Profil de Owernaner > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Owernaner
Classement des meilleurs critiques: 127.512
Votes utiles : 105

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Owernaner (Obernai, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Dream Theater - Inclus DVD
Dream Theater - Inclus DVD
Prix : EUR 21,90

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'album le plus décevant de Dream Theater, 28 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dream Theater - Inclus DVD (CD)
C'est avec un certaine impatience que j'ai reçu le nouvel album de Dream Theater. Fan du groupe depuis le début, j'ai toujours écouté ses oeuvres avec intérêt, admiration et aussi une certaine bienveillance lorsque c'était nécessaire, appréciant au delà de tout la qualité technique des musiciens et leur capacité à produire des titres, qui pour être parfois pompeux, n'en restent pas moins des compositions fouillées et étonnantes. Les artisans de la musique et du son DT ont toujours été selon moi Petrucci et Portnoy. Ce dernier parti tenter (avec un certain succès) d'autres expériences après Black Clouds, voilà donc le premier album où l'on nous annonce la présence de la patte de son successeur Mike Mangini dans le processus de création. Et là les choses sont claires, il n'y a pas photo. Mangini est sans aucun doute un batteur très doué techniquement, mais du point de vu créatif il est loin d'apporter ce que Portnoy a pu apporter. Son jeu beaucoup moins inventif et varié, se contente d'accompagner la musique là où le jeu de Portnoy était un élément de sa construction, une pierre de l'édifice Dream Theater qui en faisait une part de son originalité. Enfin, il convient de parler du son de la batterie qui a mon sens est vraiment mauvais, mat, mixée beaucoup trop en avant au point de rendre la double grosse caisse et la caisse claire insupportables par moments.
Plus généralement les compos de ce Dream Theater ne sont pas des sommets d'originalité. Mais DT est-il encore capable d'être original quand l'écoute de certains morceaux (Looking Glass, Behind the Veil...) laisse à penser que leur ambition est désormais de remporter un grammy que de surprendre les fans? Finalement s'il y a un morceau à sauver dans le nouveau Dream Theater c'est peut-être The Enemy Inside.
Assez grosse déception donc que ce Dream Theater qui se veut être le début d'une nouvelle aire, en espérant qu'il n'est pas comme l'a écrit un précédent auditeur le début de la fin.
Aller 2 étoiles quand même, pour la pochette classieuse et au regard de l'oeuvre générale de ce grand groupe dont on attendra beaucoup mieux la prochaine fois.
En attendant je vais me remettre le petit bijou de Winery Dogs...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 29, 2013 6:04 PM MEST


No More Mister Nice Guy (Live)
No More Mister Nice Guy (Live)
Prix : EUR 24,45

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mouais... déçu par le son, 14 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : No More Mister Nice Guy (Live) (CD)
A la réception du coffret (très moche au demeurant la pochette), une surprise et deux déceptions. Surprise car le coffret contient 3 cd dont le 3ème est au format mp3, donc directement utilisable sur n'importe quel lecteur. Plutôt sympa comme idée. La déception? rien! aucun livret, aucune info sur le groupe, le concert, l'enregistrement.
Tiens l'enregistrement, parlons-en! Pour tous les fans d'Alice, une set-list de rêve. Tous les classiques y sont, ajoutez-y is it my body, i love the dead, elected, et l'immense Halo of Flies. J'ai littéralement bondi sur ma platine pour écouter ça. Et là la déception est à la hauteur de mon attente, énorme.
C'est quoi ce son? Je suis entièrement d'accord avec le l'auditeur précédent. Le mixage est en dessous de tout. La guitare solo de Orianthi est à peine audible, quant à la guitare rythmique et à la batterie elles sont beaucoup trop en avant. Ca sonne à peine comme un bootleg moyen. Quant au batteur on se demande où le père Alice est allé le débusquer lui qui nous avait habitué au meilleur avec Eric Singer ou Jimmy De Grasso. Là on a affaire à un type qui cogne comme une mule, complètement à côté de la plaque, il y a des moments on a l'impression qu'il n'aa pa senvie d'y aller et qui, scandale suprême, massacre complètement le magistral Halo of Flies.
Non, vraiment très décevant... j'étais à deux doigts de ne mettre que 2 étoiles.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 25, 2012 8:37 PM MEST


