undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de David, livrophage > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par David, livrophage
Classement des meilleurs critiques: 101.779
Votes utiles : 53

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
David, livrophage (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Now What ?!
Now What ?!
Prix : EUR 9,99

30 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Now what ?! Que reste-t-il de nos amours ?, 27 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Now What ?! (Téléchargement MP3)
Une nouvelle sortie de Deep Purple commence toujours par une gymnastique intellectuelle conséquente : de quelle année date l'enregistrement proposé ici ? S'en suit une recherche dans la mémoire (pour les ultra fans) ou sur une encyclopédie pour voir à quelle Mark (I à VIII) on a affaire, et donc qui joue de tel instrument (sauf la batterie où le sieur est inamovible) puis qui chante...
Ici nous avons affaire à un album de la mark VIII, le petit dernier de la famille. Enfin !!!! Ca fait quelques années qu'on attendait un successeur au mitigé "Rapture of the deep".
Au moment de lancer la lecture, on se demande fébrilement à quoi s'attendre...
Sur le coup je ne vous ferai pas un bilan de chaque partition, de chaque solo, de chaque titre. Impossible après deux écoutes de l'album.
Difficile pour moi d'être objectif sur ce coup-là.
C'est simple, ils m'ont bluffé. Rien de plus.
Dès le départ (la première explosion sur "A simple song"), on est happé dans ce tourbillon oscillant entre rock FM et heavy ("Vincent Price") proche de la mark II.
La mark VIII est rayonnante. Don Airey et Steve Morse brillent de tous feux (pas étonnant), Roger Glover et Ian Paice abattent un travail titanesque à la rythmique. Ian Gillan est en TRES grande forme (à moins que le chant ne soit retouché ?).
Au milieu des titres ressortent des coups de coeur immédiats avec les deux singles déjà connus et aussi "Uncommon man" (cette intro est monstrueuse !!!).
Il est maintenant urgent pour moi de partir en quête de "vrais" supports pour cet album (tout amoureux du vinyle comprendra que du MP3 c'est un peu du vent). Et d'offrir cet album aux voisins à force de pousser le son !!!
En attendant de les revoir encore et toujours sur scène. Nombreux sont les titres de cet opus qui devraient prendre une dimension immense en live et faire de l'ombre aux inusables classiques !!!

Merci à la Mark VIII !
Merci à Deep Purple de nous offrir encore un opus magistral !


Avant la route
Avant la route
par Jack Kerouac
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les débuts d'un auteur majeur, 25 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Avant la route (Poche)
"Sur la route" est connu comme le grand classique de Kerouac. Ici, nous sommes avant (comme l'indique si bien le titre français).
A travers une famille américaine moyenne qui traverse la première moitié du XXème siècle, Jack Kerouac commence ici à se raconter, ce qu'il fera dans toute son oeuvre. Un rapide coup d'aeil à sa biographie donne un aspect très personnel à Peter Martin qu'on devine très vite être la projection sur papier de l'auteur lui-même. Le chapitre final constitue un tremplin idéal pour prendre cette route.
Toute cette famille est extrêmement attachante à travers ses pérégrinations et ses déboires, de cette campagne tranquille à l'oppressante et immense ville où elle finit par s'installer.
Le style de Kerouac est déjà là mais encore en gestation. Pas complètement affirmé et moins fluide que dans "Sur la route", il s'essaie, se découvre, nous offrant des passages de pur lyrisme où Kerouac, déjà, déploie son écriture magique. Le match de football américain, la journée aux courses, le défilé final des familles, le choix final de Peter, Kerouac enfile les perles comme un enfant sur un collier !
Il ne manque plus que Dean/Neal dont on sent poindre l'ombre sur le final.

Amateurs de Kerouac, ne passez pas à coté de ce premier roman de l'auteur. Ce serait dommage !!!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 9, 2013 7:23 PM CET


Iron Maiden - Edition Limitée (Vinyl Picture Disc)
Iron Maiden - Edition Limitée (Vinyl Picture Disc)
Proposé par inandout_france
Prix : EUR 44,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Magnifique mais inécoutable, 18 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Iron Maiden - Edition Limitée (Vinyl Picture Disc) (Album vinyle)
En fan de Maiden depuis 20 ans, oreille toujours à la recherche d'un bon son rock et amateur/collectionneur de vinyles, je ne pouvais pas manquer la première parution de cette nouvelle collection que nous propose Iron Maiden.
Pensez-vous !!! De beaux picture discs, un OBI (les amateurs comprendront), des picture disc, .... Tout pour plaire !!! Sauf que ...

