Profil de XENOPHON > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par XENOPHON
Classement des meilleurs critiques: 140
Votes utiles : 2032

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
XENOPHON
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Une partie mixte à trois et autres nouvelles du green
Une partie mixte à trois et autres nouvelles du green
par P. G. Wodehouse
Edition : Broché
Prix : EUR 2,00

5.0 étoiles sur 5 3 NOUVELLES CONFIRMANT CE QUE L'ON POUVAIT PRESSENTIR, 25 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une partie mixte à trois et autres nouvelles du green (Broché)
Le golf rend complètement fou, induit des désordres graves ruinant des personnalités fragiles et aboutit à la création de cultes hétérodoxes. La dernière nouvelle, prenant Kipling pour aimable cible, illustre, grâce à une connaissance picdelamirandolesque de l'auteur, les débuts mythiques de cette activité incommensurablement absorbante appelée "la pratique du gaulf".

Le golf est donc le seul club dont tout individu libre peut accepter de faire partie.


Les Précieuses ridicules, suivi de "La Comtesse d'Escarbagnas" et "La Préciosité"
Les Précieuses ridicules, suivi de "La Comtesse d'Escarbagnas" et "La Préciosité"
par Molière
Edition : Poche

5.0 étoiles sur 5 LE RIDICULE NE TUE PAS, IL ASSASSINE, 25 décembre 2014
En un acte de comédie-ballet, Molière ruine les prétentions de fats individus-la comtesse d'Escarbagnas et ses prétendants M. Tibaudier, conseiller et Mr Harpin, receveur des tailles, à vouloir incarner, en la ville d' Angoulême, ici symbole des aspirations de l'aristocratie et de la bourgeoisie de province, un reflet de la Grande Cour Versaillaise.

Mme d'Escarbagnas, double féminin de Mr de Pourceaugnac, se couvre d'un ridicule assassin vivement tracé d'une trait de plume moqueur.


La Grammaire suivi de L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard
La Grammaire suivi de L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard
par Eugène Labiche
Edition : Poche
Prix : EUR 3,40

5.0 étoiles sur 5 UN SANS FAUTE, 25 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Grammaire suivi de L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard (Poche)
Caboussat, dotée d'une fille, Blanche, connaissant sa grammaire et son orthographe sur le bout de son porte-plume, vise la Présidence des Comices Agricoles d'Etampes et se retrouve sollicité par Poitrinas pour rejoindre l’Académie d’Étampes.

Mais écrire sans faute une profession de foi et une demande d'appartenance à l'Académie, fût ce à titre de correspondant honoraire, le plonge dans des abysses d'angoisse...Un discours et une sollicitation farçis d'insultes au bon usage de la langue...Envolés, la Présidence, la Mairie, le Conseil Général, le siège à l'Assemblée Nationale voire le Maroquin, disparu le poste d'Honorable Correspondant...Cela chauffe d'autant que Blanche s'absente au plus mauvais moment.

Un délicieux moment où Poitrinas, opérant des fouilles archéologiques dans le jardin de son hôte, confond de la vaisselle cassée avec des antiquités romaines et Machut, vétérinaire et agent électoral de Caboussat, manque de faire trépasser une vache qui n'en demandait pas tant.

Succulent.


Turcaret, suivi de "Crispin rival de son Maître"
Turcaret, suivi de "Crispin rival de son Maître"
par Lesage
Edition : Poche
Prix : EUR 4,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 CRISPIN OU LE FILOU SURPRIS, 25 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Turcaret, suivi de "Crispin rival de son Maître" (Poche)
On a là toute l'intrigue d'un feuilleton noir, d'un thriller à la Patricia Highsmith ou d'un détournement de fond de de haut vol.

On a en fait une pièce de moeurs brillante où un valet tente d'escroquer le futur beau-père de son maitre. Les dialogues brillent d'étincelantes répliques. Cela sent son Théâtre de Foire au plus haut de son inventivité.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 8, 2015 2:51 PM CET


Les Fâcheux
Les Fâcheux
par Molière
Edition : Poche
Prix : EUR 5,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 AH, LE CASSE...., 25 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Fâcheux (Poche)
Voilà où mène l'Amour quand on y court qu'on s'y soumet et qu'on veuille sous son ombrelle enlacer la belle qui cède à vos voeux..IL mène à la Félicité à condition qu'on ne croise pas sur la route l'éternel pète-c..., source de retards, de contrariétés et d'avanie, menaçant de sa présence, de ses discours et de ses services encombrants la félicité promise... A croire que l'ultime obstacle pour enflammer l'ardeur de l'Amant soit le Fâcheux qu'on bastonnerait, vouerait aux gémonies et expedierait "ad patres" avec la plus grande rage écumante des flots de colère...

Les Fâcheux où l'Amour, un Paradis pavé de mauvaises rencontres
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 8, 2015 7:46 PM CET


Arlequin serviteur de deux maîtres
Arlequin serviteur de deux maîtres
par Carlo Goldoni
Edition : Poche
Prix : EUR 7,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'ART DE L'EMBROUILLAMINI DES QUIPROQUOS ET DES DIALOGUES ETINCELANTS, 25 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arlequin serviteur de deux maîtres (Poche)
Voilà Truffaldin (Truffaldino), rebaptisé Arlequin par quelque traducteur nonchalant (bien qu'il s'appelle Truffaldin dans la pièce) servant deux maîtres l'un amoureux meurtrier l'autre amoureuse, travestie pour échapper à la pression familiale qui l'empêcherait d'épouser l'assassin de son frère, se trouvant à Venise dans une auberge, se cherchant sans se voir, rendant impossible le mariage de deux amoureux de coeurs Clarice et Silvio, perturbant les plans de Smeraldine, servante cherchant compagnon et brouillant à mort les pères des tourtereaux espérant convoler et roucouler.

