certaine distance, permettant ainsi de faucher ses ennemis en voltigeant dans toutes les directions. Sinon, attaques rapides, attaques puissantes, prises, "quick kills" et autres classiques du beat'em all sont présents. Malgré son manque d'originalité, Wolverine reste un jeu très agréable à manier.
Tuer vos ennemis vous rapportent de l'expérience, débloquant des points de compétence pour booster les attaques et la vitalité de Logan. Par ailleurs, les costumes originaux tirés des comics se débloquent par le biais de figurines récoltées dans le jeu. Les détracteurs de Hugh Jackman n'auront donc pas à se faire de souci : le drapé jaune/marron(ou bleu) est disponible !

Par ailleurs, en beat'em all réussi, Wolverine nous propose de refaire le jeu comme bon nous semble, choix du niveau oblige, afin de récolter toutes les améliorations et bonus. Donc un bon potentiel de rejouabilité.
Pour finir, les bémols. Peur être un brin répétitif, et surtout au niveau des boss. Il n'y a pas vraiment de moment "choc" dans ce jeu, comme il y en a tant eu dans les deux God of War par exemple.

Vous aimez Wolverine ? Vous aimez les beat'em all ? Foncez toutes griffes dehors !


Fable 2
Fable 2
Proposé par Centrale Free Agent
Prix : EUR 21,00

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Allons au bout des choses !, 20 février 2009
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fable 2 (DVD-Rom)
Je n'ai jamais joué à Fable, premier du nom, n'ayant pas eu de XBOX. Après tout le bien qu'on m'en a dit, j'ai craqué et acheté le deuxième, m'attendant à la révolution tant acclamée. Eh bien... c'est difficile d'être pertinent.
Franchement, c'est un très bon jeu. C'est beau, c'est bien fait, c'est prenant, c'est addictif, autant de qualités pour un jeu vidéo et surtout un RPG. Mais outre la multitude d'options proposées par le système d'alignement bon/mauvais et pur/corrompu, ou encore l'option "famille à entretenir", qui en voudraient nous faire miroiter une durée de vie quasiment infinie, on a l'impression qu'une fois de plus, les créateurs n'ont pas poussé les choses à fond. Peut-être qu'en essayant de réaliser un système de jeu simple et très grand public, ils sont passés à côté de beaucoup de choses. Au bout du compte le principe de la vie de famille se résume à "j'achète des cadeaux pour l'un et l'autre, je couche avec le ou la conjointe, tout en déboursant une somme d'or régulièrement". Grisant n'est-ce pas ? Pourquoi ma "femme" ne porte-t-elle pas les robes que je lui offre ? Pourquoi ne pas pouvoir partir à l'aventure avec mon "fils" ? De la même façon, pourquoi le conjoint est-il le seul à pouvoir choisir de mettre fin à la relation ? En ce qui concerne l'alignement du héros, pourquoi doit-il ressembler à un vampire, voire à un démon s'il est maléfique ? Pourquoi est-il nécessairement blanc de peau ? Je pourrais continuer longtemps mais pour un jeu qui se targue de proposer le plus de possibilités, ça fait quand même beaucoup de "pourquoi ?".
On fera l'impasse sur la quête principale, horriblement courte et facile, bien qu'entraînante (surtout l'épisode dans la Flèche). Les quêtes auxiliaires sont à l'image des possibilités du jeu : nombreuses mais finalement très peu variées.
Finalement voilà ce qui me gène : Fable 2 se déclarait comme un jeu totalement libre où tout était possible, et on en est très loin. C'est le problème quand on est face à un très bon jeu auquel il manque finalement peu de choses, mais des choses essentielles. Une fois de plus, et j'ai l'impression de me répéter, c'est un jeu un peu bâclé. Mais je ne vous mentirai pas, j'y joue régulièrement, tant je me suis attaché à cet univers et à mon personnage, mais j'éteins toujours ma XBOX un peu frustré "J'aurais bien eu envie de faire ça, par exemple..." Pitié, messieurs les concepteurs, allons au bout des choses !


Batman - The Dark Knight, le Chevalier Noir - Edition collector 2 DVD
Batman - The Dark Knight, le Chevalier Noir - Edition collector 2 DVD
DVD ~ Christian Bale
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 13,23

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bat is Back!, 18 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman - The Dark Knight, le Chevalier Noir - Edition collector 2 DVD (DVD)
J'ai attendu le dernier moment avant d'aller voir The Dark Knight au cinéma, écoeuré que je fus par Begins (aka "Batman le Ninja"). Du coup je n'ai pas pu le voir sur écran géant type Ciné Cité. Bien fait pour moi !

