Profil de Melliti Astrid > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Melliti Astrid
Classement des meilleurs critiques: 51.974
Votes utiles : 14

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Melliti Astrid (France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence
Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence
par Jessica Sorensen
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

5.0 étoiles sur 5 Une bonne découverte de cette auteur à la plume parfaite., 26 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence (Poche)
J'ai longtemps attendu ce tome. Pour tout vous avouer je l'ai même acheté en anglais. Mais je ne suis pas la meilleure traductrice de la planète et par conséquent je me suis heurté à énormément de soucis avec la langue de Shakespeare.
Je ne connaissais pas, Jessica Sorensen ce qui est une mini honte puisqu'elle a déjà sortit une série sur Ella et Misha, mais la n'est pas le sujet.
Callie est la jeune fille que l'on a déjà dû croiser durant notre vie, renfermée et semblant toujours aller plus mal que le jour précédent.
Kayden c'est le beau-gosse que toute les filles rêvent de voir dans leurs lit ou à côté d'elle à la mairie.
Bref, leurs rencontres est hasardeuse et leur destin n'en est que plus merveilleux.

Chacun des deux protagonistes a connu dans sa longue vie des moments noirs qu'ils sont tout bonnement incapables d'effacer ou d'oublier. Et pour cause, tout le leur rappelle. À longueur de temps.
C'est en s'éloignant de leurs ville natale, qu'ils vont subitement comprendre que la vie peut, être autre chose que la colère et la douleur. C'est en rencontrant d'autre personnes qu'ils vont se rendre compte que la vie mérite d'être vécue. Et encore plus avec une belle personne à son côté.
Les sujets lourds sont traités avec beaucoup de minutie de la part de l'auteur et on se prend d'attachement pour ces adolescents qui petit à petit vont tenter de vaincre la haine par l'amour. Même si, bien entendu, tout n'est pas servit sur un beau plateau.
Bonne lecture ! Ce petit ouvrage est un parfait passe-temps, sans prise de tête mais avec un cliffhanger qui vous donnera des frissons.
XOXO


Le Mot qui arrêta la guerre
Le Mot qui arrêta la guerre
par Audrey Alwett
Edition : Cartonné
Prix : EUR 15,50

5.0 étoiles sur 5 Bonne lecture, bon sujet, splendides dessins, 26 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Mot qui arrêta la guerre (Cartonné)
C'est une charmante petite expérience et une philosophie face à la guerre qui mérite que l'on y réfléchisse plus longuement.
La plume de cet auteur autant que le crayon de cette dessinatrice rendent cette touchante histoire plus que belle et inoubliable. Je le conseille à toutes les personnes qui aiment les mangas et à toutes celles qui ne les aiment pas. Parce que le sujet de ce texte et la façon dont il est imagé et décrit vous plonge dans une philosophie toute nouvelle. Votre regard sur les mots et sur la guerre en est irrémédiablement changé.


Love letters to the dead
Love letters to the dead
par Ava Dellaira
Edition : Broché
Prix : EUR 16,95

5.0 étoiles sur 5 Car chaque fois qu'on parle, une voix retentit. Celle du monde entier qui nous répond., 15 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Love letters to the dead (Broché)
Bouleversant... Renversant. Voilà comment on pourrait résumer l'histoire de Laurel... La belle et gentille Laurel.
Son devoir d'anglais en est le commencement: Écrire une lettre à un defunt. C'est une idée qui ne la rejouie pas de primes abords. Puis vint Kurt Cobain et son oreille attentive. Bien sur que je sans qu'il est mort mais du coup... il ne peut plus qu'écouter. Sans juger.
Chanteur preferé de la soeur de Laurel, May. Décédée elle aussi. Pourquoi ne pas lui écrire directement à elle? Parce que Laurel n'a pas le courage de faire face aux conséquences qu'engendreront cette lettre. Alors elle écrit à des personnalités mortes.
Et elle leur raconte tout... ses problèmes, ses amours, ses tristesses... Sa famille déchirée...
Love letter est un roman qui vous change une vie.
Les apparences sont trompeuses...
Il est si aisé de passer maître dans l'art de perdre.


