Profil de Bardet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Bardet
Classement des meilleurs critiques: 5.603
Votes utiles : 191

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Bardet

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Maxsima - Télecommande à distance infrarouge IR compatible avec wireless pour Nikon D7100, D5200, D5300, V1, P7100 P7700 D7000 D5000 D3000 D40 D40X D50 D60 D70 D70S D80 D90 D100 P6000 8400 8800 F75 F65 F55, LiteTouch 150ED, 140ED, 130ED, 110S, 100W as ML-L3.
Maxsima - Télecommande à distance infrarouge IR compatible avec wireless pour Nikon D7100, D5200, D5300, V1, P7100 P7700 D7000 D5000 D3000 D40 D40X D50 D60 D70 D70S D80 D90 D100 P6000 8400 8800 F75 F65 F55, LiteTouch 150ED, 140ED, 130ED, 110S, 100W as ML-L3.
Proposé par Tecmode
Prix : EUR 6,97

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 remplit son office, 19 juillet 2014
Le prix est ridicule comparé à la télécommande d'origine Nikon (que j'ai possédé aussi mais qui n'a pas survécu à un passage à la machine malencontreux) et pourtant elle remplit son rôle à la perfection.
Pour un élément à qui on demande aussi peut de fonctionnalité, il n'y a vraiment aucun intérêt à dépenser plus.


Casio - WVA-470DE-2AVEF - Montre Radio Piloté - Acier - Quartz Analogique et Digitale - Multifonctions - Chronographe - Fuseaux Horaires - 3 Alarmes - Solar - Bracelet Acier
Casio - WVA-470DE-2AVEF - Montre Radio Piloté - Acier - Quartz Analogique et Digitale - Multifonctions - Chronographe - Fuseaux Horaires - 3 Alarmes - Solar - Bracelet Acier
Prix : EUR 151,84

4.0 étoiles sur 5 très bonne montre, 19 juillet 2014
Inutile de dire que la précision est redoutable, c'est un peu le principe même de cette montre.
Ce qu'on voit moins sur les photos, c'est la qualité de la finition du cadran et sont rendu en profondeur très réussi pour une montre de ce niveau de prix.
Seul petit reproche, j'ai un petit poignet et, malgré la taille tout à fait normale de cette montre, comme les 2 premiers maillons sont fixes sur le boitier, elle donne l'impression d'être trop grande pour mon poignet de moineau (16.5 cm).
Au bilan, je la porte peu car j'ai finalement investi dans une montre mécanique mais je garde celle-ci pour certaines occasions et aussi pour recaler l'heure de l'automatique.


Dirty Rice
Dirty Rice
Prix : EUR 17,00

5.0 étoiles sur 5 Les caddies fidèles à eux mêmes et en grande forme, 19 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dirty Rice (CD)
Autant le dire tout de suite, je suis un grand fan des mad caddies et ce, depuis ce jour de la fin des années 90 où mes oreilles sont tombées sur l'incontournable 'duck & cover'.
Et cet album-ci se place vraiment pas loin de son glorieux ancêtre (et oui, plus de 15 ans quand même...). J'y retrouve le mélange des genres propre aux mad caddies: après un 'love myself', punk basique à 4 accords on aura un 'shot in the dark' à la rythmique reggae et aux cuivres très Nouvelle-Orléans. Et les 8 premiers morceaux sont à l'avenant (mention spéciale au sympathique petit riff mexicain de 'little town').
Les 4 derniers morceaux sont beaucoup plus 'standards': à écouter en aveugle, c'est clairement du mad caddies mais j'avoue que je ne me lèverai pas la nuit pour les écouter.

Pour autant, les Mad Caddies nous ont produit là un nouvel album qui ne se prend pas au sérieux mais qui ne prend pas ses auditeurs pour des andouilles, c'est tout ce que j'aime et c'est clairement l'un de leurs albums que je préfère, juste derrière l’indéboulonnable 'duck&cover'.


Notes T8 - Les 24 heures
Notes T8 - Les 24 heures
par Boulet
Edition : Broché
Prix : EUR 14,95

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand Boulet, 12 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Notes T8 - Les 24 heures (Broché)
Je peux comprendre que ce tome déroute un peu puisqu'il ne reprend pas le format habituel des tomes précédents.
Il est vrai que les contraintes des 24 heures BD font que d'une année sur l'autre, Boulet peut être plus ou moins bien inspiré et le résultat apparaît inégal.
Pour autant, toutes les histoires restent de très haut niveau et on trouve quand même des petits bijoux. Le repas de famille et, surtout, le ténébreux sont fantastiques. Ces histoires n'étaient pas disponibles en papier et il est compliqué de retourner les lire sur le blog.
Donc en ce qui me concerne, pas de déception au rendez-vous : c'est du Boulet, du grand Boulet.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 22, 2014 9:51 PM CET


3 x Rotring XONOX Rollerpoint Stylo Noir Fine
3 x Rotring XONOX Rollerpoint Stylo Noir Fine
Proposé par Pilotfish Pens
Prix : EUR 3,49

