Profil de Peer Gynt > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Peer Gynt
Classement des meilleurs critiques: 2.908
Votes utiles : 439

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Peer Gynt (Suisse)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais]
Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais]

5.0 étoiles sur 5 Très bonne suite (et préquelle), 14 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais] (DVD)
Star trek surprend toujours. Nous voici à bord d'une enterprise un peu rudimentaire et plus étroite, à la technologie balbutiante, bien avant les aventures de la série originale des années 60 (chronologiquement parlant)
Nous avons un capitaine sympathique mais un équipage pas toujours très soudé ni obéissant: Trip, par exemple, est insubordonné et a toujours un mot de contestation à la bouche.

Pendant les deux premières saisons, il y a la naïveté et l'enthousiasme des débuts, l'émerveillement de découvrir l'Univers, même si, en tant que spectateurs, on s'y ennuie un peu. Toutefois ils comprennent vite que il n'y a pas que des amis et des découvertes agréables dans l'infini...

La troisième saison atteint une noirceur et une violence rarement vue dan ST. Toutefois, il y a beaucoup de nouveautés agréables aussi, dont des effets spéciaux hallucinants.
Les situations difficiles obligent Archer à prendre plusieurs décisions polémiques, comme faire recours à la torture. Le 11 septembre et Abou Ghraib ne sont pas loin! Dans cette saison, rares sont les épisodes à jeter. Du très haut.

Finalement, dans la quatrième saison, Archer est plus dur et aigri, mais aussi plus lucide. Finie la phase copain-copain avec les extraterrestres, avec qui l'humanité entretient dorénavant une relation équitable et de force. Les conflits avec les Vulcains s'élucident. La future Fédération des Planètes Unies peut naître!

Le doublage est, comme toujours, magnifique. BRAVO!

Cette série pourra plaire énormément tant aux trekkies débutants que à ceux qui ont tout vu.
ST Enterprise clôt - pour l'instant - avec brio l'une de plus longues sagas de l'histoire de la télé.


Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD)
Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD)
Prix : EUR 34,90

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pourquoi lui jeter la pierre?, 14 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD) (CD)
Clayderman agace les mélomanes puristes et réfractaires au crossover. Mais il faut placer le musicien dans le contexte d'une époque. La banalisation de la musique classique et son rhabillage kitch ont chez lui une pureté enfantine qu'a séduit plus d'un à partir des années 70.
J'ai reçu de mon père dans les années 80 une K7 avec ses tubes et j'aimais vraiment beaucoup son travail. A l'époque de mon adolescence je ne connaissais rien en musique classique, étant perdu au milieu de nulle part dans un village industriel anonyme et gris, et cette musique me réchauffait le coeur. J'ai vite compris que la musique classique n'était pas tout à fait "ça" et me suis mis à écouter Karajan & cia comme un bon et honnête mélomane débutant.
Toutefois je garde une grande place dans mon coeur pour Clayderman qui m'a grandement et généreusement ouvert les portes de ce monde merveilleux et dans lequel j'ai trouvé ma profession.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 31, 2014 5:17 PM MEST


Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme
Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme
par Katrin Himmler
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bon document, 14 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme (Broché)
La lecture de ce livre n'est pas indispensable à ceux qui connaissent déjà l'affreux personnage. La première partie est même agaçante, avec ces dialogues stupides d'amoureux...
Toutefois, les commentaires des auteurs éclairent tout le long de l'ouvrage le contexte historique et identifient les divers personnages cités dans les lettres; du coup elles sont moins banales et deviennent carrément effarantes.
On comprend vite que l'antisémitisme et l'idéal racial aryen sont des sujets d'entente totale dans leur couple.
Les immenses crimes commis contre les juifs, les roms, "asociaux" et handicapés sont pour Himmler la conséquence logique de cette mentalité: purifier la race, agrandir le Reich et détruire sans aucune pitié les ennemies, par tous les moyens, bien entendu.
Dans la deuxième partie concernant la guerre, on voit un Himmler submergé de travail et plus puissant que jamais. Dans son délire racial, il engendre les camps de concentration et le nettoyage ethnique avec une froideur et une détermination absolument effrayantes. Toutefois il trouve toujours le temps d'envoyer des cadeaux à sa famille et de parler d'amour e des banalités du quotidien avec un naturel que glace le sang, quand on pense aux crimes commis entre deux lettres. C'est justement là l'intérêt de ce livre.


