Profil de Jourde > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jourde
Classement des meilleurs critiques: 230.379
Votes utiles : 99

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jourde

Afficher :  
Page : 1
pixel
L'Egypte ancienne Pour les Nuls
L'Egypte ancienne Pour les Nuls
par Florence MARUEJOL
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 EXCELENTE VULGARISATION, 24 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Egypte ancienne Pour les Nuls (Broché)
Un très bon livre que l'on doit conseiller comme première approche de l'Egypte ancienne.
Facile voire amusant à lire, il convient aux enfants à partir du niveau 6e environ. Et comme il est relativement complet, il d'adresse egalement aux adultes, même ceux qui ont déjà des connaissances sur le sujet.
Une vue décontractée mais rigoureuse du sujet. Bravo !


Aux origines de l'Egypte. Du Néolithique à l'émergence de l'Etat.
Aux origines de l'Egypte. Du Néolithique à l'émergence de l'Etat.
par Béatrix Midant-Reynes
Edition : Relié
Prix : EUR 25,40

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 UN OUVRAGE DE PROFESSIONNEL ... MAIS POUR QUEL PUBLIC ?, 23 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aux origines de l'Egypte. Du Néolithique à l'émergence de l'Etat. (Relié)
Mme Midant-Reynes nous décrit de façon claire et il semble exhaustive l'état des connaissances actuelles issues des fouilles se rapportant principalement au Gerzéen et en particulier au predynastique récent (Nagada III) : c'est une contribution intéressante...

Mais on peut se demander à qui ce livre est réellement destiné : bien trop détaillé et manquant d'une synthèse d'ensemble pour quelqu'un qui chercherait juste à connaître « ce qu'il y avait avant les pharaons », il laisse également sur la fin le lecteur en quête d'indices expliquant « le miracle égyptien ».

La personne intéressée et attirée par la civilisation egyptienne et qui souhaiterait apprendre comment tout cela a commencé pourra lire l'ouvrage de N. Grimal « Histoire de l'Egypte ancienne » et pour un prix plus modique, elle aura même toute la suite de l'histoire!
Pour des informations plus détaillées sur cette période, elle lira avec profit l'ouvrage de J. Vercoutter « L'Egypte et la vallée du Nil » le tome 1 : « Des origines à la fin de l'Ancient Empire (12000-2000 avant JC ». Là aussi ce livre lui offrira une meilleure perspective sur l'essor de cette civilisation que le présent ouvrage.

Par contre, il est vrai que ni N. Grimal, ni J. Vercoutter n'explique le « miracle egyptien ». Ce miracle est en très bref cette accélération de la civilisation qui semble faire passer les habitants de l'Egypte du statut de chasseur cueilleur au prédynastanique récent (3500-3150) à des sujets d' une monarchie thinique (1ere et 2e dynastie) dotée dès son début du système d'écriture hieroglyphique (qui évoluera peu par la suite), ainsi qu'à priori d'une cosmologie.

Malheureusement l'érudit en quête d'informations et de réflexions nouvelles sur cette question sera décu par le livre de Mme Midant-Reynes : rien dans la présentation détaillée des résultats des fouilles menées à ce jour n'apporte d'indices permettant d'entrevoir le pourquoi de cette accélération de la civilisation égyptienne. L'ouvrage n'est donc en fait qu'un état actuel des fouilles « enrichi » des rappels historiques déjà connus d'un lecteur s'intéressant à cette periode. On aurait pu se limiter à quelques articles dans les publications professionelles.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 3, 2009 2:26 PM CET


Histoire de l'Egypte ancienne
Histoire de l'Egypte ancienne
par Nicolas Grimal
Edition : Poche
Prix : EUR 9,20

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UNE REFERENCE, 22 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire de l'Egypte ancienne (Poche)
L'ouvrage de N. Grimal est à mon avis le meilleur livre sur l'Egypte ancienne car l'auteur a su atteindre plusieurs buts a priori peu conciliables pour un même ouvrage: court mais complet, précis mais plutôt facile à lire pour le genre.

Attention, même si l'auteur adopte une approche chronologique qui peut faciliter la compréhension d'ensemble et que le texte stricto sensu est raisonablement court (350 pages), ce n'est pas nécessairement un livre qui se lit d'une seule traite. Cet ouvrage n'est pas a priori à recommander à quelqu'un qui voudrait avoir une première connaisance d'ensemble de l'Egypte ancienne, sauf si cette personne est prête à un certain investissement en terme de temps.

Par contre quiconque veut avoir à sa disposition une vision complète de cette grande civilisation sans devoir remplir plusieurs rayonages de sa bibliothèque se doit qu'acquérir cet ouvrage. Non seulement ce livre couvre toute la période (et même la période pré dynastique) mais également tout les aspects de la civilisation (religion, relation à la mort, pouvoir et société etc ...). De plus il offre une bibliographie exhaustive bien utile pour pousser plus avant ses recherches.