Quiproquos, invraisemblables rebondissements, fausses sorties, personnages crées ex "nihilo" pour tenir contre tempêtes et tornades un mensonge érigé en muraille de sable...Dialogues filant à la vitesse de l'aquilon, répliques et chutes fusant en lumineux éclairs de feu d'artifice et un Truffaldin retombant toujours sur ses pattes par une forme de miracle improvisé...

Per Bacco, du grand Art...


L'école des maris
L'école des maris
par Molière
Edition : Poche
Prix : EUR 3,00

5.0 étoiles sur 5 ANATOMIE DU MARIAGE, 24 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'école des maris (Poche)
En alexandrins, deux frères, l'un dans son siècle, l'autre confit dans des certitudes traditionnelles, se disputent vertement sur la liberté qu'il faut accorder aux êtres obsédant la pensée masculine : les femmes. Le libéral démontrera par la façon dont Isabelle gruge son futur barbon de mari pour épouser son amant, Valère, qu'il est bon de laisser aller les fleuves l'un à l'autre. Le Misanthrope et l'Ecole des Femmes sont déjà là en filigrane.
La liberté d'aimer, ce plaidoyer sonne juste par delà les siècles qu'il soit tragique ou surtout, comme ici, source d'une belle comédie de caractères.


Le Médecin volant ; La Jalousie du Barbouillé
Le Médecin volant ; La Jalousie du Barbouillé
par Moliere
Edition : Poche
Prix : EUR 2,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 DEUX FARCES DE HAUT VOL, 24 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Médecin volant ; La Jalousie du Barbouillé (Poche)
Molière a le veine comique chevillé au corps. Facette sculptée, taillée, biseautée sur les tréteaux du Theâtre de bateleurs, elle éblouit dans ces deux farces dont l'une vaut pour le médecin, hallucinant de pédanterie, d'idiotie et d'obscurs raisonnements infiniment imbéciles et l'autre pour le jeu d'acteur où un valet de comédie joue un médecin et son jumeau.

Bref, pour faire court et vous pousser à les lire, je dirai que ces deux textes sont hilarants, enlevéscomme un vif-argent à peine entrevu et déjà disparu et jouissifs.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 8, 2015 1:26 PM CET


Le Théâtre de la Foire ou L'Opéra-comique
Le Théâtre de la Foire ou L'Opéra-comique
par Louis Fuzelier
Edition : Poche
Prix : EUR 5,20

5.0 étoiles sur 5 LE THEATRE DE DISTRACTION, 23 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Théâtre de la Foire ou L'Opéra-comique (Poche)
Comédies en un acte destinées à réjouir la Societé bourgeoise, marchande ou le Grand Monde de la haute bourgeoisie et de l'Aristocratie, ces pièces créent le vaudeville, le boulevard et la comédie musicale dont le XIX ème siècle fera le triomphe...Offenbach, Labiche, Feydeau et tout le Boulevard du Crime sont nés là.

Toujours écrit en un merveilleux français, sautant, riant, chantant, virevoltant, variant les effets sur une trame éprouvée, inspirée de Tabarin, du théâtre de tréteaux tel que Molière et sa troupe le jouaient du côté de Pézenas, et des comédies italienne- Scaramouche, Arlequin en vedettes-ces textes se "mangent" chaud, sans attendre...


L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (Tome 1-Première partie)
L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (Tome 1-Première partie)
par Cervantès
Edition : Broché
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 ENFIN !, 22 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le Voilà, tel le Messie Littéraire enfin réincarné...Le Livre absolu..Récit picaresque des tribulations d'un Fou se prenant pour un redresseur de tort accompagné d'un écuyer simplet espérant de cette aventure une noblesse hors d'atteinte...

Sauf que...

c'est le sommet de la veine picaresque (mieux que "La vie de Lazarillo de Tormes" ou du "Simplicissimus" dont je recommande la lecture à tout lecteur affamé), un texte merveilleux sur la droiture vécue comme une armure dans le théâtre mondain des jours qui passent (cf la gravure de Dürer "Le chevalier, la mort et le diable"), une extraordinaire construction où dans une langue éblouissante de créativité, d'ingeniosité, de trouvailles, l'Auteur raconte des histoires dans l'histoire, insère des poésies, intervient directement, se cite, raconte sa vie de guerrier et de bagnard sans pour autant laisser filer le récit vers d'improbables ensablements, s'égarer dans des méandres ou s'enliser dans des disgressions filandreuses...

Le fil narratif est tenu serré, le goût des aventures s'y exalte et certains épisodes font rire franchement....

Et puis il y a cette double sublimation, celle de la fidélité/amitié entre un écuyer, envoûté par le rêve du Chevalier de la Triste Figure, double terrestre de l'atrabilaire Don Quichotte mâtinant ses croyances d'un bon sens d'homme vivant durement dans un monde dur et celle de la fidélité/amour, figure centrale de ce Roman où les sentiments amoureux portés au plus haut de leur point de fusion là où le principe actif le plus pur brille,brûlentjusqu'à pouvoir se réduire en cendres...

"Tout est vrai puisque je l'ai inventé" disait Boris Vian. Tout est vérité dans ce Don Quichotte de la Manche, écrit au XVII ème siècle, par un écrivain venu tard au ban de la Littérature, donnant au Monde, depuis cette Espagne de l'Âge d'Or, le Roman absolu, le Livre total le Diamant le plus fantastiquement étincelant qu'il soit donné de contempler. Ce livre est pour tout le monde, à tout le monde jusqu'à ce que les lumières solaires cessent d'illuminer notre bon vieux globe de pierres et d'eau.

Il suffit juste d'ouvrir et de se glisser dans la première page.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20