undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Antoine > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Antoine
Classement des meilleurs critiques: 822
Votes utiles : 282

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Antoine (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Le Symbolisme
Le Symbolisme
par Jean-Nicolas Illouz
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

5.0 étoiles sur 5 Complet, 23 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Symbolisme (Poche)
Une histoire bien documentée de ce mouvement littéraire né en réaction au naturalisme et lié à une période de dépression générale que l'auteur fait démarrer après la guerre 1870 pour l'achever à l'aube de la 1ère guerre mondiale. Un tableau de fin très pratique établit une chronologie complète avec les œuvres marquantes selon chaque domaine d'expression (poésies, romans, musique, peinture).


Design Motifs of Ancient Mexico
Design Motifs of Ancient Mexico
par Jorge Enciso
Edition : Broché
Prix : EUR 10,52

5.0 étoiles sur 5 Bonne référence, 19 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Design Motifs of Ancient Mexico (Broché)
Livre d'illustrations très complet si vous cherchez des motifs amérindiens. Végétaux, abstractions, animaux, hommes, etc... Beaucoup de thèmes abordés pour un prix très abordable. Le catalogue Dover est définitivement très fourni.


Comme un chant d'oiseau--
Comme un chant d'oiseau--
par Anthony De Mello
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Compilation de sagesses, 19 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comme un chant d'oiseau-- (Broché)
Des sagesses empruntées à toutes les religions, du monde musulman aux grands personnages taoïstes comme Tchouang-tseu. Certaines sont drôles avec Nasr Eddin, d'autres plus poétiques. C'est une belle sélection qui nous est offerte mais c'est tout de même un peu court et le titre semble malheureusement épuisé.


Fusées - Mon coeur mis à nu - La Belgique déshabillée - Amoenitates Belgicae
Fusées - Mon coeur mis à nu - La Belgique déshabillée - Amoenitates Belgicae
par Charles Baudelaire
Edition : Poche
Prix : EUR 12,40

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Politiquement incorrect, 18 mars 2013
Les fusées et Mon coeur mis à nu se présentent comme des journaux intimes de l'auteur. Il s'agit d'écrits non achevés que Baudelaire gardait pour une publication à la fin de sa vie. Il est curieux de noter qu'il existe peu d'éditions disponibles de ces écrits, mis à part celle-ci proposée chez folio, peu d'éditions se sont succèdées.
Ma lecture s'est faite sur une vieille édition de 1938 du Mercure de France annotée par Jacques Crépet, fils d'Eugène Crépet, qui fut l'éditeur de la première édition en 1887. Elle contient des notes intéressantes sur la pensée de l'auteur.

Baudelaire reste partagé entre le désespoir ou l'illumination et on se prend de pitié pour le poète lorsqu'on lit ces passages ou il se répète à lui même les rappels pour ses différentes prières adressées pour ses proches. L'auteur exprime plus que jamais de façon vive sa haine de la démocratie et de son époque, son admiration pour Joseph de Maistre ou sa misogynie féroce qui le pousse à comparer les femmes à des animaux. Mais ce testament transpire de sincérité et c'est ici que Baudelaire s'est abandonné à tout ce qu'il avait sur le coeur.


Haï
Haï
par Jean-Marie-Gustave Le Clézio
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oeuvre charnière, 18 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haï (Broché)
"La rencontre avec le monde indien n'est plus un luxe aujourd'hui. C'est devenu une nécessité pour qui veut comprendre ce qui se passe dans le monde moderne. Comprendre n'est rien; mais tenter d'aller au bout de tous les corridors obscurs, essayer d'ouvrir quelques portes; c'est à dire au fond, tenter de survivre. Notre univers de béton et de réseaux électriques n'est pas simple. Plus on veut l'expliquer plus il nous échappe. Vire au-dedans, hermétiquement clos, en suivant les impulsions mécaniques, sans chercher à transpercer ses murailles et ces plafonds, c'est plus que de l'inconscience; c'est s'exposer au danger d’être perverti, tué, englouti."

