Profil de Xavier de Jonchery > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Xavier de Jonchery
Classement des meilleurs critiques: 388.186
Votes utiles : 2

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Xavier de Jonchery

Afficher :  
Page : 1
pixel
Un rêve devenu réalité
Un rêve devenu réalité
par Georges Exertier
Edition : Broché
Prix : EUR 3,54

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un livre sans prétention mais bien agréable à lire, 15 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un rêve devenu réalité (Broché)
Pas la peine de faire 10000 km, de changer d’hémisphère ou de partir 6 mois pour vivre une belle aventure. Ce cyclo-randonneur avec son récit bien détaillé sur sa ballade de 8 jours et 960km nous le prouve.
Un livre sans prétention mais bien agréable à lire.


127 heures
127 heures
par Aron RALSTON
Edition : Broché
Prix : EUR 7,30

5.0 étoiles sur 5 117 heures pas 127 heures, 15 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 127 heures (Broché)
127 heures, c’est comme l’histoire du Titanic, on connaît la fin avant même de commencer la lecture du récit.

Ce livre écrit à la 1ere personne, raconte l’histoire (ou le calvaire) vécue par Aron Ralston en 2003, un américain amoureux de la nature, de la montagne, mais aussi des exploits individuels.

Dans le Horseshoe Canyon District une partie déportée du Canyonland National Park situé dans l’Utah. Aron Ralston en pratiquant le canyoning dans la partie la plus escarpée du Blue John Canyon va provoquer la chute d’un rocher qui va coincer sa main droite contre la paroi du canyon.
Pendant 6 jours et 5 nuits, il va devoir lutter contre la faim, la déshydratation et l’hypothermie.

Si il n'est pas trop tard, je vous conseille de lire le livre avant de voir le film.
Le livre est touchant, le narrateur nous fait partager ses exploits et aventures qu’il a eu avant et après son accident, ainsi que le déroulement des recherches organisées par ses proches.
Le film permet de mieux visualiser l’étendue de ce superbe parc de l’ouest américain et de comprendre le système de levage qu’il va utiliser pour essayer de soulever le rocher.

Contrairement au livre, le film ajoute un événement non vécu. Bien qu’il fasse la rencontre de 2 randonneuses, la scène de la baignade (ainsi que le lieu de l’action) est une invention sortie de l’imagination du réalisateur.

127 heures et non pas le temps que restera coincé Aron Ralston dans le Blue John Canyon, mais la durée entre son réveil le samedi 26 avril et son entrée au bloc opératoire de l’hôpital de Moab le jeudi 1 mai.

…ainsi se termine mon aventure de cent vingt-sept heures sans sommeil…(page 363)

Entre sa main coincée le Samedi à 14H15 (P.361) et son auto amputation le Jeudi à 11h32 (P.322), il aura été prisonnier de ce canyon pendant plus de 117 heures.

Un livre à lire, une expérience à éviter…


Tragédie à l'Everest
Tragédie à l'Everest
par Jon KRAKAUER
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pari sur la vie, 20 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tragédie à l'Everest (Poche)
Je cherchai un livre sur l’Everest, en naviguant sur le site, j’ai trouvé ce récit.

Ce livre autobiographique écrit par un journaliste (John Krakauer), raconte l’histoire d’une catastrophe qui s’est déroulé en mai 1996. Ce jour là 8 personnes vont trouver la mort, une tragédie grecque à plus 8000m d’altitude.
Un bon livre qui se lit facilement, qui captive rapidement et ce jusqu’à la dernière page.

Pour chacune des 8 victimes, se sera une longue agonie. Au dessus de 8000 mètres, vous avez quelques dizaines d’heures avant de mourir d’épuisement. Les fatigues physique et mentale sont malheureusement inéluctables. Bienvenue dans la fameuse « Zone de la mort ».

On a du mal à croire que tout ceci soit vrai... et pourtant. John Krakauer dans son récit ouvre bien des réflexions, sur soi, sur le sens de la vie et la prise de risque. Comment fait un être humain pour survivre, devant des difficultés inhumaines.

Je recommande cet ouvrage sans hésiter, si vous aimez les récits de montagnes ou si vous avez l’intention de faire un petit 4000 dans les alpes.


Page : 1