Profil de ippo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ippo
Classement des meilleurs critiques: 198.420
Votes utiles : 23

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ippo

Afficher :  
Page : 1
pixel
Ozaki iCoat Wardrobe Coque de protection en plastique pour iPad 2 Bleu/Transparent
Ozaki iCoat Wardrobe Coque de protection en plastique pour iPad 2 Bleu/Transparent

1.0 étoiles sur 5 Déçu, 6 février 2012
Alors que l'iPad est rangé et utilisé avec soin et précautions, cette coque rigide a déjà un coin fendu sur une extrémité. Résultat : elle n'est plus parfaitement fixée à l'iPad.
Une durée de vie d'à peine un mois pour une coque de protection vendue à ce prix... Produit à déconseiller.


Ico + Shadow of the Colossus
Ico + Shadow of the Colossus
Proposé par Amazing Online
Prix : EUR 29,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beauté restaurée, 8 décembre 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
La restauration de ces deux chef-d'œuvres est une pure merveille.

ICO n'a pas pris une ride. On peut se demander comment, il y a près de dix ans, de tels effets de lumière ont pu être imaginés sur PS2. Cette restauration rend honneur à cette ambiance inimitable et au génie de Fumito Ueda, que ce soit dans la sensibilité poignante du moment passé au cœur de la vie de ces deux enfants ou bien dans le level design incroyable... Mais aussi dans cette caméra qui nous donne à regarder là où les choses comptent, tout en nous laissant libre de tourner la tête et d'observer de plus près un détail ou un instant.
Il ne s'agit pas de la même liberté qui nous autorise à tourner autour de notre personnage, non. C'est plutôt la liberté qui nous permet de voir à travers les yeux posés par Ueda en tant qu'observateur de ces deux enfants désirant s'extirper de ce château.

Shadow of the Colossus mettait à terre la PS2. Un tel gigantisme dans ce lieu immense, constitué de micro-lieux aux ambiances si différentes, et habité par 16 géants, ce n'est qu'en 2011 qu'on peut le voir de la manière dont il a été conçu.
Quelle merveille ! Quelle claque, encore !
Les colosses sont plus vivants que jamais, leur mort n'en est que plus intolérable. Et notre solitude n'apparait que plus profonde et claire à l'intérieur de ce monde où toute la place est donnée pour réfléchir à la portée de nos actes.

Je ne trouve pas que les 4h passées sur ICO (en connaissant les lieux) et le double sur Shadow of the Colossus soit une "courte durée de vie".
Ils n'en finissent pas de faire partie de moi, même la console éteinte.

Il y a toujours une fin à tout, l'important c'est d'être présent "pendant".
La fin arrivera toujours, à un moment ou à un autre.

Ce "maintenant", ce "pendant", c'est là l'éternité d'ICO et de Shadow of the Colossus.


Gunpei Yokoi - 3. Vie et philosophie du dieu des jouets Nintendo
Gunpei Yokoi - 3. Vie et philosophie du dieu des jouets Nintendo
par MakinoTakefumi
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ouvrage exceptionnel, 21 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gunpei Yokoi - 3. Vie et philosophie du dieu des jouets Nintendo (Broché)
Plus de deux mois après sa sortie, et pour des raisons personnelles, j'ai enfin pu lire cette biographie tant attendue.
Et pour tout dire je l'ai littéralement dévorée en moins de 24h.
A travers ce témoignage poignant d'un homme et de son oeuvre, on comprend en quoi Gunpei Yokoi fut et restera à jamais une icône mémorable dans l'histoire de Nintendo et dans celle des jeux (vidéo) tout entière. Sa simplicité, son inventivité, sa franchise et pour terminer sa remarquable sagesse transparaissent au travers des images, histoires, interviews et anecdotes retraçant ses 30 années de carrière chez Nintendo où "tout était encore à faire" (dans le domaine du jouet puis du jeu vidéo).
C'est grâce à cet ouvrage que l'on comprend à quel point son leitmotiv, exprimé par "La pensée latérale des technologies désuètes", a été véhiculée au plus profond de l'esprit Nintendo, y compris lors d'un passage de relais funeste et émouvant avec son "disciple", Shigeru Miyamoto, au moment des funérailles de Gunpei Yokoi.
Emouvant, c'est aussi ce qui caractérise la lecture de ces pages d'histoire vidéoludique.
Loin d'être un "raté" ou un simple "bricoleur du dimanche", Gunpei Yokoi est un personnage terriblement attachant. Et j'ai refermé le livre la gorge serrée, mais le coeur heureux d'avoir pu faire plus ample connaissance avec ce grand, cet immense monsieur du "divertissement".
Pour conclure, cette biographie est formidable et sincèrement touchante.
En un mot : indispensable.

Merci aux éditions Pix'n Love pour ce travail de traduction et d''enrichissement de la biographie originale. Et surtout, MERCI de mettre sur le devant de la scène un si grand et pourtant si discret monsieur.


Pixels a Hollywood (des)
Pixels a Hollywood (des)
par Alexis Blanchet
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très agréablement surpris, 1 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pixels a Hollywood (des) (Broché)
A vrai dire, bien que passionné par le Jeu Vidéo, le sujet de cet ouvrage ne m'attirait pas de prime abord. Décrire les liens parfois étroits qui réunissent le Jeu Vidéo et le Cinéma, je ne pouvais imaginer que l'on puisse en disserter avec intérêt pendant plus de 400 pages.

Et puis j'ai écouté l'auteur, Alexis Blanchet, parler du sujet avec passion dans des podcasts et j'ai également eu l'occasion de lire ses propos dans des interviews. J'ai aussi constaté avec quel engouement les éditions Pix'n Love accueillaient cette publication pour sa qualité et sa pertinence (mais l'inverse n'aurait pas été compréhensible).

Alors je me suis lancé, pour continuer à étoffer cette culture du Jeu Vidéo à partir d'un point de vue inédit. Pour apprendre, et comprendre, certains aspects finalement fondamentaux qui unissent les deux médias à travers leurs interactions aux enjeux économiques et idéologiques, et l'évolution des liens qu'ils tissent depuis quarante ans.

Et après, au départ, un certain investissement pour dépasser les quelques premières pages plutôt abruptes, ce livre s'est effectivement révélé passionnant, richement documenté et fruit d'un indéniable travail de titan - dont on se rend un peu mieux compte en lisant les explications de l'auteur en fin d'ouvrage, et qui détaillent la constitution de la base de données préparatoire.

Une très belle surprise, pour une lecture que je recommande !


Page : 1