Dynastie - L'intégrale
Dynastie - L'intégrale
DVD ~ John Forsythe
Prix : EUR 99,99

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Overdose de méchanceté – préparez-vous!, 8 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dynastie - L'intégrale (DVD)
Je n'avais jamais vu cette série jusqu'à l'achat de cette intégrale, même si j'étais adolescent à cette époque et connaissais relativement bien sa rivale "Dallas".
Je porte donc un regard tout frais sur sa qualité.

Première chose, l'histoire et surtout les personnages: ils sont presque tous louches, et ceux qui ne le sont pas se font contaminer par la cupidité générale, à l'exception peut-être de Jeff, Krystle et Steven. Car il s'agit bien ici du pouvoir (destructeur) de l'argent et de la fascination qu'il exerce sur nous tous, les personnages étant juste un miroir de notre propre convoitise.

Le luxe et le confort sont donc le moteur principale de l'histoire, et ils forment un personnage à part entière. Les voitures les plus chères et les plus luxueuses, d'innombrables magnifiques fourrures aux prix inimaginables, de l'argenterie et des vases Ming, des bijoux en profusion et dignes d'une reine egyptienne, des villas et des appartements aussi grands qu'un quartier, caviar et champagne à foison, le tape-à-l'oeil le plus tape-à-l'oeil possible... tout cela donne l'image d'un monde inaccessible et envié, mais qui est montré avec un tel naturel qu'on croit presque vivre cette vie-là, devenant ainsi des complices des personnages. C'est bien cela la réussite de Dynastie et la cause de son immense succès dans tout le monde.

Vous pouvez compter aussi avec plusieurs scènes de tribunal (les américains en raffolent!) et beaucoup d'accidents et de scènes d'hôpital: les Carrington devraient y louer un étage!

Quant aux personnages, tous les coups fourrés leur sont permis pour devenir ou rester riches et pour défendre leurs propres intérêts: assassinats, empoisonnements, attentats, chantages, kidnappings, viols, trahisons, de longs séances de sadisme, complots divers, d'innombrables turpitudes. Les mensonges sont aussi fréquents qu'elles deviennent une façon de vivre.
Tous les démons sont donc libérés et cela fonctionne comme une catharsis pour le publique, une façon de défouler ses propres bassesses...tout en étant innocemment posé sur son fauteuil!

La série commet un sans faute jusqu'à la première moitié de la troisième saison, au moment où un personnage disparaît dans une explosion sur une plate-forme pétrolière en Indonésie. Jusque-là, l'histoire est bien ficelée, les personnages sont consistants, les intrigues sont très séduisantes et souvent drôles dans l’exagération. La première bagarre entre Krystle et Alexis est à rouler de rire!

L'homosexualité est l'un des sujets principaux de la première saison, traitée avec sérieux et beaucoup de respect, allant à fond dans les questions et doutes d'un sujet aussi délicat. Et quelle importance énorme il a dans la série!

ATTENTION, À PARTIR D'ICI, SPOILER

Au début il n'y a pas trop de manichéisme, et même la garce Alexis révèle une facette maternelle sincère, quoique égocentrique.
Toutefois, après l'arrivée d'Adam, espèce de GWBush vampirique et très noir, la première «crise» de Dynastie est déclenchée. L'histoire patine et on a l'impression que les personnages ne savent plus quoi faire, l’épisode «Les Recherches» étant le noyau de cette première période de flottement.

Les relations entre les personnages n’étant quasiment que mensonge et faux-semblants, la vraisemblance de l'histoire s’effrite avec le temps, car beaucoup d'actes impardonnables sont encaissés et mis de côté, autrement l'histoire ne pourrait pas continuer. Vers la fin de la troisième saison, on est dans la pure affabulation feuilletonesque. ET, franchement, on en a aussi un peu marre...

Car, à la différence des feuilletons brésiliens de l’époque d'or (années 70/80) l'histoire se concentre trop sur des choses et des comportements négatifs. Une telle overdose fini par gâcher le plaisir, car on n'a pas d'histoires secondaires drôles, des personnages détendus, de la simple décontraction: on est toujours sur le fil du rasoir à l’attente du prochain sale coup.

