Profil de bluesy guy > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par bluesy guy
Classement des meilleurs critiques: 300
Votes utiles : 1018

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
bluesy guy "pascal 49" (maine et loire france)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
The Exciting Lloyd Price - Mr. Personnality
The Exciting Lloyd Price - Mr. Personnality
Prix : EUR 12,23

4.0 étoiles sur 5 le retour de lloyd price fin 50's, 12 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Exciting Lloyd Price - Mr. Personnality (CD)
Apres un debut de carriere etincelant chez "specialty"en 1952 avec le mega tube "lawdy miss clawdy"et d'autres suites,price s'envole quelques temps apres en coree pour l'armee pendant 3 ans ou il se produit avec un big band, de retour aux states il a l'idee de melanger le rythm'n'blues de ses debuts avec un orchestre de cuivres et oriente sa musique plus vers un son jazz ce qui donna ses 2 premiers albums enregistres pour abc-paramount en 1959 ou il reprend certains de ses succes anterieurs "lawdy miss clawdy" "mailman blues" " oh,oh,oh" "i wish your picture was you" et compose d'autres reussites comme "stagger lee" "why" "talking about love" ou il renoue avec le succes en pleine periode rock'n'roll, price enregistre aussi des chansons plus orientees soul comme "personality" "you need love" , pop comme "i'm gonna get married" , blues comme "dinner for one" , ou meme des standards jazz "all of me" " a foggy day" avec une aisance deconcertante.pascal49


Dance album + whole lotta shakin' (1955-1959)
Dance album + whole lotta shakin' (1955-1959)
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 les deux premiers albums de carl perkins, 12 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dance album + whole lotta shakin' (1955-1959) (CD)
voici une sublime reedition des deux premiers albums de carl perkins edite par le superbe label "hoodoo records",soit "dance album" de 1957 le meilleure disque de rockabilly de carl enregistre chez sun records qui le propulsa au rang de star avec "blue suede shoes" "matchbox" "boppin the blues " "your true love" "everybody's tying to be my baby" "honey don't " etc... repris par une pleiade d'artistes dont les fameux "beatles" ou encore "mr brian's grestch setzer" et "whole lotta shakin" 1958 enregistre pour la firme columbia qui reste un grand moment de rock'n'roll ou carl perkins reprend little richard "tutti frutti" "long tall sally" "jenny jenny " "ready teddy" , jerry lee lewis "whole a lotta shakin goin' on" ,bill haley "shake rattle and roll" , elvis presley "that's allright mama" "good rockin tonight", ray charles "i got a woman" augmente d'un pianiste et d'un saxophoniste avec une production plus moderne ou carl ne manque pas d'energie et chante plus agressif que d'habitude,de plus l'edition nous propose un beau livret detaille avec photos.pascal49


Route 66
Route 66
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 louis jordan a la sauce rock'n'roll, 9 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Route 66 (CD)
Roi des jukes box dans les annees 40 ,louis jordan peu- etre le plus important des artistes du ryhtm'n'blues et du swing et grand precurseur du rock'n'roll qui influenca une pleiade d'artistes comme"bb king,chuck berry,ray charles,...,n'eu pas la chance d'avoir un renouvellement de son contrat avec decca lors de l'ascension de nouveaux artistes dans les annees 50,mais en 1956 en pleine periode rock'n'roll,louis signe avec mercury et reforme un nouveau 'tympany five" produit et arrange par quincy jones, sort "somebody up there digs me" avec une relecture des ses hits "choo choo boogie" "caldonia" "ain' t nobody here but us chickens" "salt pork west wirginia" "let the good times roll" sur des tempis et arrangements plus rock'n' roll sans oublier des titres edites seulement en singles tres rock comme "rock doc! " "fire" "ella mae" avec mickey baker a la guitare et sam "the man" taylor au sax tenor ca chauffe bien et on redecouvre avec plaisir ses grands classiques de la musique rythm'n'blues qui etait en fait du rock'n'roll avant l 'heure mais joue par des musiciens noirs comme le disait louis jordan,la seconde partie du cd propose l'album "man we're wailin"(1957) dans une orientation plus jazzy ou louis enchaine 'got my mojo workin'" "sweet lorraine" "sunday" "saturday night fish fry" et des instrumentaux "the nearness of you" "the slop" accompagne d'un orgue hammond "jacky davis",superbe aussi.pascal49


