Profil de Guillaume Villemin > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Guillaume Villemin
Classement des meilleurs critiques: 12.868
Votes utiles : 244

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Guillaume Villemin "Shedemeï" (Alfortville, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
L'Énigme du cadran solaire (Tome 1)
L'Énigme du cadran solaire (Tome 1)
par Mary Gentle
Edition : Broché
Prix : EUR 28,40

4.0 étoiles sur 5 Captivant pour qui aime le détail, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Énigme du cadran solaire (Tome 1) (Broché)
Ce beau pavé de 1100pages va mélanger histoire véridique et mysticisme. A la base tout ce qui est raconté dans ce livre est de l'histoire vrai. Mais Mary Gentle s'amuse à relier les pointillés de l'histoire par un complot de grande ampleur où s'immisce le mysticisme.
Le style est excellent. On tourne les pages avec délectation tant les personnages sont profonds, tourmentés et ambigües.

Mais attention le récit avance lentement. Le moindre dialogue s'étale sur de nombreuses pages pour arriver au point voulu. Les événements annoncés que l'on espère voir dans les quelques pages qui suivent peuvent demander plus d'une centaines de pages pour finalement survenir.

Un livre qui se savoure plus qu'il ne se dévore, même si l'un n'empêche pas l'autre.


L'énigme du cadran solaire
L'énigme du cadran solaire
par Mary Gentle
Edition : Broché
Prix : EUR 13,30

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Captivant pour qui aime le détail, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'énigme du cadran solaire (Broché)
Ce beau pavé de 1100pages va mélanger histoire véridique et mysticisme. A la base tout ce qui est raconté dans ce livre est de l'histoire vrai. Mais Mary Gentle s'amuse à relier les pointillés de l'histoire par un complot de grande ampleur où s'immisce le mysticisme.
Le style est excellent. On tourne les pages avec délectation tant les personnages sont profonds, tourmentés et ambigües.

Mais attention le récit avance lentement. Le moindre dialogue s'étale sur de nombreuses pages pour arriver au point voulu. Les événements annoncés que l'on espère voir dans les quelques pages qui suivent peuvent demander plus d'une centaines de pages pour finalement survenir.

Un livre qui se savoure plus qu'il ne se dévore, même si l'un n'empêche pas l'autre.


Le cycle de Takeshi Kovacs, tome 1 : Carbone modifié
Le cycle de Takeshi Kovacs, tome 1 : Carbone modifié
par Richard Morgan
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Action intelligente bien qu'un peu confuse par moment, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cycle de Takeshi Kovacs, tome 1 : Carbone modifié (Poche)
L'idée de départ est excellente et permet d'explorer de nouvelles possibilités pour l'avenir du thriller.
L'action reste le maître mot de ce roman de pur SF. Aucun temps mort, juste de quoi reprendre sa respiration de temps en temps et on replonge. Toutefois c'est peut être là le problème. A vouloir trop en donner, l'auteur se perd un peu et l'intrigue principale si prometteuse au départ se délite un peu a l'arrivée.
Malgré ce bémol, ça reste un bon moment de détente plutôt intelligente. Les éléments de SF sont judicieusement utilisés et toujours bien argumentés. Les idées ne sont pas posées là comme un fait acquis mais toujours remises en question pour nous faire réfléchir.


Porteurs d'âmes
Porteurs d'âmes
par Pierre Bordage
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Très bonne histoire mais sujet trop vite traité, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Porteurs d'âmes (Poche)
Pierre bordage est connu pour son talent de narrateur, avec plus ou moins de succès il s'est attaqué à différents genre (toujours assez proche de la SF quand même).

