Profil de Antoine > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Antoine
Classement des meilleurs critiques: 880
Votes utiles : 183

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Antoine (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT]
Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT]
Prix : EUR 14,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Hors du temps, indescriptible., 16 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT] (CD)
Pour avoir écouté toute la discographie de Boards of Canada, je peux dire que cet album reste l'une des plus grandes réussites du groupe. A part quelques morceaux, cet album possède une aura magnifique qui relève d'un mystère total. Il apparait effectivement que pour de nombreuses personnes, BOF arrive à ranimer et à mettre en lumière des sortes de flashs liés à notre enfance. Peut-être n'est ce pas des images mais le parfum pourrait on dire, cette atmosphère délicate qui nous baigne dans quelquechose de rassurant.
Est ce du aux textures et effets qu'emploient le groupe? Aux images parfaitement associées à leur musique dans leurs clips? Dur de répondre à la question et sans doute cela ne se révèle pas nécessaire après tout. Plusieurs écoutes seront peut être nécessaires pour s'imprégner de ces sons mais passé ce cap cette musique s'avère un puissant remède contre la morosité; la remémoration de nos souvenirs nous donnent à osciller entre la joie de ce qu'a pu être notre enfance et le constat douloureux de se dire que s'en est définitivement fini.

Voilà qui en fait pour moi un groupe totalement inclassable car peu de musiques ont su aujourd'hui nous transporter hors des frontières du présent et nous rendre un peu de notre innocence perdue.


Lettres de mon moulin
Lettres de mon moulin
par Alphonse Daudet
Edition : Poche
Prix : EUR 1,55

5.0 étoiles sur 5 Sud éternel, 27 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lettres de mon moulin (Poche)
Point d'analyse, point d'explications, lisez les Lettres de mon moulin. Le murmure des grillons au crépuscule retentira, la chaude nostalgie de vos vacances sous le soleil du sud vous montera au nez et les couleurs de ses paysages se profileront. Les lettres de mon moulin narrent sans parti pris et sans jugement la magie inexplicable de ces coins champêtres où le drame baigne dans une étonnante quiétude et où la gaieté rime avec étoiles, bals, messes ou mule dévouée.
Une œuvre du XIXème siècle qui nous ramène à un sud éternel à travers son patois, ses accents et ses traditions décrits avec amour et générosité.


VARESE
VARESE
par Odile Vivier
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 "Les règles, comme se plaisait à le répéter Debussy, n'ont produit aucune oeuvres d'art.", 7 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : VARESE (Poche)
Une belle biographie signée Odile Vivier, femme de André Marchand peintre et ami de Varèse, qui fut une correspondante intime. C'est une biographie de référence car elle révèle à travers des lettres la pensée profonde de ce compositeur au tournant du XXème siècle. Varèse a pensé sa musique en se tenant à distance de toutes les théories et les tendances de son époque. Il demeure à ce titre le continuateur le plus fidèle de Debussy qui en privilégiant l'impression et le ressenti sur la mélodie donna naissance aux mouvements modernes de la musique.
Ainsi Varèse composait avec des sons et non plus des notes et les citations piochées dans le livre sont assez parlantes. En voici une de 1924:

"J'écoutais le trio du scherzo de Beethoven à la salle Pleyel, riche en surprises sonores en raison de sa construction acoustique mal calculée, lorsque je deviens conscient d'un effet entièrement nouveau produit par cette musique familière. Il me semblait sentir la musique se détacher d'elle même et se projeter dans l'espace, à un tel point que je pris conscience d'une quatrième dimension en musique. Cette sensation peut avoir été due à la place trop résonnante dans la salle ou j'arrivais pour m'asseoir. Je ne sais pas exactement pour quelle raison, mais ce phénomène fut une preuve vivante de ce que j'avais conçu bien des années auparavant, ce que j’appelle la projection du son organisé. Par projection j'entends la sensation qui nous est donnée par certains blocs de sons, je pourrais dire "rayons du son", si proche est cette sensation de celle produite par les rayons de lumière qu'émettent une puissante torche d'exploration. Pour l'oreille comme pour l’œil, ce phénomène donne un sentiment de prolongation, de voyage dans l'espace."

