Profil de ParcForêt > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ParcForêt
Classement des meilleurs critiques: 319
Votes utiles : 402

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ParcForêt
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Thomas le petit train - Intégrale saison 2
Thomas le petit train - Intégrale saison 2
DVD ~ Steve Asquith

4.0 étoiles sur 5 Un brin moralisateur et bien pensant, 2 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Thomas le petit train - Intégrale saison 2 (DVD)
C'est bien pensant, chaque dessin animé est une leçon de morale, qui prône le pardon, la réconciliation, la modestie, la bienveillance, la gentillesse. Pourtant, ce côté moraliste n'est pas lourd car chaque intrigue est basée sur un suspens et une tension psychologique assez bien construits, qui font que des enfants de 4-5 ans ne se lassent pas de regarder encore et encore ces gentilles histoires.


CHIEN, LE GENERAL ET LES OISEAUX [Édition Simple]
CHIEN, LE GENERAL ET LES OISEAUX [Édition Simple]
DVD ~ Francis Nielsen
Proposé par movie.exclue
Prix : EUR 2,00

4.0 étoiles sur 5 Poétique, calme, délicieux, 2 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : CHIEN, LE GENERAL ET LES OISEAUX [Édition Simple] (DVD)
Napoléon, c'est connu, a échoué dans la Campagne de Russie lorsque Moscou a été brûlée par les russes eux-mêmes. Notre film est un conte onirique qui nous montre la vieillesse du général russe qui a pris la décision de brûler Moscou: pour ce faire, il a utilisé des oiseaux auxquels il a fait mettre le feu afin qu'ils propagent l'incendie dans la ville. Tous les oiseaux, depuis, le poursuivent de leur vindicte et ne le laissent pas vivre en paix alors même qu'il est devenu un vieillard. Il est rongé par les souvenirs de son passé. La rencontre du général avec un chien perdu va tout changer et lui permettra de se sortir de son marasme.


The Visitors Who Came to Stay
The Visitors Who Came to Stay
par Annalena McAfee
Edition : Relié

4.0 étoiles sur 5 Ambiance très expressive des illustrations., 2 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Visitors Who Came to Stay (Relié)
Pour les amateurs d'Anthony Browne, pas de surprise majeure, mais bien du plaisir tout de même. Une petite fille vit avec son père suite au divorce de ses parents. Elle est heureuse dans cette situation. Tout change lorsque son père rencontre une femme et finit par lui proposer de venir vivre avec lui, avec son fils à elle. Tout change dans la maison, maintenant que le couple père fille est devenu une famille recomposée de 4 personnes.
Pour une histoire aussi prosaïque, l'ambiance des illustrations est magique, onirique. Chaque page comporte des détails amusants, évocateurs, loufoques. Le récit n'est pas trop explicite, se fait par petites touches, ne comporte rien de moralisateur. Un régal.


Peter Pan : Un livre-théâtre avec des tableaux en trois dimensions
Peter Pan : Un livre-théâtre avec des tableaux en trois dimensions
par Sheri Safran
Edition : Relié
Prix : EUR 19,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Texte cohérent, belles ilustrations, 2 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peter Pan : Un livre-théâtre avec des tableaux en trois dimensions (Relié)
L'histoire de Peter Pan est merveilleuse dans sa version originale. Ici, le texte est, bien sûr, fortement coupé. Les illustrations représentent la raison d'être principale de ce livre. Principale, mais pas unique.
Il s'agit presque d'une sorte de pop up, les illustrations sont une sorte de puits qui se déplie pour donner une petite scène de théâtre illustrant, avec décors et personnages l'histoire de Peter Pan.
Ce qui est très agréable, dans ce livre, c'est que le texte se tient absolument, sans ellipses gênantes, on incohérentes, comme on peut parfois le voir dans des adaptations illustrées où l'illustration écrase complètement le texte.


Deux Fourmis
Deux Fourmis
par Chris Van Allsburg
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Voyage fantastique de deux fourmis dans un sucrier, 29 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deux Fourmis (Broché)
Une reine de fourmis découvre de délicieux et gigantesques cristaux et envoie ses fourmis lui en chercher d'autres. Les fourmis quittent leur fourmilière champêtre et partent chercher ces cristaux dans le sucrier qui est posé sur la table d'une cuisine, dans un immeuble. Deux fourmis indisciplinées décident de rester dans le sucrier pour s'y régaler de sucre. Elles connaissent toutes sortes de terribles aventures dans la maison des hommes, qui sont pour elles de véritables géants. Les aventures sont racontées de leur point de vue de fourmi. Une cuiller à café y devient un outil de géant, un robinet est une cascade.