Multiversum (Tome 1)
Multiversum (Tome 1)
par Leonardo Patrignani
Edition : Broché

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Spacemountain ici, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Multiversum (Tome 1) (Broché)
Par où commencer... Je ne sais pas trop pour tout vous dire, je suis sur les fesses complet là... J'ai l'impression d'avoir lu une histoire complètement à l'ouest qui m'a fait tripper comme c'est pas permit.
Je n'ai pas lu énormément de livres ressemblant de près ou même de loin à cette histoire (le seul me venant en tête serait Rouge Rubis et encore... C'est même pas tout à fait çà.) alors quand j'ai lu résumé purée j'ai eu la chair de pouls (je vous jure la prochaine fois je prends mon bras en photo pour le prouver!), mon frère a même voulut me le voler, ce filou, il est encore attaché pour l'instant, on sait jamais...

Multiversum ou comment me faire pleurer douze million cinq cent mille trois cent soixante-douze litres d'eau(d'émotion et de frustration tant qu'à faire hein...) en 329 pages
Je ne vais pas trop trop spoiler, juré. Juste pleurer.
Multiversum met en scène 2 protagonistes, d'un côté nous avons Jennifer Graver – dit Jenny - , 16 ans, habitant Melbourne Australie, planète Terre ; d'un autre côté nous avons Alessandro Loria – dit Alex -, 16 ans habitant Milan Italie, planète Terre.
Le hic ? L'une vie dans une réalité A, l'autre dans une réalité B. Tragique destin pour des amoureux. (Oh et non il n'existe pas de portails comme dans Stargate !)
Ok, faisons une PAUSE et plaçons les bases de l'intrigue, je vous perds là, WAKE UP ou je vous violente !
Multiversum est un livre dans lequel il est question de réalités parallèles qui sont toutes en « contact » plus ou moins direct.
Il y a une infinité de réalités qui résultent donc des choix de chacun, si j'avais fait çà je serais dans la réalité X au lieu d'être dans la Y. Et ainsi de suite.
Peut-être est-ce flou alors je vais faire comme ce charmant Marco (huuuum ce petit filou); Imaginons que ce matin pour aller en cours vous ayez subitement décidé de prendre le bus alors qu'habituellement vous faites le chemin à pieds et que celui-ci a un accident que vous en mourrez tragiquement, dans cette réalité là vous n'êtes plus (ouais je sais c'est logique mais je préfère préciser), alors que SI vous aviez fait le chemin à pieds comme tous les autres jours de cours vous seriez en vie. Voilà donc 2 réalité où vous n'êtes pas le même, n'est ce pas ? Réalité M : Vous êtes mort (M...Mort... pfu complètement fortuit de ma part). Réalité N : Tout ce passe exactement comme à l'accoutumé.
Hé bien voilà de quoi traite ce livre u travers de notre couple de réalités différentes, des réalités qui se créent et se brisent selon nos propres choix.
Pourquoi nous faire voir 2 personnes de 2 réalités différentes ? Parce qu'elles se parlent par télépathie. Ou pour être plus précis ils sont capable de s'appeler dans un état égal à une semi-transe, par dessus la réalité ils voient une brume représentant la réalité opposée à la leur. Celle de leurs moitié
Ils ne le découvrent qu'après s'être fixé un rendez-vous. Ils y sont tous les deux, exactement au même endroit, devant le même spectacle, mais ils ne se voient pas. Personne n'a posé de Lapin à personne. Ils sont là. Tous les deux. Au même endroit. Ils ne se voient pas. Ils sont donc sur deux plans différents. Logique non ? Difficile à assimiler mais logique. Non ?
Et c'est ainsi que va débuter le grand challenge : celui de pouvoir enfin se voir pour de vrais, se toucher, s'aimer sans causer la fin de leur monde...

