undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Ramone the Snake > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Ramone the Snake
Classement des meilleurs critiques: 2.252
Votes utiles : 5084

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Ramone the Snake (France)
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Made in Brazil
Made in Brazil
Prix : EUR 18,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 A l'image de la pochette, 26 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Made in Brazil (CD)
j'allais dire aussi plate... en fait aussi inintéressante que toutes les dernières productions "tape à l'œil et racoleuses" de Miss Krall. (complètement d'accord avec un des commentateurs qui lui aussi a écouté l'album, et n'a pas du se contenter des passages radiophoniques, polis, obligés, mais discrets de FIP)... Aucun intérêt, disque fade sans âme, sans surprise, complètement propre, lissé; incroyable raté de la part d'une musicienne de ce niveau... Avec en plus la pochette la plus glauque de l'année (même niveau de "Triste Rag Doll" de la canadienne sortie en 2012).


Tomorrow Is My Turn
Tomorrow Is My Turn
Prix : EUR 21,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 SUPERBE, 25 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomorrow Is My Turn (CD)
Premier album solo de la très belle chanteuse de "Carolina chocolate Drops", ce trio au nom rigolo qui reprenait de vieux standards de la musique folk, noire américaine, récupérée ultérieurement par les blancs. Triomphe absolu aux USA pour ce groupe qui a du sortir 4 ou 5 albums multi récompensés là bas... ici un peu moins... Jennifer ne les connait pas... la pauvre. J'ai découvert ce très beau disque curieusement grâce à RTL et à sa très bonne émission du Dimanche soir (23 heures ; l'heure du jazz), et à "Tomorrow is my turn", chanson de Nina Simone, mais cover du chanteur suisse Charles Le Petit !! sublime ! Cà n'est pourtant pas du jazz, çà n'est pas de la soul, encore moins du blues, du rap, du funk, peut être un peu de country ou de folk ici ou là. Difficile de" classer "cette voix magnifique, douce, et forte, à la fois, aux intonations et au timbre parfaits. Certaines chansons pourraient être interprétées par des chanteuses blanches de country US, mais elles ont ici une sonorité particuliere, un coté "roots" indéfinissable. Qui de mieux pour en parler d'elle que son producteur ... qui n'est autre que T.Bone Burnett : "sa voix est dans la ligne directe de Mahalia Jackson, Odette, Rosetta Tharpe"..... sacrées références !! Les talentueux musiciens qui l'accompagnent au bandjo, violon, vont vous arracher quelques frissons. Superbe album, et magnifique interprête ;


Strange Little Girls
Strange Little Girls
Prix : EUR 5,00

2.0 étoiles sur 5 déçu, 25 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strange Little Girls (CD)
par toutes ces reprises, bien "torturées", mais au moins originales, car on peine parfois à reconnaître les morceaux initiaux. Là n'est pas le problème évidemment, les "covers" c'est fait pour çà. C'est plus le manque complet d'unité, et d'harmonie qui me gêne dans ce disque. Certaines chansons, notamment celle des Stranglers, sont largement en dessous de la première version. "I m not in love" est presqu'aussi mou que l'original, et la reprise des fab Four n'a aucun intérêt. Pas compris cette erreur dans la fabuleuse discographie de cette artiste hors-catégorie, géniale, intelligente, dans ses combats, ses discours, ses paroles.


Reaching for the Light
Reaching for the Light
Prix : EUR 12,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comme quoi..., 25 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Reaching for the Light (CD)
je viens de découvrir ce groupe écossais de Glasgow (sauf le clavier , hollandais), en lisant les critiques ci dessous : leur nom "King King", serait tiré de la fabuleuse étoile filante (disparue trop tôt) de L.A. "The Red devils", sorti en 1992 !!! alors évidemment... faut y jeter une oreille attentive, un brin suspicieuse, mais au final tout à fait respectueuse. Un lead (chant-guitare-pas de rythmique) un chouia costaud, en kilt... çà fait pas très rock, mais nom d'un pétard, que c'est bien fichu : du rock burné, qui sent effectivement Paul Rodgers, Mick Jones, et Lou Gramm aussi, un certain groupe de hard post Purple... "Stranger to love", dont le tempo me fait penser très grave à "Aint no love ", et à "Ready for love" de Bad Co.Superbe groupe, de mecs totalement sains, plaisants à regarder et à écouter. Basse, clavier, guitare, batterie. De bonnes compositions, des ballades, aucune mièvrerie. A suivre avec attention, et à voir absolument en concert !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 6, 2015 9:04 AM MEST