J'ai du mal à concevoir que c'est la même équipe qui a réalisé Begins. Ce nouveau Batman est époustouflant. Autant son prédécesseur se perdait en idées absurdes et en manque total d'âme, autant celui-ci exulte littéralement par son ingéniosité et sa puissance. On ne dira pas le contraire, la performance de Heath Ledger y est pour beaucoup, mais outre le travail de l'acteur, l'idée de base de ce personnage, ce nouveau Joker, est elle-même géniale. Rien à voir avec le Tim Burton, pas meilleur mais aussi réussi, totalement différent et inventif, ce "remake" est un coup de maître. Le scénario, dont je ne dirai rien, nous porte vraiment, et semble ne jamais se terminer sans pour autant s'essouffler une seconde. Le Joker a toujours une dernière carte à jouer. Je pardonne à l'ami Christian Bale ses pathétiques effets de voix gutturale parce que maintenant que j'y pense, il est le premier à assurer la carrure surdéveloppée du Batman des comics. Il a vraiment l'air taillé dans le roc. On tire son chapeau également à Morgan Freeman, Gary Oldman et Aaron Eckhart pour leurs performances. Que dire également de la musique de Hans Zimmer ? Eh bien cette fois il innove ! Il reste reconnaissable, mais on est loin de certains de ses copier/collés (The Rock/Crimson Tide). Ecoutez bien le "theme" du Joker !
A propos du DVD, l'édition est de toute beauté et propose, de façon à lui rendre l'hommage qu'il mérite, Heath Ledger/Joker en couverture. Les bonus sont à oublier, beaucoup trop techniques pour le spectateur lambda amateur de commentaires des acteurs et de bêtisiers tel que moi. Le son et l'image sont à couper le souffle, d'autant plus que certaines séquences sont tournées en IMAX.

Un DVD à la hauteur du film, un film à la hauteur du mythe.


Prince of Persia
Prince of Persia
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 11,54

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La magie des 1001 Nuits, 11 janvier 2009
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prince of Persia (DVD-Rom)
N'y allons pas par quatre chemins, ce nouveau Prince of Persia est réussi. Arborant une esthétique nouvelle style peinture, ce jeu, plus que tous ses prédécesseurs, nous plonge dans une ambiance "conte des 1001 Nuits". Beaucoup moins violent et sanglant que la trilogie sur PS2, ce PoP là mise beaucoup sur la féérie. C'est un choix particulier, mais personnellement, j'ai adoré.
Le scénario est relativement banal, et n'est pas sans rappeler celui de Jak & Daxter (?!). Le dieu des ténèbres Arhiman se réveille et répand la corruption sur les terres de Perse. Seule à même de lutter contre ce cataclysme, la princesse Elika rencontre un jeune voleur athlétique et grande gueule : le Prince. Il va donc l'aider dans sa quête visant à anéantir Arhiman et la corruption (matière noire et visqueuse). A partir de là, le principe du jeu est linéaire en soi, mais la variété des environnements pallie à cette lacune. Entrer dans une zone, lutter contre son gardien, purifier la terre et récolter les sphères de lumière pour augmenter les pouvoirs d'Elika, et débloquer d'autres zones. Tout en sachant que pour parvenir à tout ça, il faudra bien évidemment arpenter des décors immenses et magnifiques à l'aide de sauts, de roulades, de grimpette, de course sur les murs et même au plafond et j'en passe. Le gameplay est sans faille. Intuitives et simples, les commandes viennent toutes seules. La bande son est tout à fait correcte, ne se manifestant réellement que lors d'affrontements contre les gardiens. A ce propos, si vous espérez des combats endiablés comme au temps de Warrior Within, oubliez tout de suite. Les combats sont peu nombreux, et relativement faciles, malgré un sentiment omniprésent de tension, car les gardiens sont imposants, et, il faut le dire, plutôt effrayants. Ni humains ni monstres, ils ont plutôt l'aspect de cauchemars enfantins. Est-ce fait exprès ? En tout cas ça fonctionne.
Pour la durée de vie, je pense qu'un acharné aura vite fait le tour du jeu, mais en jouant tranquillement, et surtout en essayant de récupérer toutes les sphères de lumière, on peut y passer un certain temps.

Je le répète, c'est réussi. Peut-être un peu facile, puisque tristement marqué du sceau affublant nombre de jeux d'aujourd'hui, j'ai nommé le "ouvert au grand public" (grand public ne veut pas dire idiot !), mais question plaisir de jeu et ambiance, le tour est joué.


