Profil de Alatriste > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alatriste
Votes utiles : 860

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alatriste

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-19
pixel
Crisis en tierras infinitas
Crisis en tierras infinitas
par George Pérez (USA)
Edition : Broché
Prix : EUR 32,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un must, 29 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crisis en tierras infinitas (Broché)
Longtemps introuvable (ou vendue à prix exorbitant et dissuasif), cette saga mythique dans l'Univers de DC Comics a fait l'objet cette année d'une réédition intégrale sur laquelle je me suis ruée sans hésiter lors d'un passage au Corte Inglés de Girona.

Publiée entre janvier et décembre 1985, "Crisis en tierras infinitas" balaye d'un revers de la main un univers de bande-dessinée devenu complexe aussi bien pour les fans que les néophytes et redéfinit de nouvelles directions, à travers une intrigue touffue, complexe qui mêle dans un même combat les héros et méchants de DC Comics pour préserver l'existence des univers parallèles dont ils proviennent. Car ici il est question de multivers (comprenez univers parallèles) et d'anti-matière qui détruit succesivement les terres infinies. Et de redéfinition des univers.
360 pages de bonheur avec un scénario à rebondissements et un trait splendide à lire et relire.


Jour J T05 Qui a tué le président ?
Jour J T05 Qui a tué le président ?
par Duval
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Uchronie fort réussie., 11 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jour J T05 Qui a tué le président ? (Album)
Une collection de bandes dessinées qui revisite l'histoire mondiale de façon originale.
Basé sur le principe de l'uchronie -réécrire les évènements de l'histoire en leur attribuant un dénouement différent-, chaque tome imagine un scénario aux conséquences possibles tout en suivant le parcours d'un héros différent à chaque fois lui aussi. Cette série à l'originalité incontestable peut satisfaire à la fois les amateurs d'Histoire et d'histoires fantasmées.

Cette collection se compose à présent de 16 tomes différents et « Qui a tué le Président ? « est le 5ème. Les auteurs y ont imaginé dans ce dernier qu'un ancien combattant du Vietnam d'origine française, French, condamné à perpétuité pour le meurtre d'un officier supérieur, et libéré suite à une erreur de procédure judiciaire, est engagé par une mystérieuse organisation pour abattre à Dallas le 22 novembre 1973 le Président Nixon qui brigue sa réélection et un 4ème mandat à la tête des USA devenus un régime totalitaire où la contestation a été écrasée.

Un excellent mélange de politique-fiction, de spéculation historique et de polar, dessiné avec un trait mature et soigné et présenté dans un album de belle facture. Il s'agit pour moi d'un des meilleurs albums de la série, aux illustrations splendides qui donne envie de poursuivre la lecture des tomes parus à ce jour.


Jour J T02 Paris secteur soviétique
Jour J T02 Paris secteur soviétique
par Fred Duval
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Uchronie plus discrète, 11 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jour J T02 Paris secteur soviétique (Album)
Une collection de bandes dessinées qui revisite l'histoire mondiale de façon originale. Originalité qui n'est plus à démontrer dans une série qui peut satisfaire à la fois les amateurs d'Histoire et d'histoires fantasmées.

Basé sur le principe de l'uchronie -réécrire les évènements de l'histoire en leur attribuant un dénouement différent-, chaque tome imagine un scénario aux conséquences possibles tout en suivant le parcours d'un héros différent à chaque fois lui aussi.

Cette collection se compose à présent de 16 tomes différents et «Paris secteur soviétique» est le second tome de la collection. Les auteurs ont imaginé un scénario touffu avec pour toile de fond Paris séparée en deux secteurs d'occupation militaire. Ici l'uchronie s'efface au profit de l'espionnage et du polar sombre. Toujours agréable à lire car dessiné avec un trait mature et rigoureux et présenté dans un album de belle facture, même si les enjeux de l'intrigue s'avèrent plus compliqués à cerner.


Jour J T16 - L'Étoile blanche
Jour J T16 - L'Étoile blanche
par Fred Duval
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excitante uchronie, 8 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jour J T16 - L'Étoile blanche (Album)
Une collection de bandes dessinées qui revisite l'histoire mondiale de façon originale. Originalité qui n'est plus à démontrer dans une série qui peut satisfaire à la fois les amateurs d'Histoire et d'histoires fantasmées.

Basé sur le principe de l'uchronie -réécrire les évènements de l'histoire en leur attribuant un dénouement différent-, chaque tome imagine un scénario aux conséquences possibles tout en suivant le parcours d'un héros différent à chaque fois lui aussi.