Et en 1916, alors qu'il s'essayait déjà à faire tourner des disques à différentes vitesses, il déclare:

"Je rêve les instruments obéissants à la pensée, et qui, avec l'apport d'une floraison de timbres insoupçonnés, se prêtent aux combinaisons qu'il me plaira de leur imposer et se plient à l'exigence de mon rythme intérieur."

Varèse avait en réalité en tête tout ce que le XXème siècle produisit à partir de la fin des années 60 avec l'arrivée des synthétiseurs Moog et des modules d'effets, les poésies électroniques de Vangelis, le Krautrock allemand ou le minimalisme américain. Décédé en 1965, il rata de peu toute cette émulation, véritable laboratoire de courants divers. Sa pensée, au delà même de sa musique, est une grande source de réflexion et aide à mieux comprendre le virage qu'a pris la musique au XXème siècle.


L'exploration du Sahara
L'exploration du Sahara
par Jean-Marc Durou
Edition : Poche
Prix : EUR 10,70

5.0 étoiles sur 5 Exploration d'un enfer, 6 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'exploration du Sahara (Poche)
A la lecture de ce livre on ne peut s'empêcher de penser à la descente aux enfers de Dante. Tous ces grands explorateurs encore peu conscients des risques encourus, mauvaises rencontres ou conditions météo insupportables, se jouent et évitent la mort par des subterfuges qui font croire à la divine Providence.

Le souffle brûlant du Sahara imprègne ces pages qui nous ramènent à une époque où la terre était encore une boite à mystères. Cela a sans doute donné des ailes à ces voyageurs qui ont largement contribué à la cartographie de ces sables infinis et à la fascination des occidentaux pour l'Orient.
On vit ici une aventure authentique qui flirte avec le fantastique. De nombreuses gravures, cartes et vieilles photographies accompagnent ces pages épiques.


Pensées
Pensées
par Blaise Pascal
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Monument de la philosophie, 6 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pensées (Poche)
Avant tout il faudrait signaler que le commentaire de Henri Bès s'adresse à l'édition Folio titrée: Pensées : (Liasses II à VIII) et non pas celle de Michel Le Guern avec la bougie reflétée dans un miroir sur l'image de couverture. Amazon fait malheureusement parfois partager des commentaires en commun sur plusieurs éditions. L'édition de Michel Le Guern contient près de 200 pages de notes qui sont autant d'éclaircissements sur des pensées parfois obscures et voilées. La contrepartie c'est que l'on atteint au final près de 800 pages ce qui a un impact sur la qualité du produit puisqu'il s'agit d'édition économique. L'impression est donc assez médiocre avec une typo qui oscille entre la patte de mouche et le gras selon les pages. Mais tout ça reste lisible n’exagérons rien.

Pascal nous plonge dans un abyme de réflexion que tout le monde devrait tenter de lire et de comprendre. C'est une bonne première approche métaphysique, qui n'est pas seulement religieuse ou pro-chrétienne. Si c'est Voltaire ou Rousseau que vous rejetez, nul doute que Pascal saura vous consoler. Personnellement voilà le genre de Pensées qui m'a fait aimer Pascal:

« Quand je considère la petite durée de ma vie absorbée dans l’éternité précédente et suivante - memoria hospitis unius diei praetereuntis - le petit espace que je remplis et même que je vois abîmé dans l’infinie immensité des espaces que j’ignore et qui m’ignorent, je m’effraye et m’étonne de me voir ici plutôt que là, car il n’y a point de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors. Qui m’y a mis ? Par l’ordre et la conduite de qui ce lieu et ce temps a-t-il été destiné à moi? »

« Il est dangereux de trop faire voir à l'homme combien il est égal aux bêtes, sans lui montrer sa grandeur. Il est encore dangereux de lui trop faire voir sa grandeur sans sa bassesse. Il est encore plus dangereux de lui laisser ignorer l'un et l'autre. Mais il est très avantageux de lui représenter l'un et l'autre. »

La pensée de Pascal nous élève à l'inverse de trop de philosophes qui nous enferment dans les cercles infernaux et rétrécissants de la seule Raison.


