Profil de Tony Vue > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Tony Vue
Classement des meilleurs critiques: 4.353
Votes utiles : 309

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Tony Vue "sweet_blues" (Versailles)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
6 6 6
6 6 6
Prix : EUR 17,00

4.0 étoiles sur 5 Une oeuvre Progressive méconnue, 23 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 6 6 6 (CD)
Outre le regard compatissant qu’on peut porter sur les succès que tout le monde connait (60 millions d’album quand même !) il ne faut pas oublier que Demis fut, avec Vangelis, la clé de voûte des « Aphrodite's Child », lesquels laissèrent au patrimoine du Rock Progressif un monument hallucinant et déjanté intitulé 666. Ce double album, situé quelque part entre les Who, les Beatles, Gentle Giant voire Todd Rundgren ou le prolifique Zappa, se veut être l’interprétation (psychédélique) musicale de l’Apocalypse de St Jean. Une note particulière pour le terrifiant « Infinity Symbol ».


Tenderly
Tenderly
Prix : EUR 23,00

4.0 étoiles sur 5 Le talent de Buck, 29 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tenderly (CD)
Un bien bel album d'un grand trompettiste qui restera malheureusement dans l'ombre d'autres, mais dont la sensibilité transpire à travers ces mélodies envoûtantes.


The Endless River (2 Vinyles)
The Endless River (2 Vinyles)
Proposé par inandout_france
Prix : EUR 39,09

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Là où est le Génie., 16 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Endless River (2 Vinyles) (Album vinyle)
Mais qui pouvait penser un instant quelque chose de nouveau ? Que pouvait donc "inventer" ce Floyd aimé ?
Il ya bien longtemps, et même bien avant le départ de Roger que le groupe génial n'offrait plus de création à proprement parler. Comment, après une telle somme publiée jusqu'à la fin des seventies, aurait-il d'ailleurs pu le faire ? Mais le génie créatif du groupe est aujourd'hui ailleurs.
Et ne nous mentons pas : nous le voulions tous cet album ! Nous savions, mais nous le voulions !
Alors invoquer un quelconque besoin d'argent pour des musiciens multimillionnaires, est une justification bien pâle pour refuser d'admettre une addiction à laquelle ce groupe nous a soumis depuis près de 50 ans.
Il est donc bien là ce génie créatif : nous donner les mêmes vibrations à partir de sons, de rythmes, de couleurs, d'ambiances exprimées il y a si longtemps, mais dont la beauté fascine toujours autant.
Je viens d'écouter l'album en entier et déjà je le repasse, et comme au « bon vieux temps » je sais déjà que « It's What We Do » va m'imprégner comme le fit Wish You Were Here à l'époque, que l'Automne 68 reviendra en flash back au final de Saucerful Of Secret, que les premières notes d'Anisina me renverront à la nostalgie d'Obscured by Clouds, que les quatre première notes de David sur Lost Art of Conversation me transporteront instantanément vers Echoes, ou que le rythme lancinant de l'autre Roger m'hypnotisera comme la magie du final de Shine On You ...
Cessons donc de nier notre dépendance et laissons-nous emporter par cette musique devenue intemporelle ; et plutôt que de critiquer pour critiquer, espérons seulement que cet album ne sera pas le dernier.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 17, 2014 8:07 AM CET


Piccolo
Piccolo
Prix : EUR 12,17

4.0 étoiles sur 5 Comment faire du jazz avec un archer ?, 18 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piccolo (CD)
Le grand Ron nous livre ici un album éblouissant. Non par le jeu, dont la justesse semble parfois approximative, mais par le côté naturel tant du point de vue du son que celui de l'ambiance. On peut entendre la sensibilité du glissement de l'archet, le claquement des cordes et des mains qui applaudissent la performance, on perçoit l'émotion des artistes et celle du public. L'immense Kenny Barron, renforce les mélodies et appuie son jeu en arrière du temps. Et le duo coeur/poumons Buster Williams et Ben Ryley complètent la formation pour créer un jazz d'une beauté étrange aux accents classiques, parfois feutré parfois tonique mais d'une cohérence sublime.
Un album à part, indispensable.


Tubular Bells
Tubular Bells
Prix : EUR 9,98

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'autre histoire, 15 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tubular Bells (CD)
Cet Album, ne se remettra jamais.
J'en veux pour preuves les nombreuses versions ultérieures auxquelles s'essaiera le "Génie" sans jamais en retrouver la magie.
Bien sûr Hergest Ridge puis Ommadawn,porteront encore la Marque mais démontreront aussi les limites créatives de l'auteur.
Comment expliquer ce tarissement précoce ? Cette question en appelle une autre, plus grave.
Mike fut-il vraiment à l'origine de cette oeuvre magistrale ? Il en est un qui criera à l'imposture.
Voilà l'histoire : Par un heureux concours de circonstances (pour lui) Mike assista à une répétition du sublissime MAGMA.
Il appréciera tellement ce qu'il entendit ce jour là qu'il en fera, au grand damne de son véritable auteur Christian Vander, le célèbre thème de son premier album.
Celui-ci n'arrivera jamais à oublier l'imposture, il en reparlera encore, tout aussi indigné, vingt ans plus tard.
On pourrait évidemment remettre en cause cette histoire, mais ceux qui connaissent bien le grand Magma reconnaîtront sans peine cette fameuse ritournelle hypnotique à la sauce Kobaïenne qui introduit Tubullar Bells.
Malgré tout le contenu de cette oeuvre ne se limite pas au seul thème qui fit le tour de la terre. Car enfin Mike Oldfield est un vrai musicien et peu d'instruments ne passent par ses mains. La suite progressive des deux faces de l'album originel est parfaite : tantôt reposante, tantôt enchantée, parfois violente.
Bref, les cinq étoiles sont amplement méritées pour cette oeuvre flamboyante dont seule la paternité du célèbre thème restera discutable.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 5, 2015 4:49 PM CET


