Profil de Rafael Torres > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Rafael Torres
Classement des meilleurs critiques: 127.118
Votes utiles : 377

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Rafael Torres (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Desperado 2, il était une fois au Mexique
Desperado 2, il était une fois au Mexique
DVD ~ Antonio Banderas
Prix : EUR 8,56

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 EL !!!, 21 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Desperado 2, il était une fois au Mexique (DVD)
El est de retour !

Le Mariachi, qui s'est retiré après le meurtre de sa compagne par le Général Marquez, n'attend plus rien de la vie, sinon une occasion de se venger. Lorsque l'agent Sands de la CIA lui propose de participer à une opération visant à faire rater un coup d'état contre le président Mexicain, dont la principale mission est d'abattre Marquez, il ne peut refuser. Vamos !

Que dire, que dire... La recette est la même que dans le premier opus. Antonio Banderas mêle habilement son jeu d'acteur et son talent de guitariste pour retrouver ce personnage solitaire et belliqueux, aussi habile avec son instrument qu'avec les armes à feu. Si le scénario ne brille pas par son originalité, la brochette d'acteurs talentueux et l'ambiance générale du film font vite oublier cette faille. Willem Dafoe, Danny Trejo, Mickey Rourke, Salma Hayek, et évidemment Johnny Depp, qui se fait complètement plaisir dans le rôle décalé de l'agent Sands, totalement détraqué malgré son statut de membre de la CIA. La musique est encore une fois (souvenez vous de l'intro de "Desperado" !) magnifique. Du pur Rodriguez. Pas de temps mort. Ca fuse, qu'il s'agisse des dialogues (délicieux) ou des balles de fusil. On passe vraiment un très bon moment. Banderas perd peut-être un peu sa place de rôle principal face à la performance de Depp, mais ce n'enlève rien au film, bien au contraire.

Si vous avez aimé "El Mariachi" et "Desperado", faites une dernière virée sous le soleil brûlant du Mexique, où les guitares sont les meilleures armes. Olé !


Doom Collectors Edition [ PC Games ] [import anglais]
Doom Collectors Edition [ PC Games ] [import anglais]

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Base, 3 juin 2008
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Doom Collectors Edition [ PC Games ] [import anglais] (Jeu vidéo)
Ah, Doom !

Je ne ferai pas l'insulte aux utilisateurs d'Amazon d'expliquer ce qu'est Doom, mais j'ai tout de même envie de laisser mon avis sur la question, à savoir : le jeu qui a lancé LE JEU.
Je m'explique. Imaginez où en serait le monde du jeu vidéo sans Doom. Et bien, nulle part. Regardez dans tous vos jeux ! Partout vous pouvez voir l'influence du monstre sacré d'iD Software ! Là où j'attire l'attention de ceux qui ne possèderaient pas encore un exemplaire de Doom, c'est qu'en dépit de son ancienneté, et donc de ses graphismes et de sa jouabilité fort dépassés, ça reste un jeu cultissime, très prenant, bien pensé, original, effrayant et jouissif. Je pense qu'avant de se gaver avec le monstrueux moteur 3D d'un Unreal 3 ou d'un Quake 4, on se doit de goûter au parfum démoniaque de la base de tout First Person Shooter : The Ultimate Doom !

Dans Doom 1, vous incarnez un membre des US Marines qui, partant pour une mission de reconnaissance, se voit obligé d'affronter des hordes de zombies et de créatures infernales. Vous pensez avoir tout essayé sur le sujet ? Vous pensez que ce sujet est devenu trop récurrent ? Certes, mais c'est Doom qui l'a fait en premier... Vous partirez d'une base scientifico militaire sur le satellite martien Phobos, puis sur l'astéroïde Deimos, contrôlé par le mal, puis dans les tréfonds de l'enfer eux-mêmes !
Dans Doom 2, c'est l'enfer sur terre. Plus difficile que le premier opus, il met en place de nouveaux monstres, de nouveaux items et une arme supplémentaire.
Final Doom est une compilation de tous les meilleurs niveaux créés par les joueurs. Très difficiles également, c'est tout de même à visiter, car ces cartes sont très atypiques et donnent un nouveau soufle au jeu.

Pour ceux que les graphismes et la jouabilité archaïques rebutent trop, sachez qu'il existe des patchs openGl légaux permettant de faire subir à Doom un lifting tout à fait convaincant et efficace.

Non vraiment, ne passez pas à côté de La Base.


Blooddrunk
Blooddrunk
Prix : EUR 18,00

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Changement de direction confirmé, 16 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blooddrunk (CD)
Blooddrunk, ça surprend !

