Profil de diana76 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par diana76
Classement des meilleurs critiques: 2.235
Votes utiles : 113

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
diana76

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Le vent de l'aube
Le vent de l'aube
par Françoise BOURDON
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

5.0 étoiles sur 5 Un roman captivant et bien mené., 15 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le vent de l'aube (Poche)
L’histoire se déroule de 1915 à 1945 dans la Drôme principalement.

Les personnes qui font vivre ce roman sont :

Paul Mailfait médecin et ami de Vincent Jourdan depuis qu’ils étaient mobilisés tous les deux dans les Ardennes durant la guerre de 14-18. La femme de Paul, Cosima et sa fille Pauline ont été tuées lors des bombardements de Charleville et Mézières le 10 novembre. Ce drame le poursuivra toute sa vie.

Vincent et Marcelline Jourdan résidents du « Mas de Césarée», le frère et la sœur meurtris par les souvenirs douloureux de la guerre et la disparition au front du fiancé de Marcelline exploitent le domaine familial. Vincent s’occupe en particulier des vignes quand Marcelline se consacre à l’élevage des moutons et des vers à soie.

Nevart, jeune Arménienne émigrée s’installera dans une ancienne bergerie avec l’aide de ses nouveaux amis Paul, Vincent et Marcelline. Nevart avait vécu l’horreur dans son pays. Ses parents et son grand-père étaient morts devant ses yeux alors qu’elle n’avait que 11 ans, victimes d’une épuration ethnique des plus violentes.

Les amis organisent peu à peu leur nouvelle vie mais ne parlent jamais des évènements tant le traumatisme reste présent dans leurs esprits.

En 1935, Erich Schwabele, jeune écrivain, juif allemand s’arrête, à son tour, dans cette région qui l’interpelle. Lui aussi a fui son pays tout au début du Nazisme. Il y a vu des exactions qui l’ont révolté.

En 1939 quand à nouveau le pays sera en guerre, les amis, à leur façon, s’impliqueront pour combattre l’ennemi, conscients du danger qu’ils encourent à tout moment.

Un roman captivant et bien mené.
Certains détails horribles vécus par les prisonniers des camps allemands reflètent malheureusement des situations réelles de cette époque


Au coeur de l'histoire
Au coeur de l'histoire
par Franck Ferrand
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

5.0 étoiles sur 5 C’est un moment de délassement constructif., 26 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au coeur de l'histoire (Poche)
Franck Ferrand nous conte avec brio soit :

- Certains épisodes marquant de l’histoire, par forcément française,
- Les faits marquants touchant des personnages importants qui ont marqué l’histoire dans le monde. (La belle Aliénor d’Aquitaine, le pharaon féminin Hatchepsout, Barberousse, Robespierre, Guillaume le conquérant, Pierre Brossolette, Honoré de Balzac, Paul Doumer …etc…)
- La création de ce vin « fou » qu’on appelle « champagne,
- La vie étonnante de ce « gastronome » Antonin Carême,
- Du lion mangeur d’hommes au Kenya,
- L’histoire de la « veuve rouge ou la Gueuse » : la guillotine,
- Le secret de Mayerling,
- L’exploit de Youri Gagarine…etc…

Ce livre comporte des histoires réelles racontées de manière succincte et claire.
Les récits choisis sont issus de la série d’émissions présentée sur Europe 1 en 2011. L’auteur les a transposés dans une forme plus littéraire afin que nous puissions en profiter pleinement.
Livres agréable sans aucune prétention, les histoires se lisent facilement.

C’est un moment de délassement constructif.


La Grange de Rochebrune
La Grange de Rochebrune
par Françoise Bourdon
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

4.0 étoiles sur 5 Acteurs attachants malgré des moments douloureux..., 6 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Grange de Rochebrune (Poche)
Dans ce roman nous côtoyons trois générations qui sont fortement attachés à leur domaine agricole « La grange de Rochebrune ».

- Tout d’abord Pierre Ferri et Antonia qui s’aiment et que la grande guerre (1914-1918) sépare.
La vie est difficile à la ferme avec une belle-mère acariâtre, Aglaé, qui la hait. Les réflexions désagréables dont elle est accablée régulièrement lui permettent de se battre et d’acquérir une force incroyable.
Pendant ce temps, Pierre, qui vit l’enfer au front lutte dans le froid, la boue, la crasse et la vermine.
Cette guerre les aura tous les deux changés. Il faudra pourtant aller de l’avant.