Piano Sonata, Op.13 in C minor (Pathetique) 2nd Movement (Adagio Cantabile)
Piano Sonata, Op.13 in C minor (Pathetique) 2nd Movement (Adagio Cantabile)
Prix : EUR 0,99

5.0 étoiles sur 5 Magnifique interprétation !, 6 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Une émotion intense aussi bien à l'écoute que dans le jeu du Maître ! Rick Wakeman nous livre ici une interprétation qui restera inoubliable.


Quo - Blue For You
Quo - Blue For You
Proposé par sellerfellafr
Prix : EUR 46,99

5.0 étoiles sur 5 Le meilleur est ici, 16 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quo - Blue For You (CD)
Dans ce CD qui regroupe 2 albums, se trouve la perle du groupe ! QUO !!! A cette époque le QUO est à son apogée. L'apogée de sa formation, de son énergie, de son homogénéité. Et cette pochette qui,bien que Rossi n'en dise pas beaucoup de bien, flashait grave posée à côté de la platine qui ne voyait plus tourner que le même vinyl des heures durant... Un son sec, des guitares acérées,et cette rythmique infernale qui était la marque de fabrique du combo depuis "Pile Driver" ; le tout compensant largement la faiblesse des voix.
Succession de morceaux puissants, carrés, sur cet album dont le final et fameux "Slow Train" au tempo plus proche d'un TGV, restera un must inoubliable pour les fans. Outre l'ambiance très irlandaise de ce morceau, qui était une marque de fabrique du groupe, il faut noter le travail de synchro des guitares qui entament un duo (une guitare à la tierce) absolument génial ; et ce solo de batterie qui, loin d'être une prouesse de technicité, déclenchait néanmoins immanquablement des douleurs cervicales au bout de trois écoutes ! Oui oui cet album est bien le meilleur du Quo !!!

Alors si per dessus tout l'on vous offre le Blue For you de 76...


Quo
Quo
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 THE album !, 16 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quo (CD)
A cette époque le QUO est à son apogée. L'apogée de sa formation, de son énergie, de son homogénéité. Et cette pochette qui,bien que Rossi n'en dise pas beaucoup de bien, flashait grave posée à côté de la platine qui ne voyait plus tourner que le même vinyl des heures durant... Un son sec, des guitares acérées,et cette rythmique infernale qui était la marque de fabrique du combo depuis "Pile Driver" ; le tout compensant largement la faiblesse des voix.
Succession de morceaux puissants, carrés, sur cet album dont le final et fameux "Slow Train" au tempo plus proche d'un TGV, restera un must inoubliable pour les fans. Outre l'ambiance très irlandaise de ce morceau, qui était une marque de fabrique du groupe, il faut noter le travail de synchro des guitares qui entament un duo (une guitare à la tierce) absolument génial ; et ce solo de batterie qui, loin d'être une prouesse de technicité, déclenchait néanmoins immanquablement des douleurs cervicales au bout de trois écoutes ! Oui oui cet album est bien le meilleur du Quo !!!


The Virgin Years, 1974-1978
The Virgin Years, 1974-1978
Prix : EUR 13,29

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La période bénie du rêve mandarine !, 27 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Virgin Years, 1974-1978 (CD)
C'était l'époque des ambiances, des longues plages hypnotiques, d'une musique différente. Ici, pas de batterie (du moins jusqu'à Cyclone),pas ou peu de guitares. Non ici le Moog régnait en maître et les séquenceurs imposaient leur loi.
La musique de Froese et de ses potes apaisante et inspirée nous transporte loin du bruit, du monde et de ses crises. Voilà le Rêve Mandarine.


Original Album Classics : Third / Fourth / Fifth / Six / Seven (Coffret 5 CD)
Original Album Classics : Third / Fourth / Fifth / Six / Seven (Coffret 5 CD)
Prix : EUR 17,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La lente dérive vers l'abscons, 3 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Original Album Classics : Third / Fourth / Fifth / Six / Seven (Coffret 5 CD) (CD)
Progressivement, cette musique progressive progresse vers un jazz aride ! Cette progression est-elle vraiment un progrès ?
Si la technique et l'originalité de ce groupe ne peuvent être remises en cause il est vrai que l'idée de départ semble avoir été abandonée. Les amateurs des deux premiers albums s'éloignent, les aficionados de l'alambic jazz se réjouissent.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6