Profil de Gecko > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Gecko
Classement des meilleurs critiques: 1.751
Votes utiles : 480

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Gecko "mélomane" (Costa Blanca)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Snowflakes Are Dancing
Snowflakes Are Dancing
Prix : EUR 8,26

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Appréciable, malgré quelques faux-pas., 1 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Snowflakes Are Dancing (CD)
Les arrangements orchestraux de la musique pour piano de Debussy sont légion. Par exemple, les connaisseurs auront aimé la version grand-orchestre du “clair de lune” qui accompagnait la fin du film “Ocean’s eleven”, sur fond de jets d’eau à Las Vegas.
Ici, il s’agit d’une réorchestration pour instruments électroniques créée par Isho Tomita, qui date du milieu des années soixante-dix, que m’avait conseillée l’ami Guy Vachaudez.
Les différents morceaux pour piano sont notés selon l’échelle Amazon, de 1 à 5.
- 1 : “snowflakes are dancing” : 3, passable, à cause du son des clochettes trop bas en fréquence.
- 2 : Rêverie : 4, bien.
- 3 : Jardins sous la pluie : 4, bien.
- 4 : clair de lune . 4, bien.
- 5 : arabesque : 1, affreux, à cause d’une “voix humaine” qui ne servirá qu’à amuser les enfants.
- 6 : La cathédrale engloutie : 5, très bien, fidèle à l’esprit du plus impressionnant des Préludes.
- 7 : passepied : 4 , bien.
- 8 : la fille aux cheveux de lin : 3, passable, à cause du fond sonore qui fait penser à de l’eau qui bout; c’est assez incongru.
- 9 Gollywog’s cake-walk : 5, très bien, si l’on admet le caractère humoristique de ce morceau.
- 10 : Des pas sur la neige : 4, bien.

En résumé 37/40, soit 4 sur 5.


Pas pleurer
Pas pleurer
Prix : EUR 12,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une forme critiquable, mais un fond passionnant., 24 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas pleurer (Format Kindle)
Les critiques fréquentes et justifiées des lecteurs sont les suivants :
- L’intégration de phrases entières en Castillan sans traduction peut en rebuter plus d’un; en revanche, les nombreux hispanicismes sont plutôt amusants.
- L’absence de ponctuation dans les dialogues, une lubie germano-pratine, sera perçue par les puristes (dont je suis) comme une offense à la langue française.
Cela dit, le témoignage de Montse, la mère de l’auteure est à la fois captivant et fidèle à de l’Histoire vécue avec ses tripes. Montse, une modeste fille de paysans catalans, se voit obligée d’épouser le fils du grand propriétaire du lieu, après une nuit d’amour à Barcelone avec un séduisant Français des Brigades Internationales (censé être André Malraux). Inutile de dire que cette aventure aura laissé des traces des plus tangibles.
Montse se retrouve donc prisonnière de cette famille aisée, malheureuse au début, mais son sort va s’améliorer, car son mari l’aime vraiment et son beau-père, une homme froid et distant va lui manifester une amitié inattendue. La guerre civile est omniprésente, avec ses absurdités, ses paradoxes, ses partis-pris et ses massacres fratricides des deux bords.
L’auteure cite abondamment Bernanos, une grande âme chrétienne écœurée par la servilité de son Eglise vis-à-vis de la dictature de Franco. Certains lecteurs ont déploré la subjectivité de Lydie Salvayre; faut-il signaler que de grands auteurs étaient de son bord , tel George Orwell du côté des damnés de la terre, ou encore Saint-Exupéry du côté des “bourgeois” ¿
Ce livre est une bonne occasion de (re)lire “Hommage à la Catalogne” de George Orwell, un combattant des Brigades. Les témoignages de Saint-Exupéry (dans “Un sens à la vie”) sont aussi d’une rare lucidité.


Independence Day [Blu-ray]
Independence Day [Blu-ray]
DVD ~ Will Smith
Prix : EUR 10,33

