undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Alatriste > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alatriste
Votes utiles : 1053

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alatriste

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21
pixel
Chasse à l'homme [Blu-ray]
Chasse à l'homme [Blu-ray]
DVD ~ Jean-Claude Van Damme
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,83

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce qui ne te tue pas te rend plus fort., 26 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chasse à l'homme [Blu-ray] (Blu-ray)
Sorti en 1993, « Chasse à l'homme » ou « Hard Target » signait la collaboration entre la star des arts martiaux Jean-Claude Vandamme et le réalisateur-phare du film d'action made in Hong-Kong John Woo, qui donnait ainsi une dimension internationale à sa carrière en tournant son 1er film aux USA.

Située à la Nouvelle-Orléans et dans le bayou de Louisiane, l'action est une transposition contemporaine du classique de l'épouvante « Les chasses du comte Zaroff » et narre la traque de gibier humain par de riches hommes d'affaires en quête d'adrénaline et de sensations fortes, activité pour laquelle ils sont prêts à débourser une fortune auprès de mercenaires dépourvus d'humanité. Mais ce manège si bien huilé va rencontrer un obstacle de taille en la personne de Chance Boudreaux, marginal engagé par la fille d'une victime pour enquêter et qui va se transformer en cible coriace pour le gang. De là le titre « Hard Target ».

Avec John Woo aux commandes on pouvait s'attendre à un film d'action stylé, à l'esthétisme soigné, où le ralenti est systématiquement introduit dans les scènes de fusillades et à certains plans caractéristiques de son style (des colombes immaculées traversant le champ de la caméra avant que le tonnerre ne se déchaîne à l'écran), sans oublier les nombreuses explosions. Et merveille ! tout cela est réuni dans ce savoureux cocktail dopé à l'adrénaline.

Sans oublier la présence de méchants au physique en acier trempé : sublimes Lance Henriksen et Arnold Vosloo (il faudra attendre « La Momie » pour revoir une expression aussi sadique sur son visage) ainsi qu'un Jean-Claude Vandamme au meilleur de sa forme dont les prouesses physiques sont merveilleusement mises en valeur.

Magie de la HD, l'image est étincelante sur ce blu-ray avec des couleurs ravivées et parfaitement équilibrées de jour comme de nuit ; certains plans aériens sur le bayou resplandissent littéralement sans aucun fourmillement.

Autre merveille de la HD, en version originale anglaise le son DTS obtenu à partir d'un master Audio 5.1 est un véritable festival d'action pour les enceintes. Pas de déception sur ce point non plus.

Pour les bonus, une simple bande-annonce, accompagnée de notes de production et de la filmographie des acteurs constituent un maigre festin, mais qui ne remet absolument pas en cause la qualité du produit.

Un « must have » de l'action toujours jeune et tonique 20 ans après sa sortie initiale grâce au blu-ray.

(Je précise que le produit que j'ai reçu comporte une jaquette avec un visuel différent)


Outland [Blu-ray]
Outland [Blu-ray]
DVD ~ Sean Connery

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre à conserver., 25 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Outland [Blu-ray] (Blu-ray)
Réalisée par Peter Hyams et sorti en 1982, « Outland » est de toute évidence une transposition des codes du western dans l'espace. On pense d'ailleurs immédiatement à une variation de l'intrigue du « Train sifflera trois fois » Mais pas seulement car limiter le film à cette comparaison serait quelque peu réducteur.

Sean Connery incarne le marshall O'Neil respectueux de la loi, affecté sur la station minière IO, en bordure de Jupiter, gérée par la compagnie spatiale Com-Amalgamate, et devenue le théâtre d'actes de folie commis par certains ouvriers entraînant leurs morts. Son enquête - dont je vous passe les détails pour ne pas vous gâcher la surprise de la découverte- le confrontera à l'hostilité du directeur de l'exploitation - odieux Alan Shepard- et à la corruption ambiante. Tel Serpico il va vite se retrouver seul face à un ennemi omnipotent bien décidé à conserver ses intérêts, et à éliminer les « gêneurs ». Il ne pourra compter que sur l'aide d'une femme-médecin sarcastique et bien décidée à faire tomber des têtes elle aussi : le docteur Lazarus.

