undrgrnd Cliquez ici KDPContest Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Ricardo Pizzutti > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Ricardo Pizzutti
Classement des meilleurs critiques: 27.944
Votes utiles : 254

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Ricardo Pizzutti (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Cinquante nuances de Grey (Version censurée) [Édition spéciale - Version longue + version cinéma]
Cinquante nuances de Grey (Version censurée) [Édition spéciale - Version longue + version cinéma]
DVD ~ Dakota Johnson
Prix : EUR 8,99

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Version cinéma ou intégrale ?, 23 juin 2015
Ce commentaire ne contient pas de spoiler.
Le film est une sorte de remake de "Pretty woman" en mode SM moyennement convaincant. Si les trente premières minutes semblent tout droit sorties d'un téléfilm érotique M6 des années 90 (écriture faible, situations improbables, personnages caricaturaux), on se surprend à trouver de l'intérêt à cette "histoire d'amour" dès l'évocation du CONTRAT. Le riche, mystérieux et pervers monsieur Grey saura retenir l'attention du public féminin. Le public masculin trouvera sûrement l'ensemble niais mais ira au bout, ne serait-ce que pour les scènes de sexe. En espérant que le second film sera plus réussi que celui-ci, ce divertissement ne manquera pas d'attirer votre attention, que vous soyez un homme ou une femme !
Concernant les deux versions proposées par le DVD, je vous conseille vivement la version cinéma. En effet, la version longue inédite et moins bonne. Quelles sont les différences? 3 minutes de plus seulement, dont une scène d'environ trente secondes où l'héroïne reçoit un SMS de monsieur Grey alors qu'elle prend l'avion (sans intérêt). Et la fin du film, rallongée de deux minutes vraiment dispensables qui cassent l'effet tranchant et réussi de la version cinéma.
Le menu du DVD est des plus basiques (image fixe et icônes sans légendes). En bonus, un teaser d'une vingtaine de secondes du prochain film où il n'y a rien à voir (puisque le film n'est pas encore tourné).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 28, 2015 4:34 AM MEST


The Black Pixel Ape ( Drinking Cigarettes To Take a Break)
The Black Pixel Ape ( Drinking Cigarettes To Take a Break)
Prix : EUR 18,99

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Black or white?, 4 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Pixel Ape ( Drinking Cigarettes To Take a Break) (CD)
Environ 7 mois après la sortie du précédent album (The White Pixel Age), Shaka Ponk est déjà de retour avec un album fracassant ! Si les deux albums ont été composés à la même période (durant la convalescence du chanteur suite à une blessure à la jambe), "The Black Pixel Ape" se révèle plus sombre au niveau des textes que son prédécesseur. Niveau musique, même s'il n'atteint pas la claque electro-rock que nous avait donné "The Geeks & The Jerkin' Socks" (leur meilleur album à mon goût), ce nouvel opus, bien plus orienté rock, est excellent.
Jetez une oreille sur "On the Ro'", "The Way Out" ou "Time Has Come", ce sont de futurs hits en puissance !
Shaka Ponk a réussi à imposer un style qui lui est propre et ce dernier album nous démontre une fois de plus qu'il est un groupe majeur de la scène rock française actuelle.


ODINO CDA
ODINO CDA
Prix : EUR 21,90

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Odioui !, 23 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : ODINO CDA (CD)
Les albums de reprises de tubes pop en version symphonique, on en a déjà eu pas mal. A priori rien de neuf à se mettre sous la dent avec celui-ci. Mais à l'écoute, on s'aperçoit assez vite que ça vaut le détour ! En effet dès le "Smooth Criminal' de Michael Jackson qui ouvre l'album on peut constater les choses suivantes : le son du Budapest Symphonic Orchestra est très bon, les arrangements (signés par le compositeur Mathieu Lamboley) sont de qualité, et surtout, l'album n'a pas été enregistré en public ! Et ça c'est important. Car le nombre d'albums de ce type gâchés par les applaudissements du public est assez incroyable. Là, il y a l'orchestre, auquel s'ajoute parfois des choeurs, rien de plus. Ouf !
Du coup quels sont les points négatifs ? En fait je n'en vois qu'un véritablement : le choix des morceaux. Glisser un morceau d'Edith Piaf entre Michael Jackson et le "Get Lucky" de Daft Punk, ça n'a aucune cohérence ! L'album s'appelle "Pop symphonique", je pense donc que "l'hymne à l'amour" de Piaf et "Les rois du monde" de la comédie musicale "Roméo et Juliette" par exemple n'ont pas leur place ici, même si les interprétations sont bonnes.
Hormis cela, le disque vaut vraiment la peine. Mention spéciale au "Get Lucky" des Daft Punk et à "Skyfall" où la trompette solo et la guitare remplacent la voix d'Adèle.


