Profil de Kinks > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kinks
Classement des meilleurs critiques: 1.771
Votes utiles : 119

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kinks

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Days of Pearly Spencer
Days of Pearly Spencer
Prix : EUR 13,49

5.0 étoiles sur 5 Très belle retrouvaille et beaucoup de charme, 14 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Days of Pearly Spencer (CD)
Ce CD reprend l’album de 1967 « Volume 2 » qui a connu un succès honorable en GB (#23 UK) plus 3 bonus. Aucun hit en GB comparable au succès reçu en France avec « Days of pearly spencer ». L’album propose de très bonnes compositions du début à la fin. « Days of pearly spencer » commence en force l’album suivi de magnifiques ballades comme « Can I get there by candelight » et « For Josephine ». « How can I be free » est à rapprocher de « Days of pearly spencer » avant les excellents « Brown eyed girl » et « Marlena ». Encore de magnifiques ballades avec « For a little girl », « Lady Helen of the laughing eyes » ou « Time will not wait ». « What’s the matter with me », bien que différents des autres, est aussi une réussite tout comme « There’s no lock upon my door » plus rythmé. L’album se termine par une dernière bonne ballade « Tomorrows like today ». On a ici que de très bons morceaux avec des arrangements musicaux toujours réussis et variés qui accompagnent la voix plaisante de David McWilliams. En complément ce CD propose « Harlem Lady », face B de «Days of pearly spencer » ainsi qu’un autre bon simple « This side of heaven » avec sa face B « « Poverty street ». Il faut aussi ajouter que l’enregistrement est de qualité ce qui renforce le plaisir de l’écoute. Que du plaisir !


Empire Burlesque
Empire Burlesque
Prix : EUR 4,90

2.0 étoiles sur 5 Un peu fatiguant, 29 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Empire Burlesque (CD)
Cet album de 1985 a eu un certain succès des deux cotés de l’Atlantique (#11 UK et #33 US). Pour ma part je ne l’apprécie pas, je le juge globalement fatiguant avec peu de morceaux attrayants. L’orchestration est souvent répétitive. Après un premier titre acceptable « Tight connection to my heart » le second « Seeing the real you at last » n’est pas une réussite. « I’ll remember you » est plus reposant mais manque d’originalité. « Cleancut kid » est fatiguant avec une orchestration saccadée tout comme les suivants « Never gonna be the same again » et « Thrust yourself ». Un peu de plaisir avec « Emotionally yours » qui propose une mélodie plus dylannesque avant la reprise d’un rythme saccadé avec « When the night comes falling from the sky ». « Something’s burning, baby » n’accroche pas. Enfin une ballade plaisante avec « Dark eyes », il était temps mais c’est fini.


Lys and Love
Lys and Love
Prix : EUR 9,99

2.0 étoiles sur 5 Surprenant, 28 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lys and Love (CD)
A part l'excellent "Jeanne" et quelques autres morceaux le disque est déconcertant. Je n'arrive pas à l'écouter d'une seule traite car je ressens à la longue une certaine monotonie qui se traduit par une lassitude. Dommage !


The Very Best Of Billy J Kramer
The Very Best Of Billy J Kramer
Prix : EUR 6,00

5.0 étoiles sur 5 Très bonne compilation, 28 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Very Best Of Billy J Kramer (CD)
Cette compilation regroupe leurs 6 succès sortis de 1963 à 1965 : Les super hits « Do you want to know a secret » (#2 UK) avec « I’ll be on my way » en face B, « Bad to me » (#1 UK et #9 US) avec « I call your name » en face B, « I’ll keep you satisfied » (#4 UK et #30 US), « From a window » (#10 UK et #23 US) qui sont toutes des compositions des Beatles ainsi que « Little children » (#1 UK et #7 US) et l’excellent « Train and bats and planes » (#12 UK) avec « That’s the way I feel » en face B. Ce CD propose également le hit instrumental des Dakotas « The cruel sea » (#18 UK), groupe à succès qui accompagnera ensuite Billy J Kramer. Plusieurs autres morceaux instrumentaux typiques des années 60’ sont proposés : « Magic carpet », « Oyeh », « The millionnaire » et « Humdinger ». L’album contient une interprétation moyenne de « My girl Josephine » de Fat Domino avant l’excellente ballade « Take my hand ». On peut découvrir le rythmé « Sugar babe » et la ballade « It’s up to you » issus du LP à succès « Listen to » (#11 UK). Autre bons morceaux avec « It’s a mad mad world », le simple non classé « Neon city » avec sa face B « I’ll be doggone ». Le CD s’achève avec de très bons morceaux plus récents « San Diego », « Ships that pass in the night » et « You can’t live on memories »
Ce CD, plein de souvenirs, est de qualité constante et très très plaisant à écouter du début à la fin. Cette qualité résulte d’un bon chanteur accompagné par un bon groupe, un peu comme Cliff Richard avec les Shadows.


