Profil de Bradley sharo Kthulhu > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Bradley sharo ...
Classement des meilleurs critiques: 33.489
Votes utiles : 97

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Bradley sharo Kthulhu "sharo" (Davron, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Adidas AX2 Trail Chaussure De Marche - 44
Adidas AX2 Trail Chaussure De Marche - 44
Proposé par Web-sport
Prix : EUR 89,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La meilleure chaussure du monde., 17 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Adidas AX2 Trail Chaussure De Marche (Chaussures)
Ce n'est pas une simple basket.
Résistance, confort en toute situation, look imparable.
Lâchez vos mocassins ridicules, vos chaussures de ville bobo, votre look craignos.
Adidas AX2, l'Elric de Melnibonée de la chaussure.
LA chaussure.


Dune [Blu-ray]
Dune [Blu-ray]
DVD ~ Francesca Annis

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 hein ?, 17 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dune [Blu-ray] (Blu-ray)
Un des plus grands films de science fiction de tous les temps.
La Lynch Team signait un de ses plus joli bijou.
On quitte la terre, et l'ambiance est sans aucun compromis de combats et de muscles ridiculement stéroïdés, les acteurs sont géants, l'ambiance est énorme.
je ne parle même pas de la musique originale de ToTo, le groupe de rock le plus classe du monde. Symphonique, épique, des compos géniales.
N'écoutez pas les hurluberlus.


PUMA Sac bandoulière Originals Portable PU, 20 cm, black-grape
PUMA Sac bandoulière Originals Portable PU, 20 cm, black-grape

4.0 étoiles sur 5 cool, 17 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Puma - Originals Portable - Sac Mode (Sport)
costaud, joli - un peu petit... mais c'est ce que je voulais hahahaha - mais ça a l'air solide ;)


Lucy [Blu-ray]
Lucy [Blu-ray]
DVD ~ Scarlett Johansson
Prix : EUR 14,99

17 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 blablabla, 17 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucy [Blu-ray] (Blu-ray)
La magie Besson/Serra, Le Grand Bleu, Jeanne d'Arc, Nikita ou Leon pour les meilleurs, est bien loin.
Invraisemblance, jeu d'acteur stéréotypé, musique sans relief et en gros... de l'ennui.
Besson est mort.
Caca.


Conan the Barbarian [Score]
Conan the Barbarian [Score]
Proposé par Skyvo Direct
Prix : EUR 79,61

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un cinéma et une bande originale purs, beaux, forts., 3 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conan the Barbarian [Score] (CD)
Monsieur Poledouris a su parfaitement composer et orchestrer ce bijou, cette légende, cette oeuvre magistrale du cinéma d'Heroic Fantasy.
Conan est un homme d'une droiture sans faille, outrageusement courageux et fort comme un bœuf, ou deux.
Cette musique relate de manière magique les ambiances que côtoie le plus grand des guerriers, elle exprime l'aventure, le mystère, la romance et le combat. Relativement poétique, elle rappelle quelque-peu quelques autres grandes musiques de film orchestrales du passé. Les orchestrations sont très belles, pleines de romance et de force, de lyrisme contenu, et cette bande originale ravira totalement tous les amateurs de cinéma et de musique d'Heroic Fantasy.
Du grand oeuvre.
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ;)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 5, 2014 2:46 AM MEST


Now You See It
Now You See It
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 26,95

5.0 étoiles sur 5 Anthologie. Mike Brecker est le plus grand., 4 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Now You See It (CD)
Ce disque est un bijou de cette époque si merveilleuse du Jazz-Fusion à la Brecker. À avoir absolument.
On n'est pas loin de Steps Ahead, sans Mike Mainieri et Peter Erskine, bien entendu... mais superbe line-out.

Michael Brecker - tenor saxophone, EWI
John Herington - guitar
Joey Calderazzo - piano
Jim Beard - synthesizer, keyboards
Victor Bailey - electric bass
Jay Anderson - acoustic bass
Adam Nussbaum - drums
Don Alias - percussion
Steve Berrios - percussion
Milton Cardona - percussion
Omar Hakim - percussion


Exivious
Exivious
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ça fait mal, 30 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Exivious (Téléchargement MP3)
Bonjour

Gros son, très tonique, à cheval entre le métal instrumental et le jazz-fusion. Sans le côté jazz. Et c'est bien. Des compositions plutôt originales, des mises en place très méchantes, des groove pointus. C'est un groupe très intéressant. Un album complexe. Un peu taré, comme il faut.
Moi, j'ai aimé.


Train of Thought
Train of Thought
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 GROS BOBO DANS LA FACE, 27 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Train of Thought (CD)
À mon sens le meilleur album de Dream Theater.
Lyrique, mélodique, son énorme et rythmiques surpuissantes.

Ze big big claque dans la gueule.
Sérieux, je n'arrive quasi pas à écouter les autres albums du DT tellement celui-là est violent, et beau.
Acheté par hasard, j'en pleure de joie. Sono puissante requise.


Les Contrées du rêve
Les Contrées du rêve
par H. P. Lovecraft
Edition : Broché

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le génie de Providence..., 9 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Contrées du rêve (Broché)
... retrouve aujourd'hui un peu de la reconnaissance qui lui est due. En effet, les nouvelles oniriques d'Howard P. Lovecraft sont moins "populaires" que le reste de son œuvre mais constitue un tout d'une profondeur et d'une poésie toute remarquable.