Live... In The Heart Of The City
Live... In The Heart Of The City
Prix : EUR 14,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sing for me London..., 25 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live... In The Heart Of The City (CD)
Bon... faudrait que je trouve un truc original à dire... çà ne vient pas. et de toutes façons vu le niveau des excellentes critiques déjà gravées dans le marbre amazonien, çà va être hard !!!. Ce double vinyl (simple CD) est un monument, un pavé, un sommet que Coverdale n'a jamais plus atteint depuis sur scène. Parce qu' il est entouré de ses potes, pas d'une bande de mercenaires. Parce qu'il a encore ses racines et son originalité, cette touche soul-blues-boogie unique, spontanée, simple, efficace, ludique, joyeuse, (on y rajoute hard si on veut), qui font que Whitesnake ne sonnait comme personne. Parce qu'il est le leader, c'est entendu, mais il ne nous casse pas les oreilles, avec ses hurlements éraillés, avec des solos de batteries débiles, et sans intérêt, avec des prouesses de manche à la "Vai-vite", sans âme, froides comme un jour de Toussaint. Parce qu'on y entend la basse, les interventions (discrètes, mais fluides et toujours à propos), de Jon " Maestro" Lord (cf les petites nappes discrètes pendant les solos des 3 blues). Parce que le duel des deux gratteux sur le long solo de "Mistreated" est tout simplement lumineux, incroyablement beau, et long; émouvant, démarrant doucement pour finir en un feu d'artifice parfaitement cohérent, ou Moody et Mardsen se renvoient les notes comme dans un Tie Break sans fin, sans que Coverdale ne le pollue avec des" yeah" ! à tire larigot (ce blues a été écrit effectivement par D.C. pour les paroles, mais par Ritchie pour le reste... l'homme en noir l'a d'ailleurs confirmé, il le reprenait aussi avec Rrainbow, mais tout en précisant "que les paroles n'avaient aucune importance" ! sic !!). Parce que la reprise de "Might just take your life" du défunt Mark III , est tout simplement jouissive, sans rien avoir avec le "hard-rock", comme on le sous-entend alors; Juste une bonne chanson, au groove que n'importe quel" Stax man" ne renieait pas, bien chantée (à 2), bien jouée, entrainante, avec une intro de Jon superbe, et une rythmique à vous faire sauter dans les campings l'été. Parce que "Come on ", qui ouvre les deux faces, est une invitation à la fête, et une parfaite intro de concert ! Parce qu'à l'écoute de la version live de "Take me with you" on se rend compte que ni Van Halen (avec sa reprise des Kinks), ni la plupart des trasheux actuels, ne jouent aussi vite ni aussi bien que ces 5 là réunis sous la bannière aux écailles blanches ! et enfin parce que pour finir un concert (du moins sur le CD), par 3 blues du niveau de "Aint' no love" (et son public qui chante chaleureusement et instantanément à la demande de Coverdale), "Trouble", et enfin "Mistreated" en apothéose, et bien pour finir par çà, sans le rappel bateau banal, que la plupart des groupes nous infligent,... faut simplement être persuadé qu'on est le meilleur !! Même remarque quand on voit la pochette, qui pouvait paraitre un peu ringarde à l 'époque, Moody de profil avec son chapeau, Bernie déjà un peu rond en tee shirt rouge, Ian avec son bop à la jean Claude Dusse... seuls David et Neil cheveux au vent laissaient éventuellement deviner qu'on achetait un CD de ...hard ?? non juste un extraordinaire moment de musique rock tout court.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 26, 2015 10:02 AM MEST


Laying It Down
Laying It Down
Prix : EUR 28,87

5.0 étoiles sur 5 MERCI ROCKIN et le DEBLOCNOT, 24 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Laying It Down (CD)
découverte grâce à un ancien amazoniaque toujours en activité, Rockin et son Déblocnot !! Pianiste du pays de Pearl jam et de Nirvana,
qui joue depuis l'âge de 13 ans a accompagné avec Robert Cray, Little Milton, Tommy Castro pour ceux que je connais ! .Fan de Jerry Lee Lewis... Cà swingue grave, çà jazz aussi, çà boogie-woogie dans la cazba, çà sent la Nouvelle Orléans et le Dr J. par moment, mais çà flirte aussi du côté du blues Chicago, puis on redescend vers le Texas et Dixieland, comme le souligne Rockin; Ce type respire en prime la bonne humeur communicative, dans cet album festif sans prétention, mais de très haute volée, avec un timbre de voix génial, et en prime une super pochette ! Grand découverte merci Rockin et les débloqueurs !!!


Rêve sidéral d'un naïf idéal
Rêve sidéral d'un naïf idéal
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 PERFECTO PAULO !, 22 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rêve sidéral d'un naïf idéal (CD)
Pas un seul morceau de remplissage, pas un seul morceau qu'on a envie d'éviter pour passer au suivant, production, textes, mélodies, solos... superbe ! comme la pochette !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 27, 2015 9:15 AM MEST


Invincible
Invincible
par Laura Hillenbrand
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

5.0 étoiles sur 5 A LIRE ABSOLUMENT, 22 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Invincible (Broché)
par tous ceux qui s'ennuient ferme le week end, ou qui se sentent obligés d'aller à la Foirefouille le dimanche après midi, à lire aussi par tous ceux qui ont toujours un "bobo" qui fait mal quelque part... à conseiller aussi à ceux qui bouffent du prozac tous les jours, à ceux qui trouvent que leur semaine de taf est dure etc etc... PHENOMENAL


Fresh
Fresh
Prix : EUR 26,10

5.0 étoiles sur 5 SOULFUNKRAPBLUES, 20 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fresh (CD)
... et tout çà sorti en 1973, date à laquelle les vinyls ne faisaient pas plus de 50 minutes (celui ci en fait à peine 40...). Rien à jeter, ambiance décontractée, festive, comme la pochette. Incroyablement actuel pour le son, la voix, les arrangements; Une superbe bouteille, à consommer n'importe quand, n'importe ou et par n'importe qui. Aurait sûrement mérité une toute autre audience !!


An Acoustic Evening at the Vienna Opéra House
An Acoustic Evening at the Vienna Opéra House
Prix : EUR 18,00

5.0 étoiles sur 5 BON....amassa, 19 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : An Acoustic Evening at the Vienna Opéra House (CD)
en acoustique à l'Opéra ...en trio blues-hard de base à l'Ubu... en Big Band en extérieur dans les Montagnes Rocheuses... en duo avec Beth... en quatuor avec Glenn ... ou il aurait été STAR au Hellfest s'il y était venu.... en lead-guitar au Texas.... en cover de Rory ou du Tull... en plus d'être un forçat de travail, de créativité, de touche-à-tout, ce garçon s'améliore à chaque nouvel opus, en déroutant auditeurs, critiques, musiciens et transforme en or tout ce qu'il touche de son doigté magique. Simplement impressionnant !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20