J'ai entamé donc, presque à contrecœur, la quatrième saison, en espérant quelque chose de nouveau, et j'ai été agréablement surpris: les méchants changent de camp, notre sympathie va aux personnages qu'on avait d'abord détesté. L’évolution de leur mental et de leur comportement semble logique. Eh oui, Dynastie devient à nouveau prenante, et on ne la lâche plus...

A partir de cette saison il y a une myriade de nouveaux personnages qui débarquent et ils donnent du fil à retordre aux Carrington, pour notre plus grand plaisir. Mais certains de ces personnages n'ont pas vraiment d'intérêt et traînent...
Je ne parlerai pas de tous les rebondissements spectaculaires qui se suivent, s'alimentent et se renouvellent, car ils sont l’âme même de cette série.
Dans tous les feuilletons aussi longs, il y a des hauts et des bas, des moments ou l’intérêt baisse et d'autres où on reste scotché au fauteuil, comme à l'excellente cinquième saison, un vrai délire qui va encore plus loin de la réalité, mais...quelle importance?

Toutefois, les flottements deviendront de plus en plus fréquents à partir du milieu de la saison 6, moment où la série commence sérieusement à s'essouffler. La conversion de Ben en "gentil" n'est pas du tout crédible, le dénouement de l’enlèvement de Krystle est frustrant...
Les deux dernières saisons, malgré un nouveau méchant redoutable à la saison 8 et une intrigue passionnante à la saison 9, se dénouent de façon insatisfaisante. La fin de la série est carrément bâclée! Un énorme handicap que "La réunion" ne saura ou pourra pas corriger. Dommage!

La qualité des dialogues de Dynastie est souvent assez pauvre, sa vraie richesse étant les vannes, sarcasmes et ironies que les personnages s'envoient: ces répliques font très souvent mouche et on s'amuse énormément.

Certains rôles sont remarquables de cohérence, comme celui d'Alexis et la soif de vengeance qui l'alimente dès sa première apparition. D'ailleurs, sa victoire totale et écrasante à un moment donné lui montre combien était vaine sa quête, et qu'au sommet de l'arbre, il n'y a pas grand-chose....
D'autres personnages, comme Fallon après sa disparition (et changement d'actrice) perdent complètement le nord; celui d'Amanda est complètement inutile et nous le voyons volontiers s'effacer.

Quoiqu'on dise et quoi qu'on pense, cette série est un must incontournable pour les amateurs du genre. J'ai eu beaucoup de plaisir en la regardant d'un bout à l'autre.

PS - Le film "La Réunion",qui clôt la série et n'est jamais sorti en DVD, peut être regardé sans difficulté sur internet.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 16, 2014 11:53 AM MEST


Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray]
Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray]
DVD ~ Chris Pine
Prix : EUR 12,99

4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Premier film excellent, deuxième, simple jeux vidéo, 25 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray] (Blu-ray)
J'adore Star Trek. J'ai vu tous les films et toutes les 5 séries au complet. L'idée d'en faire la préquelle, quoique commerciale, à plutôt bien tenu ses promesses avec le premier film. Mais la "malédiction" des films ST veut qu'un mauvais film suive toujours un bon: Into Darkness en est la preuve.
Le film est nerveux, agité, violent (il paraît que pas assez...) Ça rappelle Lara Croft, Spielberg, Star Wars, mais surtout les conneries actuelles qui ressemblent trop à des jeux vidéos pour ados retardés. Cette agitation ressemble à un acte d'onanisme frustrant et signale la mort du cinéma intelligent. Cela dit, je n'ai rien contre, mais c'est pas du Star Trek!!!
Les acteurs en font des tonnes, les "actrices"sont très mauvaises (Uhura c'est à hurler de rire, la blondinette est une vrai blonde...) les dialogues sont souvent ridicules. Coté histoire, rien de nouveau. La vision manichéiste post-11 septembre made in USA.
Espérons que l'esprit ST reviendra en trombe au prochain épisode...


Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2
Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2
Proposé par nagiry
Prix : EUR 4,45

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Mazeppa, 29 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2 (CD)
Argerich conçoit les préludes comme une seule œuvre en 24 mouvements, une chevauchée désespérée et suicidaire comme celle de Mazeppa, avec quelques moments de répit, mais qui finit par une chute dans un gouffre d'une profondeur infinie.