Tomb Raider : Underworld
Tomb Raider : Underworld
Proposé par -- eGames --
Prix : EUR 19,99

12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bel emballage pour peu de contenu., 2 décembre 2008
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomb Raider : Underworld (DVD-Rom)
Aïe Aïe Aïe ! Quelle frustration !

Pouvoir poursuivre les aventures de Lara Croft est l'une des raisons qui m'ont poussé à acheter la XBOX 360. Et bien heureusement que d'autres jeux valent la peine de posséder cette console.
Ce nouveau Tomb Raider est à l'image d'un splendide paquet cadeau, dans lequel on trouverait une boite de cure-dents, par exemple. Le passage graphique à la nouvelle génération est simplement magnifique, les effets de lumière excellents, bref c'est beau à pleurer. L'ambiance, très solitaire et très exotique renoue avec les opus 1, 2 et 3, les meilleurs de la série. Le gameplay, malgré quelques bugs, s'en sort plutôt bien. Il y a vraiment beaucoup de bonnes idées dans le déroulement de l'action, des énigmes, des pièges etc...
Mais alors dites donc ! Une durée de vie si courte ? Le jeu ne m'a pas tenu une semaine (en y jouant normalement, pas comme un acharné). Souvenez-vous des premiers épisodes qui nous tenaient pendant plusieurs mois ! Et le pire de tout ! Une fois le jeu bouclé, on apprend avec ravissement que l'on peut rejouer le niveau de notre choix. On essaie et HORREUR ! Les ennemis ont disparu et les énigmes sont toutes déjà résolues ! Quels sont les points important d'un Tomb Raider déjà ? Les combats et les énigmes ? Oui c'est bien ça.

Quelle tristesse, tant de potentiel pour un résultat si peu exploitable ! Tomb Raider Underworld est un jeu ultra bâclé, que très honnêtement, je déconseille d'acheter au prix fort. Si vraiment vous y tenez, attendez qu'il baisse. Quand les concepteurs de jeux comprendront-ils que l'important c'est le fond et non la forme ?


Star Wars : le Pouvoir de la Force
Star Wars : le Pouvoir de la Force
Proposé par NOUS C LE PRIX
Prix : EUR 43,90

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A un cheveu du Hit, 30 septembre 2008
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Wars : le Pouvoir de la Force (Jeu vidéo)
Enfin un beat'em all "Jedi Style" sur PS2 ! On en avait longtemps rêvé, maintenant, on peut s'y essayer !
Se situant entre l'épisode III et l'épisode IV, Le Pouvoir de la Force vous met dans la peau de l'apprenti secret de Dark Vador, encore plus doué que son mentor (vous comprendrez pourquoi). Le scénario n'est pas brillant, défaut chronique dans la famille du beat'em all, mais comme souvent, ça n'influe pas sur le plaisir du jeu. Parlons-en d'ailleurs.
Etrangement, ce jeu laisse à la fois content et déçu, car si le gameplay proposé est plus qu'appréciable, il aurait suffi de peu de chose pour le rendre absoluement génial. Alors que vous progressez dans des niveaux de l'univers de Star Wars, moult créatures belliqueuses croisent votre chemin. Malheur à elles ! Comme l'indique le titre, vous allez devoir déchaîner les terribles pouvoirs de la Force, obscure et claire.
Le nombre de pouvoirs proposé est assez conséquent, et vous permet de vraiment recréer certains tours incroyables vus dans les films : foudre, projection, étouffement, destruction du décors et j'en passe. Petit mot à ce propos, énormément d'éléments du décors peuvent être détruis ou utilisé comme projectiles. Tout ça est bien beau, mais en conséquence (et je sais que ça va en frustrer plus d'un, moi le premier), vous vous rendrez compte que votre fidèle sabre laser n'est pas d'une grande utilité. Sa faible puissance ne vous permettra que de venir à bout des ennemis les plus médiocres. Si vous espérez des combats au sabre endiablés, passez votre chemin ! Mais si l'idée de vous rebute pas, cette façon de jouer, en utilisant majoritairement la Force, donne un incroyable sentiment de puissance. Peu importe qu'un bataillon entier vous attaque, vous pourrez le balayer en quelques instants.
En dernier lieu, peut-être, les combats contre les boss sont assez monotones, la personnalisation de son sabre laser n'est pas assez poussée, et le doublage français est lamentable. En revanche, le personnage principal déborde de classe. Vous pourrez d'ailleurs modifier sa tenue.