Filmé aussi comme un thriller dans une atmosphère confinée, sous-éclairée et concentrationnaire, « Outland » est aussi excitant qu'étouffant et bien que tourné au début des années 80, se révèle visionnaire dans la représentation du système économique qu'il prétend dénoncer : loin de la terre, coupés de leurs racines, ces hommes et femmes travaillant sur une station minière pour le compte d'un lobby spatial ne sont rien d'autre que des pions au service d'une gigantesque chaîne de production destinée à tourner à plein-régime, même par des moyens illégaux.

Cette immersion dans un univers spatio-industriel suffocant est possible par le travail conjoint du chef-décorateur, du directeur de la photographie et des maquettistes qui ont poussé le sens du détail très loin et cette remasterisation de l'image en blu-ray rend enfin grâce à leur oeuvre, après un dvd sorti en 1999 au rendu catastrophique. Les couleurs sont remarquablement restituées passant du sombre délavé pour les dortoirs des ouvriers,aux néons éclatants des lieux de plaisir et au blanc immaculé dans les coursives de la station minière qu'arpentent le marshall et ses poursuivants. Sans oublier une précision rigoureuse de la remasterisation qui permet enfin à l'oeil de distinguer les détails des nombreuses maquettes utilisées pour représenter l'environnement extérieur de la station minière.

D'un point de vue sonore, ce blu-ray visionné en VO anglais DTS-HD 5.1 est irréprochable : les dialogues sont parfaitement découpés, les voix sont claires et les bruits d'ambiance (machines, ordinateurs en action, décompression des sas et des scaphandres, musique dans le bar top-less) ressortent parfaitement dans les enceintes. Sans oublier la remarquable bande originale composée par Jerry Goldsmith qui prend enfin toute sa dimension sonore.

Par contre, je suis resté sur ma faim en terme de bonus : une simple bande-annonce et un commentaire audio ne sauraient suffire. Je crois qu'il y avait assez de matière pour nourrir le support. Sur ce point-là Warner se montre minimaliste.

« Outland » reste à ce jour une excellente référence à conserver dans sa blu-raythèque, aux côtés de « Blade Runner » et « The Thing » pour en citer d'autres.....

Décidément, 1982 fut une année prolifique en matière de science-fiction.


Cherry 2000
Cherry 2000
DVD ~ Ben Johnson
Proposé par __The_Best_on_DVD__
Prix : EUR 6,98

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Attention OVNI., 24 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cherry 2000 (DVD)
Taxé de film sexiste et classé dans la catégorie "nanar" lors de sa sortie en 1987, "Cherry 2000" est à reconsidérer un quart de siècle plus tard car il n'est pas exempt de qualités visuelles. A la fois film de SF, anticipation, western et road-movie tourné dans les splendides paysages sauvages du Nevada, avec une Mélanie Griffith juvénile qui n'avait pas encore subi les ravages de la chirurgie esthétique, ce film a le mérite d'être unique en son genre et de créer un univers original, qui serait en quelque sorte la rencontre de "Mad Max" avec "Arizona Junior". Car l'ensemble paraît tout de même bien déjanté et fait figure d'OVNI inclassable dans ma DVDthèque. Mais j'ai pris plaisir à le visionner, je me dois de l'avouer.
Pour un film qui date de près de 25 ans, l'image est propre et soignée (on a l'impression d'être devant un blu-ray), le dépoussiérage est correct et le son Dolby surround présent sur la VO remplit correctement les enceintes.
Petit film oublié pour certains, cultissime pour d'autres,qui peut être vu par tout amateur de SF en quête d'un univers original. Inclassable, OVNI, mais agréable.


Cyborg
Cyborg
DVD ~ Jean Claude Van Damme
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 4,39

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Contre la morosité..., 24 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cyborg (DVD)
Voir un film d'action tourné il y a plus de 20 ans pour mettre en valeur la musculature de la star Jean-Claude Vandamme au détriment d'une histoire et d'un scénario construits est une expérience hilarante qu'il faut vivre au moins une fois dans sa vie pour pouvoir en parler après.

Production de toute évidence fauchée, tournée dans des décors "squattés" pour limiter le coût, et avec des acteurs en roue libre - dont les longues séquences de monologue se résument à des beuglements précédant les échanges de coups de pieds et coups de poings (y compris en VO) - munis d' accoutrements et perruques qui feraient pâlir de jalousie un fan de Metallica refoulé à l'entrée d'une salle de concert, "Cyborg" est à classer au rayon des "nanars" qu'il fait bon ressortir de temps à autre pour une soirée entre copains placée sous le signe de la bonne humeur. C'est même une excellente thérapie contre le coup de blues et la morosité qui devrait être remboursée à 100% par la sécurité sociale.