CoB et Alexi Laiho ont décidemment changé de direction dans leur musique. Définitivement fini, les superbes envolées lyriques antérieurement caractéristiques, à part à quelques rares endroit, et jamais poussé au bout. Par contre on a droit à des harmonies et des rythmiques beaucoup plus surprenantes qu'auparavant, au niveau des guitares en tout cas. Car pour la batterie, décidemment, il sera dit que Jaska Raatikainen est un gaveur de double pédale. Ca devient très très vite lassant, surtout en continu. Et bizarrement, les paroles et la voix d'Alexi Laiho commencent à prendre une place de second plan, ne procurant que rarement des sentiments.

Pour moi, les chansons sortant du lot sont "Blooddrunk", "One Day You Will Cry", "Tie My Rope" (ici avec un son bien meilleure que dans la version Bam Margera) "Done With Everything, Die For Nothing" et "Banned From Heaven" qui n'est pas sans rappeler "Angels Don't Kill" de Hatecrew Deathroll. Personnellement, je n'ai pas accroché à cet album. Ce changement de direction ne me convient pas. Mais je pense que les plus jeunes ayant découvert CoB avec Are You Dead Yet? ou même Hatecrew Deathroll prendront leur pied avec Blooddrunk.

4 Etoiles alors que je n'ai pas accroché ? C'est simplement qu'au-delà de ma déception, je sens la réelle bifurcation musicale, et que j'ai été surpris trop de fois pour ne pas me rendre compte que CoB est toujours plein de ressource, tant sur le plan technique que créatif.


Gilbert Grape
Gilbert Grape
DVD ~ Johnny Depp
Proposé par Bulles et Joujoux
Prix : EUR 19,59

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Fort sympathique, 18 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gilbert Grape (DVD)
Emouvant, drôle et intelligemment fait, « Gilbert Grape » est un beau film, sans être un chef d'oeuvre. C'est une histoire simple mais très touchante, qui montre que même si la vie n'est pas facile, elle vaut la peine d'être vécue. Car pour Gilbert (Johnny Depp), le quotidien n'a rien d'un conte de fée. Vivant dans un petit village américain, entièrement dévoué à sa famille, en particulier pour son frère déficient mental Arnie (Leo DiCaprio), Gilbert n'a pas de vie à lui. Entre l'attention constante que demande Arnie, et les problèmes que posent le fait d'avoir une mère obèse et passive, Gilbert semble destiné à passer le restant de ses jours à suivre la même routine, pénible et frustrante. Jusqu'à l'arrivée d'une jeune femme très particulière, qui va lui ouvrir les yeux sur le monde extérieur.
C'est une petite leçon de vie, sans être moraliste, qui montre le quotidien d'une famille comme il y en a surement d'autres. Tous les acteurs s'en sortent très bien, et si Johnny Depp est égal à lui-même (excellent), c'est Leonardo DiCaprio qu'il faut applaudir pour ce film. Il est simplement excellent, ce qui laisse perplexe sur ses dernières performances, qui frisent parfois le médiocre. Un film sympathique, sans prétention et assez poignant, qui permet de relativiser sur les petits problèmes de la vie. Même si parfois c'est dur, regardez Gilbert, et voyez que même lui prends la vie du bon côté.


Unreal Tournament 2004 - Best-of
Unreal Tournament 2004 - Best-of

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Godlike..., 1 février 2008
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unreal Tournament 2004 - Best-of (CD-Rom)
Unreal 2004, c'est comme le meilleur FPS des années 2000-2005, mais en mieux. Pourquoi ? Parce-que même aujourd'hui, où les jeux PC déversent une quantité innomable de polygones et autres fps (frame per second, cette fois), demandant alors une configuration dantesque, UT 2004 reste l'un des incontournables auprès des amateurs de shoot multijoueur.

Outre les habituels modes Deathmatch, seul ou en équipe, et Capture The Flag, UT 2004 offre ici le mode Onslaught, qui en soi n'a rien de révolutionnaire (Battlefield y a pensé avant), mais qui procure une dose de fun difficilement détrônable. C'est le véritable attrait de ce titre par rapport au précédent parce que pour le reste, c'est du pareil au même. Mais il s'agit là d'un vrai pas en avant, une nouvelle dimension dans le gameplay du FPS. On se retrouve plongé dans des affrontements démentiels où les fantassins se mêlent aux tanks, aux chasseurs aériens et aux camions blindés pour prendre possession de toutes les positions stratégiques de la carte. Des joutes à outrance dans un monde futuriste à l'échelle supérieure ! Et toutes ces bonnes idées supportées par une réussite graphique exemplaire qui n'a pas grand chose à envier aux jeux de maintenant, tel son grand frère Unreal Tournament 3.

