undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de venusinfurs > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par venusinfurs
Classement des meilleurs critiques: 85.776
Votes utiles : 81

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
venusinfurs

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Alain
Alain
par Catherine Robbe-Grillet
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bel hommage, 28 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alain (Broché)
Je ne suis pas très amatrice d'Alain Robbe-Grillet en tant qu'auteur, mais j'ai lu sa femme, sous le pseudonyme de Jeanne de Berg. On retrouve dans ce texte la qualité de la langue qui lui est propre. Bizarrement au départ je ne savais pas si je voulais lire ce livre qui peut-être me ferait trop pénétrer leur intimité... Mais finalement Catherine Robbe-Grillet sait livrer un témoignage émouvant de leur vie commune si peu commune, par petites touches, rien de trop exhibitionniste ou de tapageur. Ce sont le souvenirs d'un couple que seul la mort a su séparer.


Le bel échange
Le bel échange
par Claudine Galéa
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Belle langue, 28 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le bel échange (Broché)
Un beau récit, d'une poésie contemporaine souvent crus, ponctué de dialogues qui font mouche. Une plongée enivrante dans l'esclavage du désir et de la chair. Un petit livre à découvrir.


80 Notes de jaune
80 Notes de jaune
par Vina Jackson
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Toujours pareil..., 25 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 80 Notes de jaune (Broché)
Avec ce roman, qui se prétendait plus haut de gamme que 50 shades of grey (tout en optant pour un titre qui jouait à fond sur le succès de ce dernier... hyporcisie éditoriale, quand tu nous tiens...), on s'attendait à une qualité supérieure, à un scénario originale, des jeux de pouvoir plus ambigus. Il n'en est rien. Si c’est assez bien écrit (ou bien traduit), ça reste tout à fait mainstream et barbant. Pas d'originalité. Le SM est certes moins soft que dans la trilogie 50 shades mais ce n’est pas pour autant qu'il est plus troublant ou captivant... Je ne le recommande pas.


Délivre-moi
Délivre-moi
par Julie Kenner
Edition : Broché

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Tout ça, pour ça., 25 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivre-moi (Broché)
Une couverture assez attirante, l'annonce du roman bien en avance sur sa sortie. Et finalement la déception, cruelle... Non, ce roman ne s'écarte par d'une lettre de la ligne éditoriale "tendance" : toujours cette sempiternelle histoire de femme troublée (et bien sûr amoureuse !), et peu à peu soumise à un homme charismatique. Alors bien sûr, pour donner un semblant de profondeur au roman (qui n'a qu'un but marketing), on nous ressort les démons des personnages, un lourd passé évidemment, rien que du déjà vu ; en plus l'analyse psychologique ne tient pas la route. C'est ennuyeux à mourir, c'est répétitif, cucul la praline, pitié ! Je n'ai pas pu le finir tant c'était insipide.


Shortbus [Édition Simple]
Shortbus [Édition Simple]
DVD ~ Lee Sook-Yin

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ovni cinématographique, 14 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shortbus [Édition Simple] (DVD)
Voilà un film sur la sexualité avec de vraies scènes explicites comme on voudrait en voir plus souvent. Aucune gène ne ressort des passages sexuels comme c’est parfois le cas dans les films qui n'assument pas totalement ce qu'ils montrent. Outre la totale liberté de ton, le choix des bons acteurs (dont ce garçon qui parvient à s'auto-sucer !), il y a beaucoup d'intelligence dans le propos, des personnages attachants tant par leurs qualités que leurs failles, ils se cherchent, se trouvent. Il y a même une vraie dramaturgie derrière le propos en apparence léger et comique. En conclusion, ce film est bien plus qu'une gigantesque orgie sans queue ni tête : je le recommande chaudement.


Le valet de Sade
Le valet de Sade
par Nikolaj Frobenius
Edition : Broché
Prix : EUR 19,80

3.0 étoiles sur 5 Un homme sans douleur..., 14 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le valet de Sade (Broché)
C'est un auteur venu du nord qui nous narre cette histoire, romancée, d'un homme qui a pour "infirmité" une incapacité à ressentir la douleur, tard qui va devenir pour lui un sujet de recherche obsessionnel. Alors forcément, lorsqu'il est amené à rencontrer le divin marquis, celui-ci ne peut être que marqué par sa troublante affection. Il l'embauche comme valet, avec la promesse de "tout lui apprendre"... Mais si ces deux hommes sont complémentaires, leurs obsessions pour la douleur n'a ni la même source, ni les mêmes fins... Pour autant c’est ensemble qu'ils commettront des faits inqualifiables... devant les mener jusqu'à l'asile. J'ai aimé ce récit intelligent et bien construit, confrontant deux aspects de la poursuite de la douleur. A déplorer : quelques longueurs en court de récit, et parfois, un peu trop de détachement par rapport aux personnages ; cette prise de position peut se comprendre étant donné les personnages choisis, mais affecte un peu trop la lecture qui devient parfois clinique.