5.0 étoiles sur 5 qualité exceptionnelle, 12 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 3 x Rotring XONOX Rollerpoint Stylo Noir Fine (Fournitures de bureau)
J'ai déjà dit beaucoup de bien des tikky graphic qui remplacent les Xonox, je suis donc gêné de ne pas avoir une 6ème étoile à mettre.
Le Xonox a une pointe beaucoup plus résistante que le tikky graphic (qui est un feutre alors que le xonox a une bille) et, surtout, son encre est réellement noire : là où le tikky graphic produit un gris très foncé, le xonox produit réellement un noir d'encre de Chine.
Bref, rotring démontre sa maîtrise en produisant un stylo jetable aux qualités simplement exceptionnelles.

A noter cependant, j'ai trouvé une information expliquant que les xonox ne sont plus fabriqués depuis 2007. Donc soit cette info est fausse (dans ce cas pourquoi sont-ils si difficiles à trouver), soit les stylos vendus ici ont déjà 6 ans d'âge. Je penche pour la 2ème hypothèse, vu le packaging qui ne semble pas très moderne (et pourtant ils marchent parfaitement).
Donc, il ne reste plus qu'à faire nos propres stocks de ces fantastiques stylos.


Nikon Objectif AF-S 28-300 mm f/3,5-5,6 ED VR
Nikon Objectif AF-S 28-300 mm f/3,5-5,6 ED VR
Proposé par vaioo cast
Prix : EUR 760,00

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 couteau suisse de poids, 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikon Objectif AF-S 28-300 mm f/3,5-5,6 ED VR (Appareil-photos)
Très belle qualité de fabrication pour cet objectif : dès la prise en main, on distingue le produit d'assez haut de gamme. Monture métal et bague d'étanchéité sont, bien sûr, de la partie. La bague de zoom est un peu dure en sortie de boite mais s'adoucit dès les premiers jours d'utilisation.

J'ai monté cet objectif sur un D600 et en ai fait mon objectif de base.
Je n'ai pas encore eu à souffrir des déformations géométriques réputées élevées sur cet objectif mais je sais qu'au pire, je pourrai toujours les corriger logiciellement. En revanche, le couple 28-300 + D600 n'a quasiment pas du tout d'aberration chromatique en sortie de boitier. La correction logicielle du boitier y est certainement aussi pour beaucoup mais ce résultat est, à mon sens, plus important que la déformation géométrique, gênant uniquement sur des clichés bien particuliers.
Sur les premières photos effectuées, je n'ai pas de critique à faire de la qualité d'image : le piqué n'est évidemment pas celui d'une focale fixe de qualité (mais mon point de comparaison est mon 105mm macro nikkor, très piqué). Les images sortent tout de même très propres de l'appareil. Et je dois dire que les 24 mégapixels du D600 s'expriment tout à fait honorablement avec cet objectif.

Bref, cet objectif a tout ce qu'il faut pour devenir un véritable couteau suisse monté à demeure sur le boitier. Son seul inconvénient, perceptible dès qu'il sort de sa boite est son poids imposant qui va transformer les sorties photo en séance de musculation du dos. C'est donc un excellent produit mais il faut être bien conscient de cet aspect avant de se lancer avec.


Tu mourras moins bête : Tome 1
Tu mourras moins bête : Tome 1
par Marion Montaigne
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Un monument de culture populaire, 3 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tu mourras moins bête : Tome 1 (Broché)
Et oui, il est possible de s’amuser intelligemment, de distraire tout en instruisant, et c'est ce que Marion Montaigne réalise magistralement avec cette BD.

Il faut savoir passer outre un style de dessin qui peut être assez déroutant, lorgnant un peu du coté de Reiser mais parfois un peu difficilement lisible. C'est un peu le problème de ces BD issues d'un blog et donc non destinées à publication à l'origine (reprenez par exemple le tome 1 des notes de Boulet, c'est parfois très peu lisible, par la suite, cela c'est amélioré, l'édition ayant été anticipée par l'auteur). Pour autant, rassurez-vous, c'est un dessin talentueux et expressif, même s'il est loin de la ligne claire.

Quand à l'idée de fond, c'est tout simplement sublime. La vulgarisation scientifique est un domaine délaissé par le courant 'mainstream' de l'édition (BD ou pas d'ailleurs). Que dire alors de la vulgarisation intelligente, drôle, et très bien renseignée ?
En lisant cette BD, vous comprendrez pourquoi les films et séries racontent des âneries à longueur de temps (les experts en prennent pour leur grade, enfin !) et vous découvrirez des choses que vous n'imaginiez pas (l'entomologie forensique est un domaine assez peu grand public, convenons-en, et qui devient passionnant grâce au professeur Moustache).

Bref, vous l'aurez compris, cette BD est un petit bijou d'intelligence et de drôlerie qu'il faut posséder.


