Profil de Mercureendirect > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mercureendirect
Classement des meilleurs critiques: 1.161.329
Votes utiles : 441

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mercureendirect "mercureendirect" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Rocks
Rocks
Prix : EUR 5,99

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 no-no-no-no-ooooooooobady's fault... [but mine], 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rocks (CD)
"Rocks" est le meilleur album d'Aerosmith. Aerosmith est de Boston. Boston, le groupe de Tom Scholtz chante "Let me take you home tonight" et Aerosmith "Home tonight" tout court et c'est une formidable conclusion reposante après un tel effort.
Pour sûr, ils sont dopés, Tom Hamilton en tête. Expliquez-moi comment il fait pour suivre Joe Perry dans ses dérapages et autres accélérations aussi soudaines que dangereuses.
"Lick and a promise" annonce le stratosphérique album de 1977 : "Draw the line". N'est-il pas curieux par ailleurs de trouver dans cet écrin de somptueuses oeillades en direction des aînés ? "Nobody's fault" en direction du Légendaire Dirigeable en plein chant du cygne avec le "Presence" millésimé 1976... tout comme ce "Rocks" aussi noir que la pochette d'Hypnogis est blanche, vous croyez à une coïncidence, vous ?
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 25, 2010 1:55 AM MEST


La Mort D'Orion
La Mort D'Orion
Prix : EUR 26,00

9 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Written in French language, rien que pour vous..., 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Mort D'Orion (CD)
"Ils ont des horizons"
"Plus haut que des maisons"
...Dis, Maman, comment c'était avant ?
Gérard Manset nous écrit des chansons pour nous souvenir d'un temps que les moins de 10 000 ans ne peuvent pas connaître : le temps où la Terre était un jardin.
Cela est illustré par Georges Moustaki :
"Entre l'acier et le bitume"
"Entre le béton et l'asphalte"
"[...] et qui ne sauront peut-être jamais"
"Que la terre était un jardin"
"Il y avait un jardin qu'on appelait la terre"
"Il brillait au soleil comme un fruit défendu"
"Non ce n'était pas le paradis ni l'enfer"
"Ni rien de déjà vu ou déjà entendu"
"Il y avait un jardin une maison des arbres"
"Avec un lit de mousse pour y faire l'amour"
"Et un petit ruisseau roulant sans une vague"
"Venait le rafraîchir et poursuivait son cours"
"Il y avait un jardin grand comme une Vallée"
"On pouvait s'y nourrir à toutes les saisons"
"Sur la terre brûlante ou sur l'herbe gelée"
"Et découvrir des fleurs qui n'avaient pas de nom"
"Il y avait un jardin qu'on appelait la terre"
"Il était assez grand pour des milliers d'enfants"
"Il était habité jadis par nos grands-pères"
"Qui le tenait eut même de leurs grands-parents"
"Où est-il ce jardin où nous aurions pu naître"
"Où nous aurions pu vivre insouciants et nus ?"
"Où est cette maison toutes portes ouvertes"
"Que je cherche toujours et ne retrouve plus ?"
("Il y avait un jardin")


La Solitude
La Solitude
Prix : EUR 12,00

27 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 I am where you' ll never be able to stay !!!, 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Solitude (CD)
....
Léo Ferré est irréductiblement ailleurs. Son pays de rage et de révolte est un pays d'Amour. Et c'est parce qu'il hait ce monde de fric et de compétition qu'il gueule à travers tout. Sa poésie est violence mais tant que l'Homme n'aura pas été détruit dans ce qu'il a de prétentieux, tant que l'Homme n'aura pas découvert l'humilité devant l'Animal et la Nature, Ferré, le Lion, ne pourra pas reposer tranquille dans sa tombe ! N'oublions pas de stocker le nécessaire pour que les machines révoquent ce monde pourri.
Rendez-vous... dans 10 000 ans !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : May 20, 2014 3:29 PM MEST


Il n'y a plus rien - L'Espoir vol.IX
Il n'y a plus rien - L'Espoir vol.IX
Proposé par lise et ses cd
Prix : EUR 24,99