This Is Fats + Rock & Rollin'
This Is Fats + Rock & Rollin'
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 rock'n'roll et rythm'n'blues de la nouvelle orleans, 9 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : This Is Fats + Rock & Rollin' (CD)
Voici un superbe cd compose du 1er album "rock'n'rollin' "(1956) et du 5eme album "this is fats"(1957) de fats domino pour" imperial records" dans les annees 50;periode tres fertile de fats ou il enregistra presque tous ses succes,les albums a l'epoque "lps" reprennent des enregistrements de singles "face a et b" ainsi que d'autres compos,a savoir que fats domino et dave bartholomew (trompettiste ,arrangeur et compositeur)etait une des paires les plus prolifiques de leur epoque,voyez donc "ain't that a shame" "all by myself" "goin' to the river" "my girl josephine" "i'm walkin' " " whole lotta loving" "poor me" " bo weevil" "valley of tears" et meme certains classiques composes par fats tout seul "please don't leave me" "tired of crying",dans un style tres proche du rock'n'roll et accompagne par la meme section rythmique que little richard et larry williams pour le label "specialty" soit earl palmer a la batterie ,frank fields a la basse, lee allen au sax tenor,alvin tyler au sax baryton ,voici une belle moisson de fats domino "hey la bas" "the fat man" "she's my baby" ,etc... a la grande epoque de l' age d'or du rock'n'roll et du rthymn'n'blues.pascal49


The Folk Singer
The Folk Singer
Prix : EUR 13,53

5.0 étoiles sur 5 woah !!!! quel pied !!!!!, 27 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Folk Singer (CD)
Un des meilleurs albums de muddy waters et de blues acoustique avec willie dixon a a la contrebasse et production,buddy guy a la 2eme guitare et clifton james sur quelques titres a la batterie , enregistre en sept 63 en pleine periode folk due a des artistes comme bob dylan ,muddy reenregistre certains de ses succes "long distance" "feel like goin' home" ou encore "you gonna need my help" avec une approche tres intimiste et feutree ,la prise de son est extrordinaire pour l'epoque et on a vraiment l'impression d'etre tout pres d'eux a certains moments meme quand muddy murmure dans "my captain"(de willie dixon),il y aussi une belle reprise de "good morning little school girl" de sonny boy williamson et le sublime "my home is in the delta" compose par muddy,une grande lecon de blues par trois de ses plus grands representants,buddy guy a realise par la suite (40 ans apres)un album dans la meme veine avec "blues singer" autre perle du blues acoustique.pascal49


At Newport 1960/Sings Big Bill
At Newport 1960/Sings Big Bill
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 deux albums essentiels de muddy waters, 27 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Newport 1960/Sings Big Bill (CD)
Voici un tresor publie par "soul jam" deux des meilleurs albums de muddy waters ,l'un studio "sings big bill" (janv 1960) et l'autre live "at newport" (dec 1960) edites a l'origine par chess et de plus remasterises et pour le prix d'un.
Tout d'abord "at newport" excellente prestation du groupe avec james cotton a l harmo,otis spann au piano ,pat hare a la guitare,francis clay a la batterie et andrew stephenson a la basse sur une selection rythmee "i got my brand on you" "hoochie coochie man" "baby please don't go " " got my mojo working" "i feel so good" que des futurs classiques de muddy devant un public neophyte mais enthousiaste.
Puis "sings big bill" ou muddy revisite des chansons de broonzy,une de ses idoles et son parrain musical,waters rearrange "tell me baby" "southbound train" "lonesome road" "hey hey " "just a dream" et chante comme un forcene avec une energie debordante accompagne par le meme groupe qu' a newport hormis certaines parties de batterie executees par le genial willie "big eyes" smith ,un album bien produit qui met le feu au chicago blues de l'epoque, en bonus des versions studios de certains titres de "newport" dont "got my mojo working" avec little walter et "forty days and forty nights" avec walter, jimmy rodgers willie dixon,otis spann et fred below quelle belle equipe.pasacl49


Spotlight on Lucille
Spotlight on Lucille
Prix : EUR 23,00

5.0 étoiles sur 5 projecteur sur lucille, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spotlight on Lucille (CD)
Cette belle compilation de 1986 d"ace records" permet d'ecouter une selection de 12 titres instrumentaux enregistres par bb king entre 1960 et fin 1961 qui laisse l'honneur a lucille la fameuse guitare gibson du bluesman,cette periode correspond aux albums de bb pour le label "crown" avant qu'il signe pour "mca",d'ou une direction moins commerciale et la bb ne chante pas et donne toute la dimension de son phrase legendaire qui a influence un tas de guitaristes par la suite,on peut entendre differentes ambiances telles le calypso "calypso jazz" le blues pur "blues with bb" "easy listening blues" du blues swing "slidin and glidin" "powerhouse" et meme du rock "shoutin the blues" "feedin the rock" sans oublier une bonne reprise de louis jordan "ain't that just like a woman" ,un bon complement a l'album "easy listening blues" de 1962 ou le bluesman avait aussi enregistre un album instrumental.pascal49