Petite info concernant la configuration nécessaire : pour profiter pleinement de ce jeu, comptez tout de même 3Ghz, 1Go de RAM, et une carte graphique de 256Mo. Si vous possedez au moins ça, c'est le bonheur assuré : véhicules, bazooka, sniper, mitrailleuse lourde, fusil plasma, utilisez ce que bon vous semble pour anhiler vos adversaires, protéger vos alliés et remporter le tournoi. UT 2004 ? Le meilleur, tout simplement.


Van Helsing
Van Helsing
DVD ~ Hugh Jackman
Prix : EUR 9,25

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La Transylvanie au top de sa forme !, 8 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Van Helsing (DVD)
"Van Helsing", c'est grand. Dracula ressemble à Nicolas Sirkis, le héros est un mélange détonnant de Batman, Indiana Jones, Billy the Kid et Wolverine (évidemment), l'héroine est une version 19eme siècle de Lara Croft, l'histoire n'a aucun sens, les images de synthèse varient du réussi au vomitif. Non vraiment, c'est grand.

Je pense qu'il est impossible de faire un film plus cliché. Que ce soit au niveau des dialogues ou des actions, c'est d'un prévisible exceptionnel. Mais en même temps, c'est tellement n'importe quoi ! S'enchainent les scènes de combat avec des pseudo explications sur l'histoire des vampires et de Van Helsing qui, je le répète n'ont vraiment aucun sens, mais c'est bien évidemment fait au second degré.
C'est rassurant de savoir que même Hollywood peut utiliser de gros moyens pour ne pas se prendre au sérieux. Parce qu'au niveau visuel, c'est énorme, beaucoup trop gros pour un simple navet. Les décors sont tous tellement immenses et riches, et les scènes de combat si spectaculaires que malgré la vacuité des personnages et du scénario, on ne peut s'empêcher de passer un bon moment. On pourrait presque parler de parodie car, personnellement, je trouve "Van Helsing" plus drôle que le "Dracula" de Mel Brooks.

Bref, des tonnes et des tonnes pour pas grand chose dans le fond, mais l'absence de logique scénaristique et l'ambiance blockbuster au second degré fond de "Van Helsing" un film fort sympathique où l'on ne s'ennuie pas, que je conseille après un "Dracula" ou un "Frankestein" originaux.


Academie du Massacre
Academie du Massacre

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est bon les patates !!, 18 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Academie du Massacre (CD)
En un mot : Ultime

Quand le chanteur québécoi Serge Robert, grand maître des chansons décalées et survoltées par des textes qui font autant rire qu'ils sont bien écrits, et quand le groupe de metal Anonymus, dont le talent n'est plus à prouver, décident de réaliser un album en combinant leur savoir-faire si différents mais si complémentaires, il en résulte une chose étrange mais très réussie.

Alliant la puissance et la virtuosité du jeu musical d'Anonymus et les textes géniaux de Mononc'Serge, "L'Académie du Massacre" est vraiment un album à part. C'est totalement déjanté, du début à la fin. Difficilement disponible, ce CD vaut vraiment de coup de se décarcasse pour l'avoir. On a droit à des chansons inoubliables comme L'Age de Bière, hymne à la boisson sus-nommée, Les Patates à la gloire de la fameuse poutine québécoise, Marijuana, dont le titre est assez éloquent, et j'en passe. Le décalage entre la musique violente et les textes qui ne s'y prêtent normalement pas du tout fait la force de cet album.

Un disque qui donne envie de sauter partout, de boire une bière et de manger des patates !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 23, 2008 10:22 AM MEST


Le Roi Lion - Édition Spéciale 2 DVD
Le Roi Lion - Édition Spéciale 2 DVD
DVD ~ Matthew Broderick
Proposé par dvd05 (dvd jeuxvidéos ...) Expedié le jour de la commande.
Prix : EUR 29,90

5.0 étoiles sur 5 Le meilleur, 14 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Roi Lion - Édition Spéciale 2 DVD (DVD)
Disney a toujours réussi à aller de l'avant avec ses films. "Le Roi Lion" a été la surprise de la décennie 1990. Absolument pas prévu pour cette gloire sans réserve, le long métrage félin semblait avoir une destinée toute autre... Mais le brillot de Disney s'était sousestimé

