undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de GUGLIELMO > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par GUGLIELMO
Classement des meilleurs critiques: 1.324
Votes utiles : 206

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
GUGLIELMO

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Tchaïkovski: Violin Concerto, Op. 35 - Stravinsky: les Noces
Tchaïkovski: Violin Concerto, Op. 35 - Stravinsky: les Noces
Prix : EUR 18,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Enthousiasmant, 29 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaïkovski: Violin Concerto, Op. 35 - Stravinsky: les Noces (CD)
Voici un disque débordant d'amour pour des œuvres magnifiques. Ce débordement ne se caractérise pas par un sentimentalisme faussement russe ou par d'épaisses textures orchestrales dégueulant le son. Non. Rythme, couleurs, articulation parfaite, vibrato hyper contrôlé, souci d'exalter le moindre détails, les originalités, les audaces sonores (écoutez la 4' de la plage n°4 des Noces : le duo magique de la soprano et du baryton...), interprétation "couillue" de la violoniste (excusez le terme et la bizarrerie biologique). Elle nous offre un véritable numéro de haute voltige sonore.. Bravo au maître-d'oeuvre, Currentzis. A acquérir séance tenante.


L'art de péter
L'art de péter
par Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut
Edition : Poche
Prix : EUR 10,15

5.0 étoiles sur 5 Sound the trumpet, 29 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'art de péter (Poche)
Quelle œuvre ! Pour tous les pétomanes pratiquants ou sympathisants, des heures inépuisables de bonheur. Un manuel d'une valeur équivalente à celui d’Épictète.


Resound Beethoven (vol.3) : Egmont (versions allemande et anglaise)
Resound Beethoven (vol.3) : Egmont (versions allemande et anglaise)
Prix : EUR 18,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Archibravo, 29 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Resound Beethoven (vol.3) : Egmont (versions allemande et anglaise) (CD)
Enfin une version sur instruments "originaux" de l'intégralité de la musique de scène d'Egmont ! Deux versions vous sont proposées : une en allemand (version "d'origine" d'après le texte de Goethe), l'autre en anglais. Un peu redondant et inutile même si le fabuleux John Malkovitch met son talent dans le projet. Le joie de pouvoir disposer de l'ensemble de la musique composée par Beethoven pour ce drame si prométhéen balaie tout. Son incisif et coloré de l'orchestre, phrasé très articulé : lecture de bout en bout enthousiasmante. Vivement le Roi Stéphane qui attend encore qu'on daigne se pencher sur lui, ou les Ruines d'Athènes.


Anton Bruckner
Anton Bruckner
Prix : EUR 22,74

5.0 étoiles sur 5 FA - BU - LEUX, 26 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anton Bruckner (CD)
Les enregistrements des symphonies de Bruckner sur instruments "originaux" sont peu nombreux (merci aux "pépites" proposées par Herreweghe et Norrington ainsi qu'au formidable travail de Venzago dans une démarche "historiquement informée").
L'ensemble Musica Saeculorum propose une lecture absolument enthousiasmante de la première mouture de la Première symphonie (version originale de Linz) : vivacité, dynamisme, subtilité des phrasés et des étagements sonores, précision technique, beautés des sonorités. N'en jetez plus! Pourvu, Grands Dieux ! qu'une intégrale commence. J'en redemande encore et encore.


Haendel : Israel in Egypt (arr. F. Mendelssohn). Teuscher, Doyle, Summers, Hulett, Williams, King.
Haendel : Israel in Egypt (arr. F. Mendelssohn). Teuscher, Doyle, Summers, Hulett, Williams, King.
Prix : EUR 15,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Händel & Mendelssohn, 18 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
1839 : Mendelssohn "recréait" l'oratorio de Händel. L'oeuvre est partiellement "modifiée" (quelques rares choeurs ne sont pas retenus, le duo pour basses the Lord is a man of war est remplacé par un duo de sopranos extrait d'un anthem händelien, certains tempi sont élargis, l'orchestration est étoffée, la langue allemande remplace l'anglais) à cause des contingences inhérentes aux interprètes. En parallèle, Mendelssohn a à coeur d'éditer une partition Urtext la plus proche possible des intentions initiales du caro sassone faisant là oeuvre de pionnier dans la (re) découverte des musiques déjà "anciennes" . Cela peut paraître paradoxal mais demeure tout à fait logique : contemporaniser pour les auditeurs mais éditer un matériel musicologique solide pour la postérité. Il en résulte une musique étrange, à mi-chemin entre le baroque et les oratorios romantiques mendelssohniens tel Elias. De ce point de vue, ce disque est passionnant et intéressant à plus d'un titre, d'autant qu'il donne à entendre la trop rare et très brillante "ouverture pour les trompettes" que Mendelssohn avait composée à l'âge de 17 ans et qu'il réemploie ici sous une forme légèrement modifiée et adaptée.
Bel engagement de King et de ses troupes.
J'ai du mal à classer ce disque : rayon Händel ou Mendelssohn? J'ai opté pour la seconde solution.