Dans Porteurs d'âmes, il raconte l'histoire de trois personnages qu'à priori tout oppose : une femme noire sans papier qui tente de survire dans Paris, un riche étudiant prêt a tout pour de nouvelle sensation, un flic proche de la retraite chargé d'une enquête a la simplicité trompeuse.
Le transfert d'âme que tente l'étudiant pour son expérience personnelle, n'est en faite qu'un prétexte pour analyser les conséquences d'une telle possibilité. C'est hélas là que le bas blesse car l'idée est loin d'être exploité dans tout son potentiel. Heureusement, il y a le talent de Bordage pour rattraper ça, et finalement cela suffit à rendre le tout plutôt accrocheur et on tourne la dernière page sans avoir pu trouver le temps longs.


Le Gouffre de l'Absolution
Le Gouffre de l'Absolution
par Alastair Reynolds
Edition : Poche
Prix : EUR 12,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une bonne fin de cycle, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gouffre de l'Absolution (Poche)
Ce cycle a commencé à être publié il y a quelque année dans un anonymat assez complet mais prometteur. Après 3 épisodes où l'auteur a su faire évoluer son style et son intrigue on arrive donc a ce 4eme et ultime volet dont pour ma part j'attendais beaucoup.
Au final, plutôt satisfait. L'idée de base des inhibiteurs est bien exploitées jusqu'à son terme, les personnages que l'on connaissait continuent d'évoluer tandis que de nouveaux apparaissent.
On pourra toutefois reprocher quelques longueurs sporadiques pas forcement du meilleur effet pour un fin cycle ou les évènements devraient normalement s'accélérer.
Mais que d'autres auteurs en prennent de la graine : Reynolds est un très bon écrivains de Space-Opera dont j'attends impatiemment les prochains titres.


Les Univers multiples, Tome 1 : Temps
Les Univers multiples, Tome 1 : Temps
par Stephen Baxter
Edition : Poche
Prix : EUR 10,50

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Fou et complexe, 20 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Univers multiples, Tome 1 : Temps (Poche)
Le court prologue du livre annonce directement la couleur. Baxter ne va pas faire dans la demi-mesure et va nous emmener loin, très loin et pour cela emprunter des chemins sinueux.
Au début on a l'impression de relire Titan ou Voyage car on commence par une nouvelle tentative de conquête spatiale à grande échelle en utilisant les moyens du bord. Mais quand on comprend ce qu'il veut faire avec ses calmars, on comprendra que l'auteur veut aller plus loin dans la prospective. Et il va falloir s'accrocher car le récit s'appuie sur une dizaine de postulats scientifiques assez complexes voir carrément "tordu" pour certain, mais toujours bien étayé.
Dans le cadre des reproches on peux justement trouver que l'histoire est construite comme une succession d'idées visant à mettre en image ces théories. Mais tout cela manque un peu de liant et de profondeur sur la durée.
Mais que cela ne rebute pas les accrocs de hard-science car c'est là un très bon bouquin mêlant science, action et imagination débridée. Les quelques baisses de régime seront vite oubliées.
Bonne pioche mais à réserver donc à un public averti.


Xenoblade chronicles
Xenoblade chronicles
Proposé par NeoAyato
Prix : EUR 85,00

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin un bon RPG sur la WII., 5 septembre 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Xenoblade chronicles (Jeu vidéo)
Longtemps que je n'avais pas été scotché comme cela sur un jeu. Difficile de s'arrêter quand on commence et quand on réussi a s'arrêter on réfléchi à la prochaine fois où l'on pourra rejouer.
Les graphismes ne sont pas en HD ... certes. Mais c'est quand même très beau, et je ne voit toujours pas ce qu'apporte la HD (mais c'est un autres débat).
Le gros point fort du jeu c'est qu'on est tout de suite immergé dans l'histoire grâce à une narration et des séquences claires, nombreuses mais pas omniprésentes.
Très vite on arrive à la première ville du jeu. On suit l'histoire, on effectué les taches demandé par le fil rouge, mais il ne faut pas longtemps avant de se voir demander de l'aide par une foule de gens pour effectuer des quêtes diverse (récolte de ressources, élimination de monstres normaux ou unique, recherche de personnages ...) Dés lors on passe 2 ou 3 heures a effectuer ces quêtes qui permettent d'explorer les alentours, mais aussi de se familiariser avec le système de combat.
Ce dernier est plutôt bien fait. Suffisamment simple pour ne pas avoir besoin de 50 boutons différents pour effectuer un simple coup d'épée, mais assez évolué pour rendre les combats actifs et jamais ennuyeux.
Un excellent système de jeu, une bande son d'exception, une histoire accrocheuse, des quantités astronomiques des choses a faire (récoltes, explorations, arts, sociogramme, tête à tête, quêtes ...) = très peu de défaut sur cet excellent jeu indispensable pour tout fan de RPG japonnais.


