Profil de Nabil > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nabil
Classement des meilleurs critiques: 1.071.271
Votes utiles : 18

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nabil (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
L'Oedipe, un complexe universel
L'Oedipe, un complexe universel
par Deleuze
Edition : Broché
Prix : EUR 12,95

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Coupables de naissance, 1 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Oedipe, un complexe universel (Broché)
Le complexe d'dipe et celui de castration remontent à la naissance : mon père m'a coupé le cordon ombilical parce que j'ai fait mal à ma mère en naissant (péché originel) et parce que mon cordon prenait la place de son pénis dans le vagin de ma mère.
Nabil YOUNIS, auteur de Psychanalyse de la Bible.


Le Banquet de Platon...
Le Banquet de Platon...
par Plato
Edition : Broché
Prix : EUR 16,68

5.0 étoiles sur 5 Le nombril du Banquet est le trou de la pomme d'Adam et Ève !, 18 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Banquet de Platon... (Broché)
La psychanalyse du mythe biblique de La Chute m'a révélé, entre autres, que la pomme d'Adam et Ève symbolise le nombril qui ressemble à s'y méprendre au trou d'où sort le pédoncule de la pomme, et que notre « péché originel » est d'avoir fait souffrir nos mère en naissant, péché en punition duquel on nous a coupé le cordon ombilical (le mot « coupable » me semble provenir du verbe « couper » et du suffixe « able » et signifie donc : « qui peut être coupé »). Après avoir fait cette découverte, je me suis rappelé que, dans Le Banquet, Platon dit que notre nombril est le souvenir de notre coupure en deux moitiés en punition de notre « faute originelle » !
Nabil Younis, auteur de Psychanalyse de la Bible.
Il m'importe de noter que je suis libanais né de parents chrétiens grecs orthodoxes...
Psychanalyse de la Bible


Le Banquet
Le Banquet
par Platon
Edition : Poche
Prix : EUR 2,90

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le nombril du Banquet est le trou de la pomme d'Adam et Ève, 18 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Banquet (Poche)
La psychanalyse du mythe biblique de La Chute m'a révélé, entre autres, que la pomme d'Adam et Ève symbolise le nombril qui ressemble à s'y méprendre au trou d'où sort le pédoncule de la pomme, et que notre « péché originel » est d'avoir fait souffrir nos mère en naissant, péché en punition duquel on nous a coupé le cordon ombilical (le mot « coupable » me semble provenir du verbe « couper » et du suffixe « able » et signifie donc : « qui peut être coupé »). Après avoir fait cette découverte, je me suis rappelé que, dans Le Banquet, Platon dit que notre nombril est le souvenir de notre coupure en deux moitiés en punition de notre « faute originelle » !
Nabil Younis, auteur de Psychanalyse de la Bible.
Il m'importe de noter que je suis libanais né de parents chrétiens grecs orthodoxes...


Trois essais sur la théorie sexuelle
Trois essais sur la théorie sexuelle
par Sigmund Freud
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

5.0 étoiles sur 5 Liquide amniotique, 14 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trois essais sur la théorie sexuelle (Poche)
Freud vous a dit que la première expérience à l'occasion de laquelle l'enfant découvre le plaisir sexuel est la tétée du sein maternel, mais moi je vous dis que c'est le contact de ses lèvres avec le liquide amniotique qui fait découvrir le plaisir sexuel au petit de l'Homme, que le serpent qui a fait découvrir la sexualité à Adam et Ève symbolise le cordon ombilical et le souffle (sifflement : "Le vent est une vipère", disait Victor Hugo), que la pomme symbolise le nombril qui ressemble à s'y méprendre au trou d'où sort le pédoncule de la pomme, et que mon refoulé originaire est le désir de relier le cordon pour pouvoir replonger dans mes plaisirs amniotiques sans y mourir par noyade (ceci a échappé à Rank)...
Nabil Younis, auteur de Psychanalyse de la Bible.