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 En tant que nanar : mention assez bien., 21 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Independence Day [Blu-ray] (Blu-ray)
IL est plus amusant de considérer “Independance day” comme un nanar et de juger que, dans ce cas, les qualités de ce qui serait celles d’un film standard deviennent des défauts et les défauts des qualités (vous allez comprendre).
De ce point de vue, les défauts de ce film sont les suivants :
- Des personnages trop sympathiques : le héros afro-américain (comme disent les gens bien), sa compagne bigrement canon, le Président et la Fist Lady.
- La profession de la compagne-canon : “danseuse exotique”, politiquement incorrecte.
- Les scènes de destruction massives accomplies par ces diaboliques extra-terrestres, impressionnantes de réalisme.
Heureusement, les qualités suivantes ont au rendez-vous :
- L’aspect particulièrement dégueu des diaboliques extra-terrestres, pourvus de tentacules visqueux à souhait.
- Le patriotisme exacerbé de ces héroïques yankees qui vont, une fois de plus, sauver le monde entier, grâce au tandem formé par le héros déjà cité et un invraisemblable grand dadais. Ce dernier, très nanaresque, est censé être un sur-diplômé reconverti dans la réparation des télés, qui va, grâce à ses talents d’informaticien génial, injecter un virus informatique dans l’ordinateur central ennemi. Apparemment les systèmes d’exploitation sont compatibles.
- La date choisie pour cet exploit : le 4 Juillet, fête nationale américaine, d’où le titre.
- Le fait que le duo s’introduise dans le vaisseau amiral ennemi en pilotant une de leurs soucoupes volantes, avec intérieur cuir, sièges Recaro, AirCo bi-zone et vitres teintées dynamiquement.
- Les estocades finales sont faites par des “jets” pilotés par des professionnels, mais aussi par des amateurs, dont l’un spécialise dans l’épandage agricole depuis un coucou.
- Bien entendu, des références à la religion, le père du grand dadais coiffant une kippa à un moment de grande tension.
Bref, un assez bon nanar, mais loin de valoir le mythique “Plan 9 from outer space”, du regretté Ed Wood, que les amateurs s’arrachent en raison de sa nanaritude hymalayesque ¡


Little children
Little children
DVD ~ Kate Winslet
Proposé par KAPPA MEDIA
Prix : EUR 10,97

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bon départ, fin décevante., 8 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Little children (DVD)
Le film démarre bien, porté par de très bons acteurs, dont Kate Winslet, au mieux de sa forme.
Cette dernière incarne une femme au foyer, sorte de Madame Bovary très actuelle, attirée par une homme au foyer très beau mais velléitaire et immature. La voix "off" est également très réussie, avec un accent américain pour une fois très compréhensible. L'intérêt se perd dans la seconde moitié du film, quand on commence à soupçonner que le réalisateur aura du mal à s'en sortir avec ses personnages et avec le scénario. La fin a l'air d'être conçue pour plaire aux ligues de vertu américaines : l'affreux beauf sauve la vie du terrible pervers, les amants qui avaient envisagé de s'enfuir pour vivre le grand amour regagnent chacun leur foyer. Ouf, la morale est sauve ! God bless America !


Jeune & Jolie
Jeune & Jolie
DVD ~ Frédéric Pierrot
Prix : EUR 9,98

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un film qui suscite des interrogations., 20 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeune & Jolie (DVD)
Pour ce qui est du scénario et de l’analyse de ce film, on se reportera à l’excellent commentaire de l’ami “Kivoaki”, qui est presque complet. J’ajouterai simplement que l’on retrouvera avec plaisir le sympathique Serge Hefez dans le rôle du psy (ça tombe bien) et que la scène finale (avec Chrlotte Rampling) est aussi sobre qu’admirable.Le réalisateur a bien fait de ne pas choisir la fin alternative qui figure dans les scènes coupées!
Les interrogations que suscite ce film sont de deux ordres; la première est : pourquoi Isabelle/Léa se prostitue-t-elle ¿ Elle a bien des raisons de ne pas le faire : milieu bourgeois (elle fréquente le lycée H4), pas de goût particulier pour l’argent, qu’elle entasse d’ailleurs dans une boîte. Pas non plus d’addiction au sexe, pas de carence affective flagrante.
Mais les raisons suivantes peuvent l’emporter : elle est au zénith de son adolescence et la tentation est grande de braver les interdits, de prendre des risques (MST, vol et brutalité de la part de ses clients), de faire irruption dans le monde des adultes, mais aussi de sortir d’un cadre trop normé, d’une existence sans relief, sans objectif et sans ideal. Comme toujours, plusieurs de ces facteurs peuvent se conjuguer pour amener à la transgression.
La seconde interrogation porte justement sur la transgression : en quoi la prostitution est-elle répréhensible ¿ La réponse est évidente dans le cas (hélas général) de prostituées exploitées par des réseaux de type mafieux, qui traitent les femmes comme des esclaves sexuels. L’activité de ces réseaux est, de toute évidence, criminelle.
Mais dans ce cas précis d’une femme qui choisit la prostitution occasionnelle de façon apparemment libre, quelle est la réponse ¿ Certains auront une réaction tautologique du style : “c’est répréhensible, parce que la Société, les Eglises, la Famille, la condamnent”, ce qui ne fait que repousser le problème.
Jésus, cet empêcheur de penser en rond, ne nous aide pas, pour avoir déclaré : “…les publicains et les prostituées vous précèdent dans le Royaume de Dieu …”, en Matthieu (21, 31). Nos femmes philosophes actuelles sont divisées sur ce sujet ; E. Badinter tolère ce type de prostitution, alors que S. Agacinski le condamne.
Alors, où est le problème ¿ Il peut venir de ce que la personne qui se prostitue, se met en position d’être méprisée par ses clients (c’est un cas fréquent dans le film). Autrement dit, elle est volontairement soumise à autrui, au risque de perdre une partie de sa liberté ou de sa dignité. La Boëtie avait dénoncé en son temps une démarche analogue, dans son “Discours de la servitude volontaire”.
Mais si un commentateur a une idée plus convaincante que le mienne, je suis preneur…