Very Best of
Very Best of
Prix : EUR 9,98

4.0 étoiles sur 5 Très bon échantillon du groupe, 27 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Very Best of (CD)
Cette compilation regroupe les 7 succès du groupe de 1963 à 1966 : très bon début avec « It's love that really counts » (#24), le super hit « I think of you » (#5), l'excellent « Don't turn around » (#13), une bonne version de « Wishin' and hopin' » (#13), le plaisant « Last night » (#40), le très moyen « I love you, yes I do » (#22) et le bon « I stand accused » (#38). Les autres morceaux (souvent les faces B des simples) sont de qualité comparable. A noter l'excellent « It would take a long, long time », la reprise très moyenne de « Long tall Sally », loin derrière celle des Beatles, celle de « Mister Moonlight » comparable à celle des Beatles tout comme « Fortune teller » vis-à-vis des Stones. « Jumping Jonah » est bon mais ressemble beaucoup à « Long tall Sally ».
Ce CD est de qualité homogène est très plaisant à écouter du début à la fin.


Coffret Intégrale La Bible : ancien testament / nouveau testament - Coffret 6 DVD
Coffret Intégrale La Bible : ancien testament / nouveau testament - Coffret 6 DVD
DVD ~ Collectif
Prix : EUR 27,99

5.0 étoiles sur 5 Ideal pour les enfants et les adultes, 21 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Nos petits enfants adorent regarder ces CD mais à partir de 6 ans car malgré une certaine retenue certains passages sont difficiles pour les très jeunes enfants. Support très pratique pour capter l'attention des enfants lors des séances de catéchisme. Valable aussi pour les adultes.


25 QUVIDO Boitier CD transparent en plastique cristal double 10,4mm
25 QUVIDO Boitier CD transparent en plastique cristal double 10,4mm

4.0 étoiles sur 5 Satisfait, 20 juin 2014
Les boitiers sont arrivés en bon état et très bien emballés. Pas de casse. Ils sont un peu moins résistants que les doubles CD achetés avec des CD mais cela convient pour des gens soigneux.


