Profil de nonoslemenn > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par nonoslemenn
Classement des meilleurs critiques: 1.696
Votes utiles : 121

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
nonoslemenn

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
Le Labyrinthe de Pan [Blu-ray]
Le Labyrinthe de Pan [Blu-ray]
DVD ~ Ariadna Gil
Proposé par TristanDVD
Prix : EUR 13,39

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Onirisme, 4 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Labyrinthe de Pan [Blu-ray] (Blu-ray)
J'en sors à l'instant. Difficile d'ailleurs d'en sortir. Guillermo Del Toro fait du pied à Tim Burton, il nous transporte au royaume des rêves et des cauchemars, de la candeur et de la barbarie. Incroyable imagination que celle de ce réalisateur. C'est un conte surnaturel pour adultes teinté de magie blanche et de poésie. Grandiose...


Enter the Void [Blu-ray]
Enter the Void [Blu-ray]
DVD ~ Nathaniel Brown
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Expérience Noé, 3 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enter the Void [Blu-ray] (Blu-ray)
J'en sors à l'instant. Incroyable expérience une fois de plus avec le cinéma de Gaspar Noé. C'est fantasmagorique, une ballade dans la matière et l'énergie. Le montage du film est dément, grosse performance technique. Ce qui est génial, c'est qu'on y plonge, on ferme les yeux, on les rouvre, on les referme, on doute, on s'accroche, on détourne le regard, on vibre, on suffoque... C'est de l'art, de l'art controversé mais tellement loin des formatages habituels. C'est long aussi, ça n'en finit pas, on tourne sans cesse avec les mouvements de caméra, on plane, carrément psychédélique dans le fond comme dans la forme. L'histoire se déroule dans un bouillon urbain, en plein Tokyo, qui scintille de milles néons multicolores. La décadence toujours en fond d'écran chez Noé, certaines scènes sont vraiment trash mais ce film est une oeuvre fantastique, un noeud sans fin...


Martyrs
Martyrs
DVD ~ Morjana Alaoui
Prix : EUR 13,00

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Chauvinisme french touch, 1 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Martyrs (DVD)
J'en sors à l'instant. Une histoire de torture extrême dans le but de flirter avec la limite, la grande faucheuse et de témoigner du "passage" s'il existe. Pas de grande surprise et un scénario "borderline". C'est too much et sans frissons. Quelques mauvais clins d'oeils au cinéma asiatique de genre avec la ballade de quelques spectres démantibulés peu crédibles. Très vite Les scènes sadiques se succèdent et le film vire au voyeurisme malsain. A défaut de fond, on force sur la forme et au bout d'une heure, c'est déjà l'overdose. C'est prétentieux, c'est français.


Sans toit ni loi [ DVD ] (1985) en VF - Un film d'Agnès Varda avec Sandrine Bonnaire, Macha Meril, Stephane Freiss
Sans toit ni loi [ DVD ] (1985) en VF - Un film d'Agnès Varda avec Sandrine Bonnaire, Macha Meril, Stephane Freiss
DVD ~ Macha Meril, Stephane Freiss Sandrine Bonnaire
Proposé par videosphere
Prix : EUR 20,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 P4, 27 février 2014
J'en sors à l'instant. Première impression mitigée car plusieurs personnages sont mal joués. Agnès Varda a fait le choix d'un casting de non professionnels et ça se ressent. Sandrine Bonnaire est solaire quant à elle. Une tranche de vie réaliste de l'exclusion volontaire, de la solitude et de l'isolement assumés. La "route" et tous les fantasmes qu'elle véhicule sont traités avec lucidité et sans romantisme. La liberté mais à quel prix... C'est à consommer cru.


Seul contre tous
Seul contre tous
DVD ~ Philippe Nahon

4.0 étoiles sur 5 Uppercut conceptuel pour la genèse d'un psychopathe, 24 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seul contre tous (DVD)
J'en sors à l'instant. Achtung film choc. Quelques appréhensions à vivre le cinéma de Gaspar Noé après "irréversible", trop difficile à digérer... "Seul contre tous", film à texte en voix off, oppressante, rassemble tout ce qu'il y a de plus laid. C'est de l'art laid, avec des gens laids, des situations laides, des décors laids etc. Tout est laid, laid, laid. Philippe Nahon défonce l'écran, il traine sa haine de looser dans son voyage au bout de la nuit, son voyage à lui, seul, vers le néant, la perdition, la folie, pré mortem. Les plans sont magnifiques, d'une esthétique cousue main, du filtre polaroid jaune vert jaune vert, des zooms récurrents sur les expressions des acteurs qui sur-surlignent les sommations avant passage à l'acte. C'est une expérience unique pour spectateurs équilibrés ou l'inverse.