Ces chrétiens qu'on assassine
Ces chrétiens qu'on assassine
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un livre indispensable sur un sujet méconnu, 17 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ces chrétiens qu'on assassine (Format Kindle)
Une réserve, avant de détailler les multiples qualités de ce livre: au début de son ouvrage, l’auteur parle de le “…dévalorisation du christianisme, encouragée par un laïcisme aveugle et agressif”. Si l’auteur vise un groupe d’intellectuels, disciples attardés de Nietzche (un grand détracteur du christianisme), il faut bien reconnaître que ça ne fait pas grand’monde…
La dévalorisation du christianisme, qui est bien une réalité mise en évidence, par exemple par Jacqueline Kelen, me semble dû à des dérives internes qui ont fragilisé l’Eglise Catholique Romaine. Je n’évoquerai pas les critiques injustifiées adressées au pape Pie XII pour son attitude envers les Juifs lors de la dernière guerre, mais de toutes les affaires (liste sur demande), longtemps occultées, qui ont porté de rudes coups à cette vénérable institution.
Il a fallu l’arrivée de Benoît XVI pour que ces affaires soient enfin reconnues; faisons confiance au Pape François pour en finir avec des pratiques condamnables par la justice des hommes et contraires aux valeurs de l’Évangile. Fin de la réserve.
Cet ouvrage détaille, d’une façon magistrale, tant le travail d’investigation et la documentation sont abondants, les persécutions dont sont victimes les Chrétiens dans le monde : non seulement dans les pays musulmans : Maghreb, Egypte, Proche-Orient, Moyen-Orient, Arabie, Afrique subsaharienne, Pakistan, Indonésie… Mais également en Israël, dans l’Inde hindoue, et au Sri-Lanka bouddhiste. Selon leur sinistre tradition, les pays communistes ne sont pas en reste : Corée de Nord, Chine, Viet-Nam…
Intolérance religieuse et fanatisme idéologique sont les deux mamelles de cette chasse aux chrétiens, qui se poursuit silencieusement, sans que l’opinion publique occidentale ne s’en émeuve outre mesure. Ce livre est donc indispensable à toute personne, chrétienne ou non, qui veut garder les yeux ouverts.


Les Enfants du miracle : Des milieux les plus défavorisés jusqu'aux bancs des grandes écoles
Les Enfants du miracle : Des milieux les plus défavorisés jusqu'aux bancs des grandes écoles
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un jardinier pour les hommes., 20 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
A la fin de son livre “Terre des hommes”, Saint-Saint-Exupéry constatait tristement : “Quand il naît par mutation dans les jardins une rose nouvelle, voilà tous les jardiniers qui s’émeuvent. On isole la rose, on cultive la rose, on la favorise. Mais il n’est point de jardinier pour les hommes.”
Dans cet ouvrage, Odon Vallet nous rassure, en nous démontrant le contraire. Spécialiste et historien des religions, écrivain prolixe dans ce domaine, il nous fascine par son intelligence, son érudition, mais aussi sa simplicité. Un autre aspect important de sa personnalité est son côté philanthropique. Ayant hérité de la fortune de son père (décédé prématurément), il a crée une fondation destinée à permettre à de nombreux jeunes de suivre des études qui leur auraient été interdites du fait de leur absence de moyens.
Ce libre retrace le parcours d’une quarantaine de ces jeunes, Béninois, Français. Vietnamiens,…, qui ont pu ainsi suivre des études artistiques, techniques ou scientifiques (dont l’X), grâce aux moyens fournis par la fondation Odon Vallet ,sous l’égide de la Fondation de France.
L’auteur a donc permis que des dizaines de jeunes talents (et d’autres qui suivront) ne deviendront pas des “Mozart assassinés”.