Où l'aube et le crépuscule se parent d'accents prophétiques lorsque résonnent les mélodies enjouées des luths et des chants, le lecteur pourra déconnecter de tout ce qu'il connait afin de goûter à cet incroyable talent de conteur qui vivait en Lovecraft. Différents, dans le thème, des autres œuvres du père du Mythe de Cthulhu, ces textes n'en sont pas moins essentiels et tout simplement extraordinaires. Magnifiques et envoutants, magiques.

Merci à monsieur Camus pour cette traduction intégrale respectueuse et si inédite, le maître ayant souvent été - d'après le nouveau traducteur - plutôt mal traduit par le passé. On apprend par exemple que dans certaines versions françaises des phrases entières furent supprimées. On pourrait là penser que certains textes de Lovecraft n'ont jamais vraiment été traduits en langue française.

Pour avoir presque terminé cette lecture, je dois dire qu'elle procure grand plaisir et que la narration, hormis quelques virgules parfois inutiles, est excellente. Redécouvrir Lovecraft, un vrai plaisir.


All'S Well That Ends Well
All'S Well That Ends Well
Prix : EUR 19,44

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ceux qui ne l'ont pas entendu sur scène ne comprennent pas toujours :), 22 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All'S Well That Ends Well (CD)
Son nom est sur près d'un millier de disques. Steve Lukather est peut-être le plus grand sideman de la musique californienne tant la quantité (et la qualité) de ses participations à des projets en studio est importante. De plus, 30 ans de ToTo et d'excellence en tant que chanteur, compositeur, et... guitariste. L'un des plus multistyle du monde, qu'il doivent jouer métal, funky, rock, pop, country ou jazz. Luke est l'un des plus grands amoureux de l'instrument, et il dit lui-même qu'il ne cesse d'apprendre et de travailler, "éternel étudiant". Connaissons-nous beaucoup de shredders et d'improvisateurs de ce niveau, sur la scène rock, possédant une humilité aussi franche et naturelle ?

Sur scène, justement, le style et la personnalité de Steven Lee Lukather prend toute son envergure. Sur un ton fondamentalement gentil, sincère et souvent drôle, il met un coeur absolu à l'ouvrage qu'il offre au public et atteint des sommets de puissance rock, de finesse de jeu, et de sensibilité. Avec un son parmi les plus incisifs et les plus gros de toute l'histoire du rock, Luke fait passer des émotions d'une force à mon sens inégalable. C'est un amateur de jazz-rock et de guitare en général qui vous dit ça.

Ce dernier disque, il m'a fallut plus d'une dizaine d'écoute pour en percevoir la maturité. Je les aime tous, ses disques. Du premier au dernier. Candyman fût lui aussi exceptionnel à son époque, il l'est toujours d'ailleurs. Candyman est d'ailleurs une révolution à lui tout seul, à mon humble avis, de par la puissance et la pureté des chemins musicaux qu'il emprunte.

Celui-ci est plus proche du dernier, Everchanging times. Et dans cette veine, il n'a pas à rougir de rien. Il m'a fallut quelques jours, mais je le sais aujourd'hui. Lukather est un géant, un frère de Jeff Beck, de Jimi, de Gilmour, et d'autres encore. La générosité de son jeu surpasse pour moi tout ce que j'ai entendu en rock (et votre serviteur est un fieffé amateur de jazz électrique).

Les compositions sont magistrales, Luke a travaillé son jeu afin d'apporter une originalité rare aux couleurs de l'album. Euh, soyons clairs. Steve Lukather a un jeu très personnel, MAIS il serait dommage de s'arrêter à ce niveau d'analyse. En réalité, et son histoire de musicien de studio au palmarès juste incroyable en est la preuve, Steve joue TOUS les styles à merveille. Voici aussi pourquoi ToTo revêt, parfois, aux yeux de certains, l'apparence d'un groupe de "Rock FM" sans réel piquant. Lamentable et monumentale erreur.

Des rythmiques fusion/funk du Seventh One aux riffs hallucinant de Kingdom Of Desire (mon dieu athé, que ce titre est incroyable), des envolées épiques de la BO du Dune de David Lynch aux guitares acoustiques de Lea et autres, des plans progressifs des débuts (Hydra) à la fusion rock débridée en 4tet power jazz/rock (Candyman), il a en 30 ans tué tout le monde sur la scène rock. Avec gentillesse, humour, et hardworking.

Ce dernier opus est un bijou, tout simplement. Et sur scène, avec la puissance et la qualité du son que Luke nous offre systématiquement (je l'ai entendu à Vauréal cet été, toute petite salle, avec quelques musiciens français... c'était hendrixien, c'était monumental, c'était à trembler et à pleurer) et les compositions très inspirées - les chorus sont d'ailleurs exceptionnels sur ce disque / You'll Remember vers 3'05, par exemple - ainsi qu'une équipe hallucinante (le batteur Eric Valentine est un bonheur ultime à voir en live, Steve Weingart - qui joue sur les derniers disques de Dave Weckl, arrivé après Jay Oliver - est un MONSTRE au jeu hallucinant, et Carlitos Delpuerto est génial...), il semble que cela promet d'être un moment fort, unique comme toujours, et perché dans les étoiles.

Oui, Steve Lukather nous a offert un disque exceptionnel.
Merci, maître. car oui, vous avez tout d'un maître.
Tout.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 11, 2010 5:32 PM CET


Page : 1 | 2 | 3