undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de ebolavir > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ebolavir
Classement des meilleurs critiques: 780
Votes utiles : 646

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ebolavir
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15
pixel
Entretiens sur l'Islam avec le Professeur Marie-Therese Urvoy
Entretiens sur l'Islam avec le Professeur Marie-Therese Urvoy
par Marie-Thérèse Urvoy
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 J'aimerais bien le lire, 12 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Entretiens sur l'Islam avec le Professeur Marie-Therese Urvoy (Broché)
J'habite à l'autre bout du monde (dans un pays où il y a beaucoup de musulmans), et le seul moyen d'acquérir un livre en français, c'est d'acheter le livre numérique (ici l'édition Kindle). Pas d'édition Kindle ! Quand on sait combien c'est facile de fabriquer la version numérique pour un nouvel ouvrage (les Anglo-saxons le font par réflexe), on se demande à quoi pensent les éditeurs français.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 2, 2016 12:43 PM CET


A l'Ouest d'Alger
A l'Ouest d'Alger
Prix : EUR 3,49

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La vie dans un pays pas émergent, 11 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A l'Ouest d'Alger (Format Kindle)
Pour ceux qui ont lu le premier livre d'Aldo Sterone, "Comme je parle", le deuxième livre illustre le propos des premiers chapitres, son enfance des années 1980 dans une Algérie qui va vers la guerre civile et finalement sa décision de partir en Europe pour se sauver lui-même. Mais il n'est pas indispensable de le lire pour comprendre ce que "A l'ouest d'Alger" raconte: la vie quotidienne dans un pays et une société qui ont été modernes et finissent de tomber en ruine. Une foule de personnages qui ont chacun sa vie et son destin tournent autour de l'histoire d'amour, ou plutôt l'histoire de mariage arrangé de la fille de la famille que l'auteur a choisie pour la mettre au centre. Le livre aurait pu être construit autrement, ce n'est pas un roman. Description des lieux, souvenir du passé, le temps qu'il fait ce jour-là, le lecteur a vraiment l'impression d'être dans la tête du conteur et de voir ce qu'il raconte et ce qu'il se rappelle. Je ne dirai pas que c'est du grand art, c'est comme cela qu'Aldo Sterone parle dans son blog (à voir et à entendre sur Youtube), et quand il écrit c'est pareil, après avoir raturé les répétitions de l'oral. Pour la grammaire et l'orthographe, il vaut mieux que les enfants des écoles ne le lisent pas, et aussi bien ce n'est pas du tout de leur âge, sauf s'ils vivent dans des pays qui ressemblent à l'Algérie d'Aldo Sterone. Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Oui, dit l'auteur, et il ne le voit dans son pays que parce qu'il vit ailleurs les jours ordinaires.


La conspiration Wao Yen
La conspiration Wao Yen
Prix : EUR 7,49

4.0 étoiles sur 5 Un journaliste d'investigation essaie de faire un OSS117, 3 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La conspiration Wao Yen (Format Kindle)
Extrêmement gratifiant, de lire ce livre. En cours de route, on se sent plus intelligent, après avoir fréquenté les Grands, riches et puissants, en compagnie de quelqu'un qui sait tout, normal c'est son métier. Il y a de la vengeance sociale, une jolie fille, la famille Séoud, la Situation room de la Maison Blanche comme si on y était, la Cité interdite des aristos communistes chinois comme si on y avait été admis. Et des montagnes de chiffres qui donnent l'impression qu'on est dans la réalité. L'intrigue est gonflée: l'empereur occulte de la Chine (Xi Jinping n'est qu'une façade) décide de détruire l'Amérique pour assurer la grandeur de la Chine, rien que par la finance, et met dans le coup le roi occulte de l'Arabie Séoudite (le roi en titre n'est qu'une façade) qui veut se venger d'un siècle de mépris américain. Et ça marche. Les Marchés se déchaînent et s'auto-détruisent. Comme il faut une fin, l'auteur bâcle quelque chose, l'important c'est le tissage de la grande arnaque.