Contes cruels. (suivi de) Nouveaux contes cruels
Contes cruels. (suivi de) Nouveaux contes cruels
par Auguste de Villiers de l'Isle-A
Edition : Poche
Prix : EUR 5,10

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 très beaux textes, 11 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes cruels. (suivi de) Nouveaux contes cruels (Poche)
Ce qui frappe en premier chez cet auteur français, finalement assez méconnu, c’est son style : brillant, imagé, fluide comme les mesures du claver bien tempéré. Mai sau -delà de la forme, il y a le fond, tantôt, fantastique, tantôt, idéaliste, tantôt satirique, mais toujours juste, intelligent, percutant, presque trop. On ressort de cette lecture non sans un certains malaise. Mais c'est bien là la marque des très grands textes.


Les passions de l'âme
Les passions de l'âme
par Descartes
Edition : Poche
Prix : EUR 5,10

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une lecture éclairante, 3 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les passions de l'âme (Poche)
C'est davantage en scientifique qu'en philosophe que Descartes tente de décrire le phénomène des passions : leurs relations aux sens, au cerveau, les flux internes qui les alimentent. Ces "passions" (à comprendre au sens le plus large, et pas seulement "amoureuses") seraient comme le retour d'un balle de ping pong. Bien sûr, la science et la sociologie actuelle auraient de quoi démonter ces démonstrations, mais cette lecture reste marquante pour moi, car malgré les années qui nous séparent de la pensée de Descartes, il n'en demeure pas moins l'essence d'une certaine vérité universelle...


Histoire d'O, suivi de Retour à Roissy
Histoire d'O, suivi de Retour à Roissy
par Pauline Réage
Edition : Poche
Prix : EUR 6,60

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un classique sans grand charme, 3 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire d'O, suivi de Retour à Roissy (Poche)
Puisque, à la faveur d'un fameux best seller, la soumission féminine est de nouveau "à la mode", je me suis dit que j'allais critiquer ce livre, lu il y a quelques années. Je n'en garde en mémoire que certaines scènes de flagellations ou de viols plutôt bien décrites et assez érotiques. A part cela, l'histoire en elle-même traîne un peu en longueur (et finalement les scène excitantes se font rares), le personnage d'O est d'une passivité navrante. La seule fois où elle se rebelle c'est lorsque qu'un homme tente de lui faire une petite gâterie (elle n’est fait que pur le viol, comprenez-vous ?). La fin en étonnera plus d'un, pour ma part elle m'a plu, car elle démonte bien le rapport entre le fantasme et la réalité. Petit ajout : le style, mon dieu ! A trop vouloir former des phrases complexes, l'auteur nous livre un texte pénible à lire. Aucune fluidité. Je conclurai en disant que ce livre a eu le mérite d'exister et d'en inspirer certains, mais il est regrettable que d'aucuns y voient (c'est ce qu'une critique en quatrième de couverture de mon exemplaire suggère) une confession féminine qu'on pourrait élargir à toutes les femmes.


Le Ruban blanc
Le Ruban blanc
DVD ~ Christian Friedel
Prix : EUR 9,50

5.0 étoiles sur 5 L'origine de la violence, 29 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Ruban blanc (DVD)
Film sobre, pour ne pas dire austère,lent,épuré, sans surenchère d'effets cinématographiques. Nous sommes au début du vingtième siècle, et cette histoire d'un village filmé en noir et blanc pourrait paraître poussiéreuse, avec pour seul mérite des qualités esthétiques, un brillant jeu d'acteur, et la retranscription léchée d'une époque en un lieu donné. Mais c'est bien plus que cela que Haneke donne à voir, ou plutôt à "réfléchir", car tout est dans la suggestion, plutôt que dans le visuel. D'où provient la violence ? Quelle est son origine ? Comment l'enfant maltraité évolue-t-il ? Vers quelle type de société la violence, faite aux enfants notamment, nous mène-t-elle... La réponse est évidente, et pourtant jamais explicitement donnée. C'est tant mieux, Haneke traite son public comme un être intelligent, ce qui n’est pas le cas de tous les cinéastes.


Page : 1 | 2 | 3