Profil de marc77210 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par marc77210
Classement des meilleurs critiques: 3.543
Votes utiles : 167

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
marc77210

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Philippe le Bel
Philippe le Bel
par Georges Minois
Edition : Broché
Prix : EUR 28,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore un grand opus d'un grand style, 13 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Philippe le Bel (Broché)
Georges Minois, c'est un de nos grands historiens médiévistes, avec le regretté Jacques Le Goff et Jean Favier. Son style est toujours aussi prenant, pour ici l'une des plus fascinantes et redoutables figures de nos rois. Philippe le Bel n'est généralement connu qu'à travers Les Rois Maudits. Cette "druonesque" saga n'est malheureusement qu'un cliché. Philippe IV fut roi à une époque du Moyen Age marquée par un début de crise monétaire. La fin du XIIIe siècle voit de sombres nuages s'accumuler. Le roi doit tout mener en même temps : la crise monétaire, la crise papale, la guerre avec l'Angleterre, le renforcement administratif, la guerre avec la Flandre (j'ai vécu près de Mons-en-Pévèle, comme par hasard, qui ne fut plus Bouvines). Même l'histoire-bataille du règne change. Les milices communales en imposent, donnent du fil à retordre à la chevalerie. Courtrai est annonciateur de Crécy. Avec tout cela, Philippe s'attèle au timon du gouvernail. Question centrale de l'auteur : peut-on davantage éclairer la personnalité du roi par rapport à l'histoire du règne ? Faut-il souligner qu'il resta presque 10 ans veuf, de 1305 à sa mort en 1314 ?


ASUS P8Z77-V LK Intel Z77 Socket H2(1155) 1 x Ethernet 1 x HDMI 2 x USB 2.0 4 x USB 3.0
ASUS P8Z77-V LK Intel Z77 Socket H2(1155) 1 x Ethernet 1 x HDMI 2 x USB 2.0 4 x USB 3.0

5.0 étoiles sur 5 Excellent bios 1301 pour cette carte mère signée Asus, 30 novembre 2013
Cette carte fut mon choix, mais je désesperais de voir la puce Ethernet plus rapide, malgré la présence du pilote constructeur. Asus a corrigé le tir par la proposition du bios 1301 sur son site ! Le dernier bios, publié en novembre 2013, a enfin accru les communications entre les composants ! Enfin une carte mère qui tient la comparaison avec mon système d'exploitation intalle sur ssd.
Cette carte supporte tous les processeurs Sandy et Ivy Bridge, mais les Ivy s'associent mieux au chipset. Elle bénéficie d'un support spécifique sur le site Asus, n'hésitez donc pas à le consulter. Pour ma part, j'apprécie le bouton MemOK qui vérifie que la RAM est bien reconnue.


Un village francais - Saison 5
Un village francais - Saison 5
DVD ~ Robin Renucci
Prix : EUR 22,99

16 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'année 1943 : la question du STO et les maquis au programme, 24 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un village francais - Saison 5 (DVD)
Deux employés de la scierie de Raymond Schwartz sont en âge de se soumettre au Service du Travail Obligatoire, et se refusent à le faire. Un maquis s'organise à Villeneuve... Daniel Larcher secoure des résistants durant les combats, et rejoint son frère sans partager ses idées... Le nouveau maire de Villeneuve fait régner la terreur de la Milice : arianisations, exactions... Jean Marchetti soumis à rude épreuve : suivra-t-il aveuglément Heinrich, en étouffant son meurtre destiné à sauver Rita, probable. Le dépit d'avoir perdu Rita se commuera en répression. Marcel Larcher sera arrêté par Heinrich : bouleversements en vue pour Hortense. Marie, Bériot, De Kévern resteront ce qu'ils sont. Passionnante série de retour le 1er octobre avec l'unification de la Résistance, les défaites allemandes, l'arrestation de Jean Moulin...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 8, 2013 10:51 PM MEST


Spire X2.6011B-CE-R Boîtier PC sans alimentation Noir
Spire X2.6011B-CE-R Boîtier PC sans alimentation Noir
Proposé par infocenter
Prix : EUR 111,34