- Puis Valentine vient égayer la maison. Mais en 1939, une nouvelle guerre les amènera à y participer à leur façon. La famille accueille de temps à autres des enfants juifs et ravitaille le maquis.
C’est à cette période que Valentine rencontre Thibaud, un résistant, qu’on nomme Marquis. Ce sera son « grand amour » pourtant jamais il ne lui a fait de quelconques promesses.
Pendant ce temps son ami de collège Frédéric est prisonnier en Allemagne et doit lutter constamment contre la cruauté des gardiens, la faim et le froid polaire pour survivre. Sa force c’est l’amour qu’il porte à Valentine.

- C’est avec Frédéric qu’elle aura son fils Alexis qui proche de sa mère partagera avec elle l’amour de sa région. Il reprendra l’exploitation de la lavande. C’est pendant la récolte de l’or bleu qu’il rencontre Jane, une étudiante anglaise. Sur le moment ce fut une amourette de vacances. Et pourtant…
Quand on lit ce livre, on est frappé par les évènements douloureux qui entourent les acteurs.
On a envie d’y apporter des notes plus douces…
Quand on s’y attend le moins, des évènements imprévus se produisent qui risquent de changer le cours de la vie de cette famille attachante.


En attendant minuit
En attendant minuit
par Claude Michelet
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Intéressant, mais ne me captive pas autant que les précédents, 21 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : En attendant minuit (Poche)
Ce roman relate avec force et détails l’état d’esprit de deux êtres qui s’aiment et sont séparés à cause de cette guerre atroce et morbide, celle de 1914-1918.
Marthe doit assurer la bonne marche de la ferme des Combettes sous l’œil mesquin de sa belle-mère Octavine qui l’agresse constamment.
Par manque de bras masculins, les femmes doivent assurer toutes les tâches fastidieuses et difficiles de la ferme. Les journées sont pénibles et ardues mais pour survivre il ne faut en aucun cas baisser les bras.

Jean est de garde. Il se trouve dans une tranchée boueuse sous la pluie glaciale face aux lignes ennemies où il ne faut surtout pas s’endormir sous peine de ne plus se réveiller…

L’un et l’autre, durant cette nuit du 20 décembre 1916, se souviennent de ces deux années depuis le mois d’août 1914 où leur vie, à cause de cette guerre, a basculée.

Elle qui n’arrive pas à trouver le sommeil tant l’inquiétude la tenaille.
Lui qui ne doit pas s’endormir. Pour ne pas trop penser à cette peur et resté éveillé, il pense à Marthe, aux enfants et à tout ce qu’il a vécu depuis 2 ans…

Ce livre se lit facilement. Nous nous trouvons au cœur de la vie de ce couple de paysans qui comme tant d’autres ont eu à subir les revers de cette fichue guerre. L’ambiance y est décrite avec beaucoup de précision. On s’y croirait presque…
Mais ce roman, bien qu’il soit intéressant, ne me captive pas autant que les précédents.


Une fois sept
Une fois sept
par Claude MICHELET
Edition : Poche
Prix : EUR 5,80

5.0 étoiles sur 5 La biographie de l'auteur: un enfant espiègle et plein de vie..., 13 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une fois sept (Poche)
Claude Michelet est le cadet d’une grande famille de 7 enfants.
Son histoire débute à la période de l’occupation allemande dans les années 40.
Ce récit autobiographique relate le ressenti d’un enfant dans une famille bourgeoise.
Ses facéties qu’il partage avec ses frères. Sa façon de braver les interdits et de faire à sa façon la résistance innocemment sans en mesurer vraiment la gravité de ses implications.

Dans ce roman biographique, il raconte avec malice ses actions de bravoure, les farces et les plaisanteries qu’il s’invente constamment.
Durant la guerre sa vie le mènera à Brive ou chez sa grand-mère à la ferme. Il profite pleinement de cette vie saine où il est libre de ses mouvements.