Cette collection se compose à présent de 16 tomes différents et «L'étoile blanche» est le dernier paru à ce jour. Les auteurs ont imaginé dans ce dernier que le Titanic est arrivé à bon port à l'issue de son voyage inaugural grâce à la sagacité d'un jeune passager : Maxime Waterson. Etabli à New York où son père s'est lancé dans les affaires, le jeune homme hérite d'un empire de presse puissant dont l'ascension fulgurante va fortement influencer les politiques mondiales.

C'est à nouveau un excellent mélange de fiction, de spéculation historique et de géopolitique, dessiné avec un trait mature et rigoureux et présenté dans un album de belle facture. Il s'agit pour moi du 2ème tome lu et point de déception à l'horizon. Au contraire, l'enthousiasme pour ce genre de publication va croissant...


Jour J, tome 9 : Apocalypse sur le Texas
Jour J, tome 9 : Apocalypse sur le Texas
par Fred Duval
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Délicieuse uchronie, 8 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jour J, tome 9 : Apocalypse sur le Texas (Album)
Une collection de bandes dessinées qui revisite l'histoire mondiale de façon originale.
Basé sur le principe de l'uchronie -réécrire les évènements de l'histoire en leur attribuant un dénouement différent-, chaque tome imagine un scénario aux conséquences possibles tout en suivant le parcours d'un héros différent à chaque fois lui aussi. Cette série à l'originalité incontestable peut satisfaire à la fois les amateurs d'Histoire et d'histoires fantasmées.

Cette collection se compose à présent de 16 tomes différents et « Apocalypse sur le Texas « est le 9ème. Les auteurs ont imaginé dans ce dernier que l'escalade USA -URSS provoquée par la crise de Cuba de 1962 a débouché sur un conflit nucléaire entre les deux puissances avec pour conséquences un anéantissement complet de l'URSS et un affaiblissement militaire des USA. 5 ans après cette guerre appelée « Guerre des 10 000 soleils », la Grande-Bretagne et la France, dernières puissances nucléaires du monde, interviennent à la demande du secrétaire d'état américain pour préserver l'intégrité territoriale du Texas menacé par son voisin le Mexique....

Un excellent mélange de fiction, de spéculation historique et de géopolitique, dessiné avec un trait mature et rigoureux et présenté dans un album de belle facture. Il s'agit pour moi d'une découverte qui donne envie de s'intéresser aux autres tomes parus.


22/11/63
22/11/63
par STEPHEN KING
Edition : Broché
Prix : EUR 11,11

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Pas déçu, 25 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
22/11/63 est un excellent roman écrit par le maître du fantastique, qui combine élégamment les thèmes de prédilection de tout amateur de bonnes intrigues captivantes (voyages temporels, paradoxes, histoire d'amour).

A la fois roman de SF et étude sociologique ou politique, Stephen King nous brosse un portrait documenté et réussi des USA de l'ère Kennedy avec un charme "oldies" qui n'est pas sans rappeler celui de la culture populaire de l'époque (séries TV, tubes rock n'roll,films....) Les quelques 800 pages que recèle "22/11/63" se dévorent sans indigestion et les lire en espagnol a été un réel plaisir


Edge of Tomorrow [Blu-ray + Copie Digitale] [Blu-ray + Copie digitale]
Edge of Tomorrow [Blu-ray + Copie Digitale] [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Tom Cruise
Prix : EUR 22,99

30 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand remue-ménage joue dans la même cour que remue-méninges., 20 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Edge of Tomorrow [Blu-ray + Copie Digitale] [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
Avant de voir la moindre bande-annonce, le casting, le genre et le synopsis m'alléchaient . Un autre film de SF avec Tom Cruise? "Minority Report", "La Guerre des mondes" et "Oblivion" m'avaient définitivement convaincu qu'il s'agit-là d'un genre qui convient tout à fait à l'acteur . Ne connaissant pas le manga dont s'inspire ce film, je reportai donc toute mon attention sur la bande-annonce qui me fit saliver d'envie.

Blockbuster à la fois élaboré au niveau du scénario et finalement facile à suivre, "Edge of tomorrow" signe la rencontre improbable entre "l'artillerie lourde " déjà déployée dans "Starship troopers" et le vertige d'une journée destinée à recommencer au sein d'une même boucle temporelle, avec possibilité d'en améliorer à chaque fois le déroulement, comme dans "Un jour sans fin". A la fois simple et excitant pour l'imagination, le scénario remplit son contrat : susciter l'attention et ne pas perdre en route le spectateur.
Transposé dans un contexte de guerre futuriste assez proche, avec débauche d'effets visuels et sonores attendus, l'histoire m'a tenu en éveil pendant 2 heures. Vif, intelligent, très bien interprété et filmé par un réalisateur ayant le sens du cadrage et surtout du montage, "Edge of tomorrow" ne devrait pas décevoir les amateurs de SF contemporaine.