Odessa (Coffret 3 CD)
Odessa (Coffret 3 CD)
Prix : EUR 37,00

5.0 étoiles sur 5 Incontournable à qui aime les Bee Gees des débuts, 19 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Odessa (Coffret 3 CD) (CD)
C'est le quatrième album des Bee Gees qui a connu un succès en 1969 des deux cotés de l'Atlantique (#10 UK et #20 US) avec un seul simple issu de cet album « First of may » (#37 US et #6 UK). La qualité de ce disque résulte d'une suite de très bonnes compositions à commencer par « Odessa » qui pour moi est la meilleure avec son style légèrement « symphonique », des mélodies que l'on mémorise facilement et un équilibre entre les instruments et les voix du début à la fin. Les deux suivants « You'll never see my face again » et « Black diamond » sont tout aussi captivants avec un chanteur bien soutenu par les autres. Autre merveille avec « Marley purt drive » qui bénéficie d'une introduction remarquable, un rythme réussi, différent des morceaux précédents, et une mélodie parfaite. « Edison » est un autre très bon morceau marqué par l'alternance du chanteur et des chaeurs, le xylophone ajoute une petite touche harmonieuse. « Mélodie fair » et « Suddenly » sont différents mais tout aussi plaisants. « Whisper whisper » dénote un peu heureusement rattrapé par « Lamplight » avec une harmonie vocale réussie et une orchestration volontairement en retrait. Douceur et sensibilité avec « Sound of love » avant une plage de country plaisante avec « Give your best ». Retour au symphonique avec « Seven seas symphony » et « With all nations » (morceau présent sur le vinyle mais supprimé sur la première édition CD de cet album). La dernière face comprend l'excellent « I laugh in your face », le moins bon « Never say never again » tout de suite rattrapé par le hit « First of may » et le final symphonique « The british opera ». Cet album s'écoute d'une seule traite avec un plaisir extrême.
Le coffret comprend un CD pour une version mono dont l'intérêt n'est pas évident. Le 3ème CD « Sketches for Odessa » est vraiment intéressant pour l'écoute de démos ou d'autres versions des morceaux. Bien que différentes, elles restent souvent aussi harmonieuses que les versions définitives et dignes d'intérêts. Leurs écoutes apportent un plus significatif. Quant au coffret, certes beau, je n'apprécie pas d'avoir les CD dans des pochettes en carton qui risquent de détériorer à la longue les CD (comme nos vinyles d'autrefois). Mieux vaux les boitiers classiques simple, double ou triple. Cela m'a obligé à transférer tous les CD dans des boitiers classiques. Enfin ce qui compte ce sont les galettes et leur remastorisation apporte un plus sensible par rapport au premier CD des années 80. A acquérir sans hésitation même si l'on possède déjà un CD antérieur.