Psychanalyse de la Bible
Psychanalyse de la Bible
par Nabil Younis
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Le mythe biblique de la Chute et le mythe platonicien de l'Androgyne : deux versions différentes du même « péché originel » !, 14 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Psychanalyse de la Bible (Broché)
L'auteur affirme que la pomme d'Adam et Ève symbolise le nombril qui ressemble parfaitement au trou d'où sort le pédoncule de la pomme (voir photo ci-dessus), et il cite Platon qui, dans Le Banquet, dit que le nombril est le souvenir de notre coupure, par Zeus, en deux moitiés, en punition de notre faute originelle ! Nabil Younis, qui croit avoir découvert l'introuvable refoulé originel ainsi que la véritable origine du sentiment de culpabilité, dit aussi que le sage serpent de la Genèse symbolise le cordon ombilical, la sage-femme et le souffle (sifflement), et il nous fait remarquer qu'OEdipe n'a pas seulement tué son père et épousé sa mère, mais qu'il a aussi tué sa mère qui ne s'est pendue, avec une corde ombilicale, qu'à cause de lui. Il n'y a presque pas une seule page de ce livre où le grand Nietzsche n'est cité, car, pour pouvoir creuser en soi-même aussi profondément que le fait l'auteur de cette Psychanalyse de la Bible, « il faut du souffle », il faut de l'air, il faut de la sagesse :
« Ceux qui prétendaient chasser de l'âme malade les frayeurs et les troubles étaient eux-êmes malades d'une crainte risible. Et même s'il n'y avait rien de troublant pour leur faire peur, le passage des bêtes et le sifflement des serpents suffisaient à les effrayer : ils mouraient de peur, refusant même de voir et de respirer cet AIR auquel on peut échapper » (La sainte Bible, Sagesse de Salomon, 17.8-10)...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Les 50 Plus Belles Chansons : Barbara (Coffret 3 CD)
Les 50 Plus Belles Chansons : Barbara (Coffret 3 CD)
Prix : EUR 25,00

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 pas parmi les 50 les plus belles ?, 11 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 50 Plus Belles Chansons : Barbara (Coffret 3 CD) (CD)
Malheureusement, ce coffret ne contient pas "L'homme en habit" (a ne pas confondre avec l'homme en habit rouge) qui est l'une de mes chansons preferees de la chanteuse de minuit.


Le Gai Savoir : Fragments posthumes, été 1881 - été 1882
Le Gai Savoir : Fragments posthumes, été 1881 - été 1882
par Friedrich Nietzsche
Edition : Broché
Prix : EUR 46,00

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 D'Hesiode a Quinet : tout ce qui nait doit mourir, 23 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Gai Savoir : Fragments posthumes, été 1881 - été 1882 (Broché)
Je pensais que le premier à avoir nié aux dieux leur immortalité était Nietzsche : c'etait avant de lire ce splendide passage du francais Edgar Quinet, dans son Ahasverus paru en 1833, soit onze ans avant la naissance du grand Nietzsche !

" Mob.
Moi, railler ? ... y songez-vous ? Une conversion comme la vôtre ferait mon bonheur ; et, pour vous ramener au pur esprit de l' évangile, mon
directeur Paulus vous enseignerait d' abord la dogmatique, la dialectique, la diplomatique et l' hypercritique.
Ahasvérus.
Laissez là, de grâce, ces mots vides. Pour me rendre le repos, c'est une religion nouvelle qu'il me faudrait, où personne n'aurait encore puisé. C'est elle que je cherche. C'est là seulement que je pourrai abreuver la soif infinie qui me dévore.
Mob.
La nouveauté me plairait autant qu'à vous. Souvent il arrive, en effet, qu'un dieu est mort et enterré dans le ciel, et que nous l'adorons encore sur la terre. Toute la difficulté est de connaître au juste l'époque du décès, pour ne pas perdre son temps devant un squelette qui pendille à la voûte de l'éternité. Mais, après tout, dans le doute, un homme comme il faut peut toujours, au besoin, être son dieu à lui-même pendant une quinzaine d'années, en attendant que le ciel se déclare. "

Nietzsche connaissait-il Quinet ? C'est possibe sans être évident.
Bien sur, c'est de la mort du sentiment de culpabilite que Nietzsche entend parler quand il parle de "la mort de Dieu", et je ne cite ce passage de Quinet que pour sa simple beaute poetique. Il est tout de meme interessant que cet auteur ait imagine, deja en 1833, le squelette de Dieu pendillant a la voute de l'eternite...


3 nouvelles comiques
3 nouvelles comiques
par Eugène Ionesco
Edition : Broché
Prix : EUR 5,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 des larmes ?, 4 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : 3 nouvelles comiques (Broché)
Je me demande qu'est-ce qui a fait l'editeur "rire aux larmes" dans "Pour preparer un oeuf dur" ! Moi j'ai plutot failli pleurer en lisant ce chef-d'oeuvre du "pessimisme". Jamais homme a-t-il su mieux exprimer son sentiment de l'absurdite de l'existence ? Une piece d'Ionesco qui m'a vraiment fait venir les larmes aux yeux, non de rire, mais des larmes dont chacune se demandait : "A quoi bon " ! A quoi bon lire... A quoi bon pleurer... A quoi bon rire... A quoi bon cuire un oeuf... A quoi bon... les chaises ?


Page : 1