Profil de jacobson > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par jacobson
Classement des meilleurs critiques: 13.429
Votes utiles : 471

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
jacobson

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15
pixel
Rock'N'Roll
Rock'N'Roll
Prix : EUR 9,99

5.0 étoiles sur 5 Top 5 de motörhead, 26 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rock'N'Roll (CD)
Pour mon fils une chanson de Motörhead obéit à trois principes élémentaires :
1) jouer de la batterie le plus vite possible
2) rajouter une guitare envahissante qui devient folle à la fin
3) répéter en boucle un pléonasme ou une formule basique ( killed by death, overkill, we are motörhead, i love Rock'n'roll it satisfies my soul...)
Pour ma femme ils jouent à chaque fois le concours de la phrase la plus c...( love me like a reptile, eat the rich...) et cherchent , pour tout nouvel album, à faire une pochette plus laide que la précédente.
Pour ma fille ,qui procède à des comparaisons techniques avec Bach ou Chopin ( nombres d'accords etc..), cette musique est proche du néant.
Ils ont sans doute raison mais pour moi Motörhead est un délice toujours renouvelé.
Et cet album est exceptionnel. Trop méconnu. A mettre à côté des meilleurs du groupe. TOUT est bon, homogène et l'apothéose finale ( you've got the power) est une mise à mort par injection léthale dont vous ne reviendrez pas !!


Rip Kirby Volume 1
Rip Kirby Volume 1
par Alex Raymond
Edition : Relié
Prix : EUR 40,83

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un hommage ou une trahison ?, 19 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rip Kirby Volume 1 (Relié)
La déception est à la mesure de l'attente : énorme.
Dès qu'on ouvre le livre ça vous saute à la figure. Ce papier trop blanc. Ces contrastes trop forts. On connaît. On a déjà vu. Par exemple la dernière réédition du garage hermétique . On cherche. On trouve . En tout petit petit page 2. Printed in Korea.
Massacreurs. Voyous.
L'impression trop violente et grossière mange toutes les subtilités du trait . Tout ce qui lui donne sa finesse, son modelé doux , son moelleux. On compare avec l 'ed française gilou-glénat, excellente sur son papier ivoire. Et c'est réglé. Mais cette vieille édition gilou-glénat s'est arrêtée au volume 1, avec seulement 4 histoires. J'attendais avec joie de pouvoir enfin lire TOUT kirby/alex raymond.
J'attendrai .
Alex raymond est, pour moi, le plus grand dessinateur de BD de tous les temps . Personne ne dessine comme lui les corps. Les visages. Personne n'a jamais eu son toucher. Ni son sens du noir et blanc.
Cette édition "ultimate" est censée lui rendre hommage.
Elle le trahit.


Aftershock
Aftershock
Prix : EUR 16,00

5.0 étoiles sur 5 Coup de Grace, 13 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftershock (CD)
Superbe album à la tonalité sombre et triste. Plus lent que d'habitude avec de vrais morceaux de Blues dedans ( lost woman blues) Une ambiance d'adieux et de perte un peu crépusculaire parcourt le disque. J'adore. A mettre sur la short list des albums de Motörhead qu'on peut écouter en boucle.
" Time to get away from here
You won't see me shed a tear...( heartbreaker)


Live and Dangerous
Live and Dangerous
Prix : EUR 13,11

5.0 étoiles sur 5 Vous êtes encore là ?, 3 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live and Dangerous (CD)
Il n'y a rien à dire. Courez vous procurer ce joyau du rock ! Tout ici est géant moelleux puissant inspiré mélodieux métal et soul . Des solos de fou batterie guitare basse ce que vous voulez. Les mecs se déchaînent et s'amusent. Le public est heureux. Un des meilleurs live des seventees avec le made in Japan de Deep purple , get yer yaya's out des Stones ou encore live in ireland de gallagher.
Bon je 'y retourne.
Vous êtes encore là?


Le Feu de dieu
Le Feu de dieu
par Pierre Bordage
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

3.0 étoiles sur 5 Variation n° 1267 sur Le thème., 4 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Feu de dieu (Poche)
Du point de vue de l'écriture c'est un Fleuve Noir des années 60 en plus étoffé. Du point de vue de la tension dramatique le livre vous attrape par les c... dès la 3 em page pour ne plus les lâcher jusqu'à la fin. Une science du récit et des péripéties très au point et très agréable. Et comme c'est le thème irrésistible de la fin du monde ( avec cannibales , survivants retranchés, errance solitaire dans la désolation, bêtes affamées, amours improbables etc... )on barbote dans cette histoire comme dans un bon bain chaud.
Du point de vue du contenu psychologique, sociologique ou philosophique on reste toutefois dans des choses très basiques.
Conclusion : certains voudraient comparer ce livre à La Route mais ça me semble absurde. La Route est une œuvre d'art. Un poème en prose dont l'écho nous poursuit pendant des années. Une méditation sur la perte du substantiel.
Le feu de Dieu de son côté est un très bon divertissement.
Mais pourquoi bouder son plaisir ?