5.0 étoiles sur 5 Boitier peu connu et très bien jugé par Clubic, 25 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spire X2.6011B-CE-R Boîtier PC sans alimentation Noir (Accessoire)
Ce boîtier orienté pour les joueurs est spacieux et très bien ventilé. Je l'achète pour mieux refroidir ma configuration Ivy Bridge, et aussi pour le lecteur de cartes mémoires fourni. Le management des câbles est également très bien pensé, avec une rallonge pour l'alim du CPU notamment. L'alim se place en bas, elle n'est pas fournie : vous pouvez la choisir selon vos besoins, si vous faites du SLI ou du CrossFire ou non. Beaucoup d'espace pour le stockage. Un bémol noté par Clubic : un boitier un peu bruyant. A voir si des ventilateurs Noctua ou beQuiet! Silent Wings sont meilleurs pour l'équilibre ventilation/nuisances sonores. Mais les filtres anti poussières sont inclus, et en double exemplaire ! Bref, un boîtier qui mérite d'être mieux connu en France, et qui tient face à la concurrence ! De vraies vis pour les parties à visser, des coussins en mousse pour l'alim !


Samsung MZ-7TD500BW Disque Flash SSD interne Série 840 2,5" Controleur Samsung SATA III 500 Go Kit BASIC (SSD et logiciel Magician)
Samsung MZ-7TD500BW Disque Flash SSD interne Série 840 2,5" Controleur Samsung SATA III 500 Go Kit BASIC (SSD et logiciel Magician)
Prix : EUR 350,14

22 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Attention ! durée de vie moindre par rapport au 830 et au Pro, 31 décembre 2012
Samsung s'essaie ici au transfert de 3 bits par cellule, alors que l'habituel des SSD fonctionne à 2 bits par cellule. D'où certes des débits dé lecture qui rejoignent le peloton des SSD communs, mais qui s'effondrent en écriture ! La version Pro du Samsung M840 utilise de la mémoire MLC comme l'ancienne série M830, mais cette version 840 "grand public" emploie de la mémoire TLC, qui a une nettement moindre durée de vie que la mémoire MLC, soit environ 1000 cycles par rapport aux 10000 des puces MLC ! Samsung annonce avoir une durée de vie égale au M830, mais voire ! Le test PC World de ce SSD M840 est assez inquiet. De même que le test de l'Ordinateur Individuel. Il est donc crucial d'utiliser ce SSD en parallèle avec un HDD, de soigneusement déplacer les fichiers temporaires générés par Windows sur l'HDD, de respecter encore mieux les recommandations pour optimiser Windows et minimiser les écritures parasites !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 26, 2013 1:02 AM MEST


Bruckner : Symphonie n° 9 en ré mineur (1954)
Bruckner : Symphonie n° 9 en ré mineur (1954)
Proposé par musikdrehscheibe
Prix : EUR 30,60

5.0 étoiles sur 5 Visionnaire et mystique, c'est inégalable !, 18 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bruckner : Symphonie n° 9 en ré mineur (1954) (CD)
Que dire de ce disque extraordinaire ? Bien peu de chefs nous empoignent dès les premières mesures du 1er mouvement ! C'est concentré, mystique, visionnaire, à la fois conflictuel et un appel à ouvrir en grand le "paradis" ! Qu'aurait-fait le plus fidèle interprète du maître de Saint-Florian s'il avait connu les finales achevés des équipes Samale-Philips-Cohrs-Mazucca (2012, dernière mouture) et de Sébastien Letocart (2008)? C'est un des plus bouleversants adieux d'un compositeur âgé de près de 80 ans, et laissant les esquisses d'un finale dont l'extraordinaire potentiel musical fait l'unanimité. J'ai à chaque fois les larmes en écoutant ce chef brucknérien irremplaçable !

Le site patachonf avait repris le commentaire de la revue Répertoire n°106 et avait écrit :
« Tout le monde avait oublié la 9e gravée par Jochum un jour de novembre 1954 à Munich : quelle erreur ! Ce n'est pas un choc, c'est un tremblement de terre. Un seul exemple parmi mille autres : l'enchaînement cors-clarinette, puis l'explosion cuivrée de la coda de I est à mettre dans toutes les annales de la musique enregistrée. La raucité des accents, les ruptures idéalement gérées, le souffle immence n'ont pas d'équivalent. C'est la vie, comme nulle part ailleurs. » (Ch. Huss, Répertoire n° 106)

« L'enregistrement mono de la Neuvième Symphonie fut réalisé [...] du 22 au 28 novembre 1954, dans la Residenz-Saal de Munich, avec « 97 messieurs » [...] de l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, dont la maîtrise et la sensibilité (ainsi que la respiration collective) allaient inspirer au chef des Bruckner flamboyants, au concert et au disque, jusque dans ses dernières années.