Le lecteur ressent toute l'ivresse de celui qui enfin SAIT ce qui est caché au citoyen ordinaire. Comme dans un OSS117. Mais avec le plus: l'auteur est quelqu'un de sérieux, donc c'est du vrai. Sauf que, quand on a refermé le livre, on réfléchit et on s'aperçoit que tout est "bidon", plus encore qu'un OSS117. Je ne me risquerai pas à critiquer le Washington de l'auteur, mais son Pékin (je connais un peu) sonne aussi vrai que le Paris de Dan Brown (Da Vinci Code). La description de la société chinoise pourrie est servie toute crue sortie de quelques bons livres. Il semble connaître les mécanismes de la finance mondialisée (il a déjà écrit là-dessus) mais il n'est pas "dedans".

Bon, je suis mauvais public. Comme je viens de l'écrire, j'ai pris un grand plaisir à lire, c'est l'arrière-goût qui ne me va pas. D'autres seront d'un autre avis. Les 4 étoiles mesurent ma première satisfaction.


Le Crime du comte Neville
Le Crime du comte Neville
Prix : EUR 10,99

4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Manque d'épaisseur, 21 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Crime du comte Neville (Format Kindle)
Comme je suis un fidèle d'Amélie Nothomb, que j'ai lue en entier et que je fais lire (pour des étudiants en français un peu avancés, c'est parfait), j'ai acheté et lu le dernier roman. Le charme et le style, les noms des personnages, les aristocrates maigres, l'histoire bien tissée qui s'enfonce progressivement dans l'indénouable, il ne manque rien. Mais justement, il n'y a rien de surprenant. Ca manque d'épaisseur, et pas seulement parce que l'héroïne tourmentée est une adolescente maigrichonne, et que son père le héros porte le deuil d'une soeur ainée morte de faim. "Tuer le père" nous emmenais à Las Vegas, "Stupeur et tremblement" dans une multinationale japonaise, et même "Pétronille" dans le monde mystérieux du commerce des Lettres. Ici nous sommes dans des Ardennes belges de convention, et le monde de la noblesse belge où ça se passe est entrevu de loin (on aurait aimé en voir plus). Pour faire bref, c'est trop court. J'y ai pris du plaisir de lire, mais pas le frémissement en bas de la colonne vertébrale dont parle Nabokov dans "Littératures" (la réédition en Bouquins Laffont est sur Amazon, ne vous en privez pas). Et puis, pour moi qui aime les armes à feu, il y a une histoire de meurtre avec un "fusil de chasse 22LR". Il est presque impossible de tuer quelqu'un d'un seul coup avec la minuscule balle (5.5 mm, et légère) d'une carabine 22 Long Rifle, l'arme des retraités qui tirent sur les jeunes en bande depuis la fenêtre de leur appartement. Ca m'a brouillé les idées. Peut-être que quelqu'un qui ne connaît ni les précédents romans d'Amélie Nothomb ni le 22LR trouvera le roman délicieux.


Sionismes : Textes fondamentaux
Sionismes : Textes fondamentaux
Prix : EUR 25,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Textes fondamentaux, en effet, 10 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sionismes : Textes fondamentaux (Format Kindle)
Cela devrait être une lecture obligatoire pour tout journaliste qui prétend écrire sur Israel. De Theodor Herzl à Yeschaoua Lebowitz, en passant par Ben Gourion et Meir Kahane, tous les conflits et tous les bonheurs d'Israel (l'Etat et ceux qui y habitent) racontés d'avance, volontairement ou non, par ceux qui y croient et ceux qui n'y croient pas. Je viens de commencer. Il me faudra longtemps pour épuiser ce paysage moral.


Vivre a corps perdu. le temoignage et le combat d'un anthropologue paralyse.
Vivre a corps perdu. le temoignage et le combat d'un anthropologue paralyse.
par Robert E. Murphy
Edition : Reliure inconnue

5.0 étoiles sur 5 Terre humaine, 10 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivre a corps perdu. le temoignage et le combat d'un anthropologue paralyse.
C'est dans la collection "Terre humaine", le témoignage unique d'un professeur d'université qui perd peu à peu l'usage de ses membres mais pas de son cerveau, et réussit à rester un homme qui travaille et qui aime, alors que son corps l'a trahi et que les autres veulent qu'il entre dans l'identité de handicapé qu'ils attendent.. Je l'ai fait lire à une amie qui vient elle aussi d'être privée de la possibilité de faire ce qu'elle veut. J'espère qu'elle n'aura pas besoin de cet encouragement.