J'ai peur de tout vous spoiler alors je vais rester dans le vague.
J'ai dévoré ce livre en une après-midi, je l'ai reçu ce matin, et comme vous pouvez le remarquer je l'ai déjà finit. Il est fluide, magnifique, joliment écrit et j'ai adoré cette histoire complètement dingue ! Complètement dingue mais tellement envoûtante !!
Arrivée à la toute dernière page j'ai failli en pleurer de frustration (croyez-moi que cette fin est horrible pour une fille aussi impatiente que moi parce que p*tain comme on ne s'attend pas à revoir sa petite gueule après l'avoir pleuré) mais j'étais aussi contente, la fin est juste incroyable, autant il y a des signes qui nous mettent la puce à l'oreille quant à la fin autant on ne s'y attarde même pas, tellement on est pressé de lire la suite.
Alex et Jenny c'est un petit couple qui fait rêver, il est simple, il a gagné le droit de s'aimer à la force de leurs acharnement mutuel. Et au vu de ce qu'ils ont vécu franchement si ils avaient pas finit ensemble je serais allée poser une bombe chez monsieur PATRIGNANI (oui j'en aurais été capable... Sauf si c'est un Sicilien là je ferais rien...)
L'histoire est prenante et ferait vibrer n'importe quel lecteur doué d'un peu de discernement, moi il 'ma fait plus que vibrer (j'ai même pleuré... Oui oui)
Cet auteur, si la suite est aussi magnifique que le premier tome, ira super loin et je serais plus que contente de suivre son parcours, je n'avais encore jamais eu d'auteur italien dans ma bibliothèque et alors lui... Comme il fait honneur à ce pays ensoleillé !!!

Merci aux Éditions Gallimard Jeunesse pour cette découverte que j'ai dévoré sans pause, que j'ai aimé comme aucune autre du genre, que j'ai vécu comme l'à vécu Alex et Jenny et que je vais partager avec plein de gestes et de cris.

Il est à lire et à relire encore et encore

"D'un côté, il y avait le bord de la mer espagnole et la jetée qui se perdait dans les vagues. De l'autre, le néant."


Pierre, feuille, ciseaux
Pierre, feuille, ciseaux
par Catherine Kalengula
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

5.0 étoiles sur 5 j'aime ces découvertes incongrus, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pierre, feuille, ciseaux (Broché)
Pierre, feuille, ciseaux.

Je suis tombée sur ce livre par hasard, l'amie d'une amie l'ayant lut et ayant eut une impression de flottement en renfermant le livre et bien... je me devais d'aller en boutique, demander l'avis d'une vendeuse (QUI S'Y CONNAISSAIT!) et qui me l'a fortement recommandée.

On est donc avec Alice, une jeune fille excessivement renfermée suite a la mort de ses parents qui a la suite de petites choses prends subitement rendez-vous chez un psychologue (surtout pour faire plaisir à sa Grand-mère ) et s'y rend. Enfin elle va jusqu'à la salle d'attente et repart. Un sentiment si profondément enfoui qu'il menace de la briser si elle se plonge dedans sans retenue.
En courant elle entre dans l’ascenseur et s'y retrouve bloqué avec un jeune asiatique (ouais j'étais jalouse!!) qui semble encore plus mal qu'elle. Et à partir de cet instant l'un et l'autre vont s'avouer leurs problèmes sans véritables raisons...
Un petit mot écrit sur le miroir de l'ascenseur, la charme et ainsi commence la romance de Shane et Alice.

Shane est adopté. Un enfant asiatique adopté qui le vit très mal, puisqu'il a un sentiment d'abandon vis a vis de son père qui n'arrive pas à accepter que son fils veuille finir peintre ou dessinateur...
Il est insulté par ses camarades et ainsi commence une autodestruction liée beaucoup au plaisir charnel qui surpasse les sentiments qu'il tente de tout son cœur de refouler jusqu'à l'arrivée de la douce Alice qui pourtant ne fait pas du tour partit de ses critères de beauté mais... elle est elle et il la veut sans se l'avouer...

Voilà, vous l'aurez compris j'ai sur-aimé ce livre, la plume, les sentiments présents dans ce livre sont tellement... Indéfinissable que je n'ai plus qu'une chose à dire...
Go go go go go allez aimer Shane et Alice (non pas tout à fait comme les compotes ;) )

"C'est a priori évident. Il veut que je joue notre rencontre à Pierre, Feuille, Ciseaux. Je formule mentalement la règle, en espérant que ce soit la bonne.
S'il gagne, j'entre. S'il perd, je repars d'où je suis venue."


Revanche
Revanche
par Cat CLARKE
Edition : Broché
Prix : EUR 18,50

5.0 étoiles sur 5 Serez-vous capable de l'accepter?, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Résumé:

La vie est injuste.

Jem Halliday est amoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay. Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faite à l'idée.

La vie est cruelle.
Une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon a été postée sur Internet. Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé.
Sa vie ne sera que vengeance.
Quoi qu'il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu'au dernier...

Ma chronique:

C'est bien parce que tout le monde en parle que je me suis rendu en magasin pour l'acheter. Avant Revanche, on est persuadé que 13 raisons est le top du roman qui vous prend aux tripes face a des problèmes de société tel que le suicide (parce que vous verrez à ma chronique sur 13 raisons que lui aussi est pas mal du tout, merdum..). Tout le monde y tourne le dos et utilise le on-dit comme mesure de bonne conscience mais sérieusement ouvrez Revanche et lisez le premier chapitre. Une fois le premier lut, lisez donc le second. Pas convaincus?

Avancez au fil des mots, des pages et des chapitres et osez dire que jamais vous n'avez pensé que le suicide résoudrait bien vos problèmes ou alors à l'inverse que le suicide n'est qu'une putain de solution de facilité.

Moi j'y ai pensé, (Et alors?! J'assume, vous savez? Parce que ma vie elle n'est ni noire ni rose, elle serait plutôt comme un coucher de soleil en train de mourir, entre le rose et le gris-bleuté) jamais très sérieusement, je l'avoue, mais il est vrais que j'y ai réfléchit, je ne sais combien de fois. Et bien ce livre m'a dissuadé de recommencer, entièrement et totalement . Ce n'est pas un livre pro-suicide ou anti-suicide, et encore moins une critique sur les homophobes (même si tout commence à cause de cela)c'est juste une histoire pleines de préjugés, de trahisons et surtout de Revanche parce que oui il n'est pas question d'autre choses. C'est le moteur principal de votre lecture, c'est le mot et la situation qui va vous prendre aux tripes et qui va vous faire crying toutes les larmes que vous pouvez pleurer. Ne le lisez pas dans le bus ou au bahut, prenez une polaire de votre couleur favorite (la mienne était violette) une tablette de chocolat ou encore mieux un chocolat chaud avec des marshmallow, glissez vous sous la polaire, posez la tasse à proximité, prévoyez une boîte ou deux (ou cent) de mouchoirs et attaquez avec boulimie votre lecture chérie.

Cat Clarke m'a tué, moi qui ne suis pas une grande mélodrame elle m'a fait du mal mais dans le bon sens, parce que c'est aussi le but de cette lecture, nous faire voir le suicide avec un œil tout neuf, un œil sans à priori et sans jugements.

Kai a-t-il choisit la solution de facilité et Jem, cette folle, a-t-elle choisit de le venger pour prouver quelque chose? Répondez à mes questions avant et après cette lecture, après le dénouement finale, après que vous ayez mûrit alors que vous pensiez être à votre maximum et alors, lâchez votre critique positive ou non, voire même mitigée, mais lâchez-là, laissez moi un com et on discutera en petit comité de notre impression une fois la dernière page tournée et le dernier mot encore sur le palais.

En attendant je vous laisse un petit extrait pour attiser votre curiosité morbide!

"Tu sais ce que j'aimerais le plus au monde? J'aimerais ne pas être homo. Ce n'est pas aussi facile que je voulais bien le laisser croire.
Tu sais quoi ? Je nous ai déjà imaginé mariés.
Parce que si je n'aimais pas autant les mecs, je serais fou amoureux de toi."


Treize raisons
Treize raisons
par Jay Asher
Edition : Broché
Prix : EUR 13,70

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 13 raisons, Emouvant, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Treize raisons (Broché)
Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui sont impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D’abord choqué,Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Mon Avis:

Que dire? Si ce n'est que les cinq premier mots m'ont fait l'effet d'un poignard.

Je m'excuse d'avance, j'ai lu ce livre avant Revanche mais j'ai tardé à l'écriture de ma chronique parce que ben... je ne savais pas trop trop comment... Attaquer une chronique sur le suicide sans paraître pro ou anti-suicide.

Mais très littérairement, on s'en fou!

Hannah est une adorable jeune femme qui a vécu une succession de choses qui ne devraient pas arriver à cet âge... Je l'ai trouvé forte, oui messieurs-dames elle est forte! Subissez tous les jours des putains de mains au cul, des surnoms graveleux, des méchancetés pures et simples et le tout pourquoi?! Parce que la pauvre chérie est tombée sur un espèce de petit con comme petit copain et parce que 13 personnes ont changé sa vie sans avoir le droit et pas forcement dans le bon sens.

Je ne sais pas trop quoi dire de cette histoire, j'ai réellement peur de vous SPOILER ce livre qui mérite d'être lu, ne serait ce que pour Hannah même si c'est une fille fictive je suis persuadée qu'il y a beaucoup de filles qui vivent tous les jours ce genre de trahisons sans noms et d'abandon de la vie.

Clay est un garçon tout gentil qui se demande pourquoi il fait partit des 13 perturbateurs de la vie d'Hannah, et on le suit le long de la liste de la belle Hannah, le long des endroits qui l'ont confortés dans son choix de fin, des endroits qui lui rappellent des bonnes comme des mauvaises choses.

Clay aimait sincèrement cette fille à la réputation sulfureuse qu'il n'a jamais osé aller voir tout bonnement parce que ben... il est timide et on dit d'elle qu'elle est tout sauf timide, si vous voyez ce que je veux dire.

M'enfin bref.

13 Cassettes.

13 Raisons.

13 Personnes

Et surtout

13 façon de suivre Hannah dans le doute, la peur, la haine et la rédemption, parce qu'elle n'était pas entièrement blanche la belle colombe.

"Bonjour tout le monde. Ici Hannah Baker. En live et en stéréo. J’espère que vous êtes prêts parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons."


Unbroken - Version française
Unbroken - Version française
par Melody Grace
Edition : Broché
Prix : EUR 16,95

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 10 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unbroken - Version française (Broché)
Par où commencer? Que dire? Zut! Flûte! Je me suis régalée, je ne vois pas comment commencer ce commentaire client à part en expliquant que ce livre et cette couverture m'ont vendu du rêve.

Juliet, sa mère décédée il y a quatre ans lui explique un jour qu'il y a deux amours sur Terre, la brise légère qui vous caresse et vous suit jusqu'à la fin de votre vie, et l'ouragan qui vous frappe et vous marque à vie. Emerson était l'ouragan de Juliet.
Que dire, un début complètement fantastique, comment nous captiver? En opposant la brise du nom de Daniel et l'ouragan du nom de Emerson.
Pourquoi l'a-t-elle aimé? Comment? Et surtout pourquoi même après une rupture on ne peut plus douloureuse, peut-elle encore espérer le croiser, là au coin de la rue et qu'il se jette sur elle avec des excuses pleins la bouche. Pourquoi?! Comment ne pas comprendre lorsque l'on lit le livre?
Elle et lui, cela n'existe pas non. Il n'y a que le "eux" qui compte, le brasier qu'ils allument partout où ils passent tous les deux et cette volonté de se blesser pour se cacher l'inévitable: Ils sont incapables de vivre l'un sans l'autre.
Mais et Daniel dans l'histoire?
Comment Juliet va choisir de vivre sa vie? A travers une relation douce et sans fin, parfaite, avec le beau Daniel ou... Compte-t-elle briser la règle et vivre dangereusement jusqu'à la fin de sa vie à côté de cet ouragan de passion au yeux qui reflète le ciel de nuit, quelque soit l'heure de la journée.
Je ne vais pas m'épancher plus, j'ai cru voir d'autre tomes (Unwrapped, Untouched) quelqu'un pourrait m'en dire plus? Une idée de l'histoire, c'est une suite?

Je le conseil à toutes les ADOLESCENTES (voire plus âgées mais pas plus jeunes) qui rêve de passion dévorante et de choix cornéliens. Je l'ai lu en (attendez que je compte....) 6 heures. Ouais j'ai pas beaucoup dormit mais le livre en valait tellement la chandelle!!!!!


Où est passée Lola Frizmuth ?
Où est passée Lola Frizmuth ?
par Aurélie Gerlach
Edition : Broché
Prix : EUR 12,20

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pincée d'intelligence incomprise, une touche de plastique à la barbie et voilas Lola qui débarque!!!, 15 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Où est passée Lola Frizmuth ? (Broché)
En tant que chroniqueuse Gallimard jeunesse j'ai l'immense honneur de lire en exclusivité des livres d'auteurs (connues ou non).
Aujourd'hui je viens vous parler de ma nouvelle conquête « Où est passé Lola Frizmuth? » avec un nom comme çà le livre promet des choses (que nom de dieu il tient!!).
Lola, 18ans, passe un BAC L et a une vie qui lui déplait, petit copain exilé à Tokyo, groupe de harpies qui compte bien, à coup de compas, lui faire passer un sale quart d'heure et surtout!!! Des auteurs bien français qui lui rendent la vie impossible je cite « Personnellement, je pense qu'un mec qui passait son temps à écrire des poèmes en picolant de l'absinthe , avant de se lancer dans le trafic d'armes, pour finir éclopé et mort à quarante-cinq ans aurait eu peu de chance d'être un winneur au XXIe siècle. Au mieux un gothique perpétuellement défoncé à la marie-jeanne.... » je vous passe la suite non moins hilarante mais je ne compte pas spoiler le livre! =)
Elle pose les bases dès le début soit on l'aime soit on la déteste elle et sa plastique parfaite, son cerveaux avec le QI d'un écrivain et son caractère de cochon. Bref tout pour me plaire!
J'ai lu le livre en 2heures (entre un devoir de maths abracadabrantesque et un devoir de chimie horripilant!) et çà a été deux heures de pur plaisir.
Je n'ai pas écrit ma chronique samedi après avoir lu le livre pour la simple et bonne raison que je voulais faire un test. Je suis chroniqueuse n'est ce pas? Donc dans un sens je ''Travaille'' pour Gallimard, donc j'ai vendu mon produit (avec un bonheur malsain ;D), une de mes amies rêvait de lire ce livre, qui commence sur les chapeaux de roues, alors je l'ai amené au lycée mais j'ai refusé de lui prêter, j'ai cité mes passages préférés, avant de cacher le livre dans mon sac pour lui donner envie de lire, et! Mission accomplie, elle va l'acheter (merci bibi ^,^).

Pour en revenir à Lola et ses péripéties, je me suis régalée, je n'ai jamais été aussi contente de recevoir un livre de la part de Gallimard Jeunesse, elle a tout de la fifille à papa un peu rebelle et très très aventurière (elle va fricoter avec la mafia japonaise and No prolem sir! I'm fine!!!). Elle a un moral d'acier, et est capable de vous acheter en un clin d'œil.

Si l'auteure lit cela, ce qui m'étonnerait malheureusement, merci pour ce livre, j'ai passé deux heures à le lire et pourtant j'ai l'impression de l'avoir ouvert puis refermer presque dans la même seconde. Merci, énorme merci, je compte acheter la version définitive pour le plaisir!!

A tous ceux et toutes celles qui rêvent de voir le Japon sous un angle diffèrent de celui des catalogues voyages, allez chercher Lola, elle va vous montrer la vraie vie Tokyoïte!


Page : 1