Etant moi-même passionné par cette civilisation, et après avoir lu l'ensemble de l'ouvrage papier, j'en ai stocké une version dans mon e-book. Je me surprends à la consulter relativement souvent, soit pour vérifier un point (mais d'où il sort ce pharaon là ?), soit simplement pour relire par plaisir une période ou un sujet différents de ceux que j'approfondis. Ce livre est une référence je vous dis !


La crise : Des subprimes au séisme financier planétaire
La crise : Des subprimes au séisme financier planétaire
par Paul Jorion
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 DECEVANT .... POUR DU P. JORION, 21 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : La crise : Des subprimes au séisme financier planétaire (Broché)
J'avais lu les précédents livres de P. Jorion, l'excellent « Vers la crise du capitalisme américain ? » et le non moins très bon « L'implosion. La finance contre l'économie (...) ». Ce dernier, paru en mai 2008, reprenait certes beaucoup du précédent paru en janvier 2007, mais il permettait justement d'expliquer le début de la crise d'aout - octobre 2007, validait les hypothèses du premier ouvrage, et offrait un champ de réflexion pour anticiper l'évolution de cette crise.

Il va sans dire que, bluffé par la capacité d'analyse et d'anticipation de P. Jorion, j'attendais beaucoup de son dernier ouvrage et j'ai été très déçu : en gros l'auteur ne fait, au long de plus des deux tiers des 350 pages du livre, que raconter ce qui s'est passé. Pas d'analyse, pas de perspective tracée ...seulement quelques idées plus générales dans les derniers chapitres. Loin de la qualité des ouvrages précédents

Il m'a semblé que l'auteur se soit dit : ca y est, maintenant les français comprennet que la crise est aussi pour eux et n'est pas que financiére mais aussi économique, bon timing pour sortir un livre dessus d'autant plus que j'ai du matériel, comme je suis cette crise au jour le jour.

Or c'est à mon avis là où ça coince:
Le talent de P. Jorion réside dans sa capacité à expliquer de façon claire et in fine assez simple les situations financières complexes. Cette capacité rendent ses hypothèses de dévelopement futur intéressantes et ses solutions de sortie de crise respectables (voir son blog). Or dans ce livre foin d'analyse ou de prospective, avant tout un récit de ce qui s'est passé.

On pourrait objecter que certes, tant pis pour la réflexion, mais au moins ce livre permet de livrer un récit détaillé des évènements de cette crise. Mais alors la question se pose : à qui est il adressé ? Car écrit a priori en peu de temps, il semble malgré tout assez ardu pour quelqu'un n'ayant pas de connaissances financières et/ou n'ayant pas suivi de près cette crise. Quant à celui qui, par intèrêt ou obligation suit cette crise au jour le jour, il connaît déjà tous ces faits et la lecture du livre apporte peu.

Certes, le talent de P. Jorion n'a pas totalement disparu, et ce livre reste meilleur que la plupart des ouvrages expliquant la crise commis par ces pseudo economistes en vue (qui justement ne l'avait pas vue venir ...), et je comprends que des lecteurs ne le connaissant pas aient pu être très favorablement impresionnés. Mais je reste à penser que ce livre n'était pas indispensable.

J'invite les lecteurs intéressés à comprendre la crise actuelle à lire les deux livres précédents de P. Jorion qui apportent une solide compréhension des bases de cette crise, et même en filigrane de ses étapes futures (encours de cartes de crédit, revision à venir des taux sur les prêts primes). Et plutôt que ce dernier livre de P. Jorion, le livre de F. Lordon « Jusqu'à quand ? » paru lui aussi en octobre 2008. (pour les détails, voir mon commentaire sur ce livre).
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 24, 2010 12:25 AM MEST


L'Enigme de l'Atlantide
L'Enigme de l'Atlantide
par Edouard Brasey
Edition : Poche

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Utile comme introduction au mythe, mais pas au delà, 21 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Enigme de l'Atlantide (Poche)
Un point essentiel pour le lecteur potentiel : il ne s'agit pas d'une enquête en soit que son auteur aurait mené sur l'Atlantide, mais d'une présentation succinte des différentes théories.
Elle s'adresse donc au profane qui souhaite juste une vue générale sur le sujet et c'est là sa principale qualité.