A Paris, il ne mesure pas l’importance du poste occupé par son père résistant de la première heure. Il poursuit naïvement ses facéties. C’est un gamin espiègle et vif qui a besoin de liberté pour s’affirmer.

C’est l’histoire d’un garçon plein de vie que Claude Michelet nous livre avec son ressenti d’enfant.
Son enfance vécue à une période troublée et à la sortie de la dernière guerre.


LE VENT MAUVAIS
LE VENT MAUVAIS
par JEAN-PAUL MALAVAL
Edition : Poche
Prix : EUR 8,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ce livre de 445 pages en petits caractères se lit avec plaisir., 8 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : LE VENT MAUVAIS (Poche)
Ce roman se déroule en Corrèze à Galiane sur Sévère, sur fond de guerre, pendant l’occupation allemande dans les années 40 jusqu’à la libération du pays.
Les acteurs principaux sont entre- autres 3 familles :

- Le Docteur Franck Fayolle et son épouse Adeline propriétaires du château de la Nadalie.
- Léon Goursat, son épouse Emma et leur fils Clément. Agriculteurs très attachés à la terre, aux habitudes et aux traditions ancestrales.
- Ferdinand Strenquel, sa femme Marie et leur fille Line adolescente apeurée. Ils viennent d’Amiens et comme beaucoup de sinistrés, ils ont tout abandonné pour se jeter sur les routes à la recherche d’une région libre où ils pourront s’arrêter provisoirement. Leur fils Adrien soldat idéaliste les rejoindra un peu plus tard.

Les notables de ce village n’apprécient pas la venue d’étrangers dans leur commune.
Puis vient « le vent mauvais » cette période malsaine où chacun pense de bonne foi qu’il a choisi le « bon camp » celui qui amènera une vie meilleure pour un pays moderne et prospère.

Il y aura les admirateurs du Maréchal, les communistes, les fascistes, les gaullistes…etc…

Dans ce récit nous nous plongeons avec délice dans cette ambiance particulière que l’auteur nous expose avec brio.
Nous côtoyons des gens intéressants, des personnages cruels, des individus courageux, des hommes intrépides et impliqués.
Des amitiés se renforcent, des amours se créent, des êtres meurent pour leur convictions honorablement.

Ce livre de 445 pages en petits caractères se lit avec plaisir.
Une suite semble exister : « La rosée blanche » que je vais très certainement acheter.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 9, 2014 8:57 AM MEST


Trois Sillons de Terre Rouge Rouge Est Ma Terre
Trois Sillons de Terre Rouge Rouge Est Ma Terre
par Jean-Louis Quereillahc
Edition : Poche
Prix : EUR 7,20

4.0 étoiles sur 5 un peu moins captivant que le précédent bien qu'intéressant, 1 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trois Sillons de Terre Rouge Rouge Est Ma Terre (Poche)
Ce livre est la suite de "Trois sillons de terre rouge : la moiss-batt"

Christophe Solignac est un amoureux inconditionnel de cette terre rouge qu’il travaille sans cesse afin d’en tirer le meilleur parti. Cet acharnement à produire finira par briser son couple. Sylvie, sa femme ira avec ses enfants s’installer en « ville », ils ne se verront que le week - end et parfois pendant les vacances scolaires.

Son amie, Trinquette gère seule le domaine que lui a légué son mari. Junior son fils semblait s’intéresser au travail de la terre mais il est parti naviguer par le monde…

Christophe et Trinquette se sont épaulés, aidés afin que les récoltes leur permettent de vivre et payer les crédits en cours.
C’est jusqu’au bout de leurs forces qu’ils iront l’un et l’autre, sûrs que leur travail en vaut la peine…


Quand ce jour viendra
Quand ce jour viendra
par Claude MICHELET
Edition : Poche
Prix : EUR 7,30

5.0 étoiles sur 5 Une suite attendue..., 31 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quand ce jour viendra (Poche)
C'est la suite de : "Quelque part dans le monde" les rendez-vous que se sont donnés nos acteurs par le passé.

Nous retrouvons dans ce roman Sylvestre Neyrat aux commandes d’un avion de chasse dans l’armée. Il est l’un des « As » de son équipe et se targue d’avoir un beau tableau de chasse à son actif.