Rarement le génie de la pianiste aura été aussi aveuglant que dans cet opus. Ici, pas de place pour le Chopin fleur-bleue, mais on dévisage un autre, presque démoniaque, romantique à souhait.

Rarement un pianiste aura capté avec une telle acuité tous les tourments de l'ère romantique, avec sa folie, ses excès, son angoisse, ses cauchemars et tempêtes, et l'ombre permanente de la mort.

Il faudrait voir une peinture de Goya, il faudrait lire un roman de Victor Hugo pour comprendre sa vision.


La Flûte enchantée
La Flûte enchantée
DVD ~ Josef Köstlinger
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 OUI, mais pas pour les chanteurs, 20 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Flûte enchantée (DVD)
Bergman aimait beaucoup cet opéra et cela se voit: tant de tendresse et de naïveté (dans le sens noble du terme) éclairent ce chef-d’œuvre comme la lumière du midi, dans sa pureté même. Ce n'est plus une mise-en-scène, mais une déclaration d'amour.

Mais, puisque s'agit avant tout de chant, il faut aussi parler des chanteurs. Ce casting ferait fureur aujourd’hui, tant les chanteurs sont beaux. Ce sont pourtant des chanteurs pour la plupart d'un niveau moyen, aux techniques défaillantes. Tamino est mauvais, et son air du début est mal chanté. La Reine de la Nuit e Pamina ne sont pas inoubliables non plus. Ce n'est pas étonnant qu'on ne trouve pas la bande-son du film séparément...

Dommage, car à cette époque il y avait encore des chanteurs qui sont aujourd'hui des légendes mozartiennes et qui auraient pu transformer ce film. Il aurait pour cela fallu le faire chanter en allemand, mais Bergman tenait au suédois et aux chanteurs en dehors du star-system.

A voir, donc, c'est certain, mais pour le chant on reste sur sa faim.


STAR TREK - VOYAGER: L'intégrale - Coffret Saison 1-7
STAR TREK - VOYAGER: L'intégrale - Coffret Saison 1-7
DVD ~ Ethan Phillips
Proposé par international_movie_shop_france
Prix : EUR 109,97

5.0 étoiles sur 5 Pas mal du tout!, 15 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : STAR TREK - VOYAGER: L'intégrale - Coffret Saison 1-7 (DVD)
Cette quatrième série de la franchise Star Trek démarre en trombe: c'est comme si on avait raté 10 épisodes avant le premier. Les personnages ne nous sont pas présentés et le capitaine a déjà une telle autorité qu'on la suit au pas :-)

Le Voyager est là aussi, magnifique vaisseau, le plus beau de tous.

Le long parcours de retour, les conflits entre les maquisards débrouillards et le psycho-rigides de Starfleet promettent déjà une mélange explosif, trop vite désamorcé, hélas...

On apprend à connaitre les personnages au fur et à mesure.
L'excellent capitaine Janeway, moins rigide que Piccard, d'un altruisme très Star Trek mais tout aussi naïve par rapport aux malveillants extraterrestres rencontrés; Chakotay, personnage assez terne et qui ne dérange pas; l’antipathique et hyper coincé Tuvok; le revenant Tom Paris, mort et battu et ressuscité plusieurs fois; B'Elanna Torres, qui, de rebelle insoumise devient plus docile, obéissante et ennuyante qu'un enseigne désireux de plaire; Kim, immature et longtemps vierge; le docteur, drôle et têtu; 7of9, l'un des personnages le plus intéressants avec sa franchise décapante et qui ne va jamais par quatre chemins, et les autres.

La seule chose qui dérange dans Voyager est le manque de charisme des personnages: ont est très loin de Kira, de Spock, de Troy! On s'en fout un peu de leurs histoires personnelles, on ne s’accroche pas à eux!
Souvent on a l'impression d'être dans une cour de lycée, tellement ils sont immatures et post-ado, la sexualité étant le principal problème sur le vaisseau. Un problème d'ailleurs récurrent à toute les séries ST; comme ils sont coincés! Le seul personnage à avoir vécu librement sa sexualité a été Kirk, mais cela, ça fait des lustres!

Sans parler de l’homosexualité, sujet à peine effleuré dans tout ST. Dans la très bigote Starfleet, pas question de parler de cela...d'ailleurs, le concept de sexe uniquement comme moyen de procréation à été très vite inculqué à la pauvre 7of9.

