undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de qqselements.blogspot > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par qqselements.bl...
Classement des meilleurs critiques: 2.318.757
Votes utiles : 260

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
qqselements.blogspot "qqselements.blogspot.com" (aux volcans)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14
pixel
L'original : D'un village marocain aux secrets de l'affaire ELF, le parcours d'un aventurier de la vie
L'original : D'un village marocain aux secrets de l'affaire ELF, le parcours d'un aventurier de la vie
par André Guelfi
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Monsieur André - quel pied ! de nez, 7 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Pilote émérite , trompe la mort amateur , jongleur de liasses , baroudeur et fidèle , d'une vitalité insatiable

Une affaire à l'ancienne tape dans la main regardes moi dans les yeux et donnes moi ta parole
L'argent n'est pas si important , tu en as plein les poches

Ils mordent l'os à la chien , dédé la sardine par ci , dédé la sardine par là leur bouche en dégouline , ils veulent te coller un pittoresque de carton pâte car ils n'auront jamais ce que tu as eut - la liberté , le relief et le roman vécu

L'itinéraire d'un homme une piste de sable - et que souffle le vent

Les pages en recueilleront quelques grains


Triksta : Un écrivain blanc chez les rappeurs de la Nouvelle-Orléans
Triksta : Un écrivain blanc chez les rappeurs de la Nouvelle-Orléans
par Nik Cohn
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

4.0 étoiles sur 5 I put a spell on you, 6 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Triksta : Un écrivain blanc chez les rappeurs de la Nouvelle-Orléans (Poche)
Cette ensorceleuse trente ans de compagnonnage est Nik est là quelle soit en beauté ou dévastée - la Nouvelle Orléans . Chercher son âme là où souvent elle naît , là où elle gît - dans les bas-fonds . Arpenter et rencontrer ce rap , ce son local - le bounce - en cri primal . Il cherche la vérité de la ville et pourquoi ne pas devenir producteur , porter sa voix au-delà de la Louisiane . Parier sur la bonne casaque , le premier Choppa à le physique le bon flow mais il tient pas le galop dès les premier succès , dès les premiers billets sa rage s'éteint , moteur hs . Le deuxième a peut-être un truc mais il s'embourbe dans ses propres filets . Avec la troisième après un tour de piste ils s'embrouillent . Avec le quatrième ... Et Nik veut de la bounce avec du blues , avec de la poésie , avec toutes les tripes fumantes et grouillantes de cette ville , et non cela ne lui convient pas et ça non plus . Alors il abandonne tous ces chevaux , c'est Nik le Tricard et il l'écrit - 367 pages à la Nik Cohn , clic-clac , le style qui sonne juste , juste sa peau et son âme comme il dit , abandonnées les fioritures des précédents opus des passements de mains à la critique de rock . Ultime trick cette voix , cette voix qu'il à tant cherchée pour incarner la Nouvelle-Orléans , cette voix c'est lui .


Démocraties sous contrôle : La victoire posthume d'Oussama Ben Laden
Démocraties sous contrôle : La victoire posthume d'Oussama Ben Laden
par Jacques Follorou
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

3.0 étoiles sur 5 Rien dans les poches tout est ailleurs, 27 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Démocraties sous contrôle : La victoire posthume d'Oussama Ben Laden (Broché)
Plaquette de 55 - pages encrées - ou comment le terrorisme que la menace soit réelle , inventée ou fantasmée est le meilleure allié pour justifier l'existence de ce type d'État . Un ponte du renseignement déclamant " votre sécurité c'est moi , votre liberté c'est moi " - page 45 .
La résille en impératrice s'occupant de ses sujets , et d'ailleurs

Avez vous à cacher quelque chose à vos amis ?
Avez vous à cacher quelque chose à l'État ?
Avez vous à cacher quelque chose à vos voisins ?
Avez vous à cacher quelque chose à votre famille ?
Avez vous à vous cacher quelque chose ?

Il faut que je réfléchisse , si vous voulez bien d'abord baisser cette aveuglante lumière blanche de type phare aux normes européennes .