If it don't kill you, it just makes you stronger (1989)
If it don't kill you, it just makes you stronger (1989)
Proposé par dvdpromo
Prix : EUR 59,90

5.0 étoiles sur 5 une reussite exemplaire, 21 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : If it don't kill you, it just makes you stronger (1989) (CD)
Tout le monde connait bruce willis l'acteur mais une minorite sait que l'homme a une passion tres forte pour la musique tout en etant un excellent chanteur et harmoniciste ,en temoigne ce deuxieme essai discographique en 1989 qui lui colle plus a la peau apres "the return of bruno" sympa mais moins aboutit ,premier artiste blanc signe par la "motown"(tout de meme) produit par robert kraft et accompagne par robben ford et son groupe de l'epoque "the blue line" avec roscoe beck a la basse et tom brechtlein a la batterie sans oubler david grissom a la guitare rythmique et russel ferrante des "yellowjackets" aux claviers,bruce nous pond un album qui oscille entre blues, soul, rock et rythm'n'blues avec de bonnes compos comme : "pep talk" en ouverture ou l'artiste montre l'etendue de son talent "here comes trouble again"avec la participation de johnny winter a la slide et au chant "blues for mr d" avec edgar winter au sax ou encore "turn it up" et ""can't leave her alone" et aussi de belles reprises de "crazy mixed- up world" de willie dixon "barnyard boogie" de louis jordan et "i'll go crazy" de james brown,de plus la production n'a pas vieillie et est excellente de quoi rendre jaloux un grand nombre de musiciens et chanteurs et n'admettre que l'admiration de cette reussite artistique qui n' a toujours pas donnee de suite.pascal49;


Rockpalast : Blues Rock Legends Vol 3
Rockpalast : Blues Rock Legends Vol 3
DVD ~ Johnny Winter
Prix : EUR 24,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un bon temoignage de l'albinos en live fin seventies, 20 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rockpalast : Blues Rock Legends Vol 3 (DVD)
Ce concert filme en allemagne en 1979 lors du festival rockpalast represente bien la musique de johnny winter en cette fin des annees 70 avec un repertoire tout de meme de majorite blues avec "hideaway" de freddie king "messin with the kid" de junior wells "walking by myself" de jimmy rogers "divin duck" de sleepy john estes et le sublime "mississippi blues" ou l'albinos rend hommage aux bluesmen du delta notament" willie brown" "muddy waters" et "robert johnson" sur une longue impro arrange par johnny mais il n'oublie pas non plus ses racines rock'n'roll avec "johnny b goode" qui enflamme l' assistance,je pense que cette premiere heure reste tout de meme le meilleur du concert car suit un "susie q" qui traine trop en longueur et la partie "drum solo" de bobby torello qui ennuie ,puis malgre le talent de l'harmoniciste,bassiste et guitariste de jon paris qui prend le relais a la guitare et chant pour "i'm ready' et "rockabilly boogie" (de johnny burnette trio) pour relancer la machine on remarque bien que cela reste tres improvise (le groupe se fait plaisir) mais la qualite est en dessous du debut du set et apres un changement d'instruments johnny nous sort un medley slide blues "stones in my passway" "leavin blues" ou encore "rollin' and tumblin' " comme il en a le secret et pour le final retour au rock avec "jumpin jack flash" , un bon temoignage tout de meme de l'albinos a l'epoque ou il avait decide de revenir a ses premiers amours soit le blues et de produire et de relancer la carriere de muddy waters avec des grandes reussites comme "hard again" ou "i'm ready" et "nothin but the blues" pour winter.pascal49.


I Got Sumpin' for You (Records 1953-1958)
I Got Sumpin' for You (Records 1953-1958)
Prix : EUR 12,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un des grands bluesmen oublies, 19 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : I Got Sumpin' for You (Records 1953-1958) (CD)
Eddie jones dit "guitar slim" de la meme generation que bb king eu une carriere tres breve avec un hit "the things i used to do" enregistre en 1953 avec le jeune ray charles au piano a la nouvelle orleans pour le fameux label "specialty" (lloyd price,little richard,larry williams,...),ne au mississippi mais envoluant a la nouvelle orleans, guitar slim avait reussi a insuffler a sa musique l'ame du blues et l'energie du rock 'n' roll tout comme elmore james;malgre le hit "the things i used to do" ,guitar slim eu peu de succes par la suite ,il continua d'enregistrer et de se produire tout en abusant de l'alcool et des concerts ,il mourrut en 1959 d'une pneumonie a 32 ans laissant derriere lui un heritage abondant de classiques repris par notament albert collins "quicksand" "the things i used to do",srv "they call me guitar hurricane" "letter to my girlfriend" "the things i used to do" ou encore johnny winter "i done got over it".
une reference importante dans le domaine du blues en general.pascal49.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20