De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre
De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre
par Jean-Luc Masbou
Edition : Comic
Prix : EUR 13,95

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Fin de l'histoire, 22 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre (Comic)
Ah qu'il est difficile de commenter la fin d'un tel cycle. Forcément, après 17 ans d'épopée, on s'est habitué à toujours avoir une suite en ligne de mire.
La conclusion est tout de même suffisamment fine pour ne pas clore l'intégralité de l'histoire dans un grand et niais happy end où tout le monde vécut heureux et eut beaucoup d'enfants. Qui plus est, si d'aventure les auteurs souhaitaient s'embarquer pour un deuxième cycle, il y aurait moyen de reconvoquer ces personnages hauts en couleurs (c'est d'ailleurs déjà prévu pour l'histoire d'Eusèbe).

La seule petite faiblesse réside à mon sens dans le dénouement des fils au cours de la narration, les révélations de ce tome (que je ne vais tout de même pas éventer ici) étant finalement largement cousues de fil blanc et anticipées depuis plusieurs tomes.
J'ai toujours un petit peu de mal aussi avec les personnages humains, en particulier les femmes dont les traits sont moins bien maitrisés que pour les personnages animaliers. Mais la mise en couleur, elle, reste de haute volée et est toujours aussi magnifique.

Quand aux dialogues, que dire : le niveau de cette série, par la grâce d'Alain Ayroles, ne s'est jamais démenti et les alexandrins sont toujours un régal. J'ai également personnellement jubilé à la lecture d'une magnifique citation de Pierre Desproges dans la bouche d'Eusèbe.

Bref, même si j'ai quelques point faibles à reprocher à ce dernier tome (mais c'est peut-être car je sais que c'est le dernier), la série reste à mon sens un authentique chef d'œuvre de la bande dessinée moderne, un ovni qui ne rentre dans aucune case mais qui a démontré l'immense talent de ses auteurs.
Il faut lire de capes et de crocs, et le faire lire à ceux qui considèrent que les bandes dessinées ne sont pas de vrais livres.


Notes, tome 6 : Debout mes Globules !
Notes, tome 6 : Debout mes Globules !
par Boulet
Edition : Broché
Prix : EUR 14,95

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand de la BD, 19 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Notes, tome 6 : Debout mes Globules ! (Broché)
Tome après tome, les notes du blog de Boulet finissent par vraiment créer une œuvre.
Alors bien sûr, il n'y a pas d'unité dans ces tomes qui abordent des tas de sujets sans quasiment aucun lien entre eux. Mais tout de même, quel talent ! Et je ne parle pas que du dessin mais également des idées qui inspirent les notes.

Et pour un lecteur comme moi, qui ait vraiment découvert la BD avec la rubrique à brac, puis-je classer Boulet ailleurs que dans le camp de Gotlib ?
La comparaison est forte mais à mon avis très justifiée. Dans mon panthéon de la BD, Franquin reste le génie incontesté mais Boulet arrive vraiment pas loin derrière, aux cotés du grand Gotlib.

Aucun doute, ces notes sont un must absolu qu'une bibliothèque BD digne de ce nom se doit de contenir.


Chroniques de Jérusalem - Fauve d'or  d'Angoulême - prix du meilleur album 2012
Chroniques de Jérusalem - Fauve d'or d'Angoulême - prix du meilleur album 2012
par Guy Delisle
Edition : Broché
Prix : EUR 25,50

9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une BD peut-elle aider à comprendre ?, 19 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Sujet épineux auquel s'attaque Guy Delisle.

Jusqu'ici, le voyage sur une autre planète était sans conteste 'Pyongyang', récit dans un monde parfaitement surréaliste à notre époque.
Et pourtant, ce récit d'un occidental athée dans ce monde incroyable qu'est Israel et la Palestine nous entraine véritablement dans une autre dimension tant la situation là bas est complexe, inextricable et débattue à l'infini.

Alors évidemment LA question : Guy Delisle est-il objectif ? Un artiste occidental (forcément bien pensant et politiquement correct dira-t'on), vivant avec une responsable de MSF et vivant à Jérusalem Est peut-il fournir une vision objective de ce conflit ?
Bien sûr que non, et je crois que c'est tout bonnement impossible (si ça l'était, ce conflit serait probablement résolu depuis longtemps).
On pourra discerner un biais pro-palestinien dans le discours de Delisle. Cependant, j'ai la faiblesse de penser que ça n'était pas un préjugé de sa part et qu'il s'est forcé à ouvrir au maximum son esprit. Et quand bien même, cela a beau être assez peu saillant dans le discours, on trouve aussi des réflexions mettant en doute un certain nombre de discours tout prêts. Je pense en particulier à cette visite d'Hébron avec 2 groupes différents et qui se conclue par uen réflexion sur le fait que chacun porte son massacre en étendard sans jamais évoquer le massacre de l'autre.

Personnellement, mois qui suit aussi étranger à ce conflit qu'on peut l'être, la lecture de ce livre m'a au moins appris une chose : les pauvres, ils ne sont pas sortis de l'auberge.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 1, 2013 10:11 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4