On n'a pas oublié le cycle des neuf symphonies enregistré en stéréo pour DGG dans les années 60, dans lequel cet orchestre se surpassa, insufflant une pureté éclatante et une intensité lumineuse jusque dans les tréfonds les plus obscurs de la mystique orchestrale de Bruckner. Cette Neuvième de Munich est donc chronologiquement un premier pas vers le Jochum de la maturité ; cependant, elle nous révèle déjà dans les détails, et à travers le merveilleux panorama de ses métamorphoses thématiques, un chef connaissant et maîtrisant parfaitement son Bruckner, un musicien auquel un destin bienveillant permit de reprendre sur terre le flambeau allumé par le compositeur. (Peter Cossé, livret du disque DG - Trad. Jean-Claude Poyet)


Anton Bruckner Symphony IX reloaded
Anton Bruckner Symphony IX reloaded
Prix : EUR 7,99

3.0 étoiles sur 5 A entendre pour le final original, 17 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anton Bruckner Symphony IX reloaded (Téléchargement MP3)
On le voit peu dans le monde feutré des discussions musicologiques, mais les amples extraits décousus du finale de la 9e symphonie laissés par le compositeur à sa mort font encore l'objet de nombreuses recherches pour compléter et achever ce chef-d’œuvre. Et il semblerait que des élèves peu scrupuleux du maître de Saint-Florian aient égaré les nombreux bifolios ramassés sur la table du compositeur, après son décès. Ajoutons à ces incertitudes le fait que Bruckner remettait sans arrêt ses ouvrages sur le chantier, n'étant jamais assez satisfait de lui. Certes, Peter Jan Marthé, compositeur et chef d'orchestre, a osé un finale très original, complètement remanié en structure des phrases musicales et en rendu sonore des extraits laissés par la main de Bruckner. Le fameux thème en croix du premier groupe thématique du finale est, sous la main marthéenne, beaucoup plus plaintif et éthéré que dans l'original brucknérien. Le fameux choral (troisième groupe thématique), sous la baguette de Marthé, me semble manquer d'affirmation confiante, alors qu'il a à la fois un rythme lent aux cuivres et un soubassement très rythmé aux cordes. Marthé donne donc l'impression que le conflit né de son très combattif premier thème, marqué par les fanfares viennoises davantage mahlériennes que brucknériennes, ne se résout pas vraiment dans l'espoir de "paradis céleste" offert par le choral.

Maintenant, au-delà de ce témoignage très personnel, qui me semble clocher involontairement, heurter par le contraste de style d'écriture avec les 3 premiers mouvements dont Bruckner semblait satisfait, le final semble tout de même brucknérien par son aspect révolutionnaire introduit par la profondeur d'écriture brucknérienne accrue depuis la 7e symphonie et la 8e. Peut-être conscient de la dégradation inexorable de sa santé, le compositeur âgé a voulu sublimer son style, atteindre l'intemporalité, le couronnement de son œuvre dans son ultime symphonie. Il est certain qu'il aurait revu son finale s'il avait été en meilleure santé. Est-ce que Marthé a deviné la fin qu'il aurait mise, malgré ses confidences à son médecin en son projet d’Alléluia pour la coda finale ? Nul ne le sait, en l'état actuel des recherches. Mais le débat reste ouvert...


Symphony N 8
Symphony N 8
Prix : EUR 28,49

3.0 étoiles sur 5 Où est le tragique et l'ironie mordante ?, 15 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphony N 8 (CD)
Avec la 7e symphonie, la 8e devait être une sorte de "requiem" sans paroles. Le compositeur laissait entrevoir un faible espoir "d'humanisation" du régime soviétique à la fin de la 7e. Krzystof Meyer, biographe de Chostakovitch, cite à propos de la 8e symphonie : "Cette musique nous livre l'une des confessions les plus intimes de l'artiste, une preuve bouleversante de son engagement évident face aux événements de la guerre, un cri de protestation contre le mal, la violence et la volonté de suprématie. Malgré son absence apparente de programme, elle donne l'impression d'être profondément liée à des questions qui dépassent de loin le cadre strictement musical." Le critique Antoine Goléa avait écrit : "Il y a au XXe siècle un musicien qui est peut-être le seul à s'efforcer encore de représenter, à l'aide de moyens symphoniques, le drame humain le plus actuel, le plus brûlant. Le romantisme de Chostakovitch, son ardeur, sa colère et son enthousiasme expriment le sentiment de toute une société, et, dans ses gigantesques fresques symphoniques, on entend résonner le sanglot de douleur et le chant d'espoir de tout un peuple et de l'humanité toute entière."