L'Evangile des païens
L'Evangile des païens
Prix : EUR 8,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Malgré l'intelligence et l'érudition de l'auteur, des faiblesses., 2 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Evangile des païens (Format Kindle)
Il est toujours intéressanrt de lire Odon Vallet, dont l’intelligence et l’érudition sont exemplaires (sans parler du côté philantropique de celui-ci).
C’est pourquoi on lit avec plaisir cette exégèse de l’évangile de Luc, initiative courageuse en raison du caractère austère et du style sec de l’auteur, peut-être dû au fait que Luc était médecin ? Là où la déception s’insinue, c’est quand O.V. donne la désagréable impression de sous-estimer la personnalité et les idées novatrices de Jésus.
Premier exemple :
- Dans l’épisode “Le bon Samaritain”, O.V. ne semble pas se rendre compte de l’attitude extravagante de Jésus; ce dernier fait l’apologie d’un Samaritain, membre d’un peuple abhorré par tout Juif digne de ce nom.. Quel Juif du temps de Jésus aurait pu considérer un Samaritain comme son prochain? Pour Jésus, les actes importent donc plus que l’appartenance religieuse. En étant provocateur, on pourrait même considérer celui-ci comme le premier des existentialistes ¡
Deuxième exemple :
- Dans l’épisode “L’huissier et la belle-mère”, O.V. écrit “Jésus semblebrouillé avec les maths et , pour lui, deux et deux font cinq…”. Or, dans le texte, il y a bien cinq personnes : le père et la mère (qui est aussi belle-mère) d’un côté, la fille, le fils et sa femme (la belle-fille) de l’autre, qui s’opposent.
Troisième exemple :
- Dans l’épisode “Le masque et la plume”, qui met en question l’impôt à payer à César, O.V écrit : “…Il (Jésus) distingue les deux ordres de pouvoir et l’on a parfois fait de sa réponse l’acte de baptème de la laïcité. C’est très excessif, car la séparation du temporel et du spirituel n’existait pas au temps du Christ”. Voilà qui laisse pantois ! Faut-il rappeler à l’auteur qu’avant qu’un concept n’existe (la séparation en question) il n’existe effectivement pas , et qu’il suffit d’un seul homme, en l’occurence Jésus, pour lui donner naissance? Le principe du “César d’un côté, Dieu de l’autre” n’a pas survécu longtemps à Jésus, le principal fondateur de Christianisme, Saint Paul, s’étant empressé de revenir sur ce point, en déclarant : “Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent; car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été instituées de Dieu. » (Ro.13 1).


Queen of Montreuil
Queen of Montreuil
DVD ~ Florence Loiret Caille
Prix : EUR 11,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un film sympa, mais qui laisse perplexe., 2 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Queen of Montreuil (DVD)
Voilà un film qui présente au moins deux qualités : un scénario sympathique, à savoir comment une jeune veuve arrive à surmonter son épreuve récente, et la mise en scène de personnages “nature”, qui ne ressemblent pas vraiment à des vedettes de cinéma.
Agathe, qui vient donc de perdre son mari, s’accroche à son urne funéraire comme à un doudou. Elle fait la rencontre de deux islandais, une mère et son fils, qui s’invitent chez elle.
Par la suite, au fil de péripéties quelque peu invraisemblables, d’autres personnages entrent en scène, dont un particulièrement lou-phoque (l’otarie).
Comme on peut le constater, nous ne sommes pas dans le domaine du réalisme cinématographique, ce qui assez déconcertant.
L’aspect “conte de fées”, avec “happy end” est susceptible d’ajouter à la perplexité du spectateur.
En bonus, le court métrage “Anne et les tremblements”, m’a paru beaucoup plus cohérent.


Le premier homme sur Mars sera une blonde, épisode 1
Le premier homme sur Mars sera une blonde, épisode 1
Prix : EUR 0,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Vite, la suite !, 4 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le premier homme sur Mars sera une blonde, épisode 1 (Format Kindle)
Aussi vif que drôle, le récit des aventures de Matsya, une pop-star américaine, lors de son départ pour le Kazakhstan (ce qui donne une idée de la farfelitude de l'auteur). Ce n'est malheureusement que le premier épisode...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12