Beauty and the Beat
Beauty and the Beat
Prix : EUR 7,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Enfin !, 2 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beauty and the Beat (CD)
Depuis le temps qu'on attendait un album où Tarja Turunen (la mythique chanteuse de la première ère Nightwish) chante du classique, voici enfin le CD !
L'album est enregistré "live", avec un orchestre symphonique plutôt correct et un choeur aux apparitions rares et discrètes... et ce disque est une vraie bonne surprise !

CD 1
7 standards du classique interprétés par Tarja et l'orchestre, et 6 autres standards interprétés par Mike Terrana et l'orchestre.
Si les morceaux de Tarja sont vraiment bons, en revanche ceux de Mike Terrana bien que pas désagréables à écouter, n'ont pas grand intérêt. Un orchestre classique accompagné d'un groupe de heavy metal, ça s'est déjà vu, et ça peut donner de bonnes choses (Le classical conspiracy de Epica par exemple), mais là un orchestre classique accompagné d'une batterie seule, c'est tout de suite moins prenant.
Le batteur est très doué, c'est évident, mais alterner morceaux de Tarja et les siens est un choix discutable.
Pourquoi ne pas sortir chacun son CD de son côté ? Ou mettre d'abord tous les morceaux de l'un puis ceux de l'autre?

CD 2
Sur la deuxième galette, les deux artistes sont sur les mêmes morceaux et reprennent des chansons phares de la carrière solo de Tarja, le "Swanheart" de Nightwish, le standard jazz "Fly me to the moon" (où le timbre de voix masculin est proche de celui de Sinatra) et s'autorisent même un medley Led Zeppelin (malheureusement gaché par les clappements de mains du public
pendant le morceau).

En résumé, ce double CD vaut surtout la peine d'être écouté pour constater que Tarja Turunen est une vraie grande chanteuse classique avant tout. L'écouter chanter sur du classique est un très grand moment !
A ne pas manquer pour les fans de la chanteuse et pour ceux qui aiment les grandes voix sopranos féminines.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2014 6:24 PM MEST


Xscape - Edition Deluxe Cristal (CD + DVD)
Xscape - Edition Deluxe Cristal (CD + DVD)
Proposé par cinebox
Prix : EUR 13,52

16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un deuxième opus de meilleure facture, 12 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Xscape - Edition Deluxe Cristal (CD + DVD) (CD)
Après le bide du premier album posthume "Michael" en 2010, Sony Music a vu sa prétention première (sortir un album d'inédits par an) à la baisse. Afin de ne pas décevoir encore les fans, ce 2ème album se devait d'être plus travaillé, et ne pas avoir l'air d'être à nouveau une sorte de rafistolage de prises de voix capturées à droite à gauche.
Alors à quoi ressemble ce nouvel opus ?
Grosse production signée par les grands noms du moment (Timbaland,Rodney Jerkins...), l'ensemble a été fait (cette fois-ci) de façon plus respectueuse. Musicalement, les sons sont de qualité et respectent assez l'esprit Jackson, même si on a parfois l'impression d'écouter du Justin Timberlake (dans son meilleur). La voix de Michael est bien là, même s'il semble ne pas toujours nous offrir ce qu'il peut faire de mieux sur chaque morceau (les prises sélectionnées sur ce CD n'étant que des démos inachevées de l'artiste).

On notera deux morceaux fort accrocheurs qui sortent du lot :
- "Love Never Felt so good" qui ouvre l'album, aurait pu se trouver sur une face B de "Off the Wall" tant l'arrangement (certes modernisé) se rapproche de ce que faisait Michael à l'époque.
- "A Place with No Name" (qui sample le fameux "Horse with no name" de America) avec un loop de bass electro qui n'est pas sans rappeler le "Leave Me Alone" de "Bad".
Les 6 autres chansons sont assez plaisantes à écouter, même si certains passages auraient gagné à être plus épurés (la voix de Michael est par moments étouffée sous les overdubs).
Au final, même si l'album se révèle bien + qualitatif que son prédécesseur, l'ensemble manque forcément quelque peu d'âme. Morceaux inégaux mais très (trop) travaillés, "Xscape" sera l'album qui, à l'instar d'"Invincible" en son temps, se fera plus appréciable au bout de quelques écoutes.