Ce court texte s'insurge avec raison sur la disparition totale du politique devant les impératifs du monde du renseignement . Comment refuser le Bien ? Qui connait encore son député ?

Il faut aussi saluer la fulgurante intuition de Jacques Follorou dans la conclusion de ce texte paru en octobre 2014

- Le fossé entre le risque imaginé par les populations et sa réalité a rarement été aussi grand . Ni le territoire américain , ni le sol français , ni les îles britanniques n'ont , semble-t-il , à craindre d'une attaque de djihadistes . L'ensemble des chefs du renseignement le savent - page 51 .

temps de lecture 25 minutes cafés compris


Le grand A
Le grand A
Prix : EUR 13,99

3.0 étoiles sur 5 Le A en escabeau, 4 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le grand A (Format Kindle)
Je me souviens du naufragé du A , et aussi du G qui n'est pas celui qu'on croit et du grand C qui lui l'est peut-être et ils sont plusieurs , et celui qui s'est barré à tire-d'L . Mais le naufragé trouvait d'autres lettres ici plus rien . Le reste de l'alphabet brûlé en autodafé d'avoir voulu continuer à exister . Les vortexs sont passés emportant tout y compris la désolation . Reste ces dédales aux murs de marchandises arpentés par de mornes monades . C'est une BD documentaire fort sympathique , bien dessinée mais pas forcément indispensable , un peu fade à la Davodeau - rien de nouveau sous le soleil de minuit du grand capital et de ses incarnations si ce n'est de nouveaux rayons .


L'Ébréchure
L'Ébréchure
par Coralli Annie
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Aux sources du Zambèze, 3 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Ébréchure (Broché)
Soursac est-il proche du Zambèze ? C'est un pays qui n'a pas eut à disparaître , il n'est jamais apparu . Mais Annie Coralli , la reine des orties y a passé son enfance qu'elle raconte dans L'ébréchure - paru en 1988 . Et du coup il surgit , en compagnie de son voisin Latronche , il ne s'y passa rien de plus , mais rien de moins qu'ailleurs , une enfance rurale jusqu'à la disparition de son ancienne - tonnerre dans son jeune ciel et fin du livre . Des secrets partagés avec dame nature elle en a parsemé les chapitres et nous en a livre quelques uns , comme cette rencontre au coeur de l'hiver avec une pleine lune glacée

- Elle fondait des coulées d'aluminium sur les toits de mon village transi . Elle paraît le clocher d'une couronne de pierres précieuses . Elle semait des étincelles de givre dans les haies , puis elle se faufilait dans les rameaux désolés du lilas , pour tracer des graffitis sur le vieux mur voisin . Dans ce luxe nocturne , retentissait les abois sourds et lointains des chiens de ferme enivrés de clartés insolites - page 190

C'est une chance que chaque commune de (F)rance ne recèle pas un écrivain , ce pays qui en compte 36000 dit-on , les rayonnages des bibliothèques ne les supporteraient pas . Son pays - même - dérangé mais flatté dans le cours de son écoulement s'est empressé de l'oublier - mais il se dit que parfois aux coins de ces solides maisons en pierres , le vent mutin murmure son nom - Annie Coralli .


Ryôkan, moine errant et poète
Ryôkan, moine errant et poète
par Hervé Collet
Edition : Poche
Prix : EUR 8,50