Kamp-Rite Tent Cot Original Size Tent Cot (Green) by KAMP-RITE
Kamp-Rite Tent Cot Original Size Tent Cot (Green) by KAMP-RITE
Proposé par DeepOceanStoreuk
Prix : EUR 681,83

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Transports, 10 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kamp-Rite Tent Cot Original Size Tent Cot (Green) by KAMP-RITE (Divers)
Un produit américain. Il est en vente chez amazon.com pour 139.99 dollars US. Celui qui est proposé en France dit être en matières précieuses, ou bien le transport coûte très cher. Sinon, ne pas oublier la peau de mouton sous le sac de couchage, l'air qui passe sous la tente est encore plus froid que la terre humide.


Qui est Charlie ?: Sociologie d'une crise religieuse
Qui est Charlie ?: Sociologie d'une crise religieuse
Prix : EUR 12,99

49 internautes sur 71 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du Todd. On en redemanderait, 7 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Qui est Charlie ?: Sociologie d'une crise religieuse (Format Kindle)
Pour moi qui ai lu "tout Emmanuel Todd", ce livre est un délice. Toutes ses grandes idées sont là : la structure des familles qui explique les idéaux politiques, la coupure entre le peuple des instruits et le peuple des simplement alphabétisés, les sacrifices humains à l'idole euro. Celui qui n'avait jamais lu Emmanuel Todd peut commencer par ce livre, qui est court et plein de chaleur, sans que l'auteur oublie jamais d'expliquer; ensuite le lecteur aura envie de lire "L'Invention de la France"(indispensable, enduite "le mystère français" qui le rajeunit), "Après la démocratie", et "L'illusion économique". Et c'est l'occasion d'une petite descente dans la conscience personnelle. Qui suis-je pour avoir été dans ce cortège-là, et pas ailleurs ? Couplet personnel: j'étais le 11 janvier à Pékin, où l'ambassadeur avait (sur ordre de son ministre) invité tous les expatriés, qui sont venus,et nous avons entendu le discours avec quelques heures d'avance. Un merveilleux échantillon de gens instruits, animés de bonnes intentions, et émus. Et très, très loin du peuple de France qui a refusé de "marcher" dans le sens du spectacle.
L'idée qui fait mal est tirée de "Après la démocratie" (2008). Ceux qui ont fait des études sont maintenant assez nombreux pour vivre et penser entre eux, et se séparer du peuple simplement alphabétisé. Il manquait une raison de le haïr, et Charlie a permis de condenser l'objet: l'islam fantasmé, religion égalitaire d'une minorité faible, pourtant compatible avec la république contrairement au catholicisme hiérarchisé (il vaut mieux lire Todd lui-même).
La dernière partie, qui décrit quelques trajectoires de rêve ou de cauchemar pour le futur de la France, est la partie faible (ou moins forte) du livre. Michel Houellebecq ("Soumission") est meilleur dans la création d'un monde. Mais inquiétons nous quand même: il y a presque 40 ans, l'auteur expliquait (la Chute finale, 1976 ) l'avenir de l'URSS. Cette fois, il décrit plusieurs avenirs possibles. Je vais relire le livre pour me rassurer.