Elle n'est malheureusement pas exempt de nombreux défauts :
- des dévelopements hors sujet, comme cette tentative d'utiliser le mythe de l'Atlantide pour contester la théorie de Darwin ;
- des oublis dans la présentation de certaines thèses qui les font apparaître (plus) irréalistes (qu'elles ne peuvent déjà l'être): pourquoi considérer la civilisation minoenne disparue en 1 628 av JC comme possible civilisation atlante, disparue elle vers 10 000 av JC ? (Il est vrai qu'il n'y a pas à ma connaisance d'explication satisfaisante alors que pourtant Minos et sa succession collent si bien avec le récit de Platon !!!)
- une absence d'esprit critique et peu d'analyses personnelles de l'auteur, juste une compiliation de ce qui existe, résultant en 90% de quotes ne se rapportant pas au livre d'origine mais au livre qui parle du livre ...
- une tendance générale du livre à présenter l'Atlantide comme le berceau de l'humanité, et non comme un exemple dans la théorie de plusieurs civilisations humaines antérieures relativement avancées détruites au cours des 30 000 dernières années (milieu du paléolithique supérieur) par des catastrophes naturelles majeures.

En bref, je serai tenté de dire que:
- si vous avez un a priori favorable, vous devez lire ce livre qui vous donnera beaucoup d'informations et de références et vous permettra de creuser davantage.
- si vous êtes plus critique, ce livre risque de vous faire doucement rigoler et de vous faire passer à côté de dévelopements nettement plus consistants et enrichissants.
Je vous conseille alors plutôt de lire d'abord la source du mythe: le prologue du « Timée » et le « Critias » de Platon. Ensuite, si vous êtes dubitatif, «L'Atlantide: petite histoire d'un mythe platonicien » de P. Vidal-Naquet saura vous rappeler le chemin qui existe entre un mythe et la réalité. Par contre si votre côté Indiana Jones en redemande, « Les routes de l'Atlantide » de A. Collins est pour vous ! Enfin, pour des dévelopements sur la théorie de civilisations développées antérieures éteintes par des catastrophes naturelles, « L'Empreinte des dieux » de G. Hancock est à mon avis une bonne référence.


Jusqu'à quand?
Jusqu'à quand?
par Frédéric Lordon
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 INDISPENSABLE, 16 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jusqu'à quand? (Broché)
De mon point de vue, le meilleur livre sur la crise financière et qu'il faut lire absolument pour comprendre non seulement ce qui se passe mais également ce qu'il faudrait faire dans le futur.

Tout d'abord l'auteur a une certaine crédibilité ayant dénoncé ces excès et les risques encourus bien avant le déclenchement de la crise. De plus son langage apporte du sang neuf, du fait de son absence quasi totale des médias traditionels (voir sur le net l'emission d'arrêt sur image qui lui est consacré).

Son livre est court et va à l'essentiel. Son langage est précis et il n'utilise que des mots simples tout en décrivant la réalité d'une manière pertinente. Cela facilite grandement la compréhension des non specialistes de l'activité financière.

Enfin, et avant tout, la force de ce livre est qu'il décrit et dénonce une réalité. Tout le monde est à même maintenant de comprendre. Il introduit également une opinion bien peu entendue: si les financiers ont une part de responsabilité, la vrai cause de cette crise vient d'une faute des gouvernements qui, par "paresse" ou par idéologie, ont refusé de réguler les marchés financiers.


Enquête sur le patronat : Dans les coulisses du scandale Medef-UIMM
Enquête sur le patronat : Dans les coulisses du scandale Medef-UIMM
par Guillaume Delacroix
Edition : Broché

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Décevant, 16 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enquête sur le patronat : Dans les coulisses du scandale Medef-UIMM (Broché)
L'auteur, journaliste aux Echos, démontre une très bonne connaissance du patronat ainsi qu'à priori de solides archives. Malheureusement, le contenu du livre n'est que peu en rapport avec le titre et donc l'objet du livre.

- Plus de la moitié du livre pourrait s'intituler "histoire du patronat", avec moult détails et des centaines de noms, alors que le seul intétêt pour le sujet est le role central, structurant, de la sidérurgie dans l'organisation patronale,

- aucune information ni réelle piste n'est fournie quant à possible utilisation des fonds, à part le financement certaines campagnes présidentielles, ce qui est notoirement connu.

Enfin, à part la présentation du conflit UIMM-Parisot et l'opportunité pour cette dernière d'afaiblir l'IUMM dans le MEDEF au travers de cette affaire, quasiment aucune analyse n'est développé, uniquement une succession de faits, souvent n'apportant rien à la compréhension de la situation. Et même lors de cette analyse, l'auteur ne consacre qu'une page (l'avant dernière du livre) à s'interroger sur le futur et donc l'issue de ce "bras de fer" (en gros victoire de Parisot qui se fait reélire pour un second mandat, ou grand retour de Kessler qui signe une forme de main mise de l'UIMM.