On ne le rappellera jamais assez, mais Chostakovitch fit résonner ses origines révolutionnaires dans sa musique à l'émotion sincère dans et son ironie féroce, son rire grimaçant et sardonique. L'orchestre doit être sale, engagé, le lyrisme doit prendre à la gorge. C'est une composition sortie avec un courage et des tripes, et qui déconcerta le public à sa première exécution. Autrement dit, je me demande s'il ne faut pas avoir vécu la peur aux trousses d'être arrêté par la police politique de Staline pour interpréter cette 8e symphonie. Kirill Kondrashin me semple mieux jouer dans cette optique. Le Concertgebouw est superbe, magnifiquement capté, confort de sonorités et de rolls, mais le message révolutionnaire ne devrait-il pas primer sur la beauté sonore ? Je le pense. En cette année 1943, où les Orgues du Tsar rouge résonnaient de millions d'obus tirés sur un front de milliers de kilomètres, où l'armée rouge faisait reculer l'aigle du Troisieme Reich après la bataille de Koursk, Chostakovitch crie à la face du monde entier son horreur de la guerre. Il faut sortir l'orchestre de ses gonds pour rendre le cri légendaire et épique.

Certes, Qobuz Classica a eu raison de placer cette version sur le podium de son comparatif de la 8e symphonie en écoute en aveugle. Mais davantage en 2e place qu'en première. C'est Kondrashin qui aurait dû être en première : lorsque je l'écoute, c'est une vision d'Apocalypse, c'est bien ce que le compositeur a écrit. Autre témoignage de la fille de Dimitri : à la mort de Staline, Chostakovitch a cru à une nouvelle décente de police pour l'arrêter et le faire déporter ! Raison de plus pour l'interpréter avec la peur aux trousses et la révolte sur chaque pupitre !


L'épervier, tome 8 : Corsaire du roy
L'épervier, tome 8 : Corsaire du roy
par Patrice Pellerin
Edition : Album
Prix : EUR 13,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Que d'aléas !, 8 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'épervier, tome 8 : Corsaire du roy (Album)
Toujours autant de suspense dans l'intrigue, toujours une scrupuleuse documentation navale auprès de la collection Archéologie navale française (1650-1850), et de la monographie de la frégate la Renommée 1748. Un seul petit bémol : l'on voit un vaisseau anglais des années 1740, et Patrice Pellerin l'a dessiné comme un navire français ! Il aurait dû ouvrir les ouvrages de la collection Conway Maritime Ships, les auteurs Brian Lavery, Robert Gardiner, Karl Heinz Marquardt, etc. Par exemple, les préceintes peintes en noir des "man-of-war" de la Royal Navy avaient une tonture plus forte que celles des vaisseaux français, et une forme de coque plus camuse.

Mais à part cela, l'on est toujours aussi accroché, le panier d'intrigues, les espions royaux comme ceux de la cabale contre Yann, la belle comtesse Agnès se refusant aux avances de son futur mari, et, qui sait ? en passe de rejoindre son bel oiseau de proie...


Office Famille et Étudiant 2010, 3 postes
Office Famille et Étudiant 2010, 3 postes
Proposé par ILIKEGAMING
Prix : EUR 396,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bien, mais souci si vous l'installez sous Windows 8, 5 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Office Famille et Étudiant 2010, 3 postes (DVD-Rom)
Pas de problème d'installation sous Windows 7 Home Premium, la plus répandue des éditions de Windows 7. Mais j'ai voulu l'installer sous Windows 8 Professionnel que j'avais installé. Et là, j'ai eu un plantage : impossible d'installer le SP1 inclus dans le DVD. Si vous voulez que cette version d'Office soit reprise correctement sous Windows 8, installez-là d'abord sous Windows 7 AVANT de faire la mise à jour de Windows 8... C'est hallucinant, mais c'est vrai : j'avais dû reformater mon disque dur, réinstaller Windows 7, installer Office 2010 et réinstaller Windows 8 pour que tout fonctionne correctement !

Pour le reste, Office est toujours la meilleure des suites bureautiques payantes, le gratuit restant LibreOffice et Openoffice


Page : 1 | 2