3.0 étoiles sur 5 Unsui sur japon, 8 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ryôkan, moine errant et poète (Poche)
Assit , immobile depuis des heures , peut-être des jours , Ryôkan déploya lentement ses bras à la cigogne en vol , il ouvrit ses branchies à la carpe plongeant dans les profondeurs de l'étant et il inspira . Il inspira les bambous , les chants des oiseaux , le vent , la pluie , les nuages , les saisons , les étoiles et les planètes , les fleuves et les prairies , les déserts et les montagnes ... Et doucement il souffla , souffla , souffla , des wakas et des haïkus , des sulfures du temps , des kairos fossilisés à l'ambre attendant pour leur résurrection le lecteur frissonnant sous leur fraîcheur . Il se leva et descendit dans la vallée retrouver les garnements du village pour disputer des batailles de brins d'herbe ( chacun choisit un brin d'herbe solide , le passe derrière celui de l'adversaire et tire , gagne celui dont le brin ne casse pas ) . Demain , après-demain ou dans une semaine il reprendra le zazen et enverra tout ça avec son bâton et son bol , loin , très loin , jusqu'au prochain . Il y a du souffle chez Ryôkan , pas la force de frappe d'un Bashô ou d'un Li Po , mais c'est un bon praticien agréable à lire en contemplant les koïs tâchées ,qui sait de son encre peut-être .


La Billebaude
La Billebaude
par Henri Vincenot
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

4.0 étoiles sur 5 Le Grand Arrachement, 18 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Billebaude (Poche)
Aux portes de cette Atlantide se refermant , Henri Vincenot capta les derniers rayons pour roussir le papier - il sera le dernier

- Ainsi descendant de Compagnons et de Maîtres , je me sentais un peu comme la petite feuille terminale et inutile de la branche desséchée d'un très grand et très bel arbre qui mourait , debout , foudroyé - page 225

En bon alchimiste les nuages , les paysages de ce pays chevelu , les hommes , les animaux ... qui sont passés à travers lui en ressortirent magnifiés . L'incipit est insoutenable de beauté - le trésor des Incas à côté de cette Bourgogne - de la daubinette - et heureusement qu'il ne continue pas sur sa lancée , pour ne pas aviver les regrets d'un monde englouti et pour protéger sa chaudière qui aurait avalé toute les forêts de son pays , si elle eut supporté autant de chauffe . De méandre en méandre d'autres résurgences jaillissent dans le texte mais moins puissantes .

Un monde meurt succombant à un autre , une saignée d'hommes .

- Ce n'est que plus tard que je compris autrement les choses , mon " exceptionnelle intelligence " n'avait pas encore à cette époque la maturité voulue , ni l'expérience pour se cabrer contre l'écrémage du monde rural de l'artisanat et de l'agriculture qui lui enlevait ses meilleurs éléments dès le certificat d'études primaires pour les verser à jamais dans le monde de la théorie , pour en faire des administratifs , des bureaucrates (...) des ingénieurs , des inutiles coûteux des nuisibles bien payés , perdus à jamais pour le monde sain et équilibré de l'ouvrage bien fait - page 148

Ce fût une tentative à la Chassary de défendre une langue dont les élites ne voulaient plus entendre parler - Lou Vi dau mistèri - Le vin du mystère . L'anglomanie devint celle de tous .

Il y eut rupture quand les tracteurs déboulèrent à travers champs , que les automobiles traversèrent les pays en cisailles , ce pas de l'homme accordé au rythme du monde n'était plus . Arpenteur du réel , naisseur de rêves , cette billebaude de la chasse qui celle de l'écrivain , celle de l'instinct , trouvant un mot ici , cueillant une pensée là haut - pas après pas avant que le bitume ne recouvre tout .

L'homme libre paysan , artisan , braconnier , colporteur , chasseur ...enchâssé dans sa communauté et son pays dépendant des forces extérieures si ce n'est celle de la nature .

- Il me faut vous dire (...) que la Montagne et le Vignoble , immédiatement voisins , si différents et si intimement complémentaires , ont pratiqué depuis le fin fond des temps , un échange astucieux , un "troc" naturel et bien préférable à n'importe quel système bancaire ou fiduciaire , car il échappe à tout contrôle , toute fiscalité directe ou indirecte , à tout contingentement , à tout dirigisme , tout en provoquant les fameux contacts humains (...) qui avaient en outre l'avantage d'être aussi anarchiques que spontanés - page 299-300

Les vortexs en embuscade dispersèrent ce monde là , ce fût la fin de la cohabitation à l'écorce - le Grand Arrachement - l'avènement de l'entre-deux avant l'apesanteur souhaitée .

