Profil de Laurence B. > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Laurence B.
Classement des meilleurs critiques: 38.659
Votes utiles : 64

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Laurence B. "badra zouz" (Compeyre, France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Le procès de Machiavel
Le procès de Machiavel
par Trajan Boccalini
Edition : Broché
Prix : EUR 6,00

1.0 étoiles sur 5 Décevant, 22 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le procès de Machiavel (Broché)
Très peu, beaucoup trop eu de texte traduit de Boccalini, beaucoup, (beaucoup trop en comparaison) de commentaires sans grand intérêt.


Soumission
Soumission
par Michel Houellebecq
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Décevant, 25 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soumission (Broché)
Le style et le propos de Houellebecq sont décevants, bien moins pertinents que dans la Possibilité d’une île ou La carte et le territoire. Je le soupçonne de faire du remplissage en recopiant des notices techniques de voiture et des dépêches météo ; remplissage également (pardon du jeu de mots) les scènes porno qui, si elles avaient un sens dans la Possibilité… n’apportent ici absolument rien au propos, et ennuient la plupart du temps.
Quant à la “fable politique”, non, elle ne me semble même pas vraisemblable. Que les laïcs fervents de l’ump ou du ps s’allient avec un parti musulman me semble déjà hautement improbable, même pour faire front contre le fn. Mais que ni les “identitaires”, ni surtout les femmes françaises et ceux qui les aiment (je veux dire qui les aiment pas seulement à quatre pattes) ne réagissent au programme patriarcal et polygame (une épouse de quinze ans pour le sexe, une de quarante pour la popotte, on fait pas plus con), cela s’appelle un tour de passe passe, une facilité qui ôte toute crédibilité à l’anticipation. Dans la même veine, le narrateur fait preuve de la plus plate naïveté en s'imaginant que l’argent suffira pour que toutes les étudiantes voilées du professeur converti éprouvent un grand bonheur à “partager sa couche”.
D’une certaine manière, c’est la pitié qui m’étreint devant l’indifférence apathique du narrateur, cette impossibilité même d’éprouver une amitié tant soit peu profonde ni la moindre émotion, cette froideur quasi cadavérique : pas le moindre frémissement ne déride le personnage, ni à la mort de ses parents ni devant la caissière assassinée qu’il découvre par hasard dans une station essence et dont il enjambe négligemment le cadavre pour s’emparer d’un paquet de chips. D'ailleurs, bien que l'histoire puisse être considérée comme celle d'une conversion, le récit ignore tout simplement la notion même de sentiment religieux. Quelques traits ironiques réussis ne suffisent en aucun cas à faire un parallèle avec Flaubert, dont la narration est certes froide et ironique, mais parvient en même temps à rendre toute la puissance des sentiments humains : qu’on repense à la cruauté épique et mythique de Salammbô, à l’héroïsme ordinaire, aux chagrins violents, à la foi - bornée, mais foi quand même - de Félicité. Rien de ce complexe mélange de distance et de proximité dans Soumission, dont l'écriture est loin d'avoir la précision du scalpel de Flaubert.
Les seules belles pages sont celles qui évoquent la relation du lecteur aux écrivains qu’il aime. Ouf ! Houellebecq est quand même capable d’exprimer l'amitié littéraire !
Bref une oeuvre qui profite de son parfum provocateur, mais qui n'a guère d'autre mérite que de chatouiller l'appétit médiatique de pseudo scandale.


Le horla
Le horla
par Guillaume Sorel
Edition : Album
Prix : EUR 15,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A contempler, 27 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le horla (Album)
Plus qu'une adaptation de la nouvelle de Maupassant, une interprétation très belle et particulièrement intelligente, qui crée subtilement le sentiment angoissant d'une présence invisible, notamment grâce au jeu des points de vue, des va et vient entre intérieur et extérieur, des contrastes de couleur et des échos entre motifs. Quelques effets de citation participent à une contextualisation discrète et pertinente du drame fantastique du XIXème siècle. Une réussite, rare dans ce domaine de l'adaptation, soutenue par un trait, des couleurs et des compositions qui rendent la profondeur d'expression des visages aussi bien que des paysages, avec une grande justesse, sans jamais tomber dans l'emphase. Une oeuvre d'art, au sens le plus plein du terme, qui invite à la contemplation.