Original Album Series Vol 2
Original Album Series Vol 2
Prix : EUR 21,00

5.0 étoiles sur 5 Très bel ensemble, 14 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Original Album Series Vol 2 (CD)
Emmylou Harris : « Album series Vol 2 » : cinq étoiles sans hésitation
« Roses in the snow » : xxx
Ce disque très folk rock, qui comprend de nombreux duos, a reçu un bon accueil en USA en 1980 (#26). Il commence avec « Roses in the snow » suivi d’une très bonne interprétation du traditionnel « Wayfaring stranger » doté d’un bon arrangement. Le duo suivant avec Rycky Scaggs « Green pastories » est moyen bien rattrapé par la bonne reprise de « The boxer » de Simon & Garfunkel. Très bon duo avec Rycky Scaggs de « Darkest hour is just before dawn » avant le trépidant « I’ll go stepping too ». Le duo moyen avec Rycky Scaggs de « You’re learning » avant un autre duo plus réussi avec Johnny Cash pour « Jordan ». Très bonne ballade avec « Miss the Mississippi and you » bien soutenue au piano avant de clore l’album avec l’agréable « Gold watch and chain » où elle accompagne vocalement Rycky Scaggs avec Linda Ronstadt. L’enregistrement est bon mais une remastorisation aurait donnée un plus certainement appréciable.
« Evangeline » : xxxxx
Cet album varié de 1981 a été aussi bien accueilli en USA (# 22). Il commence par un excellent morceau pop bien construit « Don’t have to crowl » suivi de l’énergique « How high the moon » rythmé par un jeu de guitare remarquable. Du calme avec la ballade country « Spanish Johnny » en duo harmonieux avec Waylon Jenning. Bonne reprise de « Bad moon rising » de John Fogerty sans égaler l’original suivi d’une excellente ballade country « Evangeline » bien soutenue par Dolly Parton et Linda Ronstadt. La face B démarre bien avec l’excellent « Hot Burrito #2 » avant une autre magnifique ballade de James Taylor « Millworker ». Du rythme de nouveau avec une touche de hargne avec « Oh Atlanta » bien emmené par le jeu de guitare suivi du seul simple extrait de cet album d’un style vieillot et plaisant « Mister Sandman » qui fut classé au Billboard #37 en avril 1981. Fin raffinée avec « Ashes by now » qui est un des meilleurs morceaux. Qualité constante pour cet album.
« Cimarron » : xxxx
Deuxième album sorti en 1981 avec un succès moindre que le précédent (#46 US et #6 Country US). Il commence par « Rose of Cimarron » une ballade rythmée et mélodieuse suivi du traditionnel « Spanish is a loving tongue » bien interprété avec mélancolie sur un arrangement musical adéquat. Magnifique duo avec Barry Tashian pour une autre superbe ballade « If I needed you » (voix en harmonie parfaite) ; toujours de la douceur pour la suivante « Another lonesome morning ». Une de mes préférées avec « The last cheater’s waltz » avec une orchestration légèrement classique qui renforce la mélodie réussie de ce morceau. La face 2 débute par le moyen « Born to run » suivi de la reprise réussie du classique de Bruce Springsteen « The price you pay ». « Son of rooten gambler » est moyen. Du country avec « Tennesse waltz » et « Tennesse rose » qui se ressemble un peu.
« White shoes » : xxxx
Album de 1983 avec un succès moindre que les précédents (#116 US et #22 Country) mais pourtant aussi bon. L’album commence très bien avec le rythmé « Drivin’ wheel » suivi du lancinant et superbe « Pledging my love » (magnifique slow). Encore de l’excellent country avec « In my dreams » doté d’un très bon accompagnement de guitares, le morceau suivant « White shoes » n’est pas le meilleur mais correct. La reprise du succès de Donna Summer « On the radio » est réussie tout comme le rock qui suit « It’s only rock’n roll » digne de Chuck Berry. Remarquable intro sur l’original « Diamonds are a girl’s best friend » qui accroche à la première écoute par un rythme plaisant ; elle est vraiment à l’aise sur tout genre de musique. Mélodique ballade avec « Good news » bien soutenue au synthétiseur suivi d’un morceau enlevé « Baby, better start turnin’’em down ». L’album se termine en beauté avec une valse lente « Like an old fashioned waltz » avec un petit air celtique très plaisant.
« Thirteen » : xxx
Album de 1986 dont le succès US est moindre que les précédents (# 157 et # 9 Country). Il démarre rapidement avec « Mystery train » avant une ballade typiquement country « You’re free to go » avant une composition moyenne d’Emmylou Harris « Sweatheart of the pines ». Ensuite un duo agréable avec John Anderson pour « Just someone I used to know » avant l’interprétation fidèle de la mélancolique ballade de Bruce Springsteen « My father‘s house », le synthétiseur remplaçant l’harmonica de la version originale. Country vigoureux avec « Lacassine special » avant une classique ballade « Today I started loving you again » bien dans son style. Magnifique composition pour « When I was yours » avant le moyen « I had my heart set on you » avec un accompagnement de Duane Eddy. Il s’achève dans la ligne musicale de l’album avec « Your long journey ». Cet album est agréable à l’écoute mais il manque un peu d’originalité.
Cet ensemble comprend 5 albums tous très agréables à l’écoute avec une appréciation de bon à parfait selon les albums. Ce coffret mérite largement son acquisition sans hésitation surtout à un prix inférieur à 20 €. Personnellement je n’apprécie pas les pochettes cartonnées (normales à ce cout là) car elles présentent un risque potentiel de rayures à la longue. Avec patience je les reconditionne dans des boitiers classiques pour assurer leur sauvegarde. Concernant les enregistrements, pas de remastorisation audible mais les enregistrements des années 80’ étaient déjà bonne qualité.


1 boites vides transparentes avec fond Noir (identique aux boîtiers originaux) pour 4 CD
1 boites vides transparentes avec fond Noir (identique aux boîtiers originaux) pour 4 CD
Proposé par espace-disque
Prix : EUR 6,49

4.0 étoiles sur 5 Ce que je souhaite, 11 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le boitier vide est moins résistant que ceux des disques musicaux avec 4 CD achetés mais il coute 3 à 4 fois moins cher. Il suffit de le manier avec douceur et le tour est joué. Cela va me permettre de conserver les 3 CD du coffret de "Odessa" des Bee Gees à l'abri d'éventuelles rayures. (Le coffret de "Odessa" est certes joli et plein de souvenirs mais placer de nos jours des CD dans des pochettes cartonnées n'est pas une bonne idée).


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20