Profil de Stretch > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Stretch
Classement des meilleurs critiques: 1.569.869
Votes utiles : 45

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Stretch

Afficher :  
Page : 1
pixel
Painkiller - Black Edition
Painkiller - Black Edition
Proposé par mariejyd
Prix : EUR 15,17

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hallucinant, 13 mars 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Painkiller - Black Edition (Jeu informatique)
"Painkiller"... Rien que le nom laisse présager quelquechose de fort, sans parler de l'estampillage "Black Edition"... La scénario, classique et efficace : vous êtes dans la peau de Daniel Garner tué lors d'un accident de voiture avec sa femme.
Mais il y a un problème, vous ne reposez pas en paix comme le veut la tradition. Vous errez entre les limbes des enfers, relevant les missions qui vous sont données. Debarasser la vermine à gros coups de calibre, c'est le pied. C'est d'ailleurs le point fort de ce jeu : c'est un FPS bourrin qui procure des sensations hallucinantes. Lors de confrontation avec des créatures la bande son offre un genereux riff métal qui donne tout de suite le ton. La réalisation est aussi surprenante. Le "PainEngine" offre encore aujourd'hui des textures et des effets graphiques de haute qualité. L'ambiance est oppressante à souhait. Notamment dans "Battle Out Of Hell" (add-on) qui vous amène dès le premier niveau dans un orphelinat perdu au mileu d'un marais suffocant la damnation et dont les pensionnaires, garçons et fillettes, vous poursuivent couteau de boucher à la main, sourire luciférien et rire incisif...
Ce coffret Black est unique car numéroté et comporte : Painkiller + Battle Out Of Hell (add-on) et des bonus. Pour 40 € je ne peux vous conseiller que de vous jeter dessus.


Welcome Interstate Managers
Welcome Interstate Managers
Prix : EUR 26,13

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bubble Pop, 10 novembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Welcome Interstate Managers (CD)
Un groupe qui sonne "bonbon acidulé". De la Pop de la vraie, à l'état brute, celle qui colle parfaitement à un American Pie montrant des scènes de jolies blondes dénudées. En résumé, le style des Fountains Of Wayne est vraiment appréciable. Cet album est moins surprenant que le premier, mais reste tout du moins une réference dans la Pop Américaine Teenage. Je placerais ce groupe un cran en dessous que weezer, mais beaucoup plus haut que Wheatus néanmoins. A noter que leur tube "Stacy's Mom" est vraiment classe, on retrouve de la Pop très prenante. D'ailleurs je conseille le clip de cette chanson, qui m'a laissé tout de même langue pendue devant la superbe silhouette de la sulfureuse "Stacy's Mom". Bref un album à posséder si vous voulez un son qui change de la vague Rock'N Roll que nous balance les ondes ces temps-ci. A posséder aussi si vous comptez inviter des filles roulées à l'américaine chez vous, avec Fountains Of Wayne en musique de fond, vous risquez de finir avec elles dans la piscine à faire... Comment dire... à faire quoi.