Quant à la qualité visuelle et sonore, elle est du niveau de la production : l'image est sale, chargée de grain et baveuse, en 4/3 de surcroît.
La VO anglaise ne contient pas de sous-titres français (presque toutes les langues y sont sauf le français ???) En même temps le film ne brille pas par la profondeur des dialogues, mais plutôt par les bruits de coups échangés qui constituent les seuls effets sonores sensibles (les inconnus en avaient fait une très bonne parodie il y a quelques années intitulée "les miséroïdes")
Voilà avec ça tout est dit ou presque.

Curieusement ce nanar m'en a rappelé un autre, transalpin celui-là et vu au cinéma en 1983 alors que j'étais adolescent : "2019 après la chute de New-York". Attention ! 30 ans après une rechute est toujours possible...


Blanche Neige et le chasseur [Combo Blu-ray + DVD - Édition Director's Cut boîtier SteelBook]
Blanche Neige et le chasseur [Combo Blu-ray + DVD - Édition Director's Cut boîtier SteelBook]
DVD ~ Kristen Stewart

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Il était une fois..., 22 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Il était une fois un conte pour enfants qu'un réalisateur hollywoodien avait décidé de revisiter. Il était une fois une actrice prometteuse qui avait su retenir l'attention 10 ans auparavant par une prestation remarquée dans "Panic Room" puis avait vainement tenté de devenir une idole pour pré-adolescents en acceptant le rôle principal dans l'adaptation de la saga Twilight. Il était une fois une relation extraconjugale entre les deux qui les avaient placés sur le devant de la scène people et potins au détriment du film "Blanche-Neige et le Chasseur". Il était une fois une affaire assez mal engagée..

Sans grande conviction, et devant le prix accessible de cette édition blu-ray dvd, je décidai malgré tout de me laisser tenter en ne m'attachant qu'aux promesses artistiques de l'entreprise, et bonne fut ma surprise.
Sans atteindre le souffle épique de Peter Jackson, Rupert Sanders a réalisé un très bon film d'aventures combinant action, combats et heroïc fantasy en modernisant ce classique de la littérature enfantine. Même si le film se veut sombre et cruel par moments, il reste tous publics et devrait ravir amateurs de tous âges. Il se permet même une certaine poésie avec certaines scènes (la scène dans la forêt avec le cerf blanc est touchante). L'arrivée des nains me laissait craindre par ailleurs un certain excès de gaudrioles, heureusement évité.

Bien que Kristen Stewart et Chris Hemsworth livrent une prestation artistique correcte, sans être inoubliable, ma préférence va à Charlize Theron, remarquable dans le rôle de la cruelle et redoutable Ravenna. Elle dispose d'une diction en VO anglaise qui ferait pâlir d'envie certains acteurs du théâtre shakespearien et parvient à faire exister et briller à l'écran un personnage pourtant peu attachant dans le conte. D'ailleurs la parure royale lui va comme un gant.

L'image est remarquable pendant toute la durée de ce long-métrage et le blu-ray rend un bien bel hommage au boulot du directeur de la photographie ainsi qu'aux nombreux effets visuels : images sombres et délavées pour traduire la décadence du royaume usurpé par Ravenna , couleurs vives et éclatantes lorsque Blanche-Neige étincèle à l'écran. C'est peut-être manichéen pour certains mais ça marche. Sans oublier de parler des somptueux plans panoramiques sur les paysages du Royaume-Uni ayant accueilli le tournage (j'ai cru lire en fin de générique des remerciements adressés au Pays de Galles et à la région de Lake District)
Quant au son DTS 5.1 HD en VO anglais, il englobe le spectateur de ses nombreux effets et l'immerge directement au coeur de l'action, le plongeant tour à tour dans le fracas de la bataille ou la sérénité de la forêt enchantée.
Il était une fois un film qui méritait d'être découvert.