Des voix derrière le voile
Des voix derrière le voile

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La religion, pas la parole de Dieu, 21 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des voix derrière le voile (Format Kindle)
Pour une fois, voici l'histoire de filles voilées, vue de l'intérieur, écrite par l'une d'elles (l'auteur est journaliste et porte le voile), sans distance ni jugement. Et c'est pour moi, Occidental âgé, un peu terrifiant. Je savais, pour en avoir rencontré dans le monde réel, que les femmes ne se voilent pas parce que leurs hommes le leur imposent, mais parce qu'elles l'ont choisi. J'avais lu "Le licite et l'illicite en islam" (1960, disponible sur Amazon) que j'avais pris d'abord pour une bouffonnerie digne du Gorafi. J'avais une vision souriante des filles entièrement bâchées, en notant qu'elles avaient souvent les yeux bleus et le bout du nez rose, des converties qui font ça pour embêter leur maman et les autres adultes, ça leur passera. Mais non, ce n'est pas pour soigner la détresse des adolescents, c'est vraiment le choix d'appartenir à la communauté de ceux qui ont raison. Supposons que ce livre tombe entre les mains d'un Martien qui ne sait pas que les Terriens croient en Dieu, il y apprendrait qu'il y a quelque chose qui s'appelle "religion", qui exige qu'on cache son corps sous du tissu, que les femmes ne s'approchent pas des hommes, qu'on ne mange pas de porc, et que chaque geste de la vie ordinaire doit être conforme à des préceptes, mais pas que c'est au nom d'une personne, le Dieu unique. (digression: ce Martien sort d'une blague des étudiants en théologie de Rome qui disent que même un grand savant ne pourrait pas découvrir ce que le Christ a enseigné en étudiant le Vatican). Le profane que je suis (j'ai des amis croyants, mais aucune amie voilée) peut voir, à l'évidence, que la religion est un moyen de s'abriter, de se sentir du bon côté, supérieur aux ignorants, et autorisé à les réprimander. Le mot "dévot" ou "dévote", qu'on rencontre aussi bien chez Pascal et Molière que dans "Clochemerle" peut donc être utilisé même s'il sonne désuet, ce qu'il désigne existe toujours. Il manque au livre quelques témoignages de "réussite sociale", de femme qui a une surface sociale, un accomplissement personnel, de l'argent gagné. La moins écrasée par la société est professeur dans l'enseignement secondaire. Les malveillants (dont je suis) diront qu'il n'y en a pas une qui soit socialement supérieure à l'auteur. Tel quel, ce livre est un témoignage, et c'est pour ça qu'il faut le lire.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 8, 2015 9:13 AM MEST


Le Grand Malentendu: Islam, Israël, Occident
Le Grand Malentendu: Islam, Israël, Occident
Prix : EUR 15,99

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voyage dans une âme mahométane, 21 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Malentendu: Islam, Israël, Occident (Format Kindle)
J'ai acheté ce livre par hasard (pas sur Amazon) en cherchant des choses à lire sur Israel aujourd'hui. Il y a le récit de voyage dans un pays où les bombinettes du Hamas pleuvent sans effrayer personne, on peste contre le dérangement, vision inédite d'un peuple qui ne veut pas être en guerre parce qu'il est trop occupé à d'autres choses plus intéressantes. Mais l'auteur n'est pas journaliste, il est historien et médecin de l'esprit. Il a vécu son enfance, juif dans un pays d'islam, et il explique: voir un morceau de la terre de l'Islam où les juifs prétendent être souverain est insupportable pour un musulman. Le juif (et le chrétien) n'est acceptable que comme inférieur, puisqu'il a refusé d'accepter la vérité, l'islam dernier mot du Dieu unique. Il y a une explication: tout l'enseignement du Coran, dicté par Dieu, est tiré de la Bible, écrite par les hommes, et c'est cette évidence qui doit être refoulée (le terme technique des psy, que l'auteur évite d'utiliser trop souvent). Pour suivre le raisonnement, il est préférable de ne pas être ignare en matière de religion, au moins d'avoir lu la Genèse. Le livre finit bien: si les musulmans guérissent de leur maladie de se croire parfaits, ils accepteront les autres et cesseront de rechercher la jouissance en les dominant pour une bonne raison. J'ai été moins convaincu par son insistance sur le fait que les juifs veulent seulement continuer d'exister, alors que les occidentaux terrorisés rêvent de les faire disparaître pour apaiser les musulmans. Une opinion, bien sûr, mais pour moi occidental une raison de réfléchir un peu plus.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 6, 2015 12:18 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15