Fable
Fable
Proposé par NeoAyato
Prix : EUR 59,00

24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un portail vers l'autre monde, 17 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fable (DVD-Rom)
Comment ne pas être tenté par Fable ? 3 ans de développement pour ce bijou vidéoludique. Fable, c'est un peu comme un conte de fée mais avec les facettes noires de la triste réalité. Pas question de regarder pitoyablement evoluer son personnage sans pouvoir rien y faire, dans Fable, vous tenez les ficelles du destin de votre Héros. Il y a deux types de joueur : Le joueur du vendredi soir, qui se fait une partie pour décompresser de sa journée de bahut, et le Joueur, le vrai, qui joue en sombrant dans le monde virtuel, qui evolue en symbiose avec le jeu, qui analyse tous les détails (textes, décors, persos, histoire, sensations). Si vous faites partie de la première catégorie de joueurs, alors dans ce cas oui, Fable est un jeu fadasse au scénario convenu, avec une liberté restreinte et pas plus excitant que ça, avec beaucoup de promesses qui n'ont pas été tenues. Fable ne sera que le piedestal du RPG, autrement dit, il apporte quelquechose de nouveau, mais il en manque pour qu'il soit a lui seul un monument. Si vous faites partie de la seconde catégorie de joueurs, alors dans ce cas tout change. Fable s'avère être une révelation. Poétique, enchanteur, beau, serieux, original. Du point de vue graphique, le jeu est simplement grandiose avec des effets du plus bel acabit, que se soit sur les jeux d'ombres, ou sur la modélisation des persos. Au niveau du level design, c'est magnifique. Des passages comme celui de la forêt de DARKWOOD, avec des arbres difformes, sans habillages, rappellent l'univers de Tim Burton (big fish, edward aux mains d'argent ou l'étrange noel de mr jack). Le fait de pouvoir controler le destin de notre héros renforce l'interet du jeu. Avec le slogan "Chaque action à ses conséquences", il est indéniable que Lionhead et Big Blue BOx studios (les developpeurs) devaient assurer un max cet aspect du jeu. Je parle bien sur de celui qui fait que chaque action que vous ferez faire a votre héros influera sur son alignement. Par exemple si vous ne faites que des bonnes actions, votre Héros sera sain, coiffé, le visage angélique, l'archétique du parfait héros et se verra acclamé dès son arrivée en ville. En revanche, si vous commettez de mauvaises actions, ce sera des cornes, une peau violacée et les yeux rouges sangs entre autres qui vous attendront, tout ça accompagné des reproches des citoyens. Rien ne vous empeche de combiner les deux, faire une bonne action pour ensuite en faire une mauvaise et vice versa. Le monde dans lequel vous evoluez est egalement ultra vivant : chaque citoyen a son mot a dire lorsque vous mettiez les pieds dans son village, cela va de "il est extraordinaire, quel héros" à "ouuuuuuuh, crétin, assassin !" selon l'alignement biensur. Bref avec des noms de villes comme "bowerstone", "oakvale", "greatwood" ou "La Guilde des Héros" on ne peut que s'attendre à un jeu qui porte parfaitement son nom. Il est difficile de retranscrire les sensations éprouvées à l'écrit et encore moins avec 1000 mots. Je ne suis pas vendeur, mais je vous conseille ce jeu, pour le moins magique, c'est une valeur sure et il vous transportera dans une autre ère vidéoludique, c'est certain... A vous de voir, et n'oubliez pas "chaque action à ses conséquences"...


Max Payne 2 : the Fall of Max Payne
Max Payne 2 : the Fall of Max Payne
Proposé par dvdpromo
Prix : EUR 69,90

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Exceptionnel, 22 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Max Payne 2 : the Fall of Max Payne (CD-Rom)
Max payne est de retour. Comme les joueurs du premier opus le remarqueront, Max a prit un coup de vieux. Le flic du Max Payne premier du nom avait dans la vingtaine, tee-shirt blanc, chemise aux couleurs vives (limite psychédéliques) couronnés par un pendentif "Peace & Love" telle était la garde robe de notre premier Max. Dans ce second opus donc, Max a bel et bien prit quelques rides, seul l'imperméable long et sombre est resté... Plus de chemise sixties, ce sera une chemise plus "professionnelle", blanche, mais cette fois ornée non plus d'un pendentif, mais de sa resplendissante plaque de la Police, dorénavant, ce sera : Detective Payne. Changement aussi au niveau du moteur graphique, qui laisse entrevoir clairement la nouvelle ère graphique. Dans Max Payne, on avait droit à 3 visages : normal, quand Max tirait, et quand il mourrait. Fini tout ça. Avec son visage totalement modélisé en 3D, des expressions beaucoup plus réalistes sont au RDV. Le niveau de détail du jeu est aussi exceptionnellent élevé. La maniabilité reste la même que dans le premier opus. La bande son toujours de qualité et les textes sont encore une fois magnifiques. C'est vraiment sur ce point que je dis "Respect", les textes sont d'une noirceur, avec un langage maitrisé, quelque fois poétique, c'est le coeur serré que l'on écoute ce Max a sur la conscience. Bref, vous l'aurez compris, ce jeu est a posséder absolument, de plus il n'est pas du tout gourmand sur la consiguration du PC et ce même avec une aussi jolie réalisation.


Page : 1