En résumé, il semble que l'auteur se soit dit: "chic, ce scandale intéresse le public, j'ai un tas de docs surle MEDEF de part mon job, pourquoi pas recycler tout ca dans un livre?". Dommage qu'il n'ait pas penser à trier tout ça, structurer une analyse et tracer des perspectives.


Les chevaliers de l'Apocalypse, réponse à MM. Mordillat et Prieur
Les chevaliers de l'Apocalypse, réponse à MM. Mordillat et Prieur
par Jean-Marie Salamito
Edition : Poche
Prix : EUR 12,20

35 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 TRES DECEVANT, 16 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chevaliers de l'Apocalypse, réponse à MM. Mordillat et Prieur (Poche)
Je me permets ce long commentaire sur ce livre après la lecture des commentaires des lecteurs qui jusqu'à présent ont tous loué l'opuscule de M. Salamito. J'ai beaucoup d'intérêt et je l'espère une certaine connaissance du proto christianisme. Ces emission d'Arte et le livre de MM. Mordillat et Prieur (« Jesus sans Jesus ») ont touché un public nettement plus vaste que le cercle restreint de ceux qui d'habitude s'intéressent à ces sujets, bien que sur le fonds ils n'apportent rien de nouveau quant aux questions sur la concordance entre l'enseignement de Jesus Christ et celui de l'église catholique.

Etant concient que les thèses vulgarisées par MM. Mordillat et Prieur aient pu soulever des questions chez de nombreux catholiques peu au fait des débats d'experts, j'attendais avec impatience une réponse de l'orthodoxie qui je l'espérais viendrait enrichir le débat. J'ai donc acheté et lu avec intérêt le livre de M. Salamito, dont l'érudition est tout à fait adéquate pour apporter des arguments de très grande valeur.

Or ce livre n'apporte rien, et ce pour les raisons suivantes :

- il est très court alors que l'ensemble des affirmations de MM. Mordillat et Prieur sont suffisamment nombreuses pour nécessiter une réponse beaucoup plus développée, même sans chercher à tout réfuter point par point. C'est un comble pour l'auteur qui accuse entre autre MM. Mordillat et Prieur d'être superficiels, de croire pouvoir apporter une réponse complète en moins de 150 pages petit format et ecrites en gros charactères!

- il ne s'attaque pas au caeur du problème mais à des details où des erreurs même parfois totalement en dehors du sujet :
près d'un tiers du livre à critiquer la forme de la série télévisée (quel rapport avec les arguments, bien mieux développés dans le livre ?) ;
la critique de l'utilisation de la phrase de M Loisy « Jesus annonçait le royaume et c'est l'église qui est venue » au prétexte que son auteur lui donnait un sens différent (d'abord il s'agit là d'utiliser une phrase qui résume bien la thèse du livre, pas necessairement de chercher le soutien de son auteur pour l'ensemble des thèses, ensuite Alfred Loisy lui-même pensait que la hierarchie catholique romaine n'était pas en accord avec l'enseignement du Christ et fut même excomunié);
relever que MM. Mordillat et Prieur se trompent sur la date de la « nuit de cristal » (en effet rédhibitoire quant on veut développer une thèse sur le proto christianisme !)

- son ton n'est pas uniquement ironique, il devient au fil du livre tour à tour arrogant et agressif. Ceci est tout à fait hors de propos lorsque l'on souhaite démontrer avec de solides arguments les faiblesses d'une thèse que l'on réfute.

Soyons clair : les thèses de Mordillat et Prieur contenues dans leur livre « Jesus sans Jesus » peuvent choquer un catholique chretien en ce quelles vont totalement à l'encontre de ce qu'enseigne l'eglise catholique. Il est facile d'essayer de les disqualifier en insistant sur la façon dont elles sont présentées, souvent avec des entêtes accrocheuses, choquante pour certains, et ce afin d'attirer le chaland, et également avec des références historiques parfois approximatives ou incomplètes, mais c'est le lot de toute vulgarisation.

Mais rappelons le, ces emissions et ce livre de MM. Mordillat et Prieur ne sont en fait qu'une vulgarisation, certe trop excessive, à destination du public français d'un courant de pensée important qui remet en cause de nombreux dogmes de l'église catholique en se basant sur une connaissance toujours plus grande des textes de l'époque ainsi que sur les découvertes archéologiques.

Il aurait été plus intéressant qu'une personne érudite comme M. Salamito, quitte à se référer dans un premier temps aux emissions d'Arte, se soit attaché, dans un livre aux arguments détaillés et au ton appaisé, à questioner, voire réfuter les éléments de cette thèse : « ce qu'enseigne l'église catholique n'est pas la parole de Jesus Christ ». Espérons que ce n'est que partie remise ...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 15, 2010 2:55 PM MEST


Page : 1