Profil de pcmusic > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par pcmusic
Classement des meilleurs critiques: 6.314
Votes utiles : 1001

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
pcmusic (Paris France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Verbatim 50 x DVD-R 4,7 Go 16x Spindle
Verbatim 50 x DVD-R 4,7 Go 16x Spindle
Proposé par espace-disque
Prix : EUR 17,00

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Verbatim 50 DVD-R-, 2 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Verbatim 50 x DVD-R 4,7 Go 16x Spindle (Accessoire)
Excellent qualité pour un prix imbattable surtout comparé aux magasins. Idéal pour graver des films et des jeux.


The Very Best Of The Bee Gees
The Very Best Of The Bee Gees
Proposé par actionrecordsfr
Prix : EUR 6,08

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour ceux qui aiment les Bee Gees quelque soit l'époque..., 21 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Very Best Of The Bee Gees (CD)
La 1ère moitié est consacrée aux Bee Gees d'avant la période disco. La 2ème à partir de "Jive Talking" est justement cette période. À éviter si vous n'aimez pas l'une ou l'autre période.
J'ai acheté cette compil car elle est la SEULE à ma connaissance comprenant la version single de "I've Gotta Get a Message to You" en stéréo. (celle du coffret 6 CD "The Studio Albums 1967-68 est malheureusement en mono).


Julie Is Her Name & Lonely Girl
Julie Is Her Name & Lonely Girl
Prix : EUR 3,96

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Julie Is Her Name / Lonely Girl, 21 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Julie Is Her Name & Lonely Girl (CD)
Compilation de médiocre qualité de 2 des 1ers albums de Julie London car à l'écoute au casque, il est évident que ce sont des repiquages de vinyles et non des masters. À éviter sauf à un prix très bas, ce qui a été mon cas.


Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD)
Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD)

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Intégrale Maria Callas, 21 février 2009
Bien que je n'ai pas eu le temps d'écouter les 70 CDs, le produit semblait conforme à ce qui était annoncé. Prix imbattable en prime à moins de 30€. En magasin, il était régulièrement au moins 50% plus cher... Pour ce prix-là pourquoi s'en priver même si on est pas fan de Callas.


Les Murs de poussière
Les Murs de poussière
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le sauveur de la chanson française dans la décadence disco..., 21 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Murs de poussière (CD)
Un an avant que Brel ne tire sa révérence prématurément, Cabrel s'impose comme le nouveau jeune défenseur d'une chanson française, de plus en plus mise en ballotage défavorable face à l'arrivée massive du punk, et surtout du disco régnant en maître absolu en cette fin de décennie.

Une certaine décadence régnait suite à l'essoufflement du rock progressif et à la chute précipitée de Peter Frampton trop vite érigé en "guitar hero" tel un nouveau Hendrix.

Francis Cabrel est auteur-compositeur-interprète et entretient depuis ses débuts un répertoire de qualité avec des textes souvent poétiques qui tiennent la route.

Dans ce 1er album, "Ma ville", "Petite Marie", "Les murs de poussière" (son 1er succès) et le magnifique acoustique "Madeleine" sont les 4 meilleurs titres.

Les autres titres sont un peu plus inégaux. Certains sont moins inspirés avec une orchestration trop chargée ("Imagine"). Par ailleurs, les morceaux rapides ("Je m'étais perdu" et "Change de docteur") collent moins bien au style Cabrel. Ses incursions dans le domaine du blues ou du rock n'ont jamais été très convaincantes.

Un album sympathique à écouter
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 5, 2012 11:57 AM MEST


Bareback
Bareback
Prix : EUR 18,78

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent trio folk plein de fraîcheur, 4 novembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bareback (CD)
C'est par hasard sur FIP, qui programmait régulièrement "18 Dogs" en 1998, que j'ai entendu cette formation composée de 2 femmes et un homme.
La voix de femme soliste de ce trio londonien n'est pas sans rappeler Sandy Denny de Fairport Convention ou Maddy Prior de Steeleye Span. Donc si vous aimez ces groupes folk des années 70, vous ne devez pas passer à côté de celui-ci même si leur style est plus uniforme et plus facile d'accès que leurs aînés, sans tomber toutefois dans le "Easy listening". Le disque est très agréable de bout en bout et se laisse déguster sans modération.
Cet album n'a jamais été classé dans les charts mais on est peut-être à l'aube du renouveau du british folk des années 70. Un album prometteur qui n'attend qu'une confirmation et une consécration.


Susie Q
Susie Q
Proposé par secret-music-cd
Prix : EUR 17,99

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 À ce prix-là, n'hésitez pas !, 30 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Susie Q (CD)
La jaquettes de ce CD paraît un peu "cheap" mais rassurez-vous, ce sont bien les versions originales entendues ici.
Bien sûr, hormis "Proud Mary", "Up Around the Bend" et "Bad Moon Rising", les 8 autres titres ne sont pas parmi les plus connus.
Cependant ils appartiennent à la meilleure période du Creedence.
Leur version de "Suzie Q" est parmi les meilleures.
Du bon vieux rock qui tape bien et rivalise sans peine avec Franz Ferdinand.


