undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de j-l B > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par j-l B
Classement des meilleurs critiques: 44
Votes utiles : 2454

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
j-l B "jean-loup" (Fleurus, Belgique)
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Oona & Salinger
Oona & Salinger
par Frédéric Beigbeder
Edition : Broché
Prix : EUR 7,10

4.0 étoiles sur 5 Quelle belle lecture., 28 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oona & Salinger (Broché)
Je n'apprécie pas Beigbeder, je n'aime pas l'homme de télévision, le bobo toujours en guerre contre tout mais bien planqué dans son univers douillet et friqué , son "apologie" de la drogue... mais que j'aime l'écrivain! Il nous livre ici un roman "vrai" de toute beauté sur un "couple" d'exception (honnêtement si Salinger je savais qui c'était, Oona m'était totalement inconnue). Les pages sur le débarquement en Normandie puis la reconquête de l'Europe par le GI Salinger sont très percutantes et celles aussi sur les très violents traumatismes post-guerre dont a souffert Salinger. Evidemment dans le dernier chapitre, il doit revenir à lui, (à sa petite personne) mais sa recherche d'une femme (Oona) qui l'a envouté ado et dont il restitue un passé "supposé vrai" est de toute beauté. Une très belle lecture!


Infirmieres de Guerre en Service Commande
Infirmieres de Guerre en Service Commande
par Jane de Launoy
Edition : Broché
Prix : EUR 32,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Incontournable!, 21 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Infirmieres de Guerre en Service Commande (Broché)
Je suis comblé pour les lecteurs et lectrices intéressés par la Grande Guerre et le service médical- surtout infirmier. Il a quelques mois, j'avais posté un commentaire sur ce livre qui était malheureusement indisponible car très vieux et jamais réédité, j'ai la chance d'en posséder un exemplaire trouvé il y a pas mal d'années en bourse militaire.
voici un copier-coller de celui-ci:
"Cette infirmière est belge, elle nous livre ici, son journal -mis en forme en 1937- tenu pendant les quatre années où elle fut « de service » à l'hôpital « l'Océan » de La Panne - dans le tout petit territoire belge non occupé !
L'Océan est un hôpital dirigé par un chirurgien belge mais tout le staff infirmier est sous direction anglaise. L'auteure ne pratiquait plus son métier lors de la déclaration de la guerre - diplômée en 1907 , elle se dirige très vite vers le social- ; elle signe cependant présente du premier au dernier jour du conflit. Ce « carnet intime » est très répétitif : les nuits de garde, la cohabitation difficile avec les infirmières anglaises - hautaines car descendantes de Nightingale Florence, fondatrice de ce métier- et les autres nationalités, les blessures horribles, les morts, les bombardements mais aussi les anecdotes- la Reine travaillant parfois comme infirmière et « grondée » par les chirurgiens , la cohabitation homme-femme très délicate à cette époque...
Un jour, une date, quelques lignes, voilà pour la structure mais sachez que les quatre ans d'enfer sont lus facilement et très vite on ne s'arrête plus aux dates et les années filent . L'auteur découvre des soldats australiens, algériens, hindous, etc ; les différences des mentalités, us et coutumes ; elle « rigole » quand un gradé algérien veut l'acheter, quand elle est appelée « de Looney » par les infirmières anglaises. Ce monde infirmier presque exclusivement féminin avec ses tracas physiques typiques , ses commérages, ses rivalités mais aussi son humanité, nous est très bien décrit par de Launoy. J'ai lu beaucoup de souvenirs d'infirmières de cette guerre, souvent des récits d'Anglaises... mais celui-ci est pour moi à classer parmi les meilleurs et le titre « infirmières en service commandé » n'est vraiment pas exagéré ! Malheureusement ce livre est difficile à trouver, espérons une réédition pour le « centenaire »". Et bien mon souhait est exaucé.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 22, 2015 6:49 PM MEST


Je t'embrasse pour la vie : Lettres à des morts 1914-1918
Je t'embrasse pour la vie : Lettres à des morts 1914-1918
par Anonyme
Edition : Broché
Prix : EUR 9,20

