undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de ThierryZ > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ThierryZ
Classement des meilleurs critiques: 102.503
Votes utiles : 60

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ThierryZ (Essonne)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
The Rollings Stones Rock And Roll Circus
The Rollings Stones Rock And Roll Circus
Prix : EUR 21,66

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album oublié ..., 14 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rollings Stones Rock And Roll Circus (CD)
Pour ceux qui s'interesent de près ou de loin à ce qui s'est fait durant la 2e moitié des années 60.
Il s'agit d'un live enregistré le 11 décembre 1968 dans les studio TV au nord de Londres qui devait donner lieu à une émission.
Contrairement au titre, on n'y trouve pas que les Stones.
Parmis les perles, citons "Song for Geffrey" des Jethro Tuls, "A Quick One While He's Away" des Who, "Yer Blues" par Dirty Mac (John Lennon, Keith Richards, Eric Clapton et Mitch Mitchell de Jimy Hendrix Experience)
Et puis bien sûr viennent les Stones avec un superbe "Jumping Jack Flash", l'excellent blues "Parachute Woman" (qu'on entent rarement - voir jamais - sur scène), un "No Expectations" avec Brian Jones à la slide (une Gibson Firebird 7 pour l'anecdote). On poursuit avec "You Can't Always Get what you Want" (Keith en super forme), "Sympathy For The Devil" (qui avait inspiré Godard dans son "One Plus One") avec là encore une superbe contribution de Jones et Keith à la guitare puis "Salt Of The Earth", avec un magnifique duo Keith/Mick au chant, referme cet opus qui mérite beaucoup plus que la réputation qu'il a laissé.
Cet album nous fait regretter que les Stones aient enregistré si peu de concerts de l'époque Beggars Banquet...


Still Got The Blues
Still Got The Blues
Prix : EUR 11,00

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quoi? Aucun commentaire?, 14 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Still Got The Blues (CD)
Je m'empresse donc de combler - humblement - cette lacune !
Still Got the Blues est sans discussion l'un des deux ou trois meilleurs albums de Gary Moore. Frais, bluesy (mais ça on s'y attendait) et pêchu. Sorti un an après After The War, on sent un côté décontracté malgré la pression de Virgin de pondre un hit.
Le morceau éponyme de l'album est une splendeur (magnifiques nappes de violons sous la direction de Gavin Wright, on retrouve d'ailleurs ce morceau sur "Ballad And Blues", une compil intéressante).
Le son est beau, rond et vivant n'affiche pas ce côté légèrement acide rencontré sur certains albums précédents (Run For Cover notamment, ce qui n'enlève rien à sa valeur).
Une belle brochette d'artistes avec notamment Albert King à la guitare sur "Oh Pretty Woman", génial Albert Collins sur "Too Tired", Nicky Hopkins au piano sur "Still Got The Blues", "As The Years Go Passing By" et "That Kind of Woman" et George Harrison à la slide sur "That Kind of Woman".
Chaque morceau est soit sublime soit superbe. Rien à jeter.
Pas étonnant que l'album ait cartonné à sa sortie. Le public ne s'y était pas trompé. Ne loupez pas non plus After Hours.
ps: j'aime beaucoup le clin d'oeil sur la pochette (Gibson; Marshal et Jimmy...)


Led Zeppelin III
Led Zeppelin III
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 16,84

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bon angle d'approche ?, 30 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin III (CD)
Si vous n'avez que très peu goûté à Led Zep alors cet album peut être un très bon angle d'approche.
Un poil rageur (moins que les précédents), une excellente assise rythmique et une maîtrise parfaite. Inutile de s'étaler sur "Immigrant Song", un standard à lui tout seul. Led Zep enchaîne alors sur "Celebration day" pour nous délecter d'un enchevêtrement de guitares comme Jimmy sait les réussir. A peine notre souffle repris, c'est "Since I've been Loving You" qui, si on devait le résumer, serait la réponse à la grande question: pourquoi LedZep.
Ecouter le duel banjo (Jimmy Page) / basse (John-Paul Jones) sur "Gallows Poles", un pur élixir !
"Tangerine" arrive à point nommé pour nous faire reprendre le souffle. Quelques accords de grat sèche et déjà une mélodie enjôleuse nous envahi. On poursuivra tendrement avec "That's the way" jusqu'à ce que "Bron-Y-Aur Stomp" sonne le glas de cette mélancolie, mais avec quelles délicatesses !
Enfin l'album se clôt sur un "chapeau bas à Roy Harper" ...
Il se dégage vraiment quelque chose de particulier de cet album. Il distille son atmosphère étrange lentement au fur et à mesure des écoutes.
Si vous êtes intéressés de près ou de loin par ce qui s'est passé à l'aube des années 70 alors vous passeriez certainement à côté d'un album emblématique à ignorer celui-ci...


Presence
Presence
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 24,70

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album méconnu ..., 30 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Presence (CD)
(commentaire sur l'édition CD)
J'ai redécouvert ce CD plusieurs années après l'avoir conservé négligemment dans mes étagères. Quel joie quand, il y déjà quelques années je l'ai redécouvert. Un album qui, comme les meilleurs vins sans doute? mérite du repos, s'apprécie avec le temps.
Aux inconditionnels de Led Zed, rien à dire puisqu'il s'agit très certainement d'un de leurs albums de chevet. Aux autres: à découvrir sans AUCUNE réserve si on a tant soit peu aimé les productions précédentes (et surtout le III).
L'album s'ouvre sur "Achilles Last Stand" qui est un incontournable du Rock à lui tout seul. Une intro qui installe progressivement toute l'ampleur et le son Led Zed.
"For Your Life" suit avec un duel subtil entre le slide de Page et la voix de Plant.
"Nobody's Fault But Mine" a inscrit ses lettres de noblesse dans le panthéon du Rock. Tout le monde le connait, même ceux qui l'ignorent...
"Candy Store Rock" annonce - déjà ! - CODA. Rythmique puissante, simple et sûre d'elle même et toujours ces contre-temps fabuleux (mais où Bonham fourre-t-il sa caisse claire?).
Les deux derniers titres restent sur la même veine. Je dois enfin mentionner "Tea for one" qui clôture cet opus avec un charme qui vaut tous les "Stairway to heaven".
Avis à tous les amateurs - éclairés ou non - de cette prodigieuse épopée : FONCEZ
Ps: j'adore la pochette style 1950 avec son clin d'oeil à 2001...


Ritchie Blackmore's Rainbow
Ritchie Blackmore's Rainbow
Prix : EUR 12,00

12 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A avoir absolument, 23 juin 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Un album avec un Ritchie inspiré et poussé par un Ronnie J. Dio au mieux de sa forme. Des titres incontournables comme The temple of the King ou Snake Charmer à tomber.
Un must pour tout amateur de rock "traditionnel".


Page : 1 | 2