Déboutonnez-vous, chers amis de ST!!!!!

Les extraterrestres, toujours aussi méchants et maléfiques, avec des rares exceptions, ne leur facilitent pas la tache de rentrer, et tant mieux pour nous!

Coté épisodes, il y a le meilleur et le pire: LE SEUIL est peut-être l'un des pires épisodes de toute la saga et on aurait pu s'en passer aussi des quelques épisodes de holodeck, mais il y a d'autres d'un excellent niveau. Ainsi, "Inhumain" est un épisode exceptionnel, qui pose des questions éthico-philosophiques qui vont bien au-delà de l'univers ST; le très mélancolique "Destination néant" est une profonde réflexion sur le sens de la vie: du grand Star Trek!

Toutefois, l'ennui guette de temps en temps, mais cela est normal dans une si longue série.

Le charabia technique est ici davantage compliqué et incompréhensible, mais c'est ça Star Trek!

Enfin, les extras, beaucoup trop nombreux à mon avis - ça en devient agaçant et je ne les regardais plus. Le doublage est par contre superbe, comme d'hab.

Enfin, excellente série qui ne démérite pas les autres. Achetez sans hésiter!


Placido Domingo - Verdi
Placido Domingo - Verdi
Prix : EUR 17,13

6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 STOP, 15 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Placido Domingo - Verdi (CD)
Papi Domingo doit arrêter! Il faut dire la vérité: un baryton débutant à 73 ans n’intéresse personne. Placido n'a jamais été un vrai baryton (ni un vrai chef d'orchestre, d'ailleurs) mais "seulement" un très très grand ténor.

Ce n'est déjà pas suffisant? Il faut croire que non, car sa boulimie de chanter ne s’arrête plus. Eh oui mon cher, on vieillit et on doit arrêter tôt ou tard. Avant qu'on ne devienne ridicule - même Fischer-Dieskau a avoué qu'il avait enregistré quelques disques de trop...

Je sais que l'opéra vous passionne comme il y a 50 ans, mais on ne doit pas enregistrer n'importe quoi juste pour satisfaire son ego; laissez cela aux chanteurs de la génération actuelle, insurpassables en égocentrisme, et contentez-vous de nous avoir donné quelques uns de plus beaux enregistrements et spectacles d'opéra dont on aurait pu rêver. Ce cadeau-là, il y en a très peu qui on pu nous le donner.


Tomb Raider
Tomb Raider
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 9,99

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mitigé...peut-être le dernier?, 24 juin 2013
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomb Raider (Jeu informatique)
J'adore Tomb Raider. Je les ai tous joué. J'aime ces long voyages dans le silence, sachant que plus loin l'ennemi redoutable attend. Mais avec cette version 2013, le jeu a perdu de son innocence pour conquérir un plus grand nombre d’admirateurs. Et c'est dommage!
Car Tomb Raider est devenu, comme d'ailleurs tout dans les XXIème siècle, beaucoup trop violent. Notre pauvre Lara nage dans une mare de sang, de cadavres en morceaux, des têtes coupées, des eaux pourries et verdâtres... Il y a beaucoup trop de combats sanglants, sans parler des séquences hyper-violentes quand elle se fait tuer..c'est écœurant!

Parce que il y a une grande différence entre une violence "innocente" à laquelle on ne croit pas de tout et une autre, malsaine e sournoise, qui dépasse un certain seuil et qui met mal à l'aise.

Alors, pourquoi tout ça? Car le jeux à bien évolué. Les graphiques sont sublimes (surtout les scènes de vent, hallucinantes)
L'histoire est séduisante, avec sont lot de blablabla inutile (mais c'est ça Tomb Raider) et des choses redondantes, mais ce ne pas grave, car l'aventure est toujours le moteur principal.

L'histoire est toujours linéaire, mais c'est ça aussi Tomb Raider! Enfin, Lara a changé de voix! C'est une Lara plus jeune, certes, mais qui parle comme une pouffiasse parisienne bien insupportable. L'autre était bien meilleure!

Alors, bravo pour ce sévère, salutaire et intelligent lifting de l'histoire et des effets graphiques, mais 0 pour toute cette violence qu n'appartient vraiment pas à cet univers: il y a tant d'autres jeux pour faire couler le sang!!!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7