Malhorne, Tome 4 : La Matière des songes
Malhorne, Tome 4 : La Matière des songes
par Jérôme Camut
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le grand final, 5 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malhorne, Tome 4 : La Matière des songes (Poche)
Les 3 premiers épisodes avait fait monter la tension et le mystère. L'heure est désormais au dénouement. Or, pour beaucoup de cycles et de sagas, l'auteur s'emmêlent les pinceaux dans une conclusion soit trop vite expédié soit trop complexe ...
Et bien pour une fois, je trouve que Camut se démarque en gérant son final avec brio. Tout les mystères sont reliés dans une théorie unique qui tient la route (si l'on accepte qqch d'aussi dingue :) ) Tout les personnages en présence ont le droit à leur "grand moment". Même la dénouement de la situation inextricable dans laquelle on est a quelques pages de la fin surprends encore tant elle était imprévisible.
En tournant la dernière page, on tente de se souvenir de comment tout cela a commencé quelques 2000 pages plus tôt, et force et de constater que le chemin parcourut est considérable. Mais jamais je ne me suis ennuyer.


Malhorne, Tome 3 : Anasdahala
Malhorne, Tome 3 : Anasdahala
par Jérôme Camut
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Beaucoup de révélations, 5 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malhorne, Tome 3 : Anasdahala (Poche)
Le 3eme épisode commence comme les 2 autres par un mystère qui nous emmène toujours plus loin dans le passé de l'humanité. On a donc l'impression que le schéma narratif est connu et ne va apporter que peu de nouveautés. Pourtant, comme il l'a déjà fait auparavant, Camut nous fait mentir et change totalement de direction à partir de la 2eme partie du livre pour nous immerger encore un peu plus dans le mystérieux (si, si, c'est possible). De nombreuses révélations que l'on attendait depuis longtemps sont au rendez-vous et on commence donc à mieux appréhender les lois de ce nouvel univers.
Mais comme il l'a déjà fait 2 fois, Jérome Camut nous laisse exaltant lorsque l'on tourne la dernière page. Le grand final approche!


Malhorne, Tome 2 : Les Eaux d'Aratta
Malhorne, Tome 2 : Les Eaux d'Aratta
par Jérôme Camut
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On entre dans le vif du sujet, 5 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malhorne, Tome 2 : Les Eaux d'Aratta (Poche)
Le livre reprend l'histoire là où on l'a laissée au tome 1 comme si on ne l'avais jamais quittée. C'est à la fin de la première partie du livre (environ 100 pages) que l'on entame réellement ce 2eme tome avec un bond de 30ans dans le futur qui permet de donner une dimension beaucoup plus SF cyber-punk à l'histoire.
La société a dérivé vers un genre de Big Brother que l'auteur réinvente assez bien sans oublié d'argumenté un peu sur les intérêts et les inconvénients qui en découlent.
Tout va vite, très vite, aucun temps morts dans la narration : manipulation génétique, espionnage informatique, civilisation mystérieuse, société secrète, ... tout y est et toujours maitrisé pour nous immergé en quelques lignes dans l'action.
Et comme dans le 1er tome la dernière page nous laisse sur un suspens insoutenable qui impose de se jeter sur le volume suivant sans perdre une seconde


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6