En bref, un jeu qui passe à un cheveu du Hit, bâclé tout simplement, mais qui réjouira les fans de Star Wars comme moi qui se fichent de quelques défauts du moment qu'ils peuvent casser du Stormtrooper à tours de bras.


Death Magnetic (Edition limitée - Digipack)
Death Magnetic (Edition limitée - Digipack)
Prix : EUR 14,71

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les Patrons sont de retour !, 15 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Death Magnetic (Edition limitée - Digipack) (CD)
Sonnez les cloches de la réussite !

Après le coup d'essai "St Anger", apparemment nécessaire au groupe (visionnez le dvd "Some Kind Of Monster" pour explications) mais très discutable sur le plan musical, les Four Horsemen se devaient de réaffirmer leur suprématie. C'est chose faite avec "Death Magnetic" !

Disposant d'un son plus moderne, très travaillé, le nouvel album de Metallica devrait mettre tout le monde d'accord, les néophytes comme les purs-et-durs. Au lieu de se lancer dans un nouveau style, expérience non concluante dans "St Anger", Metallica se replonge dans ses anciens travaux et se laisse influencer par tous les aspects positifs de leur musique d'antan. Ainsi, dans "Death Magnetic", on retrouvera les couleurs de chaque album, selon les morceaux et parfois même au sein d'un même titre. Ce n'est pas très novateur, mais c'est fort plaisant de retrouver cette pêche légendaire. Passons aux choses sérieuses.
- Le son : loin de la mélasse du précédent album, on a ici des saturations énormes, une basse bien efficace et une batterie percutante. C'est moins incisif que sur un "Master Of Puppets", mais ça déménage !
- Hetfield : il a réappris à chanter ! On retrouve avec bonheur un style vocal rappelant la période "Black Album" et "Load, Reload".
- La structure des morceaux : c'est la le point le plus important de "Death Magnetic". Metallica nous offre des titres très longs, très complexes, aux riffs très différents. Ca fonctionne un peu comme un patchwork, mais c'est maîtrisé à la perfection. Les cassures de rythmes surprennent toujours beaucoup. Metallica utilise sa longue expérience pour produire des morceaux toujours aussi originaux.
- Le retour des solos : c'est peut-être la petite déception de cet album. Contrairement aux solos endiablés qui avaient fait sa renommée, le nouveau travail de Kirk Hammett laisse souvent frustré. Plus de grandes envolées bien construites comme au temps de "Creeping Death". C'est du ponçage de gamme pentatonique gavé de wah-wah. Alors parfois ça part vers quelque chose de plus réussi (notemment dans "Judas Kiss") mais la plupart du temps, c'est redondant.

En bref, tous les titres se tiennent, même si ma préférence va pour Cyanide, Judas Kiss et All Nightmare Long entre autres. Metallica prouvent une nouvelle fois qu'ils sont les patrons, les maîtres du genre, inimitables, et simplement trop bien inspirés. Quand on est au sommet du heavy metal depuis près de vingt ans, on sait BIEN faire les choses. La rentrée vous déprime ? Remettez-vous en forme avec "Death Magnetic" !


Sweeney Todd - Edition collector 2 DVD
Sweeney Todd - Edition collector 2 DVD
DVD ~ Johnny Depp
Proposé par CVRD-Médias
Prix : EUR 5,99

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Depp et Burton au sommet ?, 3 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sweeney Todd - Edition collector 2 DVD (DVD)
Voila maintenant presque 20 ans que Tim Burton et Johnny Depp travaillent ensemble, et chacune de leurs collaborations est un moment mémorable. De "Edward" à "Ed Wood", en passant par "Sleepy Hollow" et "Corpse Bride", ces deux génies du cinéma ont toujours réussi leur travail. Désormais avec "Sweeney Todd", on a un bon point et un autre moins bon : pour beaucoup de monde, dont je fais partie, ce film est leur meilleur. Par là-même, ne risquons-nous pas d'être déçu par leurs prochains travaux ? Seul le temps nous le dira, mais c'est une idée à ne pas écarter...

