Profil de gloubax > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par gloubax
Classement des meilleurs critiques: 2.343
Votes utiles : 839

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
gloubax "gloubax"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
This World Is Nothing
This World Is Nothing
Prix : EUR 8,99

3.0 étoiles sur 5 pionniers du punk hassidique, 23 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : This World Is Nothing (Téléchargement MP3)
le leader du groupe voulait lier ton amour du punk quand il était ado et sa nouvelle foi dans le judaïsme orthodoxe. Résultat : du hardcore à la mode américaine, avec parfois un soupçon de reggae, avec du sax. Mais globalement, ça va droit au but ! A rapprohcer de groupes comme Pitom ou Yossi Fructer.


On Top of the World 1978 FM Broadcast
On Top of the World 1978 FM Broadcast
Prix : EUR 13,68

4.0 étoiles sur 5 live 1978 Passaic New Jersey USA, 21 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : On Top of the World 1978 FM Broadcast (CD)
01. Hello There (2:15)
02. Come on Come On (3:32)
03. Stiff Competition (5:16)
04. On Top of the World (5:19)
05. Guitar Solo (4:34)
06. Big Eyes (4:12)
07. Ain't That a Shame (5:05)
08. Southern Girls (4:16)
09. Need Your Love (9:29)
10. I Want You to Want Me (3:29)
11. California Man (5:17)
12. Surrender (4:25)
13. Goodnight (2:49)
14. Heaven Tonight (6:53)
15. Auf Wiedersehen (3:52)
16. Clock Strikes Ten (3:14)


Carbone 14, le film
Carbone 14, le film
DVD ~ Supernana

2.0 étoiles sur 5 témoignage précieux et saisissant mais aussi très décevant, 27 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carbone 14, le film (DVD)
Si on doit retenir une station dans la folie des radios libres d'avant 1984, c'est Carbone. Liberté, délires, animateurs/comédiens rois de la réactivité... On se rend compte que dès le départ, tout est filmé, que le happening est contrôlé. Les séquences diffusées ici sont à la limite du too much : David Grossexe qui se déhanche comme un fou, Lafesse qui surjoue le cocktail bière/joint. Pourtant, ils avaient du talent, et malgré la mise en scène, de grands moments ont bien eu lieu : le faux tueur fou en direct, hélas pas capté ici, ou l'arrivée de Gainsbarre (en audio seulement, dans les suppléments). Les apparitions de Supernana, décédée depuis, sont assez émouvantes.

Il manque beaucoup dans ce dvd, tout de même : savoir exactement ce que sont devenus les animateurs ; le patron, un type assez incroyable, mélange d'anar et de petit patron ; des témoignages de l'époque (CSA, collègues des autres radios historiques, comédiens, riverains, etc)

Finalement, quand on sait ce qu'on fait certains (Gallotte alias Grossexe devenu comédien de second rôle, Lafesse qu'on ne présente plus, Fiszbin hérault des télés libres) on comprend que Carbone a été un formidable centre de formation pour déjantés des médias. Mais entre l'ennui qui guette dans les trop longues captations d'émission et la rareté des mises en perspective, ce ne sont pas les intermèdes poussifs de Gallotte qui rattrapent le coup.

Pour les fanatiques de l'époque, à voir, pour les autres, un peu léger. Dommage.


Days Are Gone
Days Are Gone
Prix : EUR 18,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 mix curieux, 27 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Days Are Gone (CD)
Enya meets Michael Jackson, avec pas mal de machines pour booster le rythme... Attention à la tentation du vide... Tout ça ressemble à une musique d'ambiance sans moments forts...


Richie Kotzen
Richie Kotzen
Prix : EUR 32,62

3.0 étoiles sur 5 la carte de visite avec un petit plus, 28 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Richie Kotzen (CD)
1989 : les shredders déboulent de toutes parts : Satriani, Vinnie Moore, Tony Macalpine, David Chastain, Greg Howe et bientôt des guitaristes comme Patrick Rondat en France.
Kotzen fait comme ses aînés malgré son très jeune âge : il embauche des ténors pour l'accompagner : Steve Smith (Journey et pléthore de projets jazz fusion) à la batterie et Stuart Hamm (Satriani) à la basse.
Si le son est un peu cradingue, les compos offre pas mal de diversité, même si la majorité joue un rôle de socle pour des soli supersoniques. Pas mal de wha-wha, et un bon feeling dans l'ensemble. Un effort aussi dans les compos qui comportent quelques mesures composées, et des mètres impairs comme l'intro et le final en 9/8 sur le premier titre.
Kotzen n'est plus beaucoup revenu à l'instrumental ensuite, et encore moins en solo ...