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des lettres atypiques!, 21 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je t'embrasse pour la vie : Lettres à des morts 1914-1918 (Broché)
Ces 26 lettres ont té expédiées au front pendant la Première Guerre mondiale et n'ont pu être remises à leurs destinataires. Chaque enveloppe portait au verso la mention «'tué'», ou «'disparu'». Une portait l'inscription «'fusillé'».
Un exemple partiel de toute beauté, l'amour là où on ne l'attend pas.
"Mon petit Nono, C'est du bar du boul Mich' que je t'écris. Autour de moi, il y a la Mariette, Pauline, Margot et Nénette'; toutes les copines, quoi'!On s'ennuie pas mal de vous autres, tu sais... Ce n'est pas qu'on ne trouve pas à faire, parbleu'! Avec tout ce qui circule dans Panam, faudrait être rudement godiche, mais ça ne vaut pas nos petits michons chéris, avec qui qu'on rigolait tant qu'on passait sur tout le reste. À présent, on a tout le reste mais on rigole plus. Bon Dieu de bon Dieu, quand c'est-y que ça 'nira c'te guerre-là'? Paraît que l'Amérique va, décidément, se mettre avec nous. Si c'était vrai, ça ne pourrait tout de même pas durer longtemps'!...totote"
J'en ai lu beaucoup des lettres de soldats mais dans le sens inverse c'est plus rare. ex voir "Mon papa en guerre 1914-1918 : Lettres de poilus, mots d'enfants" " Des tranchées à l'alcôve : Correspondance amoureuse et érotique pendant la Grande Guerre". Ici ce sont les épouses, les mères, les fiancées, une prostituée, un amant, une amante, un père, une petite fille,une promise délaissée, qui parlent mais leurs lettres ne seront plus lues et pour cause! Des lettres qui pour la plupart sortent de l'ordinaire de par leurs sujets de moeurs.
L'auteur a choisi - et pour moi, il a bien raison- de garder l'orthographe originale et parfois une syntaxe presque orale ; cela donne un côté réaliste et très poignant à cette correspondance à des morts adorés!
Regardez bien la taille du livre pour ne pas avoir une désagréable surprise.
Mon livre de l'année 2015.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 23, 2015 8:31 AM MEST


Le théorème de Roitelet
Le théorème de Roitelet
par Frédéric Cathala
Edition : Broché
Prix : EUR 21,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 si athypique et pourtant si juste., 19 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le théorème de Roitelet (Broché)
Ce livre sur la Grande Guerre est très spécial. Ceci est une seconde lecture car la première fois, j'avais abandonné assez vite car il faut du temps pour accrocher à l'histoire. Révélations sur un certain bureau des calculs - recherches faites, ce bureau a bien existé mais son travail principal était de comptabiliser les pertes et aussi pourvoir aux calculs des tonnes de produits alimentaires et autres pour l'approvisionnement du soldat français (dont les cercueils avant chaque engagement) . Ici l'auteur va plus loin et il donne à ce bureau dirigé par un certain Roitelet- composé de spécialistes en maths et statistiques- un rôle dans l'élaboration de formules mathématiques qui pourraient apporter la victoire avec des pertes limitées.
D'autres personnages comme un artiste et sa "fille" , un bataillon corse (le quotidien du soldat est très bien maîtrisé, pas une seule faute!), un officier français arriviste, un général homosexuel, une ancienne prostituée , une ouvrière en usine; tout ce monde se croise et se recroise! Roman qui se passe en 1917 et dont l'intrigue est basée sur la bataille du Chemin des Dames; un très mauvais moment pour l'armée française mais surtout pour le simple fantassin! Un style très aisé, mélangeant l'humour, le surnaturel, le burlesque mais aussi le rationnel, et qui démontre aussi que l'arrivisme de certains hommes politiques et hauts gradés a "plombé" cette guerre et provoqué d'effroyables bains de sang. Une très bonne lecture , un jeune auteur -dont la documentation et l'intrigue si spéciale de son roman- mérite amplement votre intérêt- avis personnel bien sûr, à vous de voir!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 19, 2015 9:38 PM MEST


Madame de Néandertal, journal intime
Madame de Néandertal, journal intime
par Pascale LEROY
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 rien mais vraiment rien que distrayant, 15 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madame de Néandertal, journal intime (Broché)
Quoi de plus intéressant que de s'instruire en s'amusant! Ce récit est pittoresque mais l'histoire ressemble fortement à celle de "Pourquoi j'ai mangé mon père" mais pas dans la qualité . La quatrième couverture nous promet une "rencontre" mais franchement on cherche drôlement celle-ci dans la durée!
Mais ne boudons pas notre plaisir que ce roman divertissant- typiquement de vacances- procure aux lecteurs tolérants!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 17, 2015 10:04 PM MEST