Le CD simple comprend les morceaux :

1. Love Never Felt So Good (3:54)
2. Chicago (4:05)
3. Loving You (3:15)
4. A Place with No Name (5:35)
5. Slave to the Rhythm (4:15)
6. Do You Know Where Your Children Are (4:36)
7. Blue Gangsta (4:14)
8. Xscape (4:04)

Seulement 8 titres, une bonne grosse demi-heure de musique en somme.

La version deluxe (disponible en pochette cartonnée OU boitier cristal) contient à la fois les morceaux de l'édition simple ainsi que la version originale "brute" de Jackson (préférable sur certains titres), soit 16 pistes au total + la version de "Love Never Felt so good" en duo avec Justin Timberlake + 1 DVD Making-of de l'album (que je n'ai pas encore visionné).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : May 15, 2014 9:44 AM MEST


Nancy
Nancy

2.0 étoiles sur 5 Descriptif et pochette mensongers, 9 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nancy (CD)
ATTENTION : Cet album n'est pas un album de Nancy Sinatra, contrairement à ce que laissent penser le descriptif Amazon, la pochette du CD et le commentaire précédent d'un client Amazon. Tous les morceaux sont chantés par Frank Sinatra, excepté le fameux "Somethin' stupid", en duo avec Nancy. Les titres du CD sont en réalité les suivants :

1. Nancy
2. Young at heart
3. To love a child (with Nikki Costa)
4. Somethin' stupid (with Nancy Sinatra)
5. The second time around
6. It`s sunday (with Tony Mottola)
7. You are there
8. The world we knew - over and over
9. This is my love
10. That`s life
11. Sand and sea
12. The impossible dream
13. Nancy - with the laughing face (John Coltrane)
14. My foolish heart (with Jack Sheldon)

Donc 2 étoiles, car même si les chansons du grand Frank Sinatra sont de qualité, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais à la base.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : May 10, 2014 11:40 PM MEST


Mélodie en sous-sol
Mélodie en sous-sol
DVD ~ Jean Gabin
Proposé par MEDIA PRO
Prix : EUR 7,61

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grande mélodie, mais DVD à mettre au sous-sol, 28 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mélodie en sous-sol (DVD)
Polar culte du cinéma français qu'il n'est pas utile de présenter à nouveau. En un mot, c'est excellent.
Ce commentaire vise à noter le DVD édité en 2009 chez Fox. Fox a racheté les droits de certains classiques du catalogue René Château Vidéo, comme Un Singe en hiver, ou bien encore Le Cave se rebiffe, toujours avec Gabin.
L'ennui c'est que ces nouvelles éditions sont souvent de moins bonne qualité que leur édition René Château. C'est le cas ici, pour Mélodie en sous-sol. La jaquette est mensongère. Elle stipule que le film y est présent en version longue et en version courte. C'est faux. Le film est bien visible soit en noir et blanc, soit en couleur, mais la version longue n'a pas été gravée sur le support. Il n'est donc possible de voir que la version courte, soit 1h43 de film contre les 1h57 originales. La qualité de l'image n'est pas au rendez-vous non plus. En effet, Fox a eu l'immonde idée de se contenter de retirer les contrastes de la version colorisée pour nous présenter une version noir et blanc. Le résultat est digne d'une VHS. L'image tendance floue de la version colorisée se retrouve donc sur la version N & B également. Du travail de cochon que cette édition.
Côté bonus, là où René Château nous offrait interviews et anecdotes de tournage, Fox ne se contente que d'une galerie de photos.
En conclusion, cette édition de ce classique est très décevante. Film amputé d'un quart d'heure et image VHS... A croire que Fox n'attend qu'une chose, que l'acheteur qu'il prend pour un cave se rebiffe...