L'homme qui assassinait sa vie
L'homme qui assassinait sa vie
par Jean Vautrin
Edition : Album
Prix : EUR 18,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un grand roman noir en BD, 12 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'homme qui assassinait sa vie (Album)
le bon dessinateur pour la bonne histoire:c'est noir, ultra noir, et totalement emballant. Un must dans le genre, qui donne envie de relire tout Vautrin...


Vibrato
Vibrato
Prix : EUR 17,11

3.0 étoiles sur 5 un bon départ et puis... trop d'autosuffisance, 3 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vibrato (CD)
voilà un album qui démarre sur les chapeaux de roue avec les prouesses de Thomas Lang à la batterie, sur un morceau qui passe de 6/4 pour les couplets à 7/8 dans le refrain. Puis un instrumental brillant... Et après ça se gâte, entre compos moyennes et soli peu inspirés (mention bien au blue rondo... De Brubeck). Le blues par exemple est très ennuyeux.
Et puis ces trois morceaux live, tous des reprises, que viennent-il faire ici ? D'autant que si le Roundabout de Yes est correct, le blues de Willie Dixon est raté, avec un passage en shredding fort mal à propos (ailleurs oui, pas ici...) et un Go Down d'AC/DC complètement raté, la voix de Gilbert bien trop blanche, lisse pour ce registre. Dommage car dans l'ensemble, avec ses influences prog et jazz fusion, ce Vibrato est plus ambitieux que les opus précédents.


Rock'N'Roll
Rock'N'Roll
Prix : EUR 6,99

4.0 étoiles sur 5 l'album qui divise..., 16 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rock'N'Roll (CD)
après l'échec de Trust IV et ses arrangements de cordes, son concept, ses constructions ambitieuses, le groupe, avec Farid Medjane aux baguettes, décide de revenir aux bases. Ce n'est pourtant pas un pur album de rock que cet opus, mais un mélange entre hard, FM, et claire volonté de passer sur les radios. Serre les poings a eu droit à son petit succès, calé qu'il est sur "Un peu plus près des étoiles" de Gold et aussi mais oui "Jump" de Van halen. Certains titres de Halliday aussi. De là, nombre de fans se détournent.
Pourtant, pas mal de bonnes choses sur cet album : I shall return, texte provo et super morceau bien hard, avec solo magnifique de Nono. Paris, le seul titre rock'n'roll de l'album ; mongolo's land, son superbe texte et jolies mélodies...
Comme "europe et haines", cet album est pour moi à part, et une réussite sur le plan des compos. Mais rien à vois en termes d'efficacité avec les superbes 3 premiers...


Brigade
Brigade
Prix : EUR 9,66

4.0 étoiles sur 5 sous la pression du label mais excellent de bout en bout, 8 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brigade (CD)
beaucoup de groupes classic rock ont subi ce syndrome à la fin des années 80 : se retrouver à chanter une majorité de compositions venues d'ailleurs alors qu'ils (elles en l'occurence) ne manquaient pas d'idées. L'entrée de Heart dans le hard FM, en gros entre 1985 et 1990 a donc vu l'arrivé de Richie Zito aux manettes et d'une armada de compositeurs comme Dianne Warren, même chose pour Cheap Trick par exemple.
Pour autant, entre ballades heavy et titres vraiment rock mais toujours ultra mélodiques, le résultat convainc. Quelle maestria dans le chant, les arrangements ! Et une production au top. Les amateurs du Heart zeppelinien, à tendance acoustique risquent d'avaler de travers, mais tout amateur d'AOR doit absolument écouter ce must.


2lp in 1cd:Dolce Acqua
2lp in 1cd:Dolce Acqua
Prix : EUR 8,06

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 surtout pour le deuxième album : "III", 4 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2lp in 1cd:Dolce Acqua (CD)
Grand nom du prog italien, Delirium, comme beaucoup d'autres, n'a pas composé que dans ce genre. Pour preuve le premier de ces deux "LP" réunis ici pour une somme dérisoire. Dolce Acqua mêle rock psyché et douceurs folk, avec les claviers et la flute mis en avant. Bien fait mais pas inoubliable. L'album 3 (paru en 1974) est réellement progressif, avec plus d'énergie, et davantage d'ambition musicale. On y trouve même un passage en 5/4 et des mètres alternés. Au total, une jolie découverte, et surtout un excellent rapport qualité prix, comme tous les CD de cette collection. Merci l'Italie !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16