Il faut lire dans un autre registre Georges Dubouchet - celui qui ramasse les débris à la surface des flots - en frère de cœur et continuateur .

Des aèdes à la head . Bonne lecture .


Le Cool dans nos veines
Le Cool dans nos veines
par Jean-Marie DURAND
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Co(o)lophon, 1 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cool dans nos veines (Broché)
Débuter en aporie non rien , rien de rien sur son patron aux Inrockuptibles - Matthieu Pigasse le grand carnassier vêtu des oripeaux de la branchitude qui aurait pût être la figure tutélaire du bouquin Le cool dans nos veines de Jean-Marie Durand .Et il faut l'être pour supporter la litanie d'un Rouletonboulet , dont le style barré aux Bermudes et non retrouvé se résume à scander ce mot de cool toutes les deux phrases - indigestion . Et il faut l'être pour arriver a terminer la lecture d'un tel pensum , du guimauvesque à haute calories - indigestion toujours . Ce grand historien date de la parution du disque de Miles Davis - Birth of the cool - 1957 - la naissance de la déferlante , c'est amusant , c'est contemporain de la commercialisation du téflon par Téfal , surement une coïncidence ... Le non-frictionnel débute son règne , les flux en maîtres , l'individu en variable adaptative de l'effet de masse . La drogue en accompagnatrice , le relief en ennemi , le dandysme du nombre . Le camarade Durand - duquel il n'est pas sorti de pérorer sur le style fluide de chez fluide de tel couturier , de tel comédien , de tel groupe de rock ...
Terminer en uranium appauvri .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 8, 2015 1:10 PM MEST


La Ferrandaise
La Ferrandaise
par Annick Faurot
Edition : Broché
Prix : EUR 5,50

4.0 étoiles sur 5 Oh la vache ! La Ferrandaise, 28 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Ferrandaise (Broché)
Un court texte d'Annick Faurot bien troussé pour présenter cette vache d'Auvergne - la Ferrandaise .
Vache en voie de quasi disparition - western du productivisme - ils creusèrent leur propre tombe , ils croyaient y trouver du pétrole vert .
Sur ses flancs de secrètes cartographies que peu savent encore lire - pierre de la Rosette d'un monde englouti .
De se frotter à l'écorce elles en gardent traces de sang d'une pouzzolane qu'elles arpentent et hument .
Et puis tressaillir il y eut dans une période des êtres marqués d'une étoile jaune et elles portent toutes à l'oreille une étiquette de cette couleur indiquant leur devenir marchandise .Marquage généralisé du vivant , l'Homme en ligne de mire . Ça gâche le plaisir de les croiser .
Je préfère la marque au front .


Le Procès Carlton - tome 1 - Le Procès Carlton
Le Procès Carlton - tome 1 - Le Procès Carlton
par Pascale Robert-Diard
Edition : Relié
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 C'est pour votre bien, 7 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Procès Carlton - tome 1 - Le Procès Carlton (Relié)
Après le tintamarre orchestré par le journal Le Monde entre autre - passer lire la ponte de ses chroniqueurs

Chaque jour décliner son identité au policier en faction

- François Boucq

- Bouc ?

- Avec un Q

- Pascale Robert-Diard

- Avec un I ?

- Oui

Toute une ambiance

Un homme de pouvoir rêvant de twingo - pas facile à trouver , il faut pour carburer de grosses cylindrées .
Et après tout que reprocher à DSK , rare homme politique ,mettant en pratique son corpus idéologique : le libre-échangisme .
Au corps à corps avec le corps social .

Ce procès apparaîtra aussi ridicule que furent ceux des sorcières - balles neuves - le désir au centre

Bordel de bordel de Marthe Richard en préfiguration de l'ossature .

Planquons le porc casher il revient par la porte cochère

Je me souviens des nains protestant contre l'interdiction de leurs lancers

Mais voyons ils répondirent

- C'est pour votre bien

C'est toujours pour votre bien


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14