Structuré en trois chapitres qui correspondent aux trois étapes du cérémonial de guérison magique indien; Tahu Sa, Beka, Kakwahai - cet écrit daté de 1971 est le fruit de 4 ans de réflexion au cours desquels Le Clézio partagera le quotidien d'une tribu indienne située au Panama. Le Clézio traverse durant cette période là, une sorte de crise intérieure qui se manifeste par une critique de l'Occident montré comme un agent destructeur, consumériste devenu insensible aux vibrations de la terre.
Il est essentiellement question de la façon dont l'Indien envisage l'art, la mort et son environnement. L'auteur tente de nous convaincre qu'il constitue l'homme sage par excellence et nous fait pour cela part de ses observations effectuées. C'est un portrait très vivant décrit ici et ce qui constitue l'originalité de cet écrit est ce mélange de traité de sagesse et de prose littéraire. C'est un Le Clézio très inspiré qui se livre et le pari est réussi. On en ressort fasciné, transporté dans ce monde qui se meurt et que l'auteur tente au mieux de nous restituer avec une grande force mêlée à une critique sévère et juste de notre civilisation. Car Le Clézio prétend ici être un Indien, se sentir Indien. L'auteur se moque ainsi de notre culture, picturale notamment, et l'oppose à l'art vivant indien qui se manifeste à travers les objets du quotidien et les peintures des corps. Il oppose le silence à notre monde brouillé de langues et de bruits et les espaces infinis à ceux des cloisons de nos villes.

C'est un livre qui nous bouscule, nous éveille, nous transporte et nous montre qu'une autre vie est possible. Reste à savoir si chacun est capable de dépasser ce cap...


Monsieur Jean, Tome 1 : Monsieur Jean, L'amour, la concierge
Monsieur Jean, Tome 1 : Monsieur Jean, L'amour, la concierge
par Dupuy
Edition : Cartonné
Prix : EUR 11,20

5.0 étoiles sur 5 BD du vécu vrai, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monsieur Jean, Tome 1 : Monsieur Jean, L'amour, la concierge (Cartonné)
Beaucoup de vécu, cela se sent, dans cette bande dessinée qui sent bon les années 90 où la bohème parisienne était encore possible (et oui les loyers étaient encore décents, même pour de jeunes écrivains!).

On suit ce cher Monsieur Jean, trentenaire discret, qui tente de gagner sa vie par l'écriture entouré de sa petite bande d'amis. On se reconnait dans les faiblesses et les misères de ce personnage et plus encore chez son ami Félix, personnage (trop) généreux qui aura bien du mal à se faire sa place en ce monde.
Les dialogues sont une grande force de cette série, le mot est souvent juste, on ne tombe jamais dans la sensiblerie ou l'idéologie (fléau de la bande dessinée contemporaine). Personnellement j'ai beaucoup ri grâce à Félix et à ses théories d'homme célibataire déçu et on ne peut que s'émouvoir également sur les malheureuses péripéties qui jalonnent sa vie. Il est vrai que dans la vie réelle on est amené à rencontré ce genre de personne qui semble marqué du sceau de la malédiction. Entre tous ceux là; concierges, femmes, amis d'enfance, Monsieur Jean se fait notre guide et les auteurs nous le montre d'une certaine manière comme le modèle à suivre qui en fait un héros ordinaire.
C'est une œuvre destinée aux plus de 25 ans, il faut pouvoir s’identifier à au moins un des personnages pour pouvoir apprécier et s'immiscer au sein de l’œuvre. Personnellement pour moi tout s’arrête au tome 5, le tome 6 fait évoluer les personnages dans un cadre banal et beaucoup trop consensuel. Le graphisme sommaire mais efficace plait très facilement, il ne s'attarde pas sur des détails et cela contribue au dynamisme de la série et à la place faite aux dialogues.

Monsieur Jean est une œuvre subtile, délicate et vraie. On voudrait en voir plus dans l'univers de la BD qui manque quelque peu de maturité dans sa manière d'aborder le réel. A noter que "La théorie des gens seuls" s'insère entre le tome 3 et 4. Pas indispensable mais elle permet de prolonger l'univers de la série.


Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT]
Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT]
Prix : EUR 14,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hors du temps, indescriptible., 16 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Music Has the Right to Children - Digipack [UK CD] [IMPORT] (CD)
Pour avoir écouté toute la discographie de Boards of Canada, je peux dire que cet album reste l'une des plus grandes réussites du groupe. À part quelques morceaux, cet album possède une aura magnifique qui relève d'un mystère total. Il apparait effectivement que pour de nombreuses personnes, BOC arrive à ranimer des sortes de flashs liés à notre enfance. Ce n'est pas des images mais le parfum pourrait on dire, cette atmosphère délicate qui nous baigne dans quelque chose de rassurant.
Est ce dû aux textures et aux effets qu'emploient le groupe? Aux images parfaitement associées à leur musique dans leurs clips? Dur de répondre à la question et sans doute cela ne se révèle pas nécessaire après tout. Plusieurs écoutes seront peut être nécessaires pour s'imprégner de ces sons mais passé ce cap, cette musique s'avère un puissant remède contre la morosité; la remémoration de nos souvenirs nous donnent à osciller entre la joie de ce qu'a pu être notre enfance et le constat douloureux de se dire que s'en est définitivement fini.