Sur écran géant, l'image est parfaitement équilibrée sur chaque plan et le son remplit à la perfection l'espace sonore. Bien que le blu-ray ne soit pas encore disponible, je ne doute pas du fait qu'il saura pleinement exploiter le potentiel de la HD pour ne pas trahir le travail colossal réalisé en matière de photographie, couleurs,son et effets spéciaux. Je complèterai d'ailleurs ce commentaire de remarques d'ordre technique en temps et en heure.

Le 23 octobre 2014 : blu-ray reçu ce jour et impression sensiblement la même qu'au cinéma:
- Film visionné en VO anglais 7.1 DTS-HD. Image exempte de défaut, colorimétrie très poussée et sens du détail remarquable (de jour lors des "multiples débarquements" et de nuit).
- Son impeccablement découpé et puissant sur les 3 enceintes de mon home cinema acheté en 2000 (qui s'adapte encore parfaitement aux normes audio d'aujourd'hui) Effets et voix remarquablement répartis. 5 pistes sonores disponibles (anglais, anglais audio-description, français,italien espagnol) avec 13 choix de sous-titres.
-Bonus = modules sur le débarquement, les armes du futur, au bord du gouffre avec Doug Liman, scènes coupées, etc..
Un sans-faute absolu. Un vrai blu-ray de démonstration.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 27, 2014 9:19 PM CET


Los Últimos Días (DVD + BD) (Blu-Ray) (Import) (2013) Quim Gutiérrez; José C
Los Últimos Días (DVD + BD) (Blu-Ray) (Import) (2013) Quim Gutiérrez; José C
DVD ~ José Coronado
Proposé par DaaVeeDee-fr
Prix : EUR 27,98

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une très bonne surprise, 12 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Tourné à Barcelone, ville d'origine des réalisateurs Álex et David Pastor, « Los últimos días » bénéficie d'un budget plus conséquent que leur premier long-métrage « Infectés » et figure parmi ce qui se fait de mieux en matière de cinéma fantastique en Espagne actuellement.

La chose est possible grâce à un scénario surprenant et inédit, qui explore de nouveaux horizons : une mystérieuse épidémie se répand à travers le monde, obligeant les humains à rester cloîtrés ou sous terre sous peine de mourir foudroyés dès qu'ils sortent. Cette épidémie appelée « la Panique » ravage le monde en quelques semaines. Trois mois plus tard, Marc, jeune informaticien bloqué sur son lieu de travail, décide de rejoindre sa compagne Julia à l'autre bout de la ville en arpentant les tunnels du métro et les égouts en compagnie d'Enrique, employé aux Ressources Humaines et ennemi juré du jeune homme, alors que tout autour d'eux, la société s'est effondrée et que la fin se profile....
L'originalité du scénario se manifeste dès le début : le film alterne scènes de forte tension avec un rythme plus lent destiné à donner davantage d'épaisseur aux personnages ainsi qu'aux relations humaines. Les causes de l'épidémie ne sont pas expliquées mais les effets dévastateurs n'en sont pas moins visibles. Pour une fois, ce n'est pas une banale histoire d'humains tentant de survivre à une invasion de zombies. Et la fin réserve une surprise avec un message explicite.

Ensuite, il faut reconnaître un travail de photographie aux décors saisissants et magnifiques qui font de Barcelone un véritable personnage dans ce film. Qu'il s'agisse de vues panoramiques de la capitale catalane ravagée et désertée ou d'éclairages avec torches dans les tunnels du métro et égouts de la ville, l'impact sur la rétine reste le même. Les incrustations numériques sont d'ailleurs tout à fait discrètes et totalement anxiogènes dans ce film au rendu visuel épatant qui n'est pas rappeler "Je suis une légende". L'effet est réussi. L'image est en tous points splendide sur ce film passé inaperçu en France.

A scénario consistant, personnages consistants : Quim Gutiérrez, José Coronado et Marta Etura (déjà aperçue dans l'excellent film de SF « Eva ») portent littéralement sur leurs épaules le film et leur interprétation brille par sa justesse et l'émotion qu'elle génère chez le spectateur. Cela mérite d'être dit car les films fantastiques dans lesquels les personnages sont étoffés ne sont pas si courants que ça.