Greatest Hits (Coffret 2 CD et 1 DVD)
Greatest Hits (Coffret 2 CD et 1 DVD)

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La compil qu'il vous faut pour entrer dans le monde de Cure, 21 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Greatest Hits (Coffret 2 CD et 1 DVD) (CD)
Voici réunis en 2 CD et 1 DVD avec le même track-listing 18 titres parmi les plus marquants de la carrière de Cure de 1979 à 2002.
Le 1er CD est la version remasterisée de tous ces titres qui ont si parfaitement marqué l'univers sombre et particulier de Cure : "Boys Don't Cry", "Inbetween Days", "The Lovecats", "Close To Me" "Lullaby" et le poignant "Lovesong" en sont les exemples les plus évidents entre autres.
Les versions "Unplugged" enregistrées en 2001 montrent à quel point le groupe a su conserver son style et sa jeunesse malgré le poids des ans, les nombreux changements de personnel etc.
Ce qui est frappant chez eux est la présence d'une basse monstrueuse, mélodique et efficace avec une batterie très présente et très souvent la guitare acoustique ; le tout mélangé avec les sons électroniques propres aux années 80 sans oublier la voix haut perchée de Robert Smith.
Enfin le DVD est une véritable aubaine autant pour le fan que le novice en la matière ; des scènes kitsch, délirantes irréelles et fantastiques voire outrancières mais souvent très burlesques. Bref on ne s'ennuie pas.
Cure a drainé une foule de fans inconditionnels dévoués à leur musique et leurs tenues vestimentaires et coiffures extravagantes. Ce groupe a réellement un SON inimitable qui a véritablement marqué les années 80 d'une pierre blanche bien au-delà de ces productions digitales atroces et inaudibles qui ont régulièrement envahi les hit-parades de l'époque.
Leur New Wave est à mettre entre toutes les mains.


Live
Live
Prix : EUR 12,57

31 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Rock monstrueux et incendiaire à redécouvrir d'urgence !, 4 juillet 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
L'album « live » de Free est probablement un des plus sous-estimés de tous ces concerts mythiques du début des années 70 avec chant, guitare, basse et batterie, jouant un heavy-blues incandescent comme Hendrix, Cream, Savoy Brown, Mayall, Fleetwood Mac de Peter Green et bien d'autres formations du même type.
Free, groupe anglais formé de 4 jeunes à peine sortis de l'adolescence s'était classé 5 semaines à la seconde place des charts avec le simple « All Right Now » derrière l'intouchable « In The Summertime » de Mungo Jerry pendant l'été 70. Même en France, ce titre avait relativement bien marché.
Cet album public réunit 2 concerts : le 1er au Fairfield Hall de Croydon le 13 septembre 1970 et le second à Sunderland en 1971. Les 6 bonus tracks proviennent des 2 mêmes concerts.
Autant vous dire que ces 2 concerts sont fabuleux. La voix de Rogers est rocailleuse et puissante, juste ce qu'il faut. Kossoff (mort d'overdose à 26 ans) exécute des solos de guitare, incisifs et variés. La basse et la batterie assurent un soutien rythmique charpenté, efficace et dévastateur.
Certains titres comme « The Hunter » sont de véritables tueries à faire pâlir les groupes de Hard-rock.
Dommage que ces jeunots à peine âgés de 20 ans ne s'entendaient plus et n'aient pas eu les reins assez solides pour mettre leurs dissensions de côté alors qu'ils étaient sur le point de devenir aussi énormes que Deep Purple. La gloire était bien le cadet de leurs soucis car Free faisait des tournées interminables pour l'amour de la musique et leur étonnante maturité lors de ces 2 concerts n'étonnera personne. Ils jouent réellement avec leurs tripes.
La remasterisation de ce CD est exemplaire et retranscrit parfaitement l'énergie diabolique qui était en eux.
Jetez-vous dessus ! Ces 77' risquent de vous mettre KO ! Mais vous ne le regretterez certainement pas.


Hello Louis!
Hello Louis!

5.0 étoiles sur 5 Entrez facilement dans le monde de Louis Armstrong !, 29 juin 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hello Louis! (CD)
La discographie de Louis Armstrong est tellement volumineuse et pléthorique que le néophyte ne doit pas trop savoir par quel bout commencer.
Parmi les 32 titres ici réunis, vous trouverez ce qu'il a fait de plus connu pour le grand public en tant que chanteur à savoir : ses 2 N°1 "Hello Dolly" (aux USA) et "What a Wonderful World" (en Grande-Bretagne). Puis les classiques du négro-spiritual "Go Down Moses", "Sweet Low, Sweet Chariot", "When the Saints Go Marchin' in"... dont plusieurs se trouvent sur le légendaire "The Good Book". Évidemment, cette compilation a tendance à mettre l'accent sur le côté le plus abordable et "commercial" de l'artiste ; mais Satch a toujours su allier talent et accessibilité sans tomber dans la mièvrerie. Sa voix et sa sonorité très physique de trompette sont ses 2 meilleurs alliés qui ne l'ont jamais trahi. Armstrong n'est pas le pionnier du Jazz pour rien. Sa joie et sa sincérité sont communicatives, et le charme fonctionne à tous les coups.
Les puristes chercheront des albums où les ballades laissent la place à un Jazz plus instrumental, sophistiqué et improvisé mais le plus souvent jovial.
Seul regret, la brièveté du minutage pour un double CD.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9