A Dramatic Turn of Events
A Dramatic Turn of Events
Prix : EUR 21,87

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bon album, mais..., 14 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Dramatic Turn of Events (CD)
C'est avec une immense impatience et non sans une certaine crainte que j'ai enfin écouté le nouvel album de Dream Theater, les extrait entendus de ci de là sur le net m'ayant laissé une impression plutôt mitigée. Une deuxième écoute dans foulée me confirment deux choses: il s'agit d'un très bon album de DT, et le départ de Pornoy a laissé un vide musical qu'il sera difficile de combler. Alors OK, pour reconnaître que l'omniprésent batteur savait agacer son monde en en faisant des tonnes, imposant sa vision de la musique à ses acolytes bien moins égocentriques. OK pour dire que son penchant pour le metal se resentait trop sur certain titres. Mais bon, jusqu'alors l'originalité de Dream Theater c'était aussi la touche Portnoy et son apport musical majeur. Car rares sont les groupes où le batteur joue un rôle aussi important dans la composition des morceaux. Avec lui, la batterie n'est pas seulement destinée à assurée une base rythmique, elle est devenue un instrument à part entière. Et cette différence se remarque de façon criante sur ce dernier album de DT, A Dramatic Turn of Events, où Mike Mangini malgré tout son talent peine à faire oublier les fills et breaks de Portnoy qui font la charpente si spécifique de la musique de DT (ré-écoutez donc les géniales intros, parmi tant d'autres, de Misunderstood ou the Great Debate...) au point de rendre frustrante l'écoute de certains morceaux tels que les excellents Bridges in The Sky et Outcry. On attend l'une ou l'autre intro ou fin magistrale où le batteur se laisse aller à des fills d'anthologie. On attend... mais ça ne vient pas. Mangini se contente d'assurer le minimum comme de nombreux autres batteurs de prog auraient su le faire. Après avoir vu le DVD The Spirit Carries On relatant le recrutement du nouveau batteur du groupe on a envie de dire: tout ça pour ça?
Sinon l'album comporte d'excellentes compositions, et commence très fort avec On the backs of Angels et il ne contient pas à mon avis de morceau vraiment faiblard. Très homogène donc il est agréable à écouter. Un jeu de guitare moins volubile de Petrucci, la présence plus affirmée de l'immense Jordan Ruddess dans la composition des morceaux, la mise en avant (enfin!) de la basse de Myung qui ne se contente plus de suivre Petrucci dans ses courses sur le manche et pour finir un LaBrie à la voix plus juste que jamais (ce doit être le premier album où son chant ne m'énerve pas...) apportent à l'album une cohérence qui pouvaient manquer à certains albums précédents... l'omniprésence de Portnoy peut-être...
Très très bon cru donc que ce A Dramatic Turn of Events auquel il manque toutefois toute la musicalité "batteristique" de l'irremplaçable Mike Portnoy.


Dedicated To Chaos
Dedicated To Chaos
Prix : EUR 20,25

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 La daube de l'année!!!, 29 août 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dedicated To Chaos (CD)
Quelle déception que ce Dedicated to chaos. Là où American Soldier m'avait plutôt agréablement surpris avec ses titre percutants (If I were King, Killers...) Dedicated to chaos se révèle être être d'un ennui total. Le seul morceau que l'on peut sauver du naufrage est le convaincant Get started bien enlevé et au refrain accrocheur. Aller, passe encore pour At the Edge! Pour le reste, aïe aïe aïe, quelle débacle! Les morceaux (puisque c'est bien comme ça qu'il faut les appeler) relèvent de gimmicks où seuls Tate et l'omniprésente section rythmique semblent prendre son pied. Mais ça ne fait ni des chansons et encore moins un album. On a du mal à croire que le groupe qui a commis cette daube est bien le même que celui qui a créé un des plus grands albums de métal, Operation Mindcrime. De metal, il est clair qu'il n'en est ici plus question. Et de hard non plus... Queensrÿque aimerait nous faire comprendre sur son site que cet album est celui d'une prise de risque, d'une remise en question. J'ai tendance à croire qu'il s'agit plutôt de l'album du renoncemement. Rarement j'aurai été autant déçu par ce qui fût un de mes groupes préférés.


1969 [Ep]
1969 [Ep]
Proposé par Fulfillment Express
Prix : EUR 14,77

5.0 étoiles sur 5 Une grande année, 26 juillet 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1969 [Ep] (CD)
et un grand album de cover par les frangins chicanos. Un seul regret, que l'album ne comporte que 5 titres. Mention spéciale pour le fabuleux et groovie Polk Salad Annie.


Maléfique
Maléfique
DVD ~ Clovis Cornillac
Proposé par Neobang
Prix : EUR 6,99

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Nul, 14 avril 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maléfique (DVD)
Rarement vu une daube pareille.
Je crois que je vais me remettre un petit Shinning ou encore La prophétie des ombres.