Enfin, cette édition combo blu-ray dvd inédite en France présente les caractériques techniques suivantes :
-Master Haute-Définition1080p 16/9 2.35 :1
-Son DTS HD : Espagnol 5.1 ou 2.0 ; Catalan 2.0
-Sous-titres disponibles : Anglais et Français

Bonus : (assez classiques en somme)
-Teaser promo
-Bande-annonce
-Making of (5mns)
-Vidéos virales
-Scènes supprimées


White House Down [Blu-ray + Copie digitale]
White House Down [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Channing Tatum
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Votez pour le Président., 1 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : White House Down [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
Avec Roland Emmerich à la tête de "White House Down", que vous connaissez pour avoir réalisé "Stargate" "Independence Day" "Le Jour d'Après" et "2012", vous avez une idée de ce qui vous attend. De l'action, des effets spéciaux en cascade pour un blockbuster devant lequel vous laisserez vos neurones au repos. "White House Down" est de cette trempe.
Bien que sorti l'année dernière sur les écrans, il flotte comme un parfum de nostalgie qui n'est pas sans rappeler celui d'illustres prédécesseurs sortis dans les années 80 ou 90, "Die Hard" en tête de cortège, suivi de "The Rock" ou "Air Force One".
Le héros John Cale, incarné par Channing Tatum, affiche une ressemblance non dissimulée avec son aîné John "Boom Boom" Mc Clane qui s'étend jusque dans la tenue vestimentaire (Ah le bon vieux marcel blanc trempé de sueur et tâché de sang) et son partenaire malgré lui le Président des USA incarné par Jamie Fox campe un joli clone de Barack Obama, qui n'hésite pas à rosser ses adversaires quand on lui pique son bureau ovale, comme l'avait fait jadis Harrisson Ford pour défendre son Air Force One.
C'est du déjà vu, c'est ultra prévisible et pourtant la recette fonctionne encore : la prise d'otages de la Maison Blanche (dans laquelle se trouve bien sûr la petite fille du héros) et le chaos qu'elle entraîne à l'extérieur parviennent à nous tenir en haleine pendant plus de 2 heures sans avoir vu le temps passer. Nous nous surprenons même à lâcher un gloussement de plaisir à chaque fois qu'un vilain terroriste se fait rétamer par les gentils. Vous l'avez donc bien compris : ce n'est pas nouveau mais c'est filmé de façon ultra-efficace pour vous scotcher à votre fauteuil.
Support blu-ray oblige : l'image affiche sa HD sans honte avec des contours remarquables un piqué pointu et des couleurs vives.
Toujours en HD : la VO 5.1 remplit l'espace sonore de fusillades, explosions et dialogues nerveux qui assurent le spectacle.
Un film sympathique à voir (et revoir ) avec autant de plaisir à chaque fois.


Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray]
Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray]
DVD ~ Hugh Jackman
Prix : EUR 11,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un petit tour au pays du Soleil Levant., 31 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wolverine : Le combat de l'immortel [Blu-ray] (Blu-ray)
Même si ce film fait un peu "cavalier seul" dans le déroulement chronologique de la saga X-Men mise en place sur les écrans depuis 2000, "Wolverine : Le combat de l'immortel" s'en éloigne pour mieux y revenir ensuite et n'est pas du tout le ratage annoncé par certains critiques ou fans déçus.

Logan, torturé et vivant en ermite avec la culpabilité de la mort de Jean Grey, débarque au Japon dont il ne s'est jamais vraiment éloigné, comme le laisse entendre le prologue aussi surprenant que réussi pour y vivre un épisode qui fait figure de transition en quelque sorte avant le retour de plein-pied dans l'univers des mutants par la suite.

Avec une intrigue qui alterne profondeur psychologique des personnages, scènes d'action ciblées et élégance des décors, filmée avec un rythme inégal pour mieux surprendre, "Wolverine, le combat de l'immortel" ne se hisse peut-être pas au niveau des précédents opus, mais se laisse regarder sans déception.

L'image de ce blu-ray est excellente à tous niveaux : les détails sont poussés, les couleurs sont vives, les contours irréprochables et les nombreuses scènes de nuit ne souffrent d'aucune sous-exposition. PARFAIT.
J'ai, comme souvent, préféré visionner le film en VOST, et pas de déception non plus en ce qui concerne le son : puissant, aéré, avec des effets harmonieusement découpés sur l'ensemble des canaux. De la HD dans toute sa splendeur qui contribue au spectacle.

Un petit conseil pour finir !
N'hésitez pas à visionner le générique, qui contient une scène additionnelle servant d'introduction à "X-Men, Days of the Future Past" actuellement à l'affiche et qui annonce un contenu prometteur.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-19