Paris-Manhattan
Paris-Manhattan
DVD ~ Alice Taglioni
Proposé par KAPPA MEDIA
Prix : EUR 5,34

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Fans de Woody Allen, fuyez !, 1 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paris-Manhattan (DVD)
J'adore Woody Allen. J'ai vu tous ses films, plusieurs fois, ai lu tous ses livres également.
Dans Tombe les filles et tais-toi !, Woody Allen est poursuivi par une hallucination récurrente : Humphrey Bogart lui prodigue des conseils de séduction et répond aux questions existentielles qu'il se pose. Dans "Paris-Manhattan", Alice Taglioni fait de même avec Woody Allen, dont elle est fan. Face à son poster, elle se pose des questions, et il lui répond. Alice est célibataire et pharmacienne. Quand un client n'a pas le morale, elle lui donne des DVD de Woody Allen. Alice est malheureuse, parce qu'elle est seule. A une soirée elle rencontre Patrick Bruel. Au début ils ne s'apprécient pas forcément, et comme dans toute comédie romantique, on sait d'entrée comment tout cela va finir...
Hormis Patrick Bruel et Michel Aumont (sans oublier Arsène Mosca, comme toujours sous-exploité), tous les autres acteurs jouent faux.
"Paris-Manhattan" est un film de fan. On parle de Woody Allen à tout bout de champ (en soirée, dans la rue, au resto...), on regarde des DVD de Woody Allen, on va au cinéma voir du Woody Allen, on écoute le même jazz que Woody Allen... Mais Sophie Lellouche (dont c'est le premier film) n'a ni le talent d'auteur, ni celui de réalisateur de son Maître. Son film est ennuyeux, pas drôle, sonne creux, bourré de clichés, et au final n'apporte rien. Le comble du ridicule est atteint lors d'une scène où Alice est victime d'un braquage dans sa pharmacie. Percevant le mal-être du braqueur, elle l'aide à s'enfuire après lui avoir donné 3 DVD de Woody Allen ! C'est vraiment du n'importe quoi. Ces 1h14 de film (générique compris) n'ont au final d'intérêt que pour le caméo du vrai Woody Allen.
Sophie Lellouche n'a semble-t-il pas tout saisi le sens du cinéma de son idole. Espérons donc qu'elle ne nous infligera pas, elle aussi, un film par an.


Glad Rag Doll
Glad Rag Doll
Prix : EUR 6,99

34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un virage classe, 1 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Glad Rag Doll (CD)
La grande mode actuelle des chanteuses de jazz à succès est de changer de style, de se renouveler, quitte à dérouter certains fans. Si Melody Gardot sur son dernier album The Absence change de style avec ses sonorités d'Amérique du sud, que Norah Jones est devenue une chanteuse pop, qu'en est-il de Diana Krall ?
Après un Quiet Nights très bossa nova, la diva du jazz opère ici un virage musical du plus bel effet. Les morceaux sont entrainants, bien plus "énergiques" que les morceaux habituels de l'artiste. Le jazz n'a pas totalement disparu, mais Diana Krall s'en éloigne beaucoup pour laisser place au blues, à la country même, ce qui n'est pas sans rappeler le premier album de "Norah Jones & The Little Willies". Produit par le fameux T-Bone Burnett, "Glad Rag Doll" est un album fait principalement de reprises de chansons des années 20, et c'est une très bonne surprise ! L'instrumentation n'est plus la même, l'habituel piano est remplacé par une guitare acoustique, mais le résultat est à la hauteur. Un disque "à l'ancienne" (pour ne pas dire "rétro") de qualité, qui devrait plaire à la plupart des fans de la belle, et aux autres !


Viens à Saint-Germain
Viens à Saint-Germain
Prix : EUR 16,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas qu'un simple best of, 1 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Viens à Saint-Germain (CD)
Ce nouveau CD n'est pas un "best of" à proprement parler. En effet, même si tous les grands morceaux de Dany Brillant sont bien présents, le fait de les avoir arrangé différemment apporte beaucoup, si bien que l'on peut considérer ce nouveau CD comme un album à part entière.
Après le très bon Puerto Rico de 2009, Dany Brillant persiste et signe en faisant appel au producteur et arrangeur portoricain multi-récompensé Ángel Peña (Ricky Martin, Gloria Estefan). Le résultat est un album très ensoleillé aux orchestrations soignées, bien loin de la plupart des CD de variété française qui sortent chaque semaine. Seules fausses notes, les fameuses chansons "Suzette" et "Quand je vois tes yeux" remixées en version clubbing, des versions très dispensables tant elles contrastent par rapport au reste du CD (fort heureusement, ces 2 chansons sont également disponibles en version originale sur ce même CD).
Un disque qui swingue, qui met de bonne humeur et donne envie de danser, que demander de plus ?


Page : 1 | 2 | 3 | 4