After Earth [Blu-ray]
After Earth [Blu-ray]
DVD ~ Jaden Smith
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,91

28 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A (re) considérer, 21 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : After Earth [Blu-ray] (Blu-ray)
Sorti sans battage médiatique et assorti de mauvaises critiques qui l'ont descendu en flèche, "After Earth" n'est pourtant pas la déroute annoncée, même si le scénario n'est pas des plus originaux . L'idée-maîtresse du film c'est de transposer un récit initiatique de SF et aventure écologique sur une terre redevenue sauvage -magnifique et dangereuse à la fois- 1000 ans après que l'homme ait été contraint de la quitter pour se réfugier sur Nova Prime, et d'assortir ce dernier d'une course contre la montre pour envoyer un signal de détresse afin d'être secourus. Une recette simple mais qui parvient à maintenir l'intérêt pendant plus d'1h30. Ce n'est déjà pas si mal. Sans être exceptionnelle, l'interprétation de Will Smith et de son fils est bonne et on se prend d'intérêt pour la relation que développent ce père et son enfant, placée par la force des évènements en mode survie.

L'image est magnifique comme dans tout bon film de SF qui se respecte et les nombreux plans panoramiques qui mettent en valeur la terre du futur redevenue naturelle sont superbes ; sans oublier des effets visuels ou spéciaux très soignés.
D'un point de vue sonore, ce blu-ray visionné en anglais VO DTS 5.1 HD ne déçoit pas : le son est parfaitement découpé, aussi bien dans les dialogues que la restitution des effets sonores ou ambiances naturelles.

Un film qui mérite d'être (re)considéré sans doute à sa juste valeur.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 25, 2013 9:50 AM MEST


Star Trek Into Darkness [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
Star Trek Into Darkness [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
DVD ~ Chris Pine
Prix : EUR 13,61

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Espace ..., 20 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek Into Darkness [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] (Blu-ray)
Déjà remarquable avec son reboot de la franchise servi en 2009, JJ Abrams remet le couvert dans ce 2ème volet qui se veut plus sombre tout en restant accessible aux fans comme aux néophytes.

L'action ne dépérit pas, les effets spéciaux en mettent plein la vue comme dans le précédent opus, les personnages semblent plus étoffés et plus complexes, sans oublier un adversaire de taille aussi dangereux, imprévisible que charismatique. Ce qui est bien dans cette saga, c'est que JJ Abrams lui donne de nouvelles perspectives sans dénaturer l'esprit de la série d'origine. Car il a bien compris que L'Enterprise, c'est avant tout un équipage aussi différent que complémentaire et il respecte les codes établis. On est d'ailleurs prêt à embarquer avec lui pour un voyage de 5 ans vers de nouveaux mondes inexplorés.
Autre appel du pied fait aux fans : JJ Abrams insère même une scène qui fonctionne comme un clin d'oeil direct au film de Nicholas Meyer "Star Trek 2 : la colère de Khan" -dont je vous laisse l'entière surprise- mais tout aussi chargée en émotion.
Et que dire de l'humour? Subtil, lâché par petites doses malgré un contexte qui se veut plus sombre. Tout le monde appréciera de se détendre par moments.

Comme on pouvait s'y attendre avec le blu-ray, l'image est parfaite, la gamme de couleurs et la définition pointue ravissent l'oeil pendant les 2H que durent ce film. Quant au son, Paramount ne déçoit pas avec une version anglaise True HD qui sollicite toutes les enceintes et restitue les effets multi-canaux à la perfection (mais pour ça il ne faut pas hésiter à voir le film en VO).

Un nouveau voyage vers l'infini que vous ne regretterez pas. Laissez-vous embarquer!


La Collection Arnold Schwarzenegger - Le dernier rempart + L'effaceur [Blu-ray]
La Collection Arnold Schwarzenegger - Le dernier rempart + L'effaceur [Blu-ray]
DVD ~ Arnold Schwarzenegger
Prix : EUR 11,72

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est dans les vieux pots..., 18 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Pour son vrai retour au cinéma d'action après quelques sympathiques apparitions dans "The Expendables 1 et 2" Arnold Schwarzenegger ressort les pétoires et dézingue à tout va dans un film dopé à la testostérone ,jouissif et sans temps mort. Au croisement du western et de l'action avec un soupçon de comédie et d'autodérision, "Le dernier Rempart" est au final un savoureux cocktail que les fans dégusteront avec avidité. Il était temps!..
Avec une image superbe, parfaitement étalonnée et un son qui dynamite littéralement les enceintes (du moins en VO),le régal est assuré. Nostalgiques des années 80 ou amateurs de blockbuster reposant pour les neurones bien ancrés dans les années 2000, vous devriez pouvoir y trouver votre compte et vous entendre.