Terry Funnigan, restée aux Etats unis reçoit une lettre de Georges Guynemer aviateur et collègue de Sylvestre. Celui-ci lui fait part d’une très mauvaise nouvelle. Le sous - lieutenant Neyrat a été abattu en vol pendant une mission. On pense qu’il aurait pu s’extraire de sa carlingue mais on ne peut l’affirmer.
Après les premiers instants de crainte, elle est convaincue qu’il est en vie « quelque part »…
Il faut qu’elle aille en France et par n’importe quel moyen. Pourtant son frère John William essaie de l’en dissuader compte - tenu des dangers qu’elle pourrait rencontrer.

Elle se rend à Paris et va remuer ciel et terre pour rejoindre et aider son « petit français d’amour ». Elle va rencontrer des personnes importantes mais aussi des bénévoles, qu’elle rejoindra, qui chaque jour viennent par leurs actions de soutien aider ou soigner les soldats blessés pendant cette terrible guerre. Berthe VIAHLE, que nous avions déjà côtoyé dans « Des grives aux loups » et « Ils attendaient l’Aurore » est de ceux- là.
Terry et Sylvestre, toujours aussi intrépides et à fond dans leurs passions respectives, vont se voir, se quitter pour, peut-être un jour, ne plus se quitter …la suite vous le dira …


Un aussi long chemin
Un aussi long chemin
par Juliette Benzoni
Edition : Poche
Prix : EUR 7,30

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Histoire captivante, 22 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un aussi long chemin (Poche)
Marjolaine fille du baron Aubry des Bruyères, noble désargenté est très belle.
Afin d’assouvir son rêve et apporter le confort et le bien être à toute la famille, son frère œuvrera pour la marier à un bourgeois d’âge mur qui s’apprêtait à la violer.

Peu de temps après son mari Gontran Foletier, pelletier du roi, est assassiné. On accuse le mari de sa maîtresse, Ausbert Ancelin, de cette forfaiture. Marjolaine a la conviction qu’il est accusé à tort et en aura très vite la certitude.

Afin de ne plus être ennuyée par les hommes à cause de son exquise frimousse, elle décidera de s’enlaidir et de partir en pèlerinage à Compostelle.
Le Baron Hugues de Fresnoy se trouvera, par hasard, dans le même groupe de pèlerins.
Bien que le visage de dame Marjolaine soit caché par un fin voile blanc, ses yeux bleus et lumineux vont attirer Hugues qui voit en elle un ange.

Nous suivons les pèlerins tout au long de cette route pleine de rebondissements. Le déroulement de cette aventure, les sentiments des participants, la multitude d’intervenants de milieux différents est la richesse de ce roman que nous conte Juliette Benzoni.
Les émotions sont diverses et variées. Les relations entre pèlerins sont parfois ambigües.

Ce long chemin est périlleux. Certains participants se lieront d’amitié et verront leur vie changer du tout au tout.
L’auteur nous emmène dans un autre siècle et nous décrit avec précision l’ambiance qui devait être celle de cette époque.

C’est un livre qu’on lit rapidement tant il est captivant.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 9, 2014 8:59 AM MEST


L'Or des Borderies
L'Or des Borderies
par Jean-Paul Malaval
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

5.0 étoiles sur 5 Encore une saga qui tient en halaine., 27 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Or des Borderies (Poche)
Dans cette saga, nous trouvons Athenor Chalayon le grand père maître du domaine de Puypierre et producteur de Cognac. Il est le grand parent référant de ses trois petits enfants :
- Julius qui semble le mieux prédisposé pour prendre sa suite. Son caractère indépendant et batailleur lui semble le mieux adapté.
- Eloïse a déçu la famille en partant vivre avec Colin Reynard, qu’elle aimera avant que la guerre ne lui prenne.
- Léonord qui laisse paraître un caractère plus faible et un physique pas assez masculin.
Dans les caractères des deux frères on retrouve pour Julius les traits des « Chatalayon » et pour Léonord ceux des « Maridorne », ancêtres de la famille.
L’avenir démontrera des caractères différents et complexes que le patriarche n’a pas su analyser en temps.
Il aura fallu des évènements dramatiques pour que Léonord et Eloïse reviennent à Puypierre où ils vont découvrir un secret de famille qui va changer leur vie du tout au tout.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8