Reprenant une comédie musicale de Broadway, épaulé par la bande son d'origine composée par Stephen Sondheim, le film de Burton plonge le spectateur dans le coeur de l'histoire, ne déviant que rarement des deux personnages principaux.
Benjamin Barker, barbier à la vie idyllique, est envoyé au bagne par le juge Turpin, un horrible magistrat qui a des vues sur sa femme. Après quinze ans de détention injustifiée, Barker revient à Londres changé, mentalement dérangé, mais bien décidé à se venger. Il prend alors le surnom de Sweeney Todd. Aidé par sa voisine, la boulangère folle Mrs Lovett, il va reprendre du service, dans l'espoir d'avoir un jour le juge Turpin dans son fauteuil de barbier, et le "raser de près".
Une fois n'est pas coutume, les décors et le travail de l'image sont frappants de beauté et de réalisme. C'est du Burton, quoi. Rien de très nouveau mais on ne change pas une recette qui plait. Evidemment, puisqu'il s'agit d'une comédie musicale, les principaux facteurs qui font de ce film un chef d'oeuvre sont les acteurs et la bande sonore.
Les mélodies composée par Sondheim sont d'une grande beauté, très variées, souvent très complexes. Et c'est là que le talent de Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman, Sacha Baron Cohen et les autres traverse littéralement l'écran. Ils chantent tous à la perfection, et leur aptitude à combiner jeu de scène et chant, même si les chansons sont pré-enregistrées est pour 50% de la réussite de ce film. On en prends plein la vue et plein les oreilles. C'est juste magnifique, et souvent, ça prend aux tripes.
En bref, un film d'exception, très sombre et très grand-guignol à la fois (effusions de sang massives et exagérées) apportant donc une bonne note d'humour. C'est un travail de maître de la part de tous les participants, c'est aussi simple que ça. Un Johnny Depp completement aliéné mais que l'on ne peut que plaindre, une Helena B. Carter qui se transcende, et des seconds rôles tous excellents. Un Tim Burton au sommet de son art, et un Stephen Sondheim assez généreux et intelligent pour offrir son travail majestueux au service de ce grand film.


Follow The Reaper
Follow The Reaper
Proposé par tws-music-eu
Prix : EUR 17,55

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Taste Of Their Scythe!, 23 juillet 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Follow The Reaper (CD)
Il y a bien longtemps que je voulais commenter Follow the Reaper... Allez je me jette à l'eau !

Sans conteste l'album qui a lancé le groupe vers de plus hautes sphères, le "Bleu" comme l'appellent les fans se révèle au delà de toute attente. Après un Hatebreeder trop monotone, Alexi Laiho met le paquet, épaulé par ses quatre comparses dont le talent n'est plus à expliciter.

Le ton de l'album est donné dès le premier morceau. C'est ultra mélodique, c'est maîtrisé, c'est très bien construit, le son est bon. "Follow The Reaper" part pour ne jamais s'arrêter malgré quelques breaks mélodiques fort bien pensés. Un superbe entrée en matière. "Bodom After Midnight" est l'un des deux pilliers de cet album. Des rythmes cavalacadants (présents dans l'album dans son ensemble) et des mélodies en veux-tu-en-voilà, avec un break génialissime et un refrain inoubliable supporté par un arpège tout ce qu'il y a de joli. "Children of Decadence" continue dans cette lignée sans arriver à des sommets d'inspiration. C'est beau mais ça ne fait pas tilt. "Everytime I Die" est la première chanson "lente" du groupe, premier essai qui donnera naissance aux bijoux "Angels Don't Kill" et "Banned From Heaven". L'idée est bonne mais le morceau est trop complexe pour le style "chanson lente", du coup les motifs mélodiques ont tendance à se faire oublier. "Mask Of Sanity", après une intro décapante, s'abat un peu trop fort, hormis pendant le refrain, mais ne laisse pas indifférent, le thème principal est simplement trop bien trouvé. "Taste Of my Scythe" comporte quelques passages accrocheurs mais sert plutôt de pause avant la baffe monstrueuse qu'est la piste 7. Un jour, Alexi Laiho s'est levé et s'est dit, "Je vais écrire un tube, pour changer !" et "Hate Me!" est arrivé. Alors bon, on se tait et on s'incline, le compositeur finlandais est tout simplement au-dessus du niveau habituel. Structure classique, thème principal monstrueux, riffs géniaux, 2 solos, break inattendu donc excellent, refrain coup de poing. C'est la fête !
Je ferai l'impasse sur les derniers morceaux en dessous du lot, hormis peut-être "Kissing the Shadows", qui attire par ses variations rythmiques et ses mélodies agréables.

Follow The Reaper est sans doute l'album le plus travaillé de Children of Bodom. Les cinq vampires du Nord ont mis la barre très très haut et ça se sent. C'est un flot mélodique et rythmique qui transporte vraiment. C'est un mélange de tous les styles, du black au death, du heavy au classique, où aucun instrument n'est laissé pour compte. Profitez de la récente réédition et jetez-vous dessus !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7