Les Nuits fauves [Édition Simple]
Les Nuits fauves [Édition Simple]
DVD ~ Cyril Collard
Proposé par dvdpromo
Prix : EUR 38,90

3.0 étoiles sur 5 Amour et déni, 23 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Nuits fauves [Édition Simple] (DVD)
J'en sors à l'instant. Complexe à commenter à chaud. Sur la forme c'est abouti, un vrai travail sur la lumière, le rythme.. Romane B. crève l'écran, c'est de famille. C'est un film de génération, sur l'antagonisme "amour / mort", sur le déni aussi, le déni de la maladie, la fuite, l'autodestruction, le voile de la contamination. Certaines scènes sont vraiment difficiles, le virus est partout présent implicitement. Ca crée un malaise tout au long du film tellement "Les nuits fauves" reproduisent la vie telle qu'elle est. Une oeuvre naturaliste.


Boys Don't Cry
Boys Don't Cry
DVD ~ Hilary Swank
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 8,43

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une histoire d'A, 20 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boys Don't Cry (DVD)
J'en sors à l'instant. Bouleversé... Comment l'intolérance, l'ignorance, l'absurdité, la jalousie et la peur font émerger la folie. La noirceur de "boys don't cry" n'est rendue supportable par Kimberly Peirce que par les éclaircies d'émotions optimistes, par l'histoire d'amour asexuée naissante. Mais la différence, c'est l'exclusion. La différence c'est la solitude. La différence, c'est le mensonge. La différence, c'est la fuite. La différence, c'est être jugé..
Teena aura touché du bout du doigt la lumière. La barbarie lui fera payer la facture.


Tomboy
Tomboy
DVD ~ Zoé Héran
Prix : EUR 13,09

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Solitude, ostracisme et humiliation, 19 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomboy (DVD)
J'en sors à l'instant. C'est un film bouleversant d'humanité, magnifiquement interprété. Le réalisme des scènes est impressionnant surtout dans les dialogues spontanés entre enfants, comme si la caméra était oubliée, comme si elle infusait dans l'environnement, invisible. Sur le fond, Zoé joue le double rôle de Laure et de la version masculine de Laure, Mickael. Une histoire d'identité teintée de secret et de solitude. Une histoire qui traduit seulement la recherche d'un bonheur d'enfant. Une histoire sur les normes et leurs sens et non sens. Une histoire sur les peurs d'une société jugeante et vectrice d'exclusion. Une histoire sur les codes sexués, le rose et le bleu, les shorts et les robes, les cheveux courts et les cheveux longs. Une histoire sur les stéréotypes et les carcans de la pensée unique. Une histoire du droit fondamental à la liberté en fin de compte... Un film d'utilité sociale. Merci Céline Sciamma.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 28, 2014 8:46 PM CET


Chateau-Rouge Hôtel
Chateau-Rouge Hôtel
par Renaud Burel
Edition : Poche
Prix : EUR 9,20

5.0 étoiles sur 5 Errance éthylique sur fond de talent..., 18 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chateau-Rouge Hôtel (Poche)
J'en sors à l'instant.... C'est magnifique. La plume s'est laissée apprivoiser et ça n'a pas été sans souffrance. "Chateau rouge Hôtel" va vous noyauter et vous tatouer. La conjugaison du style de Renaud Burel et de la tragédie en question se consomment sans modération (mauvais jeu de mots). C'est direct, très personnel, puissant de réalisme, sacrificiel, hanté, largué, psychotique, violent dans la chair et dans la tête. Le roman culte est en marche...


PARADOXIA. Journal d'une prédatrice
PARADOXIA. Journal d'une prédatrice
par Lydia Lunch
Edition : Poche

5.0 étoiles sur 5 Journal hardcore, 18 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : PARADOXIA. Journal d'une prédatrice (Poche)
J'en sors à l'instant. Ca c'est de la littérature subversive, underground, de caniveau (du caniveau 5 étoiles), trash... etc. La prédatrice nous promène dans le magma orgasmique de son existence. De la souffrance, de l'autodestruction, de la destruction, pas de fuite, c'est frontal, la prêtresse punk nous défonce à coup de verbes et on aime ça. We want some more !!..


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17