Reportages de guerre 14-18
Reportages de guerre 14-18
par COLLECTIF
Edition : Poche
Prix : EUR 5,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 A replacer dans son époque d'écriture!, 15 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Reportages de guerre 14-18 (Poche)
Récits de propagande "pure" pour la plupart, il faut lire ce livre en considérant ces reportages écrits en pleine guerre comme de la propagande pour essayer de pousser à l'engagement massif des hommes et à l'entrée des USA dans la guerre.
-"voyages au front" Edith Wharton- 140 pages - un style littéraire soigné pour un "travel de guerre", où le soldat français est beau , courageux ,le "Boche" laid et barbare. Wharton est citoyenne américaine, très riche, écrivain , vit un peu partout- et par ce récit veut pousser son pays à entrer en guerre. Voire aussi "La France en guerre 1914-1915"et "Un fils sur le front". Première femme a obtenir le Prix Pulitzer.
-Myriam Harry- "nos convalescents musulmans à Royan" - écrivain reconnu - 10 pages intéressantes sur un hôpital atypique. Le musulman, il est beau, il est gentil quoique "sauvage".
-Marc Hélis qui est le nom de plume de Hortense-Marie Héliard, féministe convaincue , auteure de différents témoignages- 60 pages très intéressantes sur l 'économie et l'évolution des mœurs et du travail féminin dans différents grandes villes françaises.
-Colette (que l'on ne présente plus) - à Verdun- 20 pages sur la vision de cette ville en novembre 1916, vision d'une artiste qui a bien difficile à passer inaperçue!
-Conan Doyle- le papa de Holmes- il travaille pour la propagande de guerre britannique- ici 20 pages consacrée à sa visite du front anglais à Ypres et région en 1916- très réaliste mais propagandiste, pas de charges excessives sur l'Allemand mais une apologie certaine du "tommy". Conan Doyle paiera à la GG un lourd tribut. Il y perd deux neveux, deux de ses beaux-frères et son frère cadet, le brigadier général Innes Doyle. Mais surtout son fils aîné, Kingsley, est grièvement blessé à la bataille de la Somme et meurt de maladie en octobre 1918. Conan Doyle plonge alors dans un désespoir dont il ne se relèvera jamais.
- Albert Londres - "nos poilus au Mont Athos"-5 pages anecdotiques et plutôt humoristiques d'un fait de guerre très "atypique".
un livre à posséder et à lire pour comprendre le bourrage de crâne que ces articles d'écrivains reconnus ou d'artistes pouvaient réaliser pour maintenir au beau fixe le moral de l'arrière (car le soldat au front, lui, il a vite compris qu'il était en enfer et que son "copain" de galère c'était l'Allemand pas l'arrière).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 18, 2015 5:45 PM MEST


Kinderzimmer
Kinderzimmer
par Valentine Goby
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Camp des femmes - Ravensbrück., 12 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kinderzimmer (Poche)
Donner naissance dans un monde de mort, cela a existé!
C'est l'histoire d'une jeune femme enceinte - dééportée politique, résistante - qui nous est contée, une fille qui ne connaît pas bien son corps et a bien besoin des conseils de ses aînées. Ce qui va la sauver, c'est une arrivée dans les derniers mois de guerre!
Ravensbrück n'était pas un camp d'extermination mais de concentration et de travail. Quelle est la différence? une mort posposée dans le temps après avoir travailé jusqu'à épuisement! Des phrases coups de poing, un style particulier qui semble parfois cru, difficile à suivre et de nombreux mots en allemand; en fait un écrit-parlé saccadé comme était la vie dans ce genre de camp. Les femmes n'ont plus rien de féminin après quelques jours d'internement : cheveux et pubis rasés, plus de règles, seins fondus, aucun soins corporels (c'est si fatiguant de se laver sous un mince filet d'eau glacée, se brosser les dents, se peigner le peu de cheveux restants pour s'épouiller ), une robe de travail très sale, une culotte immonde,...
Mais ce que les gardiennes ne sauront jamais faire disparaître, c'est l'entraide physique et morale de certaines femmes entre elles (dans ce monde du chacune pour soi où tous les coups sont permis) et les rapprochements corporels quand la paillasse de nonante centimètres est occupée par deux voire trois femmes à moitié nues et qu'il fait très froid ou très chaud. L'auteur ne cache rien de cette promiscuité , son récit provient d'une ancienne déportée.
Un livre différent, "encore" une brique dans le mur contre l'indifférence de ceux qui voudraient oublier ce passé terrible.
"il faut des historiens pour rendre compte des évènements; des témoins impartiaux qui déclinent l'expérience singulière et des romanciers pour inventer ce qui a disparu à jamais: l'instant présent" dixit l'auteur.