Enseigner l'histoire littéraire
Enseigner l'histoire littéraire
par Collectif
Edition : Broché
Prix : EUR 10,98

2.0 étoiles sur 5 Ouvrage sans grand intérêt, 29 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enseigner l'histoire littéraire (Broché)
Le titre laisse attendre une réflexion et des pistes de travail pour enseigner l'histoire littéraire ; en réalité, il s'agit principalement d'une compilation de descriptifs de la présentation de l'histoire littéraire dans les manuels scolaires, assortis de critiques faciles, convenues et superficielles ; pour exemple, la phrase "Racine, plus qu'un dramaturge, est un poète" donne lieu à hauts cris au seul motif qu'elle cantonnerait le débat à "l'éternelle question de la nature humaine" (j'ignorais jusqu'ici que "poète" ou "dramaturge" étaient des catégories de la nature humaine).
Il me semble que les auteurs de l'ouvrage se seraient rendus plus utiles en ne présentant pas cette compilation dans son intégralité, mais en s'appuyant sur leurs observations pour proposer la ou les approches réfléchies de l'histoire littéraire qu'ils estiment plus pertinentes, appuyées sur des exemples concrets exploitables. Seul le compte-rendu de séquence qui occupe la deuxième partie répondrait à cette attente ; encore faut-il éprouver l'envie d'étudier en profondeur Bug Jargal de Victor Hugo ...


Vacances de Jésus et Bouddha (les) Vol.1
Vacances de Jésus et Bouddha (les) Vol.1
par Hikaru Nakamura
Edition : Broché
Prix : EUR 6,80

2.0 étoiles sur 5 Poussif et pauvre, 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vacances de Jésus et Bouddha (les) Vol.1 (Broché)
La mise en situation décalée des personnages est sans doute une bonne idée, encore faut-il savoir l'exploiter : c'est ce qu'ont très bien su faire les Monthy Python ou Daniel Goossens avec Le messie est revenu. Mais les vacances de Jésus et Bouddha sont bien ennuyeuses en comparaison. Le dessinateur devrait se trouver un scénariste.


Céline seul
Céline seul
par Stéphane Zagdanski
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

2.0 étoiles sur 5 Décevant, 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Céline seul (Broché)
J'avais trouvé très pertinent et éclairant le commentaire de cet auteur sur le style de Céline dans un documentaire. Mais je ne parviens pas à trouver autant d'intérêt à cet ouvrage, dont la quatrième de couverture résume l'essentiel du propos : "Lecteur, [...]il faut choisir ton camp [...]Céline, les juifs et la littérature, ou bien le reste du monde."
La judaïté comme seule élection, c'est juste lassant.
Je crois qu'il vaut mieux lire seul Céline.


Civilisations antiques
Civilisations antiques
par Catherine Salles
Edition : Broché
Prix : EUR 22,40

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 ressources intéressantes mais éparpillées, 7 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Civilisations antiques (Broché)
Un beau livre, des textes intéressants, mais choix de composition décevant : l'ordre purement chronologique qui prévaut à l'organisation des chapitres conduit à faire voisiner sur la même page un article sur la civilisation de l'Indus et un autre sur la domestication des haricots en Méso-Amérique : la contemporanéité d'événements qui ne se doivent rien l'un à l'autre n'a pourtant qu'un intérêt très limité ! Ce choix incite au picorage anecdotique, pénible en ces matières : il ne permet pas de saisir l'histoire et le mouvement de civilisation dans une zone géographique donnée. On regrette également que la présence de cartes ne soit pas systématique. Bref, un ouvrage de ressources intéressantes mais éparpillées. Lorsque la date oblitère la durée, fait-on encore de l'histoire ?


Le Chat et le Diable
Le Chat et le Diable
par James Joyce
Edition : Relié

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 excellent, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Chat et le Diable (Relié)
Facile à lire et pourtant fin, on a grand plaisir, enfants et parents, à la douce ironie qui circule dans ce livre. Suffisamment rare pour être indispensable, si on aspire à autre chose qu'aux histoires de petits lapins.
Pour l'édition, folio benjamin, peut-être plus petite, est bien aussi.


Le petit poucet
Le petit poucet
par Charlotte Roederer
Edition : Relié

58 internautes sur 65 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Des auteurs prétendus, 12 décembre 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le petit poucet (Relié)
Le texte n'est pas celui de Charles Perrault, mais une adaptation simplifiée. Il est vraiment regrettable de faire si peu crédit à l'intelligence des enfants, si peu de cas de leur sensibilité : on les prive du plaisir qu'on goûte à une langue tant soit peu littéraire, et de l'occasion d'entendre enfin quelques mots ou tournures inhabituelles. On les cantonne dans l'uniformité du déjà entendu, déjà su, on applatit ce qu'on a pris pour un écueil et qui était en réalité le relief de l'histoire, sa richesse, sa beauté, pour leur livrer en définitive un texte sans rythme, sans relief, sans intérêt. Un conte, c'est aussi la façon dont il est conté. Il est enfin malhonnête de ne pas indiquer clairement qu'il s'agit d'une adaptation. Cela dit, les illustrations, pour en effet être empreintes d'une certaine tristesse, sont assez belles.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : May 22, 2010 2:43 PM MEST


Page : 1