Le Roi Lion, c'est quand même à l'époque, le mieux réalisé techniquement. Que ce soit au niveau de l'animation ou au niveau des couleurs, il ne trouve pas son pareil au sein de la maison Disney. C'est surtout par son scénario et ses personnages si attachants que Le Roi Lion se démarque des autres dessins animés de la grande firme américaine. Jamais les liens parents/enfants n'avaient été abordés de façon aussi tragique. Jamais un personnage mauvais ne l'avait été à ce point. Force est de constater que moralement, Scar est le "méchant" le plus infâme de tous les Disneys. C'est un film qui prend aux tripes de part sa musique, inégalable, et son sentiment d'injustice extrême. Le meilleur Disney, sans aucun doute, tous points de vue confondus. Comment allier divertissement quasi enfantin et véritable drame familial au sein d'un dessin animé, porté par un scénario en béton et des personnages inoubliables ? Méthode donnée dans Le Roi Lion.

Hakuna Matata !!


Le Nouveau monde [Édition Prestige]
Le Nouveau monde [Édition Prestige]
DVD ~ Colin Farrell
Proposé par New Choice
Prix : EUR 8,95

8 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Vive Disney !, 7 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Nouveau monde [Édition Prestige] (DVD)
Alors c'est donc ça, la version réaliste de "Pocahontas" ? Et bien...
"Le Nouveau Monde" se veut un film contemplatif, à la manière des films d'ambiance asiatique. Cependant, n'a pas la sensibilité de Wong Kar-Wai qui veut.

On a donc un film extrêmement lent, totalement soporifique, où les plans s'enchaîne terriblement mal et brillent par leur médiocrité. De nombreuses scènes "visuelles" sont accompagnées d'une voix-off qui frise le ridicule par l'inutilité de ses propos. Quand au scénario, il est si limité qu'on arrive à ne rien comprendre à une histoire qui ne raconte rien (j'espère me faire comprendre). J'ai "subi" ce film en VF, doublage totalement désastreux, et j'ai donc du mal à donner une bonne critique aux acteurs, qui même avec leur corps ou leurs yeux, n'arrivent pas à convaincre. La musique est on-ne-peut-plus banale, parfois très répétitive. La scène de bataille du milieu est tout juste correcte, mais n'a aucunement sa place dans un tel film, si raté soit-il. Loin d'être expert, je pense néanmoins que beaucoup d'erreurs sont présentes d'un point de vue ethnique en ce qui concerne les tribus indiennes présentées. Vraiment, je me suis rarement autant ennuyé devant un long-métrage.

Mon bilan après avoir vu "Le Nouveau Monde" : Vive Disney et "Pocahontas" !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 29, 2012 10:21 AM MEST


Kingdom of Heaven [Édition Collector]
Kingdom of Heaven [Édition Collector]
DVD ~ Orlando Bloom
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 6 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Ni bon ni mauvais, 11 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kingdom of Heaven [Édition Collector] (DVD)
Ridley Scott est un habitué du sinusoïde en matière de réussite. Alien, Gladiator, pures merveilles. Faucon noir et Hannibal, très pauvres...
Dans Kingdom of Heaven c'est un peu la formule 2 en 1.

Dirigés par Ridley, remarquable comme d'habitude, une belle brochette d'acteurs dont la palme revient à Orlando Bloom, qui montre qu'il sait se "brutifier" un peu, laissant le coté niaiseu de Will Turner (Pirates des Caraibes), voire carrément inutile de Legolas (SdA). Il n'hésitera pas à être un peu bovin dans ses réactions, et ça marche quand meme. Tous les seconds rôles sont aussi pleins de vie et criants de vérité, et ne passent jamais pour des bouches-trous. Les décors, les costumes, la musique, l'ambiance générale du film est grandiose. D'un point de vue esthétique, c'est pour ainsi dire parfait.

Le souci vient alors de l'approche trop hollywoodienne du problème. Les thèmes importants du film (à savoir, la religion et les excès qu'elle peut entrainer) sont abordés de manière maladroite, par des dialogues sans conviction, et on attend d'avantage du film qu'il insiste sur ces thèmes plutot que de nous gaver de gros plan du bel Orlando, ou de splendides travellings sur l'exceptionnelle reconstitution de Jerusalem.

On est donc loin de la crudité de Braveheart, où les arguments et les combats étaient exposés avec beaucoup plus d'éclat. Kingdom Of Heaven est un fim superbe, un poil trop long par moments, mais qui ne sait pas vraiment où il va et ce qu'il cherche à montrer. A voir tout-de-même !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7