Folklore And Superstition
Folklore And Superstition
Proposé par Mercury-music
Prix : EUR 7,49

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une petite déception, 26 septembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Folklore And Superstition (CD)
J'attendais avec impatience le deuxième CD de BSC, leur premier album m'avait laissé KO il y a deux ans.
A ma grande surprise, BSC n'a pas réussi à transformer l'essai. Le potentiel est pourtant là avec ces quatres super musiciens.
Là où le premier album livrait un rock rugueux, brutal, BSC nous sert clairement un album pour faire tourner le compteur de leur label. On ne peux que regretter cette dérive commerciale en se demandant ce que viennent faire les ballades The Key, le mièvre You ou encore un reggae-isant Sunrise à côté de morceaux, qui eux portent clairement la marque BSC, tels que The Bitter End, Blindman ou encore The Reverent Wrinkle.
Une déception donc que cet album, et en attendant que BSC corrige le tir avec son 3è album, je vais me remettre un peu de Backwoods Gold ou Tired of that rain, perles de rock brut de leur premier album qui ne contenait que ça.


Live
Live
Prix : EUR 8,50

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des 10 meilleurs live de l'histoire du rock!, 21 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Mother's Finest... bien peu de personnes en France connaissent ce groupe et pourtant...
Imaginez un instant un groupe dont le chant serait assuré par Tina Turner, la basse par Stanley Clarke, la guitare par Pat Travers entre autres... avouez qu'une telle réunion de talents a de quoi en allécher plus d'un.
J'avais acheté ce disque en LP au début des années 80 après avoir eu une des révélations musicales les plus sidérantes qu'il m'ait été donné de voir, Mother's Finest faisait l'affiche de la cultissime émission rock allemande Rockpalast... Les superlatifs me manquent encore aujourd'hui pour qualifier ce qu'il faut bien reconnaître être un des meilleurs live jamais enregistré, par un fabuleux et trop rare groupe qui n'est ni plus ni moins que l'inventeur d'un hard funk. Un style musical détonnant, alliant à merveille riffs ravageurs et groove d'enfer, dans lequel sont venus puisser Living Colours, Fishbone, FFF, TM Stevens et autres Bellrays.
Le seul bémol de ce live, qui alterne reprises judicieusement arrangées (Somebody to Love de Jefferson Airplane, Magic Carpet Ride de Steppenwolf)et compos personnelles hyper-vitaminées, est une set list remaniée par rapport au LP original où les morceaux s'enchaînaient mieux.
Sinon, aucun temps mort sur ce cd et s'il fallait en tirer l'un ou l'autre morceau... allez je dirais Baby Love bien sûr, le très zeppelinnien Mickey's Monkey ou encore Fire(une véritable boucherie). Mais encore une fois, tout est bon dans ce cd assurément un de mes favoris dans ma cdthèque.


Deluxe
Deluxe

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Dans quelle caisse à savon ont-ils enregistré ce cd?, 30 avril 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deluxe (CD)
Billy Steer leader de Napalm Death voilà qui laissait présager d'un excellent album, d'autant qu'ayant opté pour un trio, la formule magique pour le blues-rock, il nous promettait des compos d'un excellent cru. Las, l'enregistrement d'une exécrable qualité vient tout flanquer par-terre. Et au lieu de pouvoir apprécier les morceaux à la leur juste valeur, la qualité sonore de ce cd m'a carrément empêché d'écouter ce disque jusqu'au bout.
L'horreur absolue subvenant sur le dernier titre Slow blues qui laisse pourtant deviner un super morceau et dans lequel la voie est totalement noyée dans une bouillie sonore d'où émerge une insuportable harmonica hurlante.
Alors pour moi c'est 2 étoiles, à une époque où grâce à l'enregistrement numérique de telles horreurs ne sont plus permises, à moins qu'il n'aient opté volontairement pour l'enregistrement sur cassette audio... mais dans ce cas faut prévenir.
Allez les gars, ré-enregistrez-moi correctement ce cd pourque l'on puisse apprécier pleinement votre puissant blues-rock


Rise [Special Edition]
Rise [Special Edition]

5.0 étoiles sur 5 Enfin un nouveau groupe de hard british digne de ce nom, 12 avril 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rise [Special Edition] (CD)
J'avais fini par me faire à l'idée que l'Angleterre ne nous fournirait plus que des groupes de pop aussi semblables que sirupeux et inintéressants. Mais où donc étaient passés les héritiers de Deep Purple, Led Zep, Thin Lizzy et consorts? Et puis divine surprise: The Answer. Le premier cd, Rise, de ce groupe iralndais est un petit brûlot jubilatoire dans lequel The Answer revendique entièrement sa filiation avec le dirigeable. Un vieux de la vieille comme mois pourrait s'en offusquer ou s'en amuser, que neni. Ce cd est une pure merveille et contient 11 pépites hard-blues-rock qu'on imagine aisément jaillir d'une muraille de Marshall, à l'image du survitaminé Come follow me. Petit chef-d'oeuvre donc qui en appelle d'autres.


Page : 1 | 2 | 3