undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de louga de montelimar > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par louga de monte...
Classement des meilleurs critiques: 582
Votes utiles : 555

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
louga de montelimar "louga-de-montelimar" (france)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Mixed Bag
Mixed Bag
Prix : EUR 12,15

3.0 étoiles sur 5 Bien mais repris dans ses live et best of, 2 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mixed Bag (CD)
Bon album avec des reprises réussies de Eleanor Rigby, Just lkike a woman ou high flyin bird, mais j'avais déjà la plupart de ces titres sur "the classic" et "live at the cellar door" qui me semblent meilleurs.


Le lieu perdu
Le lieu perdu
par Norma Huidobro
Edition : Broché
Prix : EUR 9,50

3.0 étoiles sur 5 Hypnotique ou assomant?, 2 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le lieu perdu (Broché)
Dans l'édition dont je dispose, un bandeau rouge nous assure que André Clavel , dans la revue "lire" a qualifié le roman d'"hypnotique". Après 50 pages de mise en route assez agréables à lire ( et qui suffisait largement pour comprendre que l'auteur veut dépeindre un coin paumé d'Argentine, ses rues désertes, ses voisins qui se connaissent et s'observent tous, le temps qui s'écoule au ralenti,etc) on entre dans une portion du roman qui faillit m'être fatale tant l'auteur semble effectivement vouloir nous hypnotiser: "dormez je le veux!"
L'usage systématique de la répétition est très difficilement supportable. Un exemple (presque au hasard!) p83 sur 17 lignes on trouve 10 fois "ombre", 6 fois "odeur", 3 fois "treille", 4 fois "mosaïque", 3 fois "porte en bois à double battant", 2 fois "éclaboussures",6 fois "arroser/age", 2 fois "tuyau", trois fois "eau", 4 fois "sa mère dans la maison de Barracas"....
Le personnage ressasse beaucoup , on a compris.

Passé la moitié du livre, l'action reprend progressivement, jusqu'au dénouement final.

Bref si on ne fait pas une allergie aux répétitions ou si on aime l'ambiance far west poussiéreux comme dans le prologue ultra lent d'"il était une fois dans l'ouest" on peut y trouver son compte, sinon on risque tout de même de s'ennuyer.


Anthologie de l'OuLiPo
Anthologie de l'OuLiPo
par Marcel Bénabou
Edition : Poche
Prix : EUR 13,00

4.0 étoiles sur 5 Un régal, 14 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anthologie de l'OuLiPo (Poche)
Certes, une partie des textes reste d'un abord difficile (je n'ai pas compris l'intérêt de tous, les morales élémentaires en particulier) mais que de pépites! Des textes drôles, poétiques, et souvent très surprenants.
On y retrouve des extraits des grands classiques de l'OuLiPo qui peuvent donner envie de lire les exercices de style de Queneau (pas ce qu'il a fait de mieux à mon avis), ses "cent mille milliards de poèmes", "la Disparition" de Perec, ou "la vie mode d'emploi", les "Joconde" d'Hervé le Tellier...Et surtout tout un tas de poèmes sous contraintes farfelues qui forment un ensemble des plus réjouissant.

A noter: un texte en italien d'Italo Calvino.


Beyond The Purple Star Zone - Oblique Parallax
Beyond The Purple Star Zone - Oblique Parallax
Prix : EUR 22,10

2.0 étoiles sur 5 Un peu trop expérimental, 14 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beyond The Purple Star Zone - Oblique Parallax (CD)
Cet opus regroupe deux albums (beyond the purple star zone et oblique parallax) issus d'une série de concert au Detroit Jazz Center en 1980.
Le son n'est pas bon, Sun Ra expérimente beaucoup aux synthétiseurs, sans retrouver la grâce de disco 3000 ou strange celestial road, bref j'ai beaucoup d'albums de Sun Ra et c'est un de ceux que j'aime le moins.


Destination Unknown
Destination Unknown
Prix : EUR 19,00

3.0 étoiles sur 5 Pas indispensable, 14 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destination Unknown (CD)
Un concert en allemagne en 1992, sans doute l'un des derniers de Sun Ra, mort en 93, avec les habitués de l'Arkestra sauf John Gilmore, et une liste de titres accessibles (à cette période Sun Ra ne donne plus vraiment dans le free jazz furieux, ni dans l'expérimentation électronique poussée) dont le très beau inter-stellar lo-ways mais dont je préfère d'autres versions , comme celles du live at Pit-in Japan en 1988.


L'Homme que l'on croyait
L'Homme que l'on croyait
par Paul Pavlowitch
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

3.0 étoiles sur 5 Ajar/Gary vu de l'intérieur, 14 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Homme que l'on croyait (Broché)
Paul Pavlowitch qui se défini comme un lecteur (mais a publié plusieurs livres) raconte comment est née et comment s'est déroulée l'imposture Ajar. Il raconte toute l'histoire de ce qui ne fut pas qu'un canular littéraire, ses relations (tendues) avec Gary, son rôle dans l'affaire.
La fin, avec les morts de Jean Seberg et Romain Gary est particulièrement émouvante, le reste du livre intéressera surtout ceux que "l'affaire Ajar" a passionné, ou ceux qui ne connaissent presque rien de l'affaire (n'ayant lu ni "Pseudo" dont la genèse occupe une grande partie du texte, ni "vie et mort d'Emile Ajar", le point de vue de Gary) et qui en découvriront les nombreuses péripéties et complications.