Visuellement, cinq sur cinq. Le rendu graphique de la pochette de Derek Riggs est magnifique, l'OBI est assez classe. Le dos de la pochette est retravaillé et rend très bien. L'intérieur (c'est une pochette double ouvrante) nous offre une photo pas foncièrement indispensable mais de belle qualité. La sous-pochette nous offre une photo du groupe (avec Clive, Dennis et Paul) au musée de madame Tussaud (un peu kitsch mais d'époque) et les paroles. Beau travail là aussi. Sortir le disque de la pochette amène un frisson de bonheur, clairement !!! Les visuels des singles (Running free et Sanctuary) sont superbes, le rendu est magistral....
STOP !!!! N'allez pas plus loin. La suite ne vaut plus le coup.
Parce que quand on pose le disque sur la platine, qu'on dépose délicatement le diamant dessus, on sombre dans l'horreur.
Alors certes le prix de vente (vingtaine d'euro) est celui d'un disque neuf "classique" (pas un picture), et on a une pièce visuellement parfaite pour le prix mais le but d'un disque, y compris d'un picture, est avant tout (à mon humble avis) d'être écouté, non ???? En ce qui me concerne, j'ai tenu deux morceaux avant de remettre le disque dans sa pochette et de retourner chercher une version plus "ancienne" de l'album avec un son "normal". Bruit de fond (le fameux "cylindre"), mélasse sonore sans bon mixage, ... C'est totalement indigeste !

Je me suis offert "Iron Maiden" et "Killers", en partie pour voir ce qu'allait donner la série, je m'arrêterai là. Et me contenterai de mes versions chinées sur le Net et les bourses aux disques.
Pour le prix, que les amateurs de son cherchent plutôt des éditions "d'époque" des albums de la Vierge de Fer plutôt que ces picture magnifiques mais inécoutables.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 27, 2012 9:14 AM CET


Killers - Edition Limitée (Vinyle Picture Disc)
Killers - Edition Limitée (Vinyle Picture Disc)
Prix : EUR 28,60

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Magnifique objet, mais à regarder uniquement, 18 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Killers - Edition Limitée (Vinyle Picture Disc) (Album vinyle)
En fan de Maiden depuis 20 ans, oreille toujours à la recherche d'un bon son rock et amateur/collectionneur de vinyles, je ne pouvais pas manquer la première parution de cette nouvelle collection que nous propose Iron Maiden.
Pensez-vous !!! De beaux picture discs, un OBI (les amateurs comprendront), des picture disc, .... Tout pour plaire !!! Sauf que ...

Visuellement, cinq sur cinq. Le rendu graphique de la pochette de Derek Riggs est magnifique, l'OBI est assez classe. Le dos de la pochette est retravaillé et rend très bien. L'intérieur (c'est une pochette double ouvrante) nous offre une photo pas foncièrement indispensable mais de belle qualité. La sous-pochette nous offre une photo du groupe (avec Adrian qui se cache, le vilain, et un Eddie épouvantail) et les paroles. Beau travail là aussi. Sortir le disque de la pochette amène un frisson de bonheur, clairement !!! Les visuels des singles (Twilight zone et Purgatory, mon visuel Maiden préféré) sont superbes, le rendu est magistral....
STOP !!!! N'allez pas plus loin. La suite ne vaut plus le coup.
Parce que quand on pose le disque sur la platine, qu'on dépose délicatement le diamant dessus, on sombre dans l'horreur.
Alors certes le prix de vente (vingtaine d'euro) est celui d'un disque neuf "classique" (pas un picture), et on a une pièce visuellement parfaite pour le prix mais le but d'un disque, y compris d'un picture, est avant tout (à mon humble avis) d'être écouté, non ???? En ce qui me concerne, j'ai tenu deux morceaux avant de remettre le disque dans sa pochette et de retourner chercher une version plus "ancienne" de l'album avec un son "normal". Bruit de fond (le fameux "cylindre"), mélasse sonore sans bon mixage, ... C'est totalement indigeste !

Je me suis offert "Iron Maiden" et "Killers", en partie pour voir ce qu'allait donner la série, je m'arrêterai là. Et me contenterai de mes versions chinées sur le Net et les bourses aux disques.
Pour le prix, que les amateurs de son cherchent plutôt des éditions "d'époque" des albums de la Vierge de Fer plutôt que ces picture magnifiques mais inécoutables.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 21, 2012 1:19 PM CET


La Beat Generation : La révolution hallucinée
La Beat Generation : La révolution hallucinée
par Alain Dister
Edition : Poche
Prix : EUR 12,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Intéressant mais beaucoup trop court, 17 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Beat Generation : La révolution hallucinée (Poche)
Point de vue intéressant sur une partie de la Beat Generation.
En 100 pages difficile de creuser ce sujet et ses "conséquences" sur la société qui a suivi.
Au niveau des auteurs, Kerouac a les honneurs. Logique pour le parrain de la Beat mais ses compères sont beaucoup trop survolés (Ginsberg, Burroughs, Cassady, Gysin, ...).
Le livre évoque le jazz bop, une des sources de la Beat là aussi, mais ne creuse pas le sujet, il aurait été intéressant d'en savoir plus.
Au final, on a un document intéressant et aggrémenté de photos, comme souvent dans cette collection, mais le sujet n'est pas détaillé comme il le mériterait. Et pour peu qu'on aie lu quelques romans de ces auteurs et vu quelques documentaires, on n'apprendra rien ou tout comme. Dommage !!!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 10, 2013 9:15 AM MEST