Avions-nous oublié le mal ? : Penser la politique après le 11 septembre
Avions-nous oublié le mal ? : Penser la politique après le 11 septembre
par Jean-Pierre Dupuy
Edition : Broché
Prix : EUR 11,00

5.0 étoiles sur 5 KO debout, 8 juin 2014
Je n'ai rien à rajouter aux deux commentaires précédents quant au contenu. J P Dupuy synthétise des années de réflexion dans cet ouvrage ( très/trop) dense , lumineux et sans jargon. Procurez vous ce petit livre qui est un enchainement de coups au foie et d'uppercuts qui se terminent par un KO debout dans lequel on voit des étoiles !


Bigfoot
Bigfoot
par Steve Niles
Edition : Broché

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Frais, 3 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bigfoot (Broché)
C'est très très con et très très stéréotypé.
En fait il s'agit du 1er scénario qui viendrait à l'esprit de n'importe qui en pensant à une histoire de méchant yéti. Bon c'est aussi ce qu'on aime - les gros clichés - mais à part la scène trash et hilarante du cauchemar du gosse il y a si peu d'idées inattendues qu'on est quand même déçu.
En revanche le dessin est du bon Corben. La grande quantité de scènes d'action gore lui permet de retrouver un peu de son énergie passée et de sa joie à déchirer les corps.
Conclusion : un des meilleurs Corben de ces 15 dernières années. Sinon le meilleur.


Frère de lait
Frère de lait
par Andreas Gefe
Edition : Album

3.0 étoiles sur 5 Initiation au rien, 18 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Frère de lait (Album)
Ce récit à l'unité de temps parfaite- 24 heures de midi à midi- est présenté en 4em de couv comme un récit initiatique. A quoi ? on se le demande . Les deux héros ne font pas une seule rencontre humaine de la 1ère à la dernière page. Les personnes qui apparaissent ne sont mues QUE par des rapports de force, de séduction , de prestige et par l'égoïsme et l'indifférence à autrui. A la fin le noir meurt et le blanc rentre chez lui , dans son désert campagnard.
Ambiance étrange donc toute de solitude et de stérilité.
Le dessin est valable. Rigoureux. Bien construit. Avec quelques beaux visages. Et une unité de quadrichromie dans les bleus gris froids séduisante. Ça colle bien à l'histoire. Le monde est une morgue et les hommes des cadavres.
On a connu plus excitant et plus vrai.


Temps dechire
Temps dechire
par Corben-R+Jones-B
Edition : Reliure inconnue

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La fin du meilleur, 9 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Temps dechire
Cette bande de 86-90 marque le début de la fin pour Corben . Elle reste encore de très bonne tenue.
Les défauts sont nombreux : d'abord la laideur caractéristique des valeurs ( l'album est N/B ) mises à l'ordinateur ( ? ) leur aspect pauvre et artificiel.
Ensuite la capacité de Corben à" torcher" son dessin : certaines cases sont " illisibles" faute d'application ou de perspective correcte ou encore les personnages changent de forme ou de visage au point d'être méconnaissables. C'est habituel chez Corben qui est un bâcleur de génie mais là il y a un peu trop de cases concernées par ce manque de soin.
Enfin l'éditeur a manifestement interdit de soulever les T-shirt des filles ou d'aller un peu loin dans le sexe et la violence. C'est très dommage car l'esprit d'une telle bande exige qu'on aille au bout . On lit Corben ou Tintin et les Picaros ? Réveillez vous les mecs !!
En revanche les qualités compensent très largement cette absence de rigueur et d'audace.
D'abord le scénario est très bon, riche en évènements, cohérent ( à défaut de vraisemblable soyons clair!) et rythmé. Très drôle aussi . Les personnages sont bien campés avec une outrance caricaturale 1er degré valable ( en particulier la blonde qui aime se faire tabasser , le voyou grande gueule ou le tueur à gages psychopathe et mystique).
Pour finir le dessin et le découpage. On retrouve du Corben haut de gamme. Quelques cases s'impriment dans la pupille. Et l'interdit de montrer des seins contraint Corben à s'acharner sur le modelé du T-shirt. La miss nibards du bouquin se trimballe un véritable buffet sur la poitrine . Ça bouge et ça gigote dans tous les sens et , désespérant d'arracher le tissu, Corben le déchire jusqu'à la limite , le creuse pour qu'on distingue les deux mamelles et le fait gonfler de plus en plus en avançant dans l'histoire. On le sent compètement désespéré . Cette mésaventure de l'interdit graphique est le vrai bonheur de l'album !!!


CORBEN Razar le lache
CORBEN Razar le lache
par corben
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Corben : le commencement (2), 8 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : CORBEN Razar le lache (Broché)
Moins décisif que Horrilor , Razar reste tout de même indispensable.
Le souci tient aux trois histoires consacrées au personnage de Razar , faibles à la fois du point de vue du scénario et du dessin. En revanche tout le reste est génial.
Le curé aux fantasmes d'écartèlement de bimbo hippie. Les plantes carnivores spéciales-humains. Le 1er loup-garou arracheur de têtes. La fourmi obsédée sexuelle. La pipe cannibale ou encore le robot bai.s.eur prototype de Den en version méchante.
Inventivité et force extraordinaire dans toutes les scènes de destruction, perforation des têtes, écrasement, arrachage de membres. Avec des femmes aux formes monumentales partout. Le sexe toujours allié à l'angoisse et à la mort. Quel délice !!
Corben est prêt pour Rolf.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15