Dans ce même coffret figure un autre blockbuster d'action sorti en 1996, inédit en blu-ray et tout aussi efficace en la personne de "L'effaceur". Même si ce film bourré de technologie accuse un peu le coup 17 ans après, il reste sympathique à regarder avec un Arnold au top de sa forme, face à un James Caan en tête d'une flopée de pourris tous plus tordus les uns que les autres et une Vanessa Williams aussi fragile que futile (c'est le rôle qui veut ça). Au programme, traque, poursuites, action et explosions en tous genres avec une fin particulièrement expéditive. Peut-être pas le meilleur film de Schwarzie, mais à voir ou revoir quand même car excellent sur la durée.
Côté image et son, ça passe même si l'ensemble n'est pas aussi rutilant que sur "Le dernier rempart" (en VO le son est tout de même en HD) avec quelques plans nettement granuleux. Pourtant l'indulgence reste de mise car le résultat final est loin d'être honteux et bien supérieur au dvd sorti une décennie plus tôt. Comme toujours chez Warner le choix de langues et sous-titres disponibles est étendu pour une diffusion à large échelle.
Par contre c'est le désert absolu au niveau des bonus, et même le menu d'accueil est réduit à sa plus simple expression!

A part ce bémol, ne boudons pas notre plaisir car c'est encore et toujours dans les vieux pots que l'on fait la meilleure confiture.


UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert
UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert
par Bajram
Edition : Album
Prix : EUR 13,95

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vers quoi allons-nous?, 4 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert (Album)
Voici enfin paru le tome 1 d'Universal War 2 et à la lecture de celui-ci, il semble maintenant évident que Denis Bajram souhaite élargir les perspectives d'un récit déjà brillamment dessiné dans Universal War 1. J'ai cru lire -je ne sais plus où d'ailleurs- que celui-ci va, comme la précédente saga, se décliner en 6 tomes dont l'intrigue est déjà bouclée, suivie par 6 autres tomes constituant Universal War 3. Un ensemble attendu et prometteur.

Dans ce 1er tome d' UW2, on retrouve l'élégance des dessins qui nous avait déjà séduits dans UW1 alliée à une intrigue tout aussi mystérieuse et parsemée d'interrogations que la 1ère. On y découvre une héroïne torturée et rebelle comme on les affectionne et des enjeux qui renvoient sans cesse à la 1ère Guerre Universelle. Une excellente façon de maintenir continuité et cohérence entre les deux récits.

D'ailleurs forme et fond excellent à nouveau dans ce nouvel opus. Vers quoi allons-nous? Je ne saurai dire avec précision, mais nous y allons bien volontiers pour notre plus grand plaisir.

En attendant la parution d'un tome 2 , UW1 et ce tome 1 constituent de très belles pièces de choix à lire et relire sans modération.


Valérian - tome 22 - Souvenirs de Futurs
Valérian - tome 22 - Souvenirs de Futurs
par Pierre Christin
Edition : Relié
Prix : EUR 11,99

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un ensemble aussi bien dessiné qu'inutile, 22 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Valérian - tome 22 - Souvenirs de Futurs (Relié)
Des retrouvailles qui en fait n'en sont pas après une série clôturée en 2010 par l'Ouvre Temps. Je m'explique: ici il s'agit davantage de souvenirs liés aux huit premières aventures qu'évoquent les héros sous la forme de courtes histoires,sans fil directeur, un peu à la manière d'un "best of" en musique, ou de ces séries télé des années 70- 80 qui clôturaient leurs diffusions par un épisode dans lequel les personnages se remémoraient leurs meilleurs moments. On surfe sur la nostalgie, mais sans réel intérêt.
Et ce 22 ème tome n'échappe pas à la règle. Bien sûr il y a le plaisir de retrouver le trait incomparable des auteurs sur certaines planches superbes, mais c'est tout. Et songer que ce volume n'évoque que les 8 premiers albums me fait craindre de voir paraître par la suite un volume 23 et 24 bâti sur le même concept. Un tome bien dessiné, mais inutile.
Parler de franche déception serait peut-être excessif ; en revanche il n'est pas inconvenant de dire que le résultat n'est pas à la hauteur de l'attente. Replongez-vous plutôt dans la lecture de l'intégrale des aventures de l'agent spatio-temporel et de sa compagne parue en 7 volumes.


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21