Voilà qui en fait pour moi un groupe totalement inclassable car peu de musiques ont su aujourd'hui nous transporter hors des frontières du présent et nous rendre un peu de notre innocence perdue.


Lettres de mon moulin
Lettres de mon moulin
par Alphonse Daudet
Edition : Poche
Prix : EUR 1,55

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sud éternel, 27 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lettres de mon moulin (Poche)
Point d'analyse, point d'explications, lisez les Lettres de mon moulin. Le murmure des grillons au crépuscule retentira, la chaude nostalgie de vos vacances sous le soleil vous montera au nez et les couleurs de ses paysages se profileront. Les lettres de mon moulin narrent sans parti pris et sans jugement la magie inexplicable de ces coins champêtres où le drame baigne dans une étonnante quiétude et où gaieté rime avec étoiles, bals, messes ou mule dévouée. Une œuvre du XIXème siècle qui nous ramène à un sud éternel à travers son patois, ses accents et ses traditions décrits avec amour et générosité.


VARESE
VARESE
par Odile Vivier
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 "Les règles, comme se plaisait à le répéter Debussy, n'ont produit aucune oeuvres d'art.", 7 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : VARESE (Poche)
Une belle biographie signée Odile Vivier, femme de André Marchand peintre et ami de Varèse, qui fut une correspondante intime. C'est une biographie de référence car elle révèle à travers des lettres la pensée profonde de ce compositeur au tournant du XXème siècle. Varèse a pensé sa musique en se tenant à distance de toutes les théories et les tendances de son époque. Il demeure à ce titre le continuateur le plus fidèle de Debussy qui en privilégiant l'impression et le ressenti sur la mélodie donna naissance aux mouvements modernes de la musique.
Ainsi Varèse composait avec des sons et non plus des notes et les citations piochées dans le livre sont assez parlantes. En voici une de 1924:

"J'écoutais le trio du scherzo de Beethoven à la salle Pleyel, riche en surprises sonores en raison de sa construction acoustique mal calculée, lorsque je deviens conscient d'un effet entièrement nouveau produit par cette musique familière. Il me semblait sentir la musique se détacher d'elle même et se projeter dans l'espace, à un tel point que je pris conscience d'une quatrième dimension en musique. Cette sensation peut avoir été due à la place trop résonnante dans la salle ou j'arrivais pour m'asseoir. Je ne sais pas exactement pour quelle raison, mais ce phénomène fut une preuve vivante de ce que j'avais conçu bien des années auparavant, ce que j’appelle la projection du son organisé. Par projection j'entends la sensation qui nous est donnée par certains blocs de sons, je pourrais dire "rayons du son", si proche est cette sensation de celle produite par les rayons de lumière qu'émettent une puissante torche d'exploration. Pour l'oreille comme pour l’œil, ce phénomène donne un sentiment de prolongation, de voyage dans l'espace."

Et en 1916, alors qu'il s'essayait déjà à faire tourner des disques à différentes vitesses, il déclare:

"Je rêve les instruments obéissants à la pensée, et qui, avec l'apport d'une floraison de timbres insoupçonnés, se prêtent aux combinaisons qu'il me plaira de leur imposer et se plient à l'exigence de mon rythme intérieur."

Varèse avait en réalité en tête tout ce que le XXème siècle produisit à partir de la fin des années 60 avec l'arrivée des synthétiseurs Moog et des modules d'effets, les poésies électroniques de Vangelis, le Krautrock allemand ou le minimalisme américain. Décédé en 1965, il rata de peu toute cette émulation, véritable laboratoire de courants divers. Sa pensée, au delà même de sa musique, est une grande source de réflexion et aide à mieux comprendre le virage qu'a pris la musique au XXème siècle.


L'exploration du Sahara
L'exploration du Sahara
par Jean-Marc Durou
Edition : Poche
Prix : EUR 10,70

5.0 étoiles sur 5 Exploration d'un enfer, 6 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'exploration du Sahara (Poche)
A la lecture de ce livre on ne peut s'empêcher de penser à la descente aux enfers de Dante. Tous ces grands explorateurs encore peu conscients des risques encourus, mauvaises rencontres ou conditions météo insupportables, se jouent et évitent la mort par des subterfuges qui font croire à la divine Providence.

Le souffle brûlant du Sahara imprègne ces pages qui nous ramènent à une époque où la terre était encore une boite à mystères. Cela a sans doute donné des ailes à ces voyageurs qui ont largement contribué à la cartographie de ces sables infinis et à la fascination des occidentaux pour l'Orient.
On vit ici une aventure authentique qui flirte avec le fantastique. De nombreuses gravures, cartes et vieilles photographies accompagnent ces pages épiques.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10