Maître des Brumes
Maître des Brumes
par Tomi Ungerer
Edition : Relié
Prix : EUR 13,70

3.0 étoiles sur 5 Du rêve, du suspense mais où est le décalage?, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maître des Brumes (Relié)
Un beau livre. Une frère et une soeur échouent, par erreur, sur une île maudite, y rencontrent le maître des brumes, y passent la nuit, puis rentrent chez eux, plus très sûrs d'avoir bien vu ce qu'ils ont vu.
D'habitude, dans les livres d'Ungerer, il y a un décalage, quelque chose, qui, dans le récit, fait que l'histoire veut toujours aussi dire quelque chose d'autre. On n'est jamais sûr que la narration n'est pas ironique, ou caustique (souvent, elle l'est de manière évidente). Ici, on a de belles illustrations, une ambiance convaincante, paysages irlandais brumeux à souhait; du suspense, du rếve qui frise le cauchemar, et c'est tout. Un tout qui est tout de même déjà pas mal de choses, bien sûr. Mais le léger grincement d'Ungerer n'est pas là, ce qui, peut être, pourrait apparaître comme une qualité.


Et si jamais... ?
Et si jamais... ?
par Anthony Browne
Edition : Relié
Prix : EUR 14,80

4.0 étoiles sur 5 De la difficulté de se rendre à une fête, 24 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et si jamais... ? (Relié)
Joe, un petit garçon accompagné de sa maman cherche la maison de Tom, le copain qui l'a invité à sa fête d'anniversaire. Il n'en connaît pas l'adresse exacte, alors il jette un coup d'oeil dans toutes les maisons de la rue, où il se passe des choses bien étranges. Son inquiétude (ainsi que celle du jeune lecteur, et celle de la maman de Joe) augmente au fur à mesure qu'il cherche.

La structure de livre est un peu répétitive, avec une alternance de pages où la maman demande "est ce la maison de Tom?" et de doubles pages où l'on voit l'intérieur et les occupants d'une maison par la fenêtre, avec la réponse "non", de Joe. Bien sûr, comme c'est Browne qui dessine, le spectacle que l'on voit par chacune des fenêtres est en effet plutôt angoissant.

Structure simple, mais ce qui est traité, c'est cette crainte, que ressentent certainement bien des adultes, tout autant que les enfants, lorsqu'ils sont en route pour une réception ou une fête où ils craignent de ne connaître personne, d'être mal reçus, de n'être pas attendus, de sembler ridicules. Joe dit ce que l'on peut ressentir à tout âge.


Ariol - Tome 1: Un petit âne comme vous et moi
Ariol - Tome 1: Un petit âne comme vous et moi
par Emmanuel Guibert
Edition : Broché
Prix : EUR 11,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Charmant, mais le langage est un peu bâclé., 12 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ariol - Tome 1: Un petit âne comme vous et moi (Broché)
"Un petit âne comme vous et moi". Oui, on se reconnaît dans Ariol, que l'on soit adulte ou enfant. Ariol, ce sont des scènes de vie à peine au trait à peine forcé: on rit par ce qu'on s'y croirait. Les tics de langage du prof de sport, la grand mère un peu en décalage, l’idolâtrie des héros de dessin animé, le trac, les jeux d'imagination.... Tout y est, et on se régale.

Seul bémol: que la langue soit familière, on le comprend, cela fait vrai, aussi. Mais elle n'est pas toujours très correcte non plus, même chez les personnages adultes. Les négations sont rarement prononcées par exemple. C'est un peu dommage. Même si la langue orale de la vraie vie n'est pas très correcte, on pourrait s'attendre à ce qu'elle le devienne plus en passant à l'écrit. Du coup, en lisant Ariol à voix haute, on est tenté de modifier le texte.


Soviets: Pictures from the End of the USSR
Soviets: Pictures from the End of the USSR
par Shepard Sherbell
Edition : Relié

4.0 étoiles sur 5 Plus encore que les photos, les commentaires!, 12 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soviets: Pictures from the End of the USSR (Relié)
Les photographies montrent l'URSS, celle des Républiques soviétiques, et la vie quotidienne des habitants de la fin de la période soviétique. Chaque photographie, en noir et blanc, renvoie à un commentaire (en anglais) très précis et documenté, qui détaille, chaque fois, un aspect particulier de la vie en URSS (par exemple, le prix d'une voiture d'occasion était plusieurs fois plus élevé que celui d'une voiture neuve; ce phénomène est décrit et expliqué). Parfois, les photographies deviennent les illustrations des commentaires, et les commentaires prennent la première place. On regrette simplement que ces commentaires, vu leur importance, soient placés en fin de livre, ce qui rend plus fastidieuse leur mise en rapport avec les photos.


Secret City: Photographs from the USSR
Secret City: Photographs from the USSR
par Boris Savelev
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Photographies d'atmosphère, 12 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secret City: Photographs from the USSR (Broché)
Ce livre est tout fin, il s'agit d'un cahier de 80 pages d'un format entre le A4 et A5. C'est principalement les rues de Moscou et Leningrad années 1980 qui sont montrées, par des photographies qui cadrent au plus près de petits détails de monuments, mobilier urbain, passants... La couleur y occupe une place importante et gomme la grisaille de l'époque soviétique.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20