Rheinmädchen
Rheinmädchen
Prix : EUR 18,41

1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Nuits rhénanes, 8 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rheinmädchen (CD)
Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme
Écoutez la chanson lente d'un batelier
Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes
Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds

Debout chantez plus haut en dansant une ronde
Que je n'entende plus le chant du batelier
Et mettez près de moi toutes les filles blondes
Au regard immobile aux nattes repliées

Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent
Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter
La voix chante toujours à en râle-mourir
Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été

Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire

Guillaume Apollinaire


Schumann: Cello Concerto Op.129, Piano Trio No. 1 Op.63
Schumann: Cello Concerto Op.129, Piano Trio No. 1 Op.63
Prix : EUR 21,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Finis coronat opus, 2 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann: Cello Concerto Op.129, Piano Trio No. 1 Op.63 (CD)
Ce troisième et dernier volet du triptyque schumannien clôt admirablement le cycle. Toutes les qualités des enregistrements précédents se retrouvent évidemment ici : couleurs orchestrales (et instrumentales!), dynamisme, sens du phrasé, passion crépitante, enthousiasme et amour débordant pour cette musique, le tout défendu par des artistes qu'on ne présentent plus et qui ne cessent de tutoyer les sommets absolus.
Merci à eux et à Harmonia Mundi qui, j'espère, malgré les péripéties récentes, continuera cette exploration passionnante de la musique dite "romantique" sur "instruments originaux". Quel bonheur de constater qu'il y a encore des rivages à découvrir.


Symphonies Nos.3 & 4
Symphonies Nos.3 & 4
Prix : EUR 9,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lumineux !, 17 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphonies Nos.3 & 4 (CD)
Bravo ! Quel beau disque ! On a l'impression d'être au Gewandhaus de Leipzig et d'assister à la création de ces œuvres : c'est proprement enthousiasmant, éclaboussant de couleurs et de rythme. Les sonorités du Freiburger Barockorchester sont tantôt capiteuses, tantôt caressantes (mon Dieu ces soli de clarinette ou de flûte ! écoutez le premier mouvement à partir de la 8° minute : quelle magie ! ), tantôt âpres, tantôt veloutées, toujours colorées. Cuivres et timbales conquérants achèvent d'emporter l'adhésion de l'auditeur. Rares sont les disques qui renouvèlent la vision d'une œuvre. Des magnifiques phrases ( les violons sont justes et ensembles ! Sanza vibrato ! ) du début de l'Écossaise jusqu'au saltarello ébouriffant de l'Italienne, ce disque ne vous lâchera plus. Pablo Herras-Casado mène tout ce monde de main de maître, débordant d'amour et d'enthousiasme pour cette musique. L'aventure sur les terres romantiques avec le Freiburger continue avec toujours le même bonheur (précédentes parutions : Schubert, Schumann). Vivement la suite !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 6, 2016 11:14 PM CET


Grande Messe Des Morts (Requiem)
Grande Messe Des Morts (Requiem)
Prix : EUR 25,23

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Recréation, 1 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grande Messe Des Morts (Requiem) (CD)
Les points positifs tout d'abord. La démarche de Maccreesh est toujours la même de disque en disque : s'approcher au plus près des conditions de la création de l’œuvre. Le requiem de Berlioz a donc été enregistré dans une vaste église polonaise, proche de l'immensité des Invalides avec un nombre impressionnant de musiciens et de choristes afin de retrouver les proportions gargantuesques originales. Tous les cuivres et toutes les percussions sont des copies d'instruments "originaux", les fanfares ayant été disposées aux quatre coins du plateau des musiciens, comme Berlioz le souhaitait. Le chœur est excellent (belle unité malgré les effectifs ultra-pléthoriques) et Maccreesh soulève admirablement cette masse humaine et matérielle. Le latin est prononcé "à la française" comme le requiert la pratique musicale de l'époque de Berlioz. Vous l'aurait compris, de pareilles conditions d'exécution ne se retrouvent dans aucun autre enregistrement.
Le problème est la prise de son qui est assez globale et qui fait perdre certains détails sonores. Cependant, je pose la question : dans un tel lieu et avec un pareil effectif, est-il possible de faire mieux ?
En tout cas, ce qui sort des enceintes est souvent impressionnant : le disque nous donne une idée du "choc" sonore que les auditeurs de 1837 ont dû ressentir, car, ne l'oublions pas, le requiem de Berlioz est aussi une expérience sonore.
Je suis ravi que ce disque existe.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 6, 2016 11:12 PM CET


Liszt: Hungarian Rhapsodies
Liszt: Hungarian Rhapsodies
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Hungarian style, 23 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Liszt: Hungarian Rhapsodies (Téléchargement MP3)
Fascinant enregistrement sur instruments "originaux" : beauté des phrasés, énergie farouche, sentiments très "Mitteleuropa" sans débordement sentimentaliste, somptuosités des couleurs instrumentales. Quel chic ! TRÈS chaudement recommandé.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7