Pavlowitch qui a une connaissance très pointue de l'oeuvre de Gary livre aussi une critique intéressante des romans que Gary publia sous son propre nom à la même période.


Dirt Devil DD 7071-0 Aspirateur avec Sac Rebel73 HE Blanc
Dirt Devil DD 7071-0 Aspirateur avec Sac Rebel73 HE Blanc
Prix : EUR 89,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Correct sans plus, 11 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dirt Devil DD 7071-0 Aspirateur avec Sac Rebel73 HE Blanc (Cuisine)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
A plus de cent euros, ça ne me paraît clairement pas une affaire.
D'abord, je n'ai pas dû avoir de chance, mais pour emboîter le tube dans l'aspirateur, il m'a fallu rogner l'embout avec un couteau (ça ne passait pas) ce qui ne rassure pas sur la qualité des finitions, pour le reste c'est un aspirateur des plus classiques.
Certes il est plutôt joli, le câble est relativement long pour un petit aspirateur (j'avais un sphera bosh 1400w qui nécessitait une rallonge tant le câble était court), et il aspire correctement la poussière malgré une puissance réduite à 800w, du moins tant que le sac n'est pas trop plein.
Ses performances en matière de rejet dans l'air sont très bonnes (A), mais comme l'ont déjà signalé pas mal de commentaires, il fait beaucoup de bruit, pas plus que mon ancien aspirateur au niveau du moteur, mais c'est au niveau de la brosse que ça ne va pas: Sur linoléum ou moquette, pas de problème, mais sur carrelage, les roues de la brosse sautent à chaque passage d'un carreau à un autre, et la brosse elle-même, pour rester plus près du sol et améliorer l'aspiration sans doute, repose ,en plus des roues à hauteur variable, sur trois taquets en plastique qui frottent contre le sol (je suis un peu inquiet de leur usure avec le temps) et font beaucoup de bruit: A ne pas offrir à vos voisins du dessus.

Rq: A l'usage, la brosse est beaucoup moins bruyante si on s'en sert en le poussant (comme une tondeuse à gazon), mais en général on a envie de le tirer vers soi assez régulièrement!


Vol.3-Six Classic Albums
Vol.3-Six Classic Albums
Prix : EUR 10,00

4.0 étoiles sur 5 Brubeck+Desmond, 3 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vol.3-Six Classic Albums (CD)
Le volume 3 reprend deux albums laissés de côté par les opus précédents: Jazz goes to college (54) et le classique Jazz:Red Hot and Cool avec Bob Bates et Joe Dodge à la rythmique, avant de dérouler la discographie de Brubeck pour les années 61 et 62 durant lesquelles le quartet classique est formé avec Eugene Wright et Joe Morello, en plus de Brubeck qui figure sur les six albums présents (ce n'était pas le cas sur les compilations 1 et 2): On trouve donc un album avec le philharmonique de New York cordes: Bernstein Plays Brubeck plays Bernstein, puis deux albums avec expérimentations rythmiques: Time further out et Countdown: Time out of space et un album de balades: Angel Eyes.

Globalement c'est un plaisir, on peut regretter par contre que deux albums soient coupés (Notamment Jazz:red hot and cool qui est le plus célèbre ,avec Time further out, de ce recueil).


Les innommables
Les innommables
par Claude Klotz
Edition : Broché
Prix : EUR 14,48

3.0 étoiles sur 5 Tour de force canulardesque, 29 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les innommables (Broché)
A lire surtout pour le style de l'auteur, potache et savant, truculant, surprenant, et porté par un souffle épique émaillé de considérations triviales et d'adresses au lecteur. C'est poétique, parfois très drôle, mais aussi, et c'est un peu l'impression dominante pour ma part, assez ennuyeux (à lire par petites touches?), l'histoire étant assez répétitive et les descriptions des périls affrontés par la bande hétéroclite de pré-hominidés sont un peu lassantes. Et bien sûr, nos anté-australopithécus ne causent pas encore, pas l'ombre d'un dialogue pour alléger le style donc.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 25, 2014 4:52 PM CET


Picciola
Picciola
par Saintine
Edition : Poche

3.0 étoiles sur 5 Anti-Monte-Christo, 24 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Picciola (Poche)
La quatrième de couverture nous apprend que cet ouvrage, grand succès de l'époque, parut quelques années avant " Le comte de Monte Christo", et comme il s'agit de l'histoire d'un Comte envoyé en prison, on imagine qu'il va lui aussi s'évader et se venger. Que nenni, celui-ci s'y passionne pour une fleur poussant dans la cour de sa prison, et remercie finalement le créateur de l'avoir envoyé en prison où il a réalisé qu'il était auparavant un monstre d'orgueil, aveugle des joies véritables de l'existence. C'est plein de bons sentiments, réellement touchant parfois, un peu longuet et ampoulé par moment, mais c'est une curiosité qui, par contraste, devrait amuser les amateurs du Comte de Monte Christo (et malgré les longueurs, ça se lit plus vite...)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20