La Religieuse
La Religieuse
par Denis DIDEROT
Edition : Poche
Prix : EUR 1,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Étude des moeurs religieuses - la vie au couvent-., 9 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Religieuse (Poche)
Diderot charge ici les us et coutumes des couvents au 18ème siècle. Il n'était vraiment pas rare à cette époque qu'une jeune fille soit vouée et obligée par ses parents à entrer dans les ordres.
C'est l'histoire de l'une d'elle que nous conte Diderot. Les brimades psychologiques et physiques que subit cette jeune file en rébellion contre un système, le peu de recours juridique après avoir été forcée à prononcer ses voeux. Les caresses perfides d'une mère abesse lesbienne, les perversions physiques: la macération, le fouet et le cilice. Diderot avec son style bien particulier- emploi du subjonctif imparfait, concordance des temps admirable, humour cynique et perfide- et cependant si moderne se fait modeste et laisse parler cette jeune fille- "héroïne" bien malheureuse de ce récit. Une plongée effrayante dans le monde carcéral de ce genre de couvent au 18 ème siècle. Très intéressant car ce roman n'est en rien anticlérical juste un état des lieux.


La chambre des officiers
La chambre des officiers
par Marc DUGAIN
Edition : Poche
Prix : EUR 5,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La Grande Guerre à l'hôpital., 8 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La chambre des officiers (Poche)
J'ai ce livre dans ma biblio 14-18 depuis pas mal d'années, ceci est une relecture. Le personnage principal, officier subalterne dans le génie, est grièvement blessé lors de sa première "patrouille" tout début 14. Il se réveillera à l'"ambulance" avec une horrible blessure à la face qui ne met cependant pas sa vie en danger. Cet homme va faire la guerre pendant quatre ans- sans avoir jamais vu l'ennemi dans une chambre de quatre lits- d'une autre façon. Soins, opérations, mais aussi vie quotidienne , rencontres, vie en communauté, amitiés, "amour" vis-à-vis d'une femme blessée à la face, souvenirs d'une nuit d'amour avec une inconnue la vieille de partir à la guerre, soirée chez les prostituées ... tout cela défile au gré des pages...la guerre finie, c'est l'entre deux guerres et le difficile apprentissage d'"être différent - monstueux", puis une nouvelle guerre et enfin la fin!
Un premier roman assez fort, un sujet délicat - les geules cassées- , l'auteur réussit une immersion totale dans un monde qui s'éloigne dans le temps et dans la description réussie d'une guerre "autrement".
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 14, 2015 7:10 PM MEST


Les plus grands héros Belges de la Première Guerre
Les plus grands héros Belges de la Première Guerre
par Alain Leclercq
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ne pas les oublier., 5 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les plus grands héros Belges de la Première Guerre (Broché)
Et pourtant pour la plupart, ils sont oubliés . Il n'a pas fallu cent ans pour que notre mémoire collective les efface , certains sont encore une statue , un nom de rue, pour d'autres , ils ne sont plus rien - leur rue étant débaptisée, leur monument détruit ou bien caché au fond d'une ruelle. Une cinquantaine de "héros" civils ou militaires ,une femme qui refuse l'envahisseur, quelques pages pour une vie souvent terminée prématurément. Ce livre date du juste après guerre mais l'auteur- moderne- l'a remanié et réécrit sous un style actuel et non allégorique. Pour ce qui est de la couverture, si vous parvenez à en identifier un c'est bien; deux vous êtes un connaisseur du sujet; trois vous êtes un historien belge; zéro pas de problème lisez ce livre!
Je me fais cependant cette réflexion après ma lecture, et si les héros n'étaient-ils pas aussi et simplement les milliers de noms inscrits sur les monuments aux morts de notre pays?
Je terminerai ce com par une citation lue dans le livre de M-Deauville "La Boue des Flandres et autres récites de la Grande Guerre"
« l'héroïsme c'est si vite fini. Une minute et il conduit à la mort. Qui s'en souvient ?que reste-t-il ? »
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2015 7:41 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20