Aristocrats
Aristocrats
Proposé par marvelio-france
Prix : EUR 10,29

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aristocratique, 10 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aristocrats (CD)
The Aristocrats...
A première vue, ça sent la grosse tête, la master class inabordable, ...
A première écoute, ça prend direct, ça se branche sur le coeur et le palpitant suit d'emblée le rythme imposé par ces six mains aussi douées que complémentaires.
Et au bout d'un (trop court) moment, le disque s'arrête. Et on n'a qu'une envie, le relancer !!!
Beller, Govan et Minnemann envoient de très bonnes ondes et sont d'une impressionnante complémentarité, ces gars semblent jouer ensemble depuis des années tant leur jeu s'entrelace et se complète sans le moindre accroc.
Cet album est un petit concentré de bonheur en blues rock. Une aristocratique pépite qu'il serait dommage de rater.
Seul bémol, après les avoir vu jouer l'album (agrémenté de quelques titres "personnels"), la magie retombe un peu tant les versions live sont encore plus chargées...
Fin du bémol vu que la triplette est sur le point de nous offrir un double live assorti d'un DVD !
Yes !!!

En attendant, que tous les amateurs de Satriani, des trois artistes en solo et de blues rock purement musical se précipite sur ce disque, ce serait une hérésie de le manquer !


Idylles, mensonges et compagnie - Prix nouveau talent 2010: Fondation Bouygues Telecom - En partenariat avec Métro
Idylles, mensonges et compagnie - Prix nouveau talent 2010: Fondation Bouygues Telecom - En partenariat avec Métro
par Agnès Niedercorn
Edition : Broché
Prix : EUR 11,40

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une guimauve de gare, 20 mai 2010
On connaissait déja la littérature de gare, faite pour être lue dans un train. Facile, rapide, jetable ...
Et bien voici la guimauve de gare...
Ce roman écrit pour (et par) les adolescents suinte et dégouline de la plus sucrée, la plus sirupeuse, des guimauves. Aucune innovation, aucune nouveauté, un suspense haletant et intenable (pour un enfant de 6 ans, et encore...).
Un livre à réserver aux adolescents fans de "La Boum", "Lol", et autres productions formatées pour et par eux.
Si vous avez plus de 14 ans (et encore), évitez tout simplement ce livre.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 10, 2015 12:24 PM MEST


Ancient Heart
Ancient Heart
Prix : EUR 9,63

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quelle voix..., 17 février 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ancient Heart (CD)
"Twist in my sobriety" résume l'album.
Superbe, inoubliable.
Et quelle voix !!!!
Merci Tanita pour cet album.


Ricky
Ricky
DVD ~ Alexandra Lamy

1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 ... Pitoyable ..., 17 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ricky (DVD)
Pitoyable. Même pas ridicule. Le navet de l'année, voire du siècle...
Totalement incrédible, mal fait, vulgaire et racoleur.
Fuyez, évitez ce navet absolument sans intérêt.
C'est mal fait, c'est racoleur, c'est absurde, c'est MAUVAIS !!!
Alexandra Lamy y aurait fait une belle prestation. Ah bon ? En mère minable (abandon d'enfants, bébé qui tombe du haut d'une armoire, bébé oublié dans le caddie au milieu du supermarché), elle est au top, ça pas de problème. C'est bien tout.
Sergi Lopez est, à son habitude, parfait en ours acariatre et vierge de toute émotion. Il parait que c'est une star. Ah bon ?
Une étoile parce qu'on ne peut pas en mettre des négatives. Mais ça vaut -50 !


Aucun titre disponible

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Changement de style, 5 février 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Difficile de juger ce nouvel opus d'Emma...
En amoureux fou de "Carmine meo" et d'"Etterna", je me suis rué sur ce nouveau disque.
Dure fut la chute.
Emma a changé de style. On passe avec "Macadam flower" à la variété plus classique, on est à des années lumière des chefs d'oeuvre précédents.
La voix est agréable (mais monotone), les morceaux sont agréables à l'écoute, mais il manque la puissance et le lyrisme magique de "Carmine meo".
J'ai eu l'impression d'écouter Emilie Simon, voire de réécouter Sandra.
Ca passe bien, mais ce disque ne restera pas dans les annales.
J'espère sincèrement qu'Emma reviendra au style qui l'a poussé sur le devant de la scène.
A trop vouloir se moderniser, elle a perdu cette perfection qu'elle avait. Dommage. Ca passe pour cette fois, mais il ne faudra pas trop recommencer !


Page : 1 | 2