Pavilion of Dreams
Pavilion of Dreams
Prix : EUR 13,44

5.0 étoiles sur 5 Douce abstraction, 2 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pavilion of Dreams (CD)
Un album inclassable sorti en 1978. Ce disque évoque un mini-opéra du minimalisme: des voix discrètes, de la harpe, des silences, quelques notes de piano et de xylophone. Il n'en faut pas plus pour faire naitre une atmosphère cotonneuse qu'on agrémenterait volontiers en regardant un feu crépiter. On se laisse lentement porter par ces notes qui nous hantent à la manière d'un rêve agréable.
Un album qui reflète assez bien la musique d'Harold Budd qui signe là une de ses œuvres majeures. Le titre Juno préfigure ce que l'on retrouvera deux ans plus tard sur l'album The plateaux of mirrors avec Brian Eno.


Le fantôme de l'opéra
Le fantôme de l'opéra
DVD ~ Mary Philbin
Proposé par cd_detector
Prix : EUR 2,40

4.0 étoiles sur 5 Romantisme noir, 2 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le fantôme de l'opéra (DVD)
Le fantôme de l'opéra est inspiré du livre de Gaston Leroux. C'est le film qui parmi toutes les versions qui lui ont succèdés est le plus fidèle au roman. L'ambiance est étrange, il y a ce mélange de romantisme et d'horreur très gothique qui peut plaire à un large public. Ce qui rend le film plus sombre encore est le grain de l'image vieux de 1929 qui ajoute incontestablement une dose de mystère en plus.

Il est important de préciser ici qu'il s'agit de la version Aventi (jaquette couleur or avec le fantome en rouge levant le bras) qui propose une version noir et blanc, sous-titrée en français pour certains passages avec les cartons français. Un plus par rapport à l'autre version KVP en anglais. Cependant la KVP propose la version de 1925, plus longue, teintée en couleur selon les lieux de l'aventure (bichromie) et possède surtout une colorisation de qualité supérieure pour la fameuse scène du bal en couleur. J'ai par ailleurs constaté une différence au niveau de la musique par rapport à une autre version en noir et blanc américaine.

Cette version nous laisse quand même apprécier d'une belle manière ce chef d’œuvre du cinéma des années 20. Les jeux d'ombre utilisés sont superbes, ils égayent ce film qui va bien au delà de la dimension fantastique ou d'horreur qu'on peut lui attribuer.


Starwatcher (Aedena Edition)
Starwatcher (Aedena Edition)
par Moebius
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Eblouissant..., 31 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Starwatcher (Aedena Edition) (Relié)
Un des plus beaux recueils d'illustrations de Moebius. Starwatcher s'attarde sur la période années 80 qui a vu naitre le monde d'Edena et dont beaucoup d’illustrations ici se rapprochent. Également celui d'Arzack avec son penchant féminin, Starwatcher, sans oublier les premières œuvres 3D faites à l'ordinateur. Très très inspirants!


Folles perspectives
Folles perspectives
par Moebius
Edition : Relié

1.0 étoiles sur 5 Décevant, 31 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Folles perspectives (Relié)
Un petit book bien présenté mais au contenu assez peu inspiré fait de petits croquis vaguement travaillés. Une sorte de carnet de route avec une tendance assez trash. Les années 90 représentent les années du déclin pour Moebius, et ce recueil en est un peu l'illustration. Seule consolation: une signature du maitre sur la page de garde pour cet ouvrage tiré à 2000 exemplaires.


Les Bords de Marne : Du Second Empire à nos jours
Les Bords de Marne : Du Second Empire à nos jours
par Michel Riousset
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Nostalgiques de la marne, 29 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Bords de Marne : Du Second Empire à nos jours (Broché)
Si vous aussi avez connu la Marne et prenez toujours plaisir à la côtoyer, vous en apprendrez beaucoup avec ce livre. Il raconte l'histoire des loisirs des bords de Marne qui débutèrent vers le milieu du XIXème siècle et qui connurent une apogée au début du XXème siècle sur les bords de Nogent avec ses guinguettes, ses célèbres studios Pathé et ses nombreux clubs d'aviron dont de nombreux vestiges existent toujours.
On évoque Hugo, Debussy, Renoir, entre autres, qui vinrent se ressourcer dans ces petits coins champêtres où le peuple aimait à se retrouver. Un livre remplit de photos d'époque qui fleure bon la nostalgie.

Les bords de Marne c'est aussi Marcel Carné qui y passa son enfance et y tourna son premier film "Nogent, eldorado du dimanche" en 1929, il est disponible sur youtube et s'avère un précieux document d'époque sur une société encore gaiement chapeautée.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 30, 2012 3:45 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7