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "L'espoir" : an after-Guernica song, 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Il n'y a plus rien - L'Espoir vol.IX (CD)
"Je t'aimais bien, tu sais" est une merveille de désespoir, en écho au "Chien" et à "La solitude"... Et "Les étrangers" glisse comme les coups d'archets d'IvryGitlis, insupportables de douleur... Laissez votre douleur éclore à l'écoute de ces mots de Léo :
"Dans le ventre des Espagnoles"
"Il y a des armes toutes prêtes toutes prêtes"
"Et qui attendent"
"Des oiseaux finlandais vêtus de habanera"
"Des Vikings aux couteaux tranchant la manzanilla"
"Des flamenches de Suède brunes comme la cendre"
"Des guitares désencordées et qui se pendent"
"Des amants exilés dans les cloches qui sonnent"
"La Mort qui se promène au bras de Barcelone"
"Des taureaux traversés qui traversent l'Histoire"
"Des soleils fatigués qui les regardent boire"
"Un Orient de misère à la jota engloutie"
"Les parfums de l'Islam crevant d'Andalousie"
"Des pavés de flamenco aux gestes anarchiques"
"Les rythmes du jazz-band pour les paralytiques"
"Les tams-tams de l'Afrique à portée de guitare"
"De l'eau fraîche et de l'ombre à jurer pour y croire"
"Une rue de Madrid avec des fleurs fanées"
"Un fusil de trente-six qui revient s'y mêler"
"Dans le ventre des Espagnoles"
"Il y a des armes toutes prêtes toutes prêtes"
"Et qui attendent"
"Un accord de guitare au moment où l'on passe"
"Un passeur langoureux avant le coup de grâce"
"La bouteille à la mer dans un drugstore indien"
"Un habit de lumière dans l'ombre du chagrin"
"La fureur pensionnée qui se croit dans la rue"
"Des chansons caraïbes qu'on a perdues de vue"
"Des cigales fuyant le bruit des castagnettes"
"Toutes les Amériques au fond d'une cassette"
"Exécutées à l'aube avec la stéréo"
"Le silence permis au-delà de Franco"
"Des ailes de moulin plantées sur les maisons"
"Don Quichotte qui passe à la télévision"
"Une chaîne en couleur pour avaler tout ça"
"Le sang avec la veine d'avoir la corrida"
"Et cent mille danseurs sur la place publique"
"Pour que Christophe Colomb découvre la Musique"
"Dans le ventre d'une Espagnole"
"Il y a l'Espoir qui se gonfle et qui gonfle"
"Et qui attend..."
"Et qui attend..."
"MANUEL... DE FALLA"

Léo Ferré -1974-


Dio's Inferno: the Last In Live
Dio's Inferno: the Last In Live
Proposé par Hot Shot Records
Prix : EUR 15,98

1 internaute sur 29 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 I've been mistreated... I've been abused !!!, 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dio's Inferno: the Last In Live (CD)
Dear old Dio, Here are some headlines I saw about your "Last in Live/Dio'sInferno" album :
THE voice of metal is ill
It's time to kill
Dio's worst work
They've taken him away
Where is Ritchie now ?
Jesus, Mary & Holy Ghost, visit Dio's site in Hell !
Nobody's up there It's a deception
Where have they hidden my throne ?
The last in line... is dead !
The "Man On The Silver Mountain" is Blackmore, not you here ! "Long Live Rock And Roll"... without you, my dear Dio ! You can't call this a LIVE album ! It's a shame ! I liked you, you know : We Rocked on "Holy Diver", "The last in Line" and "Strange Highways", not with you on this infernal 2ble-CD of cheap junk ! You cannot petition The Lord of MY World with that sort of prayers !
BANG BANG You're dead !
LUCIFER


Sabotage
Sabotage
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 31,79

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BLACK SABBATH LIVE FROM PANDEMONIUM !!!, 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sabotage (CD)
L'Album de Black Sabbath que vous vous devez de posséder (wharf !) absolument si vous êtes fan de Blue Öyster Cult. Superbe d'un bout à l'autre et faites gaffe à ne pas vous retrouver avec l'ersatz sur lequel figure un titre live en plus. Non seulement ce dernier gâche-t-il tout, mais encore vous prive-t-il du chant a capella qui figure sur l'album vinyle original et qui vaut son pesant d'ail !!! Ré-écoutez les riffs -qui n'ont jamais été aussi lumineux- de Tommy Iommi, entendez-les décrire comment vous essayez de vous désengluer de la mare au Diable dans laquelle vous vous êtes invité(e)(s) bien seul(e)(s). Vous êtes bon(ne)(s) pour les sables mouvants et c'est si bon. Un album jouissif !!!


Pump Up The Volume
Pump Up The Volume
Prix : EUR 12,77

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 I agree with Martin from Cleveland Hts, OHIO United States, 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pump Up The Volume (CD)
I deeply love Lynyrd Kohn version, but this song ("Everybody knows") is really so good...
Concrete Blonde ne trahit pas l'atmosphère de cette chanson qui est, il me faut le rappeler ici, la plus noire que le poète ait écrite.


Faithless
Faithless
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 25,90

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Il lui aura peut-être fallu descendre à ce point..., 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faithless (CD)
Il lui aura peut-être fallu descendre à ce point... jusqu'au fond.
La belle Marianne (So long, etc...) accompagnée par le Grease Band, bien loin de "Laugh at the Judge", savait-elle que du tréfonds de son âme allait surgir l'intense "Broken English", qui allait envoyer Jagger mordre enfin la poussière de son indécrottable arrogance. Little Brian veillait sur sa chère ange... mais pas pour cette fois, hélas !


The Hapless Child and Other Inscrutable Stories
The Hapless Child and Other Inscrutable Stories

9 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique... Déroutant... ou quand le Destin s'y met..., 12 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hapless Child and Other Inscrutable Stories (CD)
Wyatt, Carla Bley et Nick Mason aux manettes, les histoires de Gorey sont une ambiance de cauchemar ainsi que l'indique la chanson éponyme de la fillette que son père ne reconnaîtra pas, écrasée qu'elle vient d'être par un camion surgi droit de l'Enfer. Mais comment en serait-il autrement dans cette